Prévision de l’effectif 2016 – Version finale

Crédit : bigblueview.com

Qui dit fin de présaison dit, malheureusement coupes. Cette période particulière où les équipes peuvent libérer un futur grand joueur ou alors garder un joueur qui ne fera plus rien qu’un bon training camp dans sa carrière (l’an passé, Uani Unga avait été la révélation de l’été, puis il a été complètement nul lors de la saison; on espère quand même qu’il pourra rebondir). Les prédictions sont compliqués à faire car il nous manque un aspect fondamental, le comportement des joueurs. En effet un joueur moins bon mais plus sérieux et régulier qu’un autre a plus de valeur pour une équipe mais c’est difficile à déceler pour nous, fans à des milliers de kilomètres. Plusieurs UDFA semblent en mesure de figurer dans l’effectif final. En revanche, cela devrait être trop dur pour Anthony Dablé qui devrait rebondir dans le practice squad et avoir une nouvelle chance l’an prochain.

Attaque (26) :

Quarterbacks (2) : Eli Manning, Ryan Nassib

Malgré une présaison moyenne, il n’y aura pas de changement pour cette escouade.

Running Backs (4) : Rashad Jennings, Shane Vereen, Paul Perkins, Bobby Rainey
IN : Bobby Rainey / OUT : Andre Williams

On peut penser que j’ai un problème avec Darkwa que je n’avais déjà pas retenu dans mon effectif des 53 l’an dernier mais je trouve ses lacunes au block bien trop importante pour la NFL. Pour Williams, cet été se sera résumé à un bon premier match puis plus rien. Je pense que le staff a lâché avec lui. J’ai donc choisi de garder Rainey car il court tout aussi bien que Darkwa, mais est une très bonne force en ST, notamment en retour de punt (Harris excellant surtout en retour de kick). Il a un vrai souci avec les fumbles et ça peut lui couter sa place mais je préfère espérer que ça n’arrivera pas plutôt que de voir la santé d’Eli mise en cause par l’incapacité d’un running back à bloquer.

Lire la suite

Les Giants battent les Patriots 17-9 sans trop rassurer

Crédit : Giants.com

Ça y est, la présaison est finie ! Fini ces longs matchs sans enjeux, où tu ne penses qu’à prier pour qu’aucun joueur ne se blesse. Pour ce dernier match face aux Patriots comme toujours, les Giants avaient beaucoup fait tourner. En bref, les joueurs qui n’avaient rien à prouver se sont reposés. Ainsi, pas d’Eli Manning, ni d’Odell Beckham et de C Weston Richburg pour l’attaque. Pour la défense, c’est toute la DL titulaire qui était au repos, ainsi que les deux cornerbacks titulaires. Ajoutez à cela les joueurs blessés (Darian Thompson, JT Thomas ou Leon Hall…) et ça fait un bon paquet de joueurs absents, alors qu’en face, Tom Brady (suspendu tout le mois de septembre) à jouer l’intégralité de la première mi-temps. Même si Gronkowski n’était pas là entre autres, notre défense à fait face à une réelle opposition, idéale pour juger de leur niveau en NFL.

Bon, le match n’avait pas grand intérêt, il était assez pénible mais les Giants ont su le gagner, c’est toujours ça de pris. McAdoo et ses hommes ont maintenant jusqu’à samedi pour virer une vingtaine de joueurs. Ma projection finale du roster arrivera dans la journée normalement.

Résultat final : Victoire 17-9

Le positif :

  • WR Tavarres King: Je commence encore par lui mais il a encore été très bon. Quand tu te bats pour une place dans l’effectif, faire un excellent match de présaison aide à ta cause, en faire deux entérine (normalement) la décision du staff. Après ces deux matchs, je ne vois pas comment King peut être coupé d’ici samedi. Il a été partout, à la course, sur des catchs contestés, sur des slants…. Il finit le match avec 4 réceptions pour 80 yards et un (superbe) TD de 59 yards au terme d’un tracé parfaitement exécuté. S’il semble un peu frêle, j’ai vraiment apprécié ses qualités de receveurs. Il est rapide, a de bonnes mains et cours bien ses tracés. Son seul défaut visiblement pour l’instant est qu’il peut avoir du mal dans la redzone, malgré sa taille car je pense qu’il a un défaut de puissance. Au-delà de ça, c’était une belle présaison.
  • RB/KR/PR Bobby Rainey : En plus de ses 38 yards à la course en 7 portées, il a encore été très bon en retour de coup de pieds. Malgré ses problèmes de fumbles en début de mois, il aura montré de belles choses et il aura son mot à dire dans la sélection des 53.
  • CB Eli Apple : Encore une fois, le rookie a été quasi intraitable. S’il est responsable du TD des Patriots suite à une erreur de communication (mais c’est un rookie donc on lui pardonne), il n’a en revanche rien laissé passer sur son côté. Il accroche beaucoup mais n’a pas, sauf erreur de ma part, été flaggé lors des matchs de présaison. C’était une grosse crainte en le draftant et il semble que ces accrochages soient réguliers. Physiquement, il est au top. S’il apprend à mieux se servir de ses mains et à mieux suivre le ballon, il peut devenir un joueur monstrueux. Il y a encore du chemin et je ne veux pas trop m’emballer avec un joueur dont j’ai été mécontent de la draft il y a quelques mois mais ce mois d’aout aura été très rassurant.
  • S Andrew Adams: Le rookie non drafté a aussi fait un solide mois et le match d’hier était vraiment de bonne facture. Si on peut lui reprocher un manque de communication avec Apple sur le TD (mais c’est plutôt le CB qui est en faute pour mois), il n’aura rien accordé aux receveurs adverses, se permettant même de forcer un fumble en première mi-temps. Il n’est clairement pas impossible de le retrouver dans les 53 samedi.
  • CB Trevin Wade : Bon, j’ai un vrai problème avec ce joueur en raison de son exécrable saison 2015. Mais hier, il aura été partout, n’accordant rien à personne, frappant dur et s’offrant même une belle interception. Le match parfait pour être tranquille ce weekend.
  • En bref : DT Jermelle Cudjo qui aura passé son match dans le backfield adverse, mettant énormément de pression et qui pourrait arracher une place dans les 53, ce qui lui permettrait alors de côtoyer DE Romeo Okwara, encore énorme hier, qui a fait son 3e sack de la présaison et que je ne vois vraiment pas coupé d’ici demain. Faire l’effectif en étant un DE UDFA, Kerry Wynn est passé par là et il est toujours là, auteur d’un bon match et d’un fumble forcé hier.

Le moyen :

  • QB Ryan Nassib: J’ai hésité à le mettre en positif mais malgré l’excuse d’une ligne encore affreuse (on va y revenir), il aurait clairement pu mieux faire. Même avec énormément de pression, il doit mieux gérer sa poche (son défaut en sortant de la fac déjà) et il aura également été très imprécis lors de ses lancés le long de la ligne de touche ; ne donnant aucune chance à ses receveurs. Néanmoins, sa place n’est absolument pas remise en doute.
  • RB Orleans Darkwa: Darkwa court bien, il court dur, mais il est totalement incapable de bloquer un DE. Il lui sera impossible de voir le terrain avec un tel défaut. Surtout qu’avec une ligne offensive aussi affreuse, les défenseurs adverses se retrouvent souvent dans le backfield ; Il aura néanmoins été utile en ST, sauvant un TD sur retour de punt.

Le négatif :

  • OT Ereck Flowers: Lors de sa draft, on savait qu’il n’avait pas encore la technique suffisante pour évoluer en NFL. Néanmoins, son année avait été correcte, et faisait suite à une excellente présaison. Mon problème, c’est que j’ai l’impression qu’il a régressé. Il a été en difficulté toute la présaison, et pas que face à des cadors. S’il est toujours techniquement à la ramasse, j’ai trouvé que même physiquement, il se faisait parfois dominer. Espérons que le retour de la ligne titulaire complète l’aide mais cet été aura vraiment été inquiétant.
  • OT Bobby Hart : J’entends toutes vos critiques sur Marshall Newhouse (critiques totalement fondées d’ailleurs) et comme quoi il faut faire jouer Hart. Je veux bien mais que ce dernier se montre au moins supérieur à Newhouse. Hier Hart à jouer à plusieurs positions, de RG à LT et il s’est fait exploser partout, dans tous les sens, sur tous les points. Je l’ai rapidement eu dans le collimateur et attentivement suivi après, et ce n’était vraiment pas fameux. Espérons qu’il lui reste encore une marge de progression et que Will Beatty fera l’affaire, car Hart n’est pas encore apte à voir le terrain.
  • RB Paul Perkins : Certes, ce n’est pas facile d’être running back derrière une ligne aussi affreuse mais Perkins aura vraiment été mauvais. En plus d’avoir été inneficace sur l’essentiel de ses courses, il aura causé un fumble (pas son premier de la présaison) et eu les mains glissantes pour attraper des ballons. Sa place dans les 53 n’est pas menacée du fait de son statut (5e tour de draft cette année) mais ce match a surement enterré ses chances de voir le terrain lors de la saison à venir.
  • La couverture du match: Bon, je finis sur un truc un peu particulier mais j’ai l’impression d’être maudit. Lors de chaque match de présaison, je tombe sur la diffusion de l’adversaire. Bon, parfois ça passe mais les commentateurs des Patriots sont vraiment affreux, ils en font 100 fois trop avec Tom Brady, les ralentis sont gérés n’importe comment et ils sont incapables de sortir le nom du moindre Giants ; alors que les commentateurs des Bills avaient été assez bon. Bref, ce n’est pas réellement important mais ça a rendu le match encore plus pénible à suivre (et c’était pas un match de la qualité du Super Bowl 42).

 

Les Giants coupent 16 joueurs : White s’en va, Dablé survit

Les Giants avaient jusqu’à ce soir, 22h en France, pour réduire leur effectif à 75 joueurs. Avec la signature de Will Beatty, ce sont donc 16 joueurs qui doivent partir. Certains pourraient revenir au cours de la saison, comme cela avait été le cas pour TE Will Tye l’an dernier, coupé à ce moment de la saison. Voici donc les 16 joueurs coupés :

  • WR, Myles White : Arrivé en cours de saison 2015, il aura vu son temps de jeu décliner ce mois d’août avec l’émergence de King, Lewis et Powe.
  • LS, Tyler Ott : Zak DeOssie est toujours indéboulonnable.
  • TE, Matt LaCosse : Comme l’an dernier, une blessure aura raison de ses chances. Il devrait intégrer l’IR dès demain.
  • FB, Nikita Whitlock : Blessé lors du match fasse au Jets, il devrait intégrer l’IR si personne ne le réclame.
  • CB, Bennett Jackson : Drafté au 6e tour en 2014, il aura été baladé entre les CB et les S sans s’imposer à cause de blessures. Il n’aura pas vraiment eu sa chance cet été.
  • S, Cooper Taylor : Comme l’an passé, le 5e tour de draft 2013 ne fera pas l’effectif final. Pas illogique vu la densité au poste de safety.
  • CB, Joe Powell : Peu en vu ce mois-ci, choix logique
  • WR, K.J. Maye : Dans une escouade où beaucoup de joueurs se sont révélés, il n’en fait pas parti. Logique
  • C, Shane McDermott : Derrière Brett Jones dans la depth chart; choix logique.
  • WR, Kadron Boone : Comme Maye, on n’a pas entendu parlé de lui cet été.
  • DE, Mike Rose : Choix logique. L’escouade de DE semble complète avec la future sélection d’Okwara.
  • DT, Davon Coleman : Malgré un bon match contre les Jets, il était trop loin d’une place dans les 53
  • DT Greg Milhouse : Idem.
  • RB Marshaun Coprich : Avec Jennings, Vereen, Williams, Perkins, Darkwa et Rainey, il n’a pas pu montrer ce qu’il valait.
  • OL Byron Stingily : Il a été mis sur l’IR sans vraiment s’être distingué pendant cet été.
  • TE, Ryan Malleck : Après l’avoir laissé en 1 contre 1 pour bloquer Wilkerson samedi, les Giants le coupe ce soir. Il pourrait prendre ça personnellement. Bon, il devrait néanmoins intégrer l’IR dès demain.

L’un des événements marquants de cette liste est la non présence d’Anthony Dablé le français. C’est une bonne nouvelle et ça pourrait confirmer la théorie qui veut que les Giants cherchent à cacher le receveur en vu de l’intégrer au practice squad. A voir s’il joue face aux Patriots jeudi soir mais la première étape est franchie pour le frenchie.

Surprise : Will Beatty revient aux Giants

C’est pour le moins inattendu mais confirmé, les Giants viennent de renforcer leur ligne offensive. Après des prestations calamiteuses en présaison, les Giants ont décidé de faire revenir OT Will Beatty qui a été le left tackle d’Eli Manning pendant plusieurs saisons avant de se blesser l’an dernier et d’être relâché par les Giants.

Beatty était visiblement demandé puisqu’il a passé plusieurs workouts, notamment pour les Saints, et disposait d’une offre des Jaguars. Il a finalement décidé de revenir dans l’équipe qui l’avait drafté en 2009 au second tour, contre un contrat d’une année complètement garantie à 1,1M de dollars. Il aurait fait un workout ce matin aux Giants qui s’est visiblement bien passé car il ressort avec un contrat garanti, preuve qu’il doit être en bonne santé (ou alors que les Giants sont complètement désespérés).

Si ce n’est jamais rassurant de voir un joueur revenir dans une équipe qui n’avait pas jugé nécessaire de le garder il y a quelques mois, Beatty reste un tackle de bon niveau, qui connait l’équipe et le quarterback (et c’est important à ce poste) et qui peut s’avérer être une bonne affaire. On devrait en savoir plus prochainement mais il semblerait que ce retour n’influe pas sur le positionnement de Ereck Flowers. Beatty devrait normalement entrer en compétition avec Marshall Newhouse pour le poste de right tackle. Depuis New York, on doit entendre Thiergow prier pour qu’il remporte cette compétition.

 

Bilan par position 2015 : Offensive Linemen

2015 était censée être une bonne année pour la ligne offensive des Giants:

  • Will Beatty allait confirmer une bonne saison 2014 avec Justin Pugh à ses côtés.
  • Weston Richburg allait pouvoir s’affirmer comme titulaire.
  • Geoff Schwartz devait enfin justifier son salaire.
  • L’imposant rookie Ereck Flowers drafté au premier tour allait solidifier la ligne sur le côté droit.

Au final, rien ne s’est passé comme prévu. Ca a commencé par la blessure au pectoral de Beatty en mai qui a propulsé le rookie au poste de LT. Si l’intérieur de la ligne semblait solide, les Giants firent le choix extrêmement douteux de titulariser Marshall Newhouse au poste de RT (vous pouvez en vouloir autant que vous voulez aux Giants d’avoir gardé Parker à la place de Jones mais au final la pire décision de la saison a été de signer Newhouse).

LES TITULAIRES:

#76 Ereck Flowers (rookie), LT: 15 matchs joués (15 titularisations)

Quand les Giants ont drafté Flowers, on pouvait lire que New York faisait une mauvaise affaire en sélectionnant avec le 9e choix de la draft un joueur si faible en pass protection. Mais bon dans la mesure où Flowers était destiné à jouer RT, il importait peu qu’il ne soit pas immédiatement prêt à jouer LT. Du moins c’est ce qu’on pensait jusqu’à ce que Will Beatty se blesse…

Voir Coughlin faire de son rookie le LT titulaire alors qu’il est généralement si réticent à impliquer les jeunes dans le jeu démontrait à quel point les Giants étaient désespérés au poste d’OL.

Au final, je pense qu’on peut être plutôt satisfait de la prestation de Flowers sur le côté gauche de la ligne. Comme on pouvait s’y attendre, le joueur était tout simplement inarrêtable en run block. Pour ce qui est de la protection du passeur, je ne saurais dire si Flowers était vraiment bon ou si c’était l’extrême nullité de Newhouse qui cachait les faiblesses de Flowers, mais PFF nous indique que Flowers peut encore faire des progrès dans ce domaine.

A côté de ça, trois choses m’ont bien plu chez le rookie:

  • Sa capacité à jouer malgré les blessures: Flowers a souvent été gêné à la cheville mais mis à part un match, il était toujours présent.
  • Sa capacité à garder son sang froid face aux provocations des adversaires: on l’a vu dès la première semaine quand un joueur des Cowboys l’a frappé, Flowers a fait face sans pour autant répondre
  • Son énergie sur le terrain et la touche qu’il n’hésite pas à communiquer à ses coéquipiers: on a besoin de plus de joueurs comme ça chez les Giants.

Lire la suite

Geoff Schwartz, Will Beatty et Jon Beason quittent les Giants

Nous avions déjà discuté des ces 3 joueurs comme étant de potentiels cuts des Giants en préparation de la free agency.

En réalité, seulement 2 joueurs ont été coupés tandis que le 3e a pris sa retraite.

C’est MLB Jon Beason qui a décidé de mettre un terme à sa carrière. Le joueur très souvent blessé est arrivé à la conclusion qu’il n’était plus en état de jouer en NFL. Il prend sa retraite après 10 saisons en NFL dont 7 chez les Carolina Panthers et 3 chez les Giants.

Beason avait été échangé aux Giants contre un 7e choix de draft en 2013. Son arrivée chez les Giants a fait beaucoup de bien à leur défense, à tel point que l’équipe lui a offert une extension lucrative. Cependant sur ses deux dernières saisons avec Big Blue, Beason ne joua que 9 matchs.

Penchons nous maintenant sur les départs de Will Beatty et Geoff Schwartz:

  • Will Beatty, choisi au 2nd tour de la draft 2009, devait recevoir un salaire de 6,625 millions $ en 2016 pour un impact de 9,175 millions $ sur la masse salariale des l’équipe. En le coupant, l’équipe économise 4,175 M$ mais devront supporter 5 M$ en dead money.
  • Geoff Schwartz, signé en 2014 pour 4 ans à 16,8 M$ dont 6,2 M$ garantis, devait coûter 4,9 M$ en 2016. En le coupant, les Giants économisent 2,99 M$ mais devront supporter 2 M$ en dead money.

Ceci n’est qu’un début. Il y aura probablement d’autres joueurs coupés et quelques contrats restructurés.

Parmi les contrats à revoir, il est possible que celui de Victor Cruz en fasse partie. Le joueur a dit qu’il pense pouvoir revenir de sa blessure au mollet et déclaré qu’il était prêt à renégocier son contrat avec l’équipe.

Free agency 2016 : quel avenir pour les Giants ?

Crédit photo: NJ.com

Maintenant que la question des coachs est en train de se régler, les Giants vont pouvoir commencer à penser à ceux qui feront véritablement (ou pas) de 2016 une bonne année pour Big Blue: le joueurs.

Si la draft est encore loin (on commence doucement à évaluer les prospects), la free agency est le prochain événement du calendrier de l’intersaison. S’il est encore trop tôt pour penser à ceux qui pourrait nous rejoindre en mars, il est temps désormais envisager le cas des joueurs sous contrat en 2015 et d’envisager un éventuel retour. On vous en a parlé dans le dernier podcast, certains joueurs sont en fin de contrat et la question de savoir s’il faut leur donner un nouveau contrat se pose.

Enfin, il y a aussi les joueurs qui ont un contrat important pour 2016, supérieur à leur rendement, et dont l’avenir pourrait s’écrire loin de New York. Faisons un petit passage en revue de ces joueurs :

Lire la suite