Prévision de l’effectif 2016 – Version finale

Crédit : bigblueview.com

Qui dit fin de présaison dit, malheureusement coupes. Cette période particulière où les équipes peuvent libérer un futur grand joueur ou alors garder un joueur qui ne fera plus rien qu’un bon training camp dans sa carrière (l’an passé, Uani Unga avait été la révélation de l’été, puis il a été complètement nul lors de la saison; on espère quand même qu’il pourra rebondir). Les prédictions sont compliqués à faire car il nous manque un aspect fondamental, le comportement des joueurs. En effet un joueur moins bon mais plus sérieux et régulier qu’un autre a plus de valeur pour une équipe mais c’est difficile à déceler pour nous, fans à des milliers de kilomètres. Plusieurs UDFA semblent en mesure de figurer dans l’effectif final. En revanche, cela devrait être trop dur pour Anthony Dablé qui devrait rebondir dans le practice squad et avoir une nouvelle chance l’an prochain.

Attaque (26) :

Quarterbacks (2) : Eli Manning, Ryan Nassib

Malgré une présaison moyenne, il n’y aura pas de changement pour cette escouade.

Running Backs (4) : Rashad Jennings, Shane Vereen, Paul Perkins, Bobby Rainey
IN : Bobby Rainey / OUT : Andre Williams

On peut penser que j’ai un problème avec Darkwa que je n’avais déjà pas retenu dans mon effectif des 53 l’an dernier mais je trouve ses lacunes au block bien trop importante pour la NFL. Pour Williams, cet été se sera résumé à un bon premier match puis plus rien. Je pense que le staff a lâché avec lui. J’ai donc choisi de garder Rainey car il court tout aussi bien que Darkwa, mais est une très bonne force en ST, notamment en retour de punt (Harris excellant surtout en retour de kick). Il a un vrai souci avec les fumbles et ça peut lui couter sa place mais je préfère espérer que ça n’arrivera pas plutôt que de voir la santé d’Eli mise en cause par l’incapacité d’un running back à bloquer.

Lire la suite

Giants 21 – Jets 20 : King, roi de New York

Crédit : Giants.com

Bon, ok, elle était facile. Mais devant la piètre qualité du match, je ne pouvais sortir un jeu de mots de meilleure facture. Au terme d’un match semblable aux deux premiers matchs de présaison, les Giants sont repartis avec le trophée Snoopy au terme d’une rencontre qu’ils n’ont pas franchement dominé. Il a fallu attendre le 3e quart temps pour voir les Giants inscrire des points, les premiers en 10 QT ! Finalement, une victoire arrachée et une confiance pas retrouvée. Néanmoins, contrairement à la semaine dernière, il y a eu des éléments satisfaisants.

Résultat : Victoire 21-20

Lire la suite

Josh Norman est obsédé par Josh Norman (et un peu par Beckham)

Alors qu’ils avaient affirmé ne plus se provoquer dans les journaux, Josh Norman semble avoir bien du mal à respecter ses propos. Tandis qu’Odell Beckham ne parle plus du cornerback, désormais aux Redskins, il ne se passe pas une semaine sans que Josh Norman ne parle du receveur des Giants à la presse. Cette semaine, il est allé encore plus loin dans la provocation.

Pour rappel, l’histoire entre Norman et Beckham a commencé en décembre dernier, lors d’une rencontre houleuse où les deux joueurs s’étaient battus à de multiples reprises, entrainants flags et suspension pour le jeune receveur. A sa décharge, Beckham avait été menacé à l’aide d’une batte de baseball avant le match par un membre du practice squad des Panthers.

Lire la suite

Josh Brown suspendu pour le premier match de la saison

Alors que l’été se passait bien, sans grave blessure ni contrôle positif, voilà qu’un Giant vient d’être suspendu un match par la NFL, et pas des moindres puisqu’il s’agit du Kicker Josh Brown. Brown étant un joueur sans histoire et très professionnel, la nouvelle avait de quoi surprendre les fans. Pour une suspension aussi courte, cela ne pouvait être un contrôle anti-dopage raté, et, en effet, il a été suspendu en raison d’une atteinte à la charte de conduite personnelle de la NFL.

Il a été révélé ce matin que le joueur avait été arrêté en mai 2015 pour des violences conjugales. Si cette affaire était restée sous silence, la NFL a visiblement été mise au courant et a décidé de sanctionner le joueur. Dans les faits, Brown aurait agrippé sa femme par le poignet alors qu’elle souhaitait appeler les autorités au moment d’une dispute. Si sa femme s’en est sortie avec une légère coupure et une rougeur au poignet, on comprend la fermeté de la NFL qui a décidé de se saisir du problème des violences conjugales depuis le scandale de l’affaire Ray Rice, qui avait écopé de 2 matchs en 2014 pour avoir frappé violemment sa femme.

Les Giants ont fait savoir qu’ils acceptaient la décision de la NFL mais qu’ils « soutenaient » le joueur. Il ne sera donc pas coupé (l’incident n’ayant pas occasionnée de graves blessures) mais remplacé pour le premier match, normalement par Tom Obarski, kicker sophomore qui avait seulement fait le training camp des Bengals l’an passé. Il est important de noter qu’un joueur suspendu ne compte pas dans l’effectif des 53 donc il n’y a pas besoin de libérer un autre joueur pour faire de la place à Obarski qui sera donc chargé de marquer des points face aux Cowboys lors du premier match.

 

Prévision de l’effectif 2016 – Version 2.0

Si ma première prévision était compliquée du fait de l’absence de matière pour évaluer certains joueurs, le premier match de présaison nous permet d’y voir plus clair. Surtout, ce dernier a permis à certains d’assurer leur place, d’autres de la perdre. Voici ma projection de ma semaine

Attaque (25) :

Quarterbacks (2) : Eli Manning, Ryan Nassib

Malgré le très mauvais match de Nassib, je n’imagine pas sa place menacée, vu le manque de concurrence et de FA de qualité disponible à ce poste.

Running Backs (4) : Rashad Jennings, Shane Vereen, Paul Perkins, Andre Williams

Pas de changement ici non plus mais je pense qu’Andre Williams a conforté sa place dans cette liste, au détriment d’Orleans Darkwa, qui n’aura pas beaucoup joué. En revanche, Bobby Rainey a encore commis un fumble sur retour de punt et a perdu des points.

Fullback (1) : Will Johnson

Toujours pas de changement, je préfère encore Johnson à Whitlock pour les raisons évoquées la semaine dernière.

Wide Receivers (6) : Odell Beckham Jr., Sterling Shepard, Victor Cruz, Dwayne Harris, Geremy Davis, Roger Lewis Jr.
IN : Roger Lewis Jr / OUT : Myles White

En démarrant le match avec les titulaires (en l’absence d’Odell Beckham et de Victor Cruz), Lewis semble avoir une longueur d’avance sur ses concurrents directs que sont Myles White et Tavares King.

Tight End (3) : Will Tye, Larry Donnell, Jerell Adams

Toujours pas de changement mais la place de Jerrell Adams ne me semble pas assurée et pourrait être perturbée par Matt LaCosse.

Offensive Linemen (9) : Justin Pugh, Ereck Flowers, Weston Richburg, John Jerry, Marshall Newhouse, Bobby Hart, Byron Stingily
IN : Ryan Seymour, Dillon Farrell / OUT : Adam Gettis, Brett Jones

Derrière les cinq titulaires et Bobby Hart, c’est le néant. Adam Gettis a été très mauvais contre Miami et il perd sa place. Brett Jones semble être derrière Farrell dans la hiérarchie des centres. J’ai pris Seymour qui est expérimenté et qui peut jouer sur à peu près tous les postes mais les deux sont vraiment des choix par défaut. Je pense que l’espoir n’est plus maintenant de trouver un joueur pour démarrer au poste de RT à la place de Newhouse mais de faire en sorte que les 5 titulaires ne se blessent pas.

Defense (25) :

Defensive Tackle (4) : Jonathan Hankins, Damon Harrison, Jay Bromley, Montori Hughes
IN : Montori Hughes / OUT : Louis Nix III

Je disais la semaine dernière que la dernière place à ce poste se jouerait entre Nix et Hughes. Vu que le premier est coincé sur la PUP et que le second joue avec la deuxième équipe, j’ai décidé de le réintégrer, bien que cela ne devrait pas changer la face de l’équipe.

Defensive End (5) : Jason Pierre-Paul, Olivier Vernon, Owa Odighizuwa, Kerry Wynn, Romeo Okwara

Pas de changement ici. Okwara n’a absolument pas l’assurance d’être dans cette liste mais vu qu’il semble montrer de bonnes choses au TC et que c’était une signature majeure des UDFA, je pense qu’il sera le dernière DE. Il n’est cependant pas impossible de voir les Giants ne garder que 4 DE.

Linebackers (6) : Devon Kennard, Jasper Brinkley, Kelvin Sheppard, BJ Goodson, Kennard Robinson, Jonathan Casillas
IN : Kelvin Sheppard / OUT : J.T. Thomas

Après une saison quelconque passée dans l’effectif, JT Thomas n’a pas pu effectuer le début du training camp en raison d’une blessure. Cela menace de façon importante sa place et je pense qu’il ne survivra pas aux cuts. Je prends Sheppard (avec deux « d », contrairement à notre receveur) qui cumule de l’expérience et de la polyvalence mais il sera en concurrence avec Herzlich.

Cornerbacks (5) : Dominique Rodgers-Cromartie, Janoris Jenkins, Eli Apple, Leon Hall, Bennett Jackson
IN : Donte Deayon / OUT : Bennett Jackson

J’ai voulu croire en Jackson qui n’a jamais pu prouver qu’il méritait bien l’investissement fait sur lui en 2014 (6e tour de draft) ; je l’avais conservé dans ma première prévision au prix d’un retour au poste de CB, son poste d’origine. Seulement, il n’aura joué que 8 snaps contre les Dolphins et c’est un très mauvais signe quant à la confiance que lui accorde le staff ; visiblement, ce dernier n’a pas besoin ou envie de le revoir sur le terrain. A la place, je prends Donte Deayon, petit corner qui était le compère l’an passé de Darian Thompson à Boise State et qui est en concurrence avec Trevin Wade que je me refuse d’intégrer tant il était dépassé l’an dernier sur le terrain

Safety (4) : Landon Collins, Darian Thompson, Nat Berhe, Mykkele Thompson.

Même si elle a peu joué, et même si elle joué derrière un excellent front seven, la paire Thompson-Collins m’a rassuré. Ils sont parfaitement complémentaires et devraient nous permettre d’être plus efficace qu’avec Craig Dehl. Après, il n’y a pas trop de concurrence pour Berhe et Mykkele Thompson donc je serai surpris qu’il n’y ait pas ces quatre-là début septembre.

Spécialistes (3) : Josh Brown (K), Brad Wing (P), Zak DeOssie (LS).

Non non, toujours rien à signaler

Les Giants défaits 27-10 lors du premier match de présaison

Si un orage au-dessus de New York aura repoussé son retour d’une heure, le football a bien fait son retour hier pour les fans des Giants. Je ne vais pas m’épancher sur le déroulé du match, ce dernier n’ayant que peu d’intérêt en présaison. Il faut juste savoir qu’après un solide départ des titulaires (10-0 et aucun first down encaissé), les remplaçants ont explosé et se sont pris un 27-0 en 3 quarts-temps pour s’incliner 27-10. Bien qu’avec un temps de jeu limité, cette rencontre a livré plusieurs enseignements.

Le bon :

  • La défense titulaire: Comme annoncé plus haut (aucun 1st down donné, un turnover…), la défense des Giants a été très présente et très bonne lors du peu de temps passé sur le terrain. Je regroupe tout le monde ici mais certains joueurs sont sortis du lot. Je pense notamment aux DE : Jason Pierre-Paul qui jouait pour la première fois dans son gant à 4 doigts et qui a paru très à l’aise et Olivier Vernon, la très grosse acquisition de l’intersaison qui voulait prouver qu’il n’était pas qu’un feu de paille qui a brillé pendant la dernière année de son contrat. Il a mis une pression permanente sur QB Ryan Tannehill, le touchant 2 fois. LB Jonathan Casillas a aussi été très présent, réussissant une interception grâce à une très bonne lecture et qui aurait pu repartir avec un autre ballon quelques minutes plus tôt.
  • Sterling Shepard: Les échos du training camp était très bon et Shepard n’aura pas mis longtemps à se mettre en valeur sur le terrain. Sans Cruz et OBJ, laissés au frais pour ce match, Shepard aura commencé par un superbe block sur une course de Vereen puis par un magnifique catch plongeant dans la redzone. Il aura aussi pu marquer un touchdown sans une passe imprécise de Nassib. Ses tracés, son allure, son implication…. C’était une très bonne première pour le rookie
  • Eli Apple: L’autre rookie a aussi fait une bonne première. Jamais vraiment pris à défaut dans ses couvertures, il aura assuré ses placages et été très précieux en special team avec notamment un fumble recouvert. Si son temps de jeu au poste de CB est limité par les 3 titulaires, le fait qu’il puisse apporter en ST est une très bonne nouvelle.
  • Andre Williams: Après 2 mauvaises saisons, RB Williams semble enfin s’être acheté des yeux. Résultat : il lit la défense et prend les brèches. Sa puissance fait le reste et il en résulte un bon match à 41 yards pour 9 courses. Une bonne chose pour gagner sa place dans l’effectif.
  • Owamagbe Odighizuwa: Il était dans la liste des joueurs à suivre hier et il s’est montré. Après une première saison gâchée par les blessures, l’ancien Bruins d’UCLA a été étincelant sur le terrain, harcelant en permanence le quarterback des Dolphins et se montrant performant contre la course. Avec Vernon et JPP (et Kerry Wynn dans la rotation), les Giants devraient avoir de quoi empiler les sacks cette saison. Double O finit le match avec 2 sacks
  • Les special teams: Brad Wing aura fait de très bons punts et, malgré des erreurs de fumble, l’escouade a paru pleine de potentiel pour performer comme l’an dernier.
  • En bref:  LB BJ Goodson, qui, pour sa première aura été partout pour plaquer, WR Geremy Davis, le fait de ne pas faire jouer Odell Beckham

Le moyen :

  • La ligne offensive titulaire: Encore une fois, l’OL aura alterné le bon et le moins bon. Sauf qu’eux n’ont pas l’excuse de la nouveauté puisque la ligne est inchangée par rapport à l’an dernier. Ereck Flowers aura encore eu une petite saute d’attention, Marshall Newhouse qui fait un très bon block sur le TD de Jennings se fait bouffer et entraîne une perte de 5 yards sur une course de Williams. Lors d’un offside defensif, Weston Richburg a eu l’intelligence de lancer le snap pour obtenir un jeu gratuit mais il n’aura pas été suffisamment précis pour permettre aux Giants d’en profiter.

Le mauvais :

  • QB Ryan Nassib: Pour la première fois depuis sa draft en 2013, Nassib a eu l’occasion de jouer avec et contre des titulaires, d’avoir les clés de l’attaque. Et cela ne s’est pas bien passé du tout. Il finit avec une mauvaise fiche de 7/15, pour 75 yards, 2 interceptions et 1 fumbles. On pouvait espérer qu’il prenne, à terme, la relève d’Eli mais il ne semble pas progresser après 3 années passées à apprendre. Le gameplan n’est peut-être pas adapté à son gros bras mais ses soucis de précisions sont trop préjudiciables.
  • Les blessures : Pour l’instant, on peut toucher du bois. Après un début de camp sans blessures, les Giants ressortent de ce match quasi indemne. Pourtant, on a craint le pire en fin de second quart temps lors Sheparda été annoncé avec un problème à l’adducteur et surtout, lorsqu’Eli Apple a été annoncé out avec une blessure au genou. Finalement rien de grave mais cette présaison de 4 matchs (comme tous les ans), est bien trop longue et a bien trop d’opportunités de blessure pour nous rendre serein. Vivement que ça se termine et qu’on passe aux vrais matchs.

 

Ce qu’il faut savoir avant le Dolphins-Giants

Après de long mois de sevrage, l’attente touche enfin à sa fin, la présaison débute ce soir pour les Giants ! A 1h du matin (heure française), les Giants « affronteront » les Dolphins dans un match toujours particulier.

En effet, les matchs de présaison nous laissent toujours un sentiment partagé. L’intensité et le niveau y sont plutôt faible. Cela est dû à des objectifs différents pour les joueurs, certains se battent pour être titulaire, d’autres pour avoir un poste dans les 53, d’autres cherchent à prendre leurs marques, d’autres à obtenir une place dans le practice squad et d’autres enfin se demandent ce qu’ils font là.

Cette dernière catégorie concerne surtout les titulaires indiscutables comme Eli Manning, Odell Beckham ou encore Dominique Rodgers-Cromartie. Ces derniers ne devraient pas s’éterniser sur le terrain. Si les Giants n’ont pas communiqué le temps de jeu des titulaires, il devrait être compris entre 1 ou 2 drives et un quart temps. Ensuite, la deuxième équipe (notamment Ryan Nassib) devrait jouer le second et le troisième QT. Enfin, la troisième équipe (et Logan Thomas en QB) devrait finir le match lors de la quatrième et dernière période.

Cette soirée est à la fois inutile et passionnante. Inutile car nous n’allons pas forcément voir du beau football, il ne faut surtout pas s’alarmer si Eli lance 3 interceptions ou si Odell droppe 2 touchdowns faciles. En revanche, il y a beaucoup de duels à observer, de batailles pour des postes ou des spots. J’ai sélectionné les 5 choses les plus intéressantes à suivre, pour vous permettre de vous focaliser sur quelques éléments mais cette liste, forcément subjective, peut être complétée par vos suggestions.

Les 5 choses à suivre :

  1. Victor Cruz :On ne sait pas encore si ce dernier va jouer ce soir mais si c’est le cas, même si ce n’est qu’un drive, cela mettra un terme à plus d’un an et demi (depuis un sombre soir d’octobre 2014) de matchs sans Victor Cruz. Si ce dernier ne joue finalement pas (et même s’il joue, je triche un peu ici^^), il faudra suivre un autre receveur ; le numéro 8, Anthony Dablé, le français. Il pourrait voir le terrain lors du dernier quart temps et ce sera alors la première fois de l’Histoire qu’un Français portera le maillot des Giants.
  2. Ereck Flowers :Le 9e choix de la draft 2015 a réalisé une saison rookie où il a alterné les hauts et les bas. Capable de très bonnes choses comme d’être complètement dépassé, Flowers doit maintenant passer un cap et avoir le niveau d’un bon titulaire NFL. S’il ne devait pas jouer des masses, il serait néanmoins à suivre.
  3. Owa Odighizuwa :Autre sophomore et autre joueur à suivre, mais lui devrait plus jouer. Après une saison rookie gâchée par les blessures, il doit aujourd’hui être un joueur de rotation, pour apporter derrières les deux stars au poste de DE. Il a également pu jouer quelques snaps au poste de DT à UCLA grâce à sa puissance.
  4. La bataille au poste de receveur :Les échos du training camp font état d’une très grosse densité au poste de receveur. Si ce match permettra de voir pour la première fois Sterling Shepard en professionnel, c’est surtout la bataille pour les derniers spots de WR qui attirera mon intention. En plus de Myles White, il faudra suivre Tavares King, Roger Lewis Jr. et Darius Powe, qui semblent les trois receveurs les mieux placés pour ce poste.
  5. Les TE :Will Tye, Matt LaCosse, Larry Donnell, Jerell Adams et Will Johnson ; 5 noms pour 3 ou 4 postes. Surtout, les joueurs sont peu ou prou du même niveau donc la compétition est très ouverte. Si Adams ne devrait pas pouvoir prétendre à un poste de titulaire cette année, sa place dans les 53 n’est pas assurée et il devra produire. Pour les autres, tout, de la place dans les 53 au poste de titulaire, peut se gagner ou se perdre