Tuck, Accorsi et Coughlin intégrés au Ring of Honor

Crédit : Giants.com

Crédit : Giants.com

Depuis 2010, les Giants disposent d’un Ring of Honor, issu de la volonté de John Mara d’honorer les plus grands Giants de l’Histoire, ceux qui ont participés à faire de cette franchise l’une des plus grandes, et des plus victorieuses, de la ligue. Après les 30 premiers noms en 2010 (dont Simms, Taylor, Gifford ou Strahan), 5 nouveaux membres avait rejoint cette anneau (dont Carl Banks ou Mark Bavaro) l’année suivante. Après une pause de quelques années, de nouveaux membres avaient été ajoutés l’an dernier (John Jonhson, Jack Lummus, Chris Snee et Osi Umenyiora). Et ils auront tous 3 nouveaux copains dès lundi avec l’arrivée de GM Ernie Accorsi, HC Tom Coughlin et de DE Justin Tuck, portant ainsi à 42 le nombre de membres de ce club des légendes.

Lire la suite

Les Giants en vrac…

Moi aussi j’étais en bye week mais me voilà de retour.

Les Giants en vrac

Tout d’abord, vu que vous n’avez pas eu le droit à la traditionnelle évaluation des performances individuelles pour le match des Giants contre les Rams, je vous renvoie vers cet article.

Cette édition aurait probablement été l’occasion de faire l’éloge de Landon Collins qui était au coeur de l’action du match.

//platform.twitter.com/widgets.js

Vous ne serez d’ailleurs pas étonnés d’apprendre que Landon Collins, aka le MVP défensif des Giants, a été élu NFC Defensive Player of the Week pour la première fois de sa carrière.

Concernant l’affaire Josh Brown:

Bien que la NFL ait encore du mal à sanctionner convenablement les joueurs qui battent leur compagne, elle est par contre super réactive pour sanctionner les joueurs qui ont le culot de célébrer un touchdown: Owa Odighizuwa a reçu une belle amende de 12.000 $ pour avoir mimé quelqu’un qui prend une photo à la suite du TD de Collins (pour rappel, une pénalité pour roughing the passer peut coûter un peu plus de 9K $…).

Owa a d’ailleurs déclaré qu’il allait faire appel de cette décision.

Si comme beaucoup vous en avez marre du play calling offensif, sachez que les Giants ont joué en 11 personel (3 WR, 1 TE, 1 RB) sur 96% des actions offensives depuis le début de l’année.

Du coup on comprend que Rich Eisen se moque de Ben McAdoo et de sa feuille de match.

En tout cas, le principal intéressé ne semble pas penser que gérer toute l’équipe et faire le play calling offensif soit problématique.

Les TE des Giants ont été tout sauf productifs durant cette première partie de saison et pourtant McAdoo a toujours confiance en eux.

Reese quant à lui semble se contenter du niveau de jeu de ses hommes de ligne offensive.

Vous vous rappelez de Tom Coughlin? Eh bien, selon Adam Schefter, Coughlin pourrait être le prochain head coach des Jaguars qu’il avait déjà coaché entre 1995 et 2002.

Color Rush et Hall of Fame

2 petites news rapides !

Tout d’abord, la NFL a étendu cette année son programme Color Rush pour célébrer les 50 ans de la diffusion télévisée de ses matchs en couleur. Cette initiative avait été lancée la saison dernière notamment pour le match Ketchup / Moutarde… euh pardon ! Rams / Buccaneers.

Les Giants ont donc dévoilé cette semaine le maillot version Color Rush qu’ils porteraient le 22 décembre 2016 lorsqu’ils rencontreront les Philadelphia Eagles pour le match retour.

Lire la suite

Les Giants battent les Patriots 17-9 sans trop rassurer

Crédit : Giants.com

Ça y est, la présaison est finie ! Fini ces longs matchs sans enjeux, où tu ne penses qu’à prier pour qu’aucun joueur ne se blesse. Pour ce dernier match face aux Patriots comme toujours, les Giants avaient beaucoup fait tourner. En bref, les joueurs qui n’avaient rien à prouver se sont reposés. Ainsi, pas d’Eli Manning, ni d’Odell Beckham et de C Weston Richburg pour l’attaque. Pour la défense, c’est toute la DL titulaire qui était au repos, ainsi que les deux cornerbacks titulaires. Ajoutez à cela les joueurs blessés (Darian Thompson, JT Thomas ou Leon Hall…) et ça fait un bon paquet de joueurs absents, alors qu’en face, Tom Brady (suspendu tout le mois de septembre) à jouer l’intégralité de la première mi-temps. Même si Gronkowski n’était pas là entre autres, notre défense à fait face à une réelle opposition, idéale pour juger de leur niveau en NFL.

Bon, le match n’avait pas grand intérêt, il était assez pénible mais les Giants ont su le gagner, c’est toujours ça de pris. McAdoo et ses hommes ont maintenant jusqu’à samedi pour virer une vingtaine de joueurs. Ma projection finale du roster arrivera dans la journée normalement.

Résultat final : Victoire 17-9

Le positif :

  • WR Tavarres King: Je commence encore par lui mais il a encore été très bon. Quand tu te bats pour une place dans l’effectif, faire un excellent match de présaison aide à ta cause, en faire deux entérine (normalement) la décision du staff. Après ces deux matchs, je ne vois pas comment King peut être coupé d’ici samedi. Il a été partout, à la course, sur des catchs contestés, sur des slants…. Il finit le match avec 4 réceptions pour 80 yards et un (superbe) TD de 59 yards au terme d’un tracé parfaitement exécuté. S’il semble un peu frêle, j’ai vraiment apprécié ses qualités de receveurs. Il est rapide, a de bonnes mains et cours bien ses tracés. Son seul défaut visiblement pour l’instant est qu’il peut avoir du mal dans la redzone, malgré sa taille car je pense qu’il a un défaut de puissance. Au-delà de ça, c’était une belle présaison.
  • RB/KR/PR Bobby Rainey : En plus de ses 38 yards à la course en 7 portées, il a encore été très bon en retour de coup de pieds. Malgré ses problèmes de fumbles en début de mois, il aura montré de belles choses et il aura son mot à dire dans la sélection des 53.
  • CB Eli Apple : Encore une fois, le rookie a été quasi intraitable. S’il est responsable du TD des Patriots suite à une erreur de communication (mais c’est un rookie donc on lui pardonne), il n’a en revanche rien laissé passer sur son côté. Il accroche beaucoup mais n’a pas, sauf erreur de ma part, été flaggé lors des matchs de présaison. C’était une grosse crainte en le draftant et il semble que ces accrochages soient réguliers. Physiquement, il est au top. S’il apprend à mieux se servir de ses mains et à mieux suivre le ballon, il peut devenir un joueur monstrueux. Il y a encore du chemin et je ne veux pas trop m’emballer avec un joueur dont j’ai été mécontent de la draft il y a quelques mois mais ce mois d’aout aura été très rassurant.
  • S Andrew Adams: Le rookie non drafté a aussi fait un solide mois et le match d’hier était vraiment de bonne facture. Si on peut lui reprocher un manque de communication avec Apple sur le TD (mais c’est plutôt le CB qui est en faute pour mois), il n’aura rien accordé aux receveurs adverses, se permettant même de forcer un fumble en première mi-temps. Il n’est clairement pas impossible de le retrouver dans les 53 samedi.
  • CB Trevin Wade : Bon, j’ai un vrai problème avec ce joueur en raison de son exécrable saison 2015. Mais hier, il aura été partout, n’accordant rien à personne, frappant dur et s’offrant même une belle interception. Le match parfait pour être tranquille ce weekend.
  • En bref : DT Jermelle Cudjo qui aura passé son match dans le backfield adverse, mettant énormément de pression et qui pourrait arracher une place dans les 53, ce qui lui permettrait alors de côtoyer DE Romeo Okwara, encore énorme hier, qui a fait son 3e sack de la présaison et que je ne vois vraiment pas coupé d’ici demain. Faire l’effectif en étant un DE UDFA, Kerry Wynn est passé par là et il est toujours là, auteur d’un bon match et d’un fumble forcé hier.

Le moyen :

  • QB Ryan Nassib: J’ai hésité à le mettre en positif mais malgré l’excuse d’une ligne encore affreuse (on va y revenir), il aurait clairement pu mieux faire. Même avec énormément de pression, il doit mieux gérer sa poche (son défaut en sortant de la fac déjà) et il aura également été très imprécis lors de ses lancés le long de la ligne de touche ; ne donnant aucune chance à ses receveurs. Néanmoins, sa place n’est absolument pas remise en doute.
  • RB Orleans Darkwa: Darkwa court bien, il court dur, mais il est totalement incapable de bloquer un DE. Il lui sera impossible de voir le terrain avec un tel défaut. Surtout qu’avec une ligne offensive aussi affreuse, les défenseurs adverses se retrouvent souvent dans le backfield ; Il aura néanmoins été utile en ST, sauvant un TD sur retour de punt.

Le négatif :

  • OT Ereck Flowers: Lors de sa draft, on savait qu’il n’avait pas encore la technique suffisante pour évoluer en NFL. Néanmoins, son année avait été correcte, et faisait suite à une excellente présaison. Mon problème, c’est que j’ai l’impression qu’il a régressé. Il a été en difficulté toute la présaison, et pas que face à des cadors. S’il est toujours techniquement à la ramasse, j’ai trouvé que même physiquement, il se faisait parfois dominer. Espérons que le retour de la ligne titulaire complète l’aide mais cet été aura vraiment été inquiétant.
  • OT Bobby Hart : J’entends toutes vos critiques sur Marshall Newhouse (critiques totalement fondées d’ailleurs) et comme quoi il faut faire jouer Hart. Je veux bien mais que ce dernier se montre au moins supérieur à Newhouse. Hier Hart à jouer à plusieurs positions, de RG à LT et il s’est fait exploser partout, dans tous les sens, sur tous les points. Je l’ai rapidement eu dans le collimateur et attentivement suivi après, et ce n’était vraiment pas fameux. Espérons qu’il lui reste encore une marge de progression et que Will Beatty fera l’affaire, car Hart n’est pas encore apte à voir le terrain.
  • RB Paul Perkins : Certes, ce n’est pas facile d’être running back derrière une ligne aussi affreuse mais Perkins aura vraiment été mauvais. En plus d’avoir été inneficace sur l’essentiel de ses courses, il aura causé un fumble (pas son premier de la présaison) et eu les mains glissantes pour attraper des ballons. Sa place dans les 53 n’est pas menacée du fait de son statut (5e tour de draft cette année) mais ce match a surement enterré ses chances de voir le terrain lors de la saison à venir.
  • La couverture du match: Bon, je finis sur un truc un peu particulier mais j’ai l’impression d’être maudit. Lors de chaque match de présaison, je tombe sur la diffusion de l’adversaire. Bon, parfois ça passe mais les commentateurs des Patriots sont vraiment affreux, ils en font 100 fois trop avec Tom Brady, les ralentis sont gérés n’importe comment et ils sont incapables de sortir le nom du moindre Giants ; alors que les commentateurs des Bills avaient été assez bon. Bref, ce n’est pas réellement important mais ça a rendu le match encore plus pénible à suivre (et c’était pas un match de la qualité du Super Bowl 42).

 

Début du training camp : Le football est de retour

Après une longue pause, Big Blue Blog revient avec le football. Après 2 mois très ternes, le training camp a débuté et dès dimanche, les matchs (bon, ok, des matchs de présaison sans grande ambition de jeu et sans gros niveau de jeu) rempliront nos weekends. La fantasy et les pronos seront bien de retour mais ce sera au cours du mois d’aout (on vous tient au courant), lorsque Thiergow aura fini de chasser le Pokémon partout en Europe.

Retour au football, avec le training camp des Giants qui s’est ouvert vendredi. Ce camp est le premier à se tenir sans Tom Coughlin depuis près de 15 ans. Ben McAdoo est désormais au commande d’une équipe qui a dépensé 200 millions de dollars pendant la free agency et qui a misé sur des joueurs NFL-Ready à la draft (hormis au premier tour) afin de retrouver les playoffs, quittés un soir de février 2012 sur une victoire au Super Bowl contre les Patriots. Voici ce qu’on peut retenir de ces trois jours de football en 2016.

Les receveurs

Commençons par une bonne nouvelle : Victor Cruz, après deux saisons quasi blanches, s’est entrainé normalement pendant 3 jours. Il n’a pas semblé être limité et a enchainé les drills (opposition lors d’un entrainement) et les tracés en semblant, à l’œil, aussi vif qu’il y a 3-4 ans.

Ensuite, Sterling Shepard, le rookie drafté au second tour, a joué avec les titulaires et il a semblé très à son aise. Il devrait être titulaire et impressionne le staff et ses coéquipiers. Avec le retour de Cruz, les Giants devraient bien avoir leur effrayante triplette pour attraper les ballons.

Cependant, il faut rester très prudent parce qu’une blessure, surtout avec les Giants, n’est jamais loin. Ainsi, les fans ont craint une blessure d’Odell Beckham lorsque ce dernier, après un duel avec Janoris Jenkins, est resté au sol. Néanmoins, il ne s’agirait que de coupures sur les mollets pour OBJ qui ne devrait pas manquer plus d’un ou deux entrainements.

Les ambitions

Interrogé sur ses ambitions pour la saison à venir, Ben McAdoo a été clair en disant qu’il visait un cinquième Super Bowl. Cette déclaration peut sembler improbable pour une équipe qui n’a pas joué les PO depuis 4 ans mais, comme l’a précisé Jerry Reese, pourquoi jouer en NFL si ce n’est pour gagner des titres. De plus, sur le papier, cela ne semble pas impossible mais il y a tout de même énormément de paramètres à prendre en compte (blessures, alchimie dans cette défense renforcée à coup de millions de dollars…). Personnellement, et je pense qu’une grande majorité des fans seront d’accord, un titre de NFC East et un tour passé en playoffs serait déjà une (très) bonne saison.

Les contrats

Enfin, le training camp amène, chaque année, son lot de hold-out (grèves) de joueurs estimant ne pas être payés à leur vraie valeur. Cette année n’échappe à la règle et plusieurs receveurs se sont fait remarqués sur ce point. En effet, DeAndre Hopkins (Texans) et Antonio Brown (Steelers), deux des meilleurs receveurs de la ligue sont en train de faire pression pour obtenir un meilleur contrat. Ceci peut nous faire craindre un réveil d’Odell Beckham Jr. (toujours sous contrat rookie et donc payé bien en deçà de sa valeur) mais il reste tout de même 3 ans de contrat à ce dernier (en comptant la 5e année optionnelle qui sera bien évidemment activée au printemps prochain) rendant sa marge de négociation compliquée. Néanmoins, il faudra commencer à surveiller son attitude au training camp 2017.

D’ici là, plusieurs prolongations au déjà été évoquées avec des Giants donc le terme du contrat est plus proche. Plusieurs sources affirment que Justin Pugh et Jonathan Hankins, qui seront free agent respectivement en mars 2018 et mars 2017, ont eu un premier contact avec le front office pour en faire des Giants à long terme. Si la (future) prolongation de Pugh surprend peu tant le joueur est le leader (tant technique, malgré un excellent Richburg, et surtout vocal dans le vestiaire) de cette ligne, celle de Hankins semblait moins acquise. En effet, Jerry Reese s’est fait une spécialité de drafter des (bons) DT dans les 3 premiers tours pour les faire jouer le temps de leur contrat rookie et de les laisser partir ensuite (comme pour Barry Cofield et Linval Joseph). Seulement, le succès de ce dernier avec les Vikings (Joseph est aujourd’hui un des meilleurs DT de la ligue) amène surement notre GM à revoir sa stratégie. Il ne s’agit là que d’un premier contact et il faudra suivre ces négociations mais ce sont des belles nouvelles tant il s’agit de joueurs de qualité.

10 raisons de préférer les Giants aux Jets

C’est l’intersaison, on s’ennuie un peu alors je me suis dit qu’on pouvait tuer le temps en expliquant pourquoi les Giants sont une bien meilleure équipe que les Jets.

1. Parce qu’ils ont le Butt Fumble, et les Giants ont le Helmet Catch

2. Parce que les Giants sont l’équipe historique de New York

3. Parce qu’ils ont un Super Bowl et les Giants en ont 4 (et 4 titres de champions de la NFL)

4. Parce qu’il y a seulement 10 Jets (si on ne compte pas Bill Parcells) au Hall of Fame contre 29 pour les Gmen

Sachant que seulement 4 joueurs ont été intronisé au Hall of Fame pour leur carrière en tant que membre des Jets.

5. Parce qu’Eli Manning est titulaire des Giants depuis fin 2004 tandis que les Jets ne savent même pas qui prendra les snaps cet automne

Et Ryan Nassib ferait un meilleur QB que n’importe quel joueur sur le roster actuel 😛

6. Parce que les sacks de Lawrence Taylor sont plus mémorables que la fourrure de Joe Namath

7. Parce que les Giants battent plus souvent les Patriots en playoffs (2-0) que les Jets (1-2)

Brady se dit qu’il préfère jouer contre les Jets

8. Parce que le vert c’est aussi la couleur des Sheagles

Et on n’aime pas tout ce qui se rapproche de Philly ici.

9. Parce que les Jets n’ont jamais marqué un TD de 99 yards

Salsa !

10. Parce qu’Odell Beckham Jr. *mic drop*

Et dire que Rex Ryan voulait en faire Jet.

Bon si malgré tout ça vous voulez quand même supporter les Jets, je ne peux que vous recommandez le blog dédié au Gang Green tenu par notre ami Patrice.

Go Giants !