Bilan par position 2015: Special teamers

On conclut (enfin) ce bilan poste par poste en s’arrêtant sur les special teamers.

Returner : #17 Dwayne Harris: 22 KR, 28.7 yards/KR, 1TD (100 yards)

Quand les Giants ont décidé de donner 7 millions $ garantis à Harris, beaucoup de personnes (dont moi) étaient dubitatives. Pourquoi donner autant d’argent à un special teamer incapable de contribuer dans le jeu de passe? Finalement Harris a démontré qu’il méritait son salaire et a même contribué un peu au jeu offensif, mais tout n’était pas rose.

On ne peut être que satisfait de la prestation de Harris comme KR. Avec sa moyenne de 28,7 yards par KR, il est le 3e meilleur retourneur de la Ligue. Il fait également parti des rares KR à avoir marquer un TD en 2015. Et en plus c’était contre les Cowgirls, donc encore mieux. Ce TD lui a d’ailleurs valu d’être élu NFC Special Team Player of the Week.

Mais là où le bât blesse, c’est en punt return. Vous m’avez entendu râler plus d’une fois (et encore par rapport à mes réactions en direct, c’était soft) à propos de Harris qui reculait sur ses punt returns ou se contentait de courir latéralement. Il lui est aussi arrivé d’attraper un punt en reculant et de sortir du terrain dans les 5 yards. Ce qui m’énervait chez Harris c’est qu’il essayait d’imiter l’autrefois excellent Devin Hester.

Harris a du talent comme returner, il n’y a aucun doute là dessus. Mais il doit apprendre à être plus intelligent et savoir quand est ce qu’il peut attraper le ballon et quand est ce qu’il doit le laisser aller dans l’endzone. Et il doit aussi arrêter de reculer systématiquement après la réception. Mais on n’oublie pas de mentionner son magnifique TD contre les Jets.

Lire la suite

Le siège de Jerry Reese commencerait-il à chauffer? – 2e partie

Crédit photo: Bleacher Report

Après avoir fait le bilan de Jerry Reese à la draft, tournons nous vers la free agency et la gestion des contrats.

Avant de succéder à Ernie Accorsi, Reese avait le titre de Director of Pro Personel. Autrement dit, il était en charge de signer de nouveaux joueurs trouvés via la free agency et gérer les contrats des joueurs déjà dans l’équipe. Je ne saurais vous dire si il jouait un rôle dans la conclusion des échanges sous Accorsi mais depuis qu’il est GM, c’est lui qui les valide. Si je prends la peine de vous dire tout ça c’est pour montrer qu’en matière de free agency et contrat, Reese a de l’expérience et sait y faire.

Faisons d’abord le bilan de la free agency avant d’évaluer la gestion des contrats.

LA FREE AGENCY

Depuis qu’il est GM, Reese n’a jamais été du genre à faire beaucoup de bruit en free agency. Contrairement à d’autres équipes, le front office des Gmen reste à l’écart des surenchères que font certaines équipes pour des gros noms du marché des unrestricted free agent. Au contraire, Reese privilégie généralement des joueurs second rang en terme de valeur de free agency.

Mais est ce que cette stratégie a été payante au cours des années ? Car si se tenir à l’écart des grands noms permet de faire des économies et de signer plus de joueurs moins chers, ce choix réduit également les chances de renforcer l’effectif avec un joueur talentueux.

Lire la suite

Où est JPP?

Crédit photo: NY Daily News

Vous pensiez peut être que nous avions oublié de vous parler de la rencontre prévue entre les Giants et Jason Pierre-Paul? Eh non! Nous n’avons pas oublié mais il semblerait que le joueur l’ait.

En effet, la rencontre prévue cette semaine entre Big Blue et Jason Pierre-Paul n’a jamais eu lieu.

Il semblerait qu’il y ait un véritable manque de confiance entre les 2 parties.

D’un côté, JPP estime qu’il est prêt à jouer mais refuse d’être payé moins que le franchise tag, à savoir un peu plus de 800 000 $ par semaine. Et de l’autre côté, les Giants ne sont pas convaincus que sa blessure datant du 4 juillet dernier lui permette de jouer au même niveau qu’avant. Ils pourraient donc le placer sur la Non Football Injury List si le joueur se décidait à signer son franchise tag.

Si JPP ne signe pas son franchise tag d’ici le 17 novembre, il ne pourra pas jouer en 2015. Par conséquent, on peut espérer que le joueur et l’équipe trouvent un accord avant cette date.

***

Autres news:

Prévision de l’effectif 2015 – Version finale

Le début de la saison approche et, avec lui, le moment le moins sympa de la saison, celui où des joueurs, souvent appréciés par le public vont perdre leur boulot. En dehors de cet aspect, c’est aussi le moment où les dirigeants vont faire des choix importants pour l’avenir de la franchise, en décidant de garder des joueurs qui n’écloront que dans quelques années au détriment de remplaçants utiles prêts à jouer. Je vais maintenant me glisser dans la peau de Jerry Reese (merci de ne pas faire de vanne ici) afin de prédire ses choix. Voici donc ma prédiction finale de l’effectif des Giants, version 2015-2016.

Attaque (25) :

Quarterbacks (2) : Eli Manning, Ryan Nassib

Nassib progresse toujours et il pourrait intéresser une équipe en manque de QB via un trade. Mais sinon, les deux QB ci-dessus seront les deux seuls de l’effectif en 2015

Running Backs (4) : Andre Williams, Rashad Jennings, Shane Vereen, Orleans Darkwa
IN: Orleans Darkwa

J’ai craqué. Devant les remontrances de Raphael (et les bonnes perf de Darkwa, je reste professionnel), j’inclus un quatrième RB dans l’effectif.

Fullback (1) : Henry Hynoski

Whitlock montre des choses intéressantes mais pas de quoi remettre en cause la place d’Hynoski

Wide Receivers (6): Victor Cruz, Odell Beckham Jr., Ruben Randle, Dwayne Harris, James Jones, Geremy Davis
IN: James Jones/ OUT: Corey Washington

Je me souviens d’une déclaration de Washington l’an passé qui disait qu’en tant que UDFA WR, il se devait d’attraper tous les ballons lancés dans sa direction. C’est ce qu’il avait fait et il avait obtenu sa place dans l’effectif. Cette année, il relâche beaucoup de ballon et ne semble pas pouvoir être titulaire en ST. Dans le cas inverse, James Jones semble être une très bonne pioche dans le rôle de WR d’expérience, capable d’aider nos jeunes receveurs, un peu à l’image de Preston Parker l’an passé. Mais Jones est un upgrade par rapport à Parker dans de nombreux domaines et je suis très heureux qu’on l’ait signé. Aujourd’hui, à part une blessure, je ne vois pas ce qui peut l’empêcher d’avoir une place dans l’effectif.

Lire la suite

Les Giants renvoient Weatherford et récupèrent Wing

Après 4 saisons chez les Giants, la carrière de Steve Weatherford prend fin brutalement.

Contrairement aux années précédentes, les Giants avaient signé le P Robert Malone pendant l’intersaison. Si certains pensaient qu’il s’agissait juste d’un training camp body, Tom Coughlin a répété à plusieurs reprises que la compétition pour le poste de P était ouverte.

Le coaching staff ne semblait pas satisfait par les performances de Weatherford qui avait eu une saison difficile en 2014 suite à une blessure à la cheville dès le premier match contre les Lions. Mais quand Malone a été coupé mardi dernier, on pensait que Steve Weatherford avait remporté la compétition. Encore une fois, on se trompait et Coughlin disait que même si Weatherford était le seul P sur le roster, la compétition pour le poste restait ouvert.

Aujourd’hui, les Giants se sont séparés de leur punter pour ensuite réaliser un échange avec les Pittsburgh Steelers: P Brad Wing contre un choix de fin de draft.

Wing est un punter d’origine australienne qui est arrivé dans la Ligue en 2013 comme undrafted free agent chez les Eagles. Cependant, il ne jouera sa première saison qu’en 2014 chez les Steelers.

Le choix de renvoyer Weatherford permet aux Giants de faire une économie de 2,175 millions.

Si d’un point de vue sportif on peut comprendre la décision des Giants, il est quand même dur de voir Weatherford partir ainsi. Le joueur était l’une des personnalités préférées des fans.

Lire la suite

Tom Coughlin jugé trop old school pour gérer les blessures ?

Victor Cruz après s’être blessé contre les Eagles en 2014

Vous vous souvenez tous de Walter Thurmond III, l’ex-safety des Giants qui n’aura que très peu joué pour Big Blue à cause d’une blessure dès le deuxième match de saison régulière ? Drafté par Seattle et évoluant désormais à Philadelphie, le 111ème choix de la draft 2010 s’est fait remarquer cette semaine en comparant l’approche de chacun de ses coachs concernant les nouvelles technologies médicales. Il rapporte que contrairement à Pete Carroll et Chip Kelly, Tom Coughlin a du mal à s’adapter à l’évolution de la médecine du sport et ainsi des nouveaux traitements pour soigner les joueurs NFL.

Ces déclarations pourraient prendre tout leur sens puisque l’on sait que la franchise occupe les premières places du classement du nombre de blessures ces dernières années. Cependant les Giants n’ont pas décidé de laisser ces accusations sans réponse.
Via ESPN, Pat Hanlon exprime ses réserves sur le sujet :

« Durant ces 2 ou 3 dernières années, nous avons adopté et implanté plusieurs nouveaux programmes, notamment celui qui gère pour chaque joueur la charge de travail quotidien, le régime alimentaire et les études sur le sommeil. Et nous continuons de faire évoluer ces pratiques. »

Si les Giants ont réellement adopté de nouveaux programmes, les résultats positifs n’apparaissent pas encore dans les faits. Ces 3 dernières années, les Giants figuraient parmi les équipes avec le plus grand nombre de blessés dont 22 joueurs sur l’IR en 2014.

***

Autre news :

NFL.com sélectionne plusieurs Gmen pour la All NFC East Team

Le site NFL.com profite du grand calme du mois de juin pour faire une liste des meilleurs joueurs de la NFC East et parmi eux se trouvent plusieurs Giants:

OFFENSE:

  • QB: Eli Manning (NYG)
  • RB: DeMarco Murray (PHI)
  • WR: Odell Beckham Jr. (NYG), Dez Bryant (DAL), DeSean Jackson (WAS)
  • TE: Jason Witten (DAL)
  • OL: Jason Peters (PHI), Jason Kelce (PHI), Travis Frederick (DAL), Zack Martin (DAL), Tyron Smith (DAL)

DEFENSE (format 3-4):

  • DE: Greg Hardy (DAL), Jason Pierre-Paul (NYG)
  • DT: Terrance Knighton (WAS)
  • OLB: Brandon Graham (PHI), Sean Lee (DAL)
  • ILB: Kiko Alonso (PHI), Rolando McClain (DAL)
  • CB: Dominique Rodgers-Cromartie (NYG), Orlando Scandrick (DAL)
  • S: Malcolm Jenkins (PHI), Landon Collins (NYG)

SPECIAL TEAMS:

  • KR/PR: Darren Sproles (PHI)
  • K: Josh Brown (NYG)
  • P: Tress Way (WAS)

Si on note une présence importante de joueurs de Dallas et de Philadelphie, les Giants occupent quand même des postes importants. En effet, ce n’est pas Tony Romo qui a été choisi mais Eli Manning. Ce choix fera sûrement grincer les dents de beaucoup de fans de Dallas (et aussi celles d’Amani Toomer).

Pour expliquer son choix, Dave Dameschek, auteur de l’article, cite un de ses confrères, Daniel Jeremiah, qui dit qu’en 2014, Tony Romo a eu l’une des meilleures saisons de sa carrière car les Cowboys lui ont retiré le ballon de ses mains, tandis qu’Eli Manning a eu une excellente saison car les Giants lui ont plus souvent donné le ballon.

Si en effet Romo bat Eli au niveau du ratio TD/INT (34/9 contre 30/14), ce dernier a lancé bien plus souvent le ballon que Romo (601 contre 435 tentatives) et pour plus de yards (4.410 contre 3,705). Il faut dire aussi qu’Eli a réussi cet exploit avec une ligne offensive bien inférieure à celle de Dallas, ce qui rend sa performance d’autant plus remarquable.

Outre Eli Manning, on retrouve naturellement Odell Beckham Jr. aux côtés de Dez Bryant et DeSean Jackson ainsi que Jason Pierre-Paul, DRC et Landon Collins en défense. Josh Brown quant à lui a décroché le poste de K tandis que Steve Weatherford reste sur le carreau.

***

Autres news: