2016 W1 Giants @ Cowboys : Evaluations individuelles

Petit à petit, on commence à retrouver nos esprits du match d’hier. Si ce match a été loin d’être parfait, et qu’il n’a pas lever tous les doutes sur nos capacités à aller loin, il nous a donné plusieurs motifs de satisfaction.

Résultat : Victoire 20-19

Le positif :

  • WR Victor Cruz : Comment ne pas commencer par lui ? Comment retenir autre chose dans ce match que lui ? En termes de jeu pur, Cruz a fait un match correct (4 réceptions, 34 yards et un touchdown), sans plus. Mais ça faisait 700 jours qu’on ne l’avait pas vu jouer en NFL. 700 jours sans un des joueurs les plus charismatique des Giants, qui aura marqué l’épopée vers le titre de 2011-2012. Même si on peut encore avoir des doutes sur sa vitesse et ses capacités à prendre des yards après catch, il n’a en revanche rien perdu de son intelligence (sa patience sur le touchdown est impressionnante, il se fait totalement oublier), de ses tracés et de son explosivité au snap. Sur le plan du jeu on ne peut pas encore affirmer qu’il est totalement de retour, mais sur le plan des émotions, il n’y a aucun doute ; sa salsa en fin de match sera sans nul doute un moment marquant de la saison 2016 des Giants.

Lire la suite

Prévision de l’effectif 2016 – Version 1.0

La saison 2016 commence à pointer le bout de son nez. Et pour avoir une bonne idée des forces en présence, on vous fait chaque année un premier pronostic des 53 joueurs qui composeront l’effectif. Bien évidemment, le training camp sera déterminant pour beaucoup de joueurs et les UDFA sont désavantagés par le fait que, ne les ayant, pour la plupart, pas vu jouer, il est compliqué de les préférer aux vétérans. Vos réactions sont bien entendu attendues dans les commentaires.

Attaque (25) :

Quarterbacks (2) : Eli Manning, Ryan Nassib

La seule chance pour qu’il y ait un changement est qu’une équipe veuille récupérer Nassib via un trade. Cela reste très peu probable et les Giants devraient partir avec ces 2 quarterbacks l’an prochain, à moins qu’ils croient suffisamment en Logan Thomas au poste de back-up pour garder les 3, et préparer ce dernier à prendre la relève de Nassib.

Running Backs (4) : Rashad Jennings, Shane Vereen, Paul Perkins, Andre Williams

Premier choix compliqué puisque l’escouade de running back est assez homogène est comprend 6 joueurs d’un niveau plus ou moins équivalent (et moyen). J’ai décidé de sortir Bobby Reiney car je ne vois pas vraiment ce qu’il peut apporter par rapport à ceux qui étaient déjà là l’an passé et qui connaissent l’attaque de McAdoo. La dernière place se jouait donc entre Williams, l’espoir décevant, et Orleans Darkwa, l’espoir montant. Et comme l’an passé, je préfère Williams qui semble avoir progressé en receveur (son énorme défaut) et donc les Giants semblent prêt à lui laisser une nouvelle chance.

Lire la suite

Mock Draft 2016 – Version 3.0 : First Round

Avec le premier tour de la Draft NFL 2016 programmé à 2h du matin ce vendredi, voici nos dernières prévisions pour patienter jusqu’au grand jour, tout en discutant des options de Jerry Reese pour les New York Giants.

With the 10th pick in the 2016 NFL Draft, the New York Giants select…

WILLIAM JACKSON III, cornerback, from the University of Houston.

Après avoir sélectionné un offensive tackle puis un wide receiver au premier tour lors des deux précédents mocks draft, voici enfin un joueur défensif. Les Giants ont besoin de talent, spécialement en défense. William Jackson III est sans doute le prospect de cette classe avec le plus grand potentiel pour devenir le lockdown cornerback que Jerry Reese espérait obtenir avec Prince Amukamara il y a quelques années. Bien que cette sélection s’apparente à un reach ici, le joueur serait un renfort de taille dans l’immédiat, capable d’être titulaire dès le premier match de la saison.

Lire la suite

Mock Draft 2016 – Version 2.0

Moins de deux semaines avant la Draft 2016. Cette année, les New York Giants ont hérité du dixième choix et n’auront que six sélections. C’est bien peu étant donné les besoins de l’équipe en attaque et en défense. Jerry Reese devra donc faire de son mieux pour identifier les prospects les plus utiles au plan de Ben McAdoo et reprendre la main sur la NFC East, voire se rendre au Super Bowl.

Avec le trade des Los Angeles Rams pour le premier choix, il paraît inconcevable qu’un quarterback ne soit pas choisi en première position désormais. Ce qui pourrait entraîner une débandade, avec les Cleveland Browns et les Dallas Cowboys susceptibles de choisir un QB également, ou d’autres franchises désireuses de monter dans la draft. Il reste difficile d’imaginer qu’un joueur comme Myles Jack ou Jalen Ramsey ne tombe jusqu’aux Giants, en position inconfortable avec le dixième choix. La meilleure solution serait que Jerry Reese échange cette sélection pour descendre au premier tour et récupérer un ou plusieurs choix dans les tours inférieurs. Mais pour l’instant, faisons avec les moyens du bord.

Il est clair que les Giants ont absolument besoin d’un titulaire au poste de receveur et d’un cornerback ou d’un free safety. Les signatures de l’intersaison ont renforcé la ligne défensive et les différents postes de linebacker donc la priorité n’apparaît pas ici. Depuis quelques années, Jerry Reese a abandonné la stratégie du BPA, au moins dans les deux premiers tours, car les Giants ont eu beaucoup de besoins et ne pouvaient pas se permettre de laisser certains postes vacants (Flowers et Collins en 2015, Beckham et Richburg en 2014, Pugh et Hawkins en 2013, Wilson en 2012). Une fois de plus, on peut s’attendre à un reach au premier tour pour aller chercher un prospect capable d’être titulaire dès la reprise de la saison.

Lire la suite

Bilan par position 2015 : Cornerbacks

Avec un peu de retard (pour lequel je vous demande de m’excuser), voici l’analyse de l’escouade de cornerbacks. Portée par deux têtes d’affiches, cette escouade à pourtant eu du mal à briller en 2015. Évaluons ça en détail.

#41 Dominique Rodgers-Cromartie : 15 matchs (tous titulaires), 52 placages, 13 passes déviées, 3 interceptions, 1 touchdown, 2 fumbles forcés

Meilleur joueur de cette escouade, DRC entamait sa seconde saison avec le maillot des Giants, après un premier exercice réussi. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas déçu. Au delà d’avoir méchamment noirci la feuille de stats, il aura été fidèle à lui même, solide, tant sur le terrain que physiquement (et ça fait du bien un DB qui ne se casse pas quelque chose). Rarement pris à défaut, il a encore été l’un des meilleurs CB cette saison (top 10-15) et son recrutement s’apparente comme une très bonne affaire. Souvent sevré de bons joueurs pour l’aider (avec la fragilité de Prince, une ligne défensive incapable de mettre de la pression sur le lanceur adverse, des linebackers incapables de couvrir un TE et un S rookie allié à un S nul), il aura tenu, tant bien que mal la baraque.

Encore sous contrat en 2016, il ne fait absolument aucun doute qu’il sera de retour en septembre à New York pour continuer d’apporter sa stabilité, au sein d’une défense particulièrement renforcée par la free agency et un S qui devrait prendre de l’expérience. Avec un CB #2 solide, 2016 pourrait être une très belle année pour celui qui a bien fait oublier « Doesn’t Really Care ».

Lire la suite

Les Giants en vrac…

Les Giants en vrac

Les Giants ont signé LB Keenan Robinson des Redskins pour 1 an à 3,5 M$.

Russell Okung, ancien LT des Seahawks, rend visite aux Giants.

DE Jason Pierre-Paul dit que sa main ne sera pas un problème en 2016.

CB Prince Amukamara, 1e choix des Giants à la draft 2011, a signé un contrat d’un an chez les Jaguars.

DE Robert Ayers a signé un contrat de 3 ans pour 21 millions $ dont 10,5 millions $ garantis chez les Buccaneers.

Le nouveau CB des Giants Janoris Jenkins pense qu’il doit être moins paresseux en fin de match.

Si vous ne suivez pas le site Touchdown Actu, sachez que notre collègue Alain a interviewé le receveur français Anthony Dablé qui a signé avec les Giants.

NFL Free Agency 2016: Plus de 200 millions $ dépensés par Reese

Crédit photo: Bleacher Report

Il y a quelques années on trouvait exceptionnel que Jerry Reese dépense autant d’argent d’un coup quand ils ont signé Dominique Rodgers-Cromartie, Rashad Jennings, Geoff Schwartz et Robert Ayers.

Il faut dire que les Giants nous ont tellement pas habitué à dépenser de l’argent en free agency, qu’il faut peu pour nous surprendre. Sauf que rien nous préparait à ça: 204.25 millions $, dont 114 millions $ garantis.

//platform.twitter.com/widgets.js

Cela peut paraître beaucoup mais il faut comprendre que les Giants avaient presque 60 millions $ à dépenser en free agency et que la nouvelle convention collective (tout de suite ça fait beaucoup moins rêver que Collective Bargaining Agreement, n’est ce pas? 😛 ) de la NFL oblige les équipes à dépenser la quasi totalité de leur plafond salarial.

Lire la suite