Preview 2016 W2: New Orleans Saints @ New York Giants

La week 2 est là et c’est le premier match au Metlife Stadium pour Big Blue! On se souvient tous du feu d’artifice de la saison dernière (52-49 Saints, 7 TDs de Brees, 6 TDs d’Eli). Aujourd’hui le match se déroulera vraisemblablement sous la pluie ce qui complique fortement le jeu à la passe et ça c’est à notre avantage car on souhaite bonne chance à qui courra contre cette DLine. En effet, cette ligne défensive nous a montré dès la semaine dernière ce qu’elle était capable de faire contre la course contenant le 4ème pick de la dernière draft à 2,55 yards par portée derrière la meilleure ligne offensive en NFL.

Cette fois ci le kick-off sera à 19 heures et voici ce qu’il y a à savoir:

Le statut des blessés :

 New York Giants

  • Ne jouera pas : DT Robert Thomas (maladie), JT Thomas (genou)
  • Participation en doute : N/A
  • Participation incertaine : N/A
  • Participation probable : Jason Pierre Paul (épaule)

 New Orleans Saints:

  • Ne jouera pas : CB Delvin Breaux (tibia), LB Dannell Elerbe (cuisse), TE Josh Hill (cheville)
  • Participation en doute : N/A
  • Participation incertaine : OT Terron Armstead
  • Participation probable :  N/A

Ce qu’il faut regarder :

  1. Le secondary : 

On a dit que la pluie ça compliquait le jeu de passe, pas que ça le rendait impossible. Et cette semaine c’est pas un rookie qui lancera la balle en face. Un des meilleurs QB de l’histoire simplement. Un vrai défi pour les DB avec deux nouveaux titulaires (CB Janoris Jenkins pour son deuxième match avec les Giants, et S Darian Thompson qui devrait connaitre sa première titularisation).

  1. Eli et ses armes:

L’absence de Breaux c’est vraiment dommage pour le spectacle et ça ne rend la tâche d’Eli qu’un peu plus facile. La semaine dernière les Saints c’est 0 sacks et 3 QB hits. Eli va avoir du temps pour lancer, et il ne lance pas à n’importe qui. On s’attend à un gros match de sa part surtout que les défenses vont vraiment devoir se concentrer sur Victor Cruz qui a montré de belles choses la semaine dernière et sur Sterling Shepard auteur de son premier TD en NFL la semaine dernière et pas seulement sur OBJ.

  1. Le pass rush:

Olivier Vernon fut très bon contre la course et a réussi à forcer des holdings, presque aussi bien qu’un sack sauf au niveau de la perte de down (Un holding en 1st&10 par exemple amène en 1st&20 alors qu’un sack fait perdre des yards mais amène l’adversaire en 2nd down). JPP fut l’auteur de pressions sur le QB mais n’a pas non plus réussi à amener le QB au sol. Cette fois ci la O-Line adverse n’est pas du même calibre et un gros match de nos deux DE permettrait d’aider à contenir Brees (on rappelle que la DL de l’année dernière pour ce même adversaire ressemblait à: Kerry Wynn – Johnathan Hankins – Jay Bromley – Robert Ayers).

Pronostic : Victoire 37-31

Depuis 2009, des Saints-Giants il y en a eu quatre. Les quatre fois le vainqueur a marqué plus de 48 points. On s’attend à moins cette fois. Eli et l’attaque de Big Blue devraient être capables de scorer beaucoup encore. La tache s’annonce plus compliquée pour les Saints face à cette nouvelle défense des Giants. Mais ça reste Drew Brees encore auteur d’un énorme match en Week 1.

Preview 2016 W1 : New York Giants @ Dallas Cowboys

Le vestiaire des Giants de 2001 rendant hommage aux pompiers et policiers de New York pour leur action du 11 septembre.

Ce matin les fans des Giants se sont levés comme des enfants le 25 décembre, heureux car le jour tant attendu est enfin arrivé. Seulement, on a aussi eu l’impression qu’on devrait attendre un peu avant de les avoir ces fameux cadeaux. En effet, si les premiers matchs de la journée ont lieu à 19 heures en France, ce qui est déjà tard, il faudra attendre 3 heures 30 de plus pour enfin revoir Big Blue sur le terrain (parce qu’on fait semblant chaque année, mais la présaison, ce n’est pas vraiment du foot). Comme d’habitude, on démarrera la saison dans le Texas face à des Cowboys qui semblent frappé de malchance mais qui ont toujours des arguments, dans un match très spécial puisqu’il y a 15 ans, 2 avions défiguraient à jamais la ville de New York en détruisant le World Trade center. A ce sujet, vous pouvez aller lire ce témoignage d’une insider des Giants au moment des attentats. Et surtout, allez regarder les courtes vidéo qui accompagnent l’article. On y voit Michael Strahan, le DE légendaire des Giants, raconter l’impact de cette journée sur les New York Giants. Pour le match de ce soir, en plus de patch, pins et autre hommage, George W. Bush s’exprimera à la télévision avant les matchs de 22 heures, tout comme Obama se chargera du message avant les matchs de 19h. Enfin, les 2 feront une allocution commune avant le Sunday Night Football.

Un article sera en ligne immédiatement après le match avec les premières analyses, avant qu’il ne soit mis à jour avec toutes les évaluations dès demain. Vous pourrez ainsi laisser toutes vos réactions à chaud. De même, vous pouvez échanger avec nous sur Twitter, nous vous répondrons avec plaisir. Trêve de bavardages, voici tout ce qu’il faut savoir pour le match de ce soir.

Le statut des blessés :

 New York Giants

  • Ne jouera pas : DT Robert Thomas (maladie)
  • Participation en doute : N/A
  • Participation incertaine : N/A
  • Participation Probable : N/A

Dallas Cowboys :

  • Ne jouera pas : LB Mark Nzeocha (Talon d’Achille), QB Tony Romo (Dos), DE Charles Tapper (Dos)
  • Participation en doute : N/A
  • Participation incertaine : OG Ronald Leary (adducteurs)
  • Participation probable :  N/A

Ce rapport des blessures des Giants est d’une beauté absolue. Aucun blessé sauf le 53e joueur de l’équipe, on a vu pire. Même les joueurs qui ont fini le mois d’aout plus tôt (JT Thomas, Darian Thompson) sont prêt. Côté étoilé, c’est plus compliqué avec les différentes suspensions et la blessure de Tony Romo, leur QB titulaire.

Ce qu’il faut regarder :

  1. Le front seven des Giants :

Il y a deux raisons d’être particulièrement attentif au front seven : d’une pour voir si l’alchimie a pris pendant l’été entre les différents éléments (il devrait y avoir 3 nouveaux joueurs titulaires avec DE Oliver Vernon, DT Damon Harrison et MLB Kelvin Sheppard). Et surtout, ils affronteront 2 rookies. RB Ezekiel Elliott, drafté en 4e position en avril dernier est un joueur fantastique, qui officiera derrière une énorme ligne offensive. Cependant, il reste un rookie et il faudra le sortir de sa zone de confort. Le meilleur moyen serait de lui forcer un fumble rapidement mais c’est évidement facile à dire. L’autre rookie a été drafté au 3e tour. Il s’agit de QB Dak Prescott qui a été un peu le tube de l’été du côté du Texas. Mais un tube de l’été, on sait tous que ça peut parfois être sympa, c’est souvent assez nul (pour rappel, voici le tube de l’été 2003). Aux Giants de lui mettre la pression pour que son premier match NFL ne soit pas un bon souvenir.

  1. Le Trio OBJ-Cruz-Shepard

Si la défense des Cowboys est très moyenne (notamment à cause de différentes blessures et suspensions), elle reste menée par un très bon coordinateur offensif (Rod Marinelli). De plus, les CB ont été efficaces l’an passé, en limitant Odell Beckham à moins de 90 yards sur les deux matchs. De plus, ils évoluaient sans leur meilleur élément, CB Orlando Scandrick. Néanmoins, OBJ sera cette fois accompagné par des joueurs de meilleurs niveaux que Rueben Randle et Preston Parker. On verra enfin, dans un match qui compte, le prometteur rookie Sterling Shepard et le retour de Victor Cruz, qui n’a jamais joué en NFL avec la défense adverse concentrée sur OBJ. Il devrait donc avoir des espaces et de quoi se mettre en jambes.

  1. La ligne offensive

Elle a été affreuse tout l’été. Mais si ce soir, elle ne parvient pas à donner du temps à Eli et une chance aux coureurs, alors il risque de ne pas y avoir grand-chose à espérer de cette saison. En effet, la DL des Cowboys est surement l’une des plus faibles, à l’heure actuelle de la ligue. Les titulaires devraient être DE Jack Crawford et Benson Mayowa avec DT Terrell McClain et DT Tyrone Crawford. Rien de bien effrayant normalement. Avec le retour des titulaires (Richburg et Pugh ayant chacun manqué des matchs), on peut espérer une petite progression par rapport aux purges des Jets et des Patriots. On espère également voir un Ereck Flowers en meilleure forme. Si la ligne gagne ses duels, on devrait avoir un jeu de course efficace et donc une menace supplémentaire, surement celle de trop pour la défense des Cowboys.

Pronostic : Victoire 31-17

Les Giants ont trop d’armes offensives face à cette défense pour ne pas marquer beaucoup de points. Et avec tant de blessés, je ne vois pas les Cowboys tenir la cadence. Prescott reste un rookie et s’ils peuvent espérer de bonnes choses d’Elliott, cela ne devrait pas être suffisant.

 

La draft des rivaux de la NFC East

Si les Giants ont plutôt réussi leur draft avec six joueurs potentiellement titulaires sur le long terme, dont au moins trois dès l’entame de la saison, qu’en est-il de leurs rivaux de division ?

DALLAS COWBOYS

RB Ezekiel Elliott, Ohio State (R1, #4) – OLB Jaylon Smith, Notre Dame (R2, #34), DT Maliek Collins, Nebraska (R3, #67), DE Charles Tapper, Oklahoma (R4, #101), QB Dak Prescott (R4, #135), CB Anthony Brown, Purdue (R6, #189), SS Kavon Frazier, Central Michigan (R6, #212), RB Darius Jackson, Eastern Michigan (R6, #216), TE Rico Gathers, Baylor (R6, #217).

Les Cowboys ont écouté Jerry Jones cette année puisqu’ils ont sélectionné RB Ezekiel Elliott, le favori du grand patron, qui s’est pointé avec une chemise s’arrêtant au nombril. Si le joueur est talentueux, ce choix a fait hurler certains fans. Sélectionner un running back aussi haut dans la draft, surtout un prospect moins talentueux que Todd Gurley (10th pick en 2015), peut s’avérer stupide. On pense notamment au monstrueux bust Trent Richardson (3rd pick en 2012). Mais Jones a eu le joueur qu’il voulait, un petit caprice de milliardaire (comme lorsqu’il voulait Johnny Manziel à la draft) pour son équipe qui n’a plus remporté de Super Bowl depuis plus de vingt ans.

Le turbulent proprio des Cowboys a également avoué ne pas avoir pu trouver le sommeil après avoir hésité à monter un échange pour sélectionner Paxton Lynch, un quarterback qui aurait pu prendre la relève de Tony Romo sans tarder. À la place, Dallas a conservé son choix de deuxième tour pour prendre OLB Jaylon Smith, qui ne jouera donc pas en 2016 et qui pourrait ne jamais rejouer du tout. Un choix risqué alors que les experts estimaient que le joueur pourrait ne pas être sélectionné.

DT Maliek Collins et DE Charles Tapper ont tous les deux le potentiel pour être titulaires d’ici un an ou deux. QB Dak Prescott sera visiblement chargé de s’aguerrir derrière Romo en vue de le remplacer d’ici quelques années. CB Anthony Brown et SS Kavon Frazier sont plutôt des joueurs pour la profondeur de l’effectif, voire pour les special teams. RB Darius Jackson pourrait s’avérer une bonne surprise, et je l’avais sélectionné aux Giants dans mon dernier mock draft, mais il sera sans doute dans l’ombre d’Elliott. Enfin, les Cowboys ont sélectionné TE Rico Garthers, l’une des sensations de cette draft puisque le prospect jouait au basketball à Baylor et qu’il n’a pas rejoué au football depuis le high school.

Lire la suite

Mock Draft 2016 – Version 2.0

Moins de deux semaines avant la Draft 2016. Cette année, les New York Giants ont hérité du dixième choix et n’auront que six sélections. C’est bien peu étant donné les besoins de l’équipe en attaque et en défense. Jerry Reese devra donc faire de son mieux pour identifier les prospects les plus utiles au plan de Ben McAdoo et reprendre la main sur la NFC East, voire se rendre au Super Bowl.

Avec le trade des Los Angeles Rams pour le premier choix, il paraît inconcevable qu’un quarterback ne soit pas choisi en première position désormais. Ce qui pourrait entraîner une débandade, avec les Cleveland Browns et les Dallas Cowboys susceptibles de choisir un QB également, ou d’autres franchises désireuses de monter dans la draft. Il reste difficile d’imaginer qu’un joueur comme Myles Jack ou Jalen Ramsey ne tombe jusqu’aux Giants, en position inconfortable avec le dixième choix. La meilleure solution serait que Jerry Reese échange cette sélection pour descendre au premier tour et récupérer un ou plusieurs choix dans les tours inférieurs. Mais pour l’instant, faisons avec les moyens du bord.

Il est clair que les Giants ont absolument besoin d’un titulaire au poste de receveur et d’un cornerback ou d’un free safety. Les signatures de l’intersaison ont renforcé la ligne défensive et les différents postes de linebacker donc la priorité n’apparaît pas ici. Depuis quelques années, Jerry Reese a abandonné la stratégie du BPA, au moins dans les deux premiers tours, car les Giants ont eu beaucoup de besoins et ne pouvaient pas se permettre de laisser certains postes vacants (Flowers et Collins en 2015, Beckham et Richburg en 2014, Pugh et Hawkins en 2013, Wilson en 2012). Une fois de plus, on peut s’attendre à un reach au premier tour pour aller chercher un prospect capable d’être titulaire dès la reprise de la saison.

Lire la suite

Analyse d’avant match 2015 : W1 New York Giants @ Dallas Cowboys

Il s’est passé ça lors du dernier match face aux Cowboys. Et ce soir ?

Aujourd’hui est un jour à bonnes nouvelles : la NFL est de retour et les Giants vont battre les Cowboys (oui, j’attaque fort) ! Après de longs mois d’abstinence (rappel : la présaison, ce n’est pas du football), nos dimanches ne seront plus ces jours fades qui servent juste à se préparer émotionnellement au lundi. Désormais, nos dimanches nous permettront de nous gaver de football et d’arriver explosé au travail. Après une mise en bouche et une entrée à 19h et à 22h, le grand moment de la soirée débutera à 02h30 en France avec l’entrée dans la compétition de nos New York Giants face à nos grands rivaux de Dallas, champion en titre de la NFC East. Après un été mouvementé par des blessures de nos DB, le contrat d’Eli Manning et l’affaire Jason Pierre-Paul, on va enfin pouvoir se concentrer sur le terrain.

Avant de passer à l’analyse de cet avant match, un petit mot sur les nouveautés de la saison 2015 pour Big Blue Blog. Tout d’abord, nous live-twitterons le match sur notre compte twitter @BigBlueBlogFR. C’est moi (Rookie_BzH) qui m’en occuperais et n’hésitez surtout pas à venir réagir, commenter, critiquer, blaguer avec moi. Je twitterai surtout mes réactions à propos des actions, je ne vais pas simplement commenter (on suppose que vous avez vous aussi les images). Dès la fin du match, retrouvez sur le blog l’analyse collective et le résumé du match, pour les commentaires à chaud. Demain soir, nous ferons l’analyse individuelle, un peu plus à froid, afin de voir qui a été bon, et qui a raté son match. Enfin, on vous rappelle que le concours de pronostics est toujours ouvert et que vous pouvez toujours rejoindre la ligue Yahoo (ID: 4423, Mot de passe: Eaglessuck). Ce n’est pas grave si vous avez raté le premier match, des personnes très bien ont fait un mauvais pronostic et sont aussi à 0 point.

Le statut des blessés :

 New York Giants

  • Ne jouera pas : WR Victor Cruz, LB Jon Beason
  • Participation en doute :N/A
  • Participation incertaine : N/A
  • Participation Probable : LB Jonathan Casillas (nuque), DT Cullen Jenkins (ischios), DE Owamagbe Odighizuwa (pied)

Dallas Cowboys :

  • Ne jouera pas : N/A
  • Participation en doute : N/A
  • Participation incertaine : N/A
  • Participation probable : WR Dez Bryant (ischios), TE James Hanna (genou), LB Anthony Hitchens (pied), OG Zach Martin (nuque), S Danny McCray (nuque), OT Jordan Mills (pied), QB Tony Romo (nuque), WR Devin Street (cheville), QB Brandon Weeden (commotion), S James Wilcox (nuque)

Mis à part les absences (attendues) de Cruz et Beason, il n’y a pas grand chose à signaler dans le rapport des blessés (mis à part pas mal de blessure à la nuque chez les Cowboys, sûrement dues à leur grosse tête).

Ce qu’il faut regarder :

  1. La défense aérienne
    Dez Bryant. A la seule évocation de ce nom, n’importe quelle personne qui n’est pas un fan des Cowboys tremble. Peut être le receveur le plus complet en NFL (vitesse, taille, mains, physique…), Dez Bryant n’a pas de vraie faiblesse. Il sera probablement impossible de le stopper complètement mais il faudra absolument le limiter. Un match à environ 60 yards et pas de touchdown pour le receveur serait le signe d’une bonne performance de notre défense. De plus, avec Williams, Beasley et Witten, Dallas ne manque pas d’armes offensives et dispose d’un de ses points forts face à l’un de nos points faibles. Prince, DRC, Collins et Taylor vont avoir du boulot mais s’ils font un bon match, alors la victoire sera surement au bout.
  2. Le pass-rush
    Avec la perte de JPP pour une durée indéterminée, le pass rush a souffert cet été et ne semble plus être une force de l’équipe. Malgré des éléments prometteurs qui doivent passer un cap comme Damontre Moore ou Kerry Wynn, nos DE n’ont pas un joueur capable de faire peur un coordinateur offensif!. Face à l’exellente ligne offensive de Dallas, la tâche ne sera pas facile et il faudra aller remuer Romo pour permettre à nos DB de tenir leurs receveurs. Le meilleur pass-rusher sera peut être LB Devon Kennard, qui rentre dans sa seconde année après une saison rookie prometteuse.
  3. Eli Manning
    Eli Manning est passé à côté de ses matchs de présaison (comme d’habitude) et il n’a pas semblé être sur la même longueur d’ondes que ses receveurs. Néanmoins, les histoires de contrat sont maintenant derrières lui, il sera le quarterback des Giants pour les 5 saisons à venir et il peut maintenant se concentrer sur le terrain. Nous aurons besoin d’un grand Eli pour gagner.

Pronostic : Victoire 34-31

Bon, je ne suis pas forcément honnête mais je pense réellement qu’on peut gagner. Une chose est sure, les deux attaques vont bouffer les deux défenses. Mais nos DB (Prince Amukamara et Dominique Rodgers-Cromartie) sont meilleurs que leurs homologues texans (Carr et Jones) et ils pourraient réaliser le stop de plus. De même, nous sommes probablement meilleurs en ST et cela pourrait aussi faire la différence. En tout cas, je m’attends réellement à un match serré.

Eastcast 2 – Preview de la NFC East 2015

Nous sommes de retour avec les copains de la NFCE pour vous présenter le second épisode de notre podcast dédié à notre belle division.

Pour ce second numéro, nous avons fait un petit tour rapide des dernières infos de chaque franchise ainsi qu’une revue des forces et faiblesses de chaque franchise. On termine par un pronostic du classement final qu’il sera bon de ressortir en janvier.

Quelques nouveaux pour ce second épisode puisque Gauthier m’a rejoint pour défendre les Giants et Hugues a représenté les Dallas Cowboys. Loïc (Eagles) et David (Cowboys) étaient de retour, contrairement à Martin (Redskins) qui, faute d’internet, n’a pu se joindre à nous.

Cet épisode est plus décousu, et « freestyle » que le premier, faute de préparation mais c’était le seul moment dont nous disposions pour enregistrer. Je tiens d’ailleurs à préciser que ce podcast a été fait dimanche soir, et donc les infos sur JPP peuvent paraître datées.

Comme d’habitude, n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques en commentaires. Si jamais vous êtes fan du podcast BBB, sachez qu’il devrait également revenir prochainement, j’ai d’ailleurs un stock de blagues à faire.

Bonne écoute 🙂

Jason Pierre-Paul de retour plus tôt que prévu ?

Vous vous souvenez bien évidemment de l’incident survenu début juillet au cours duquel Jason Pierre-Paul s’est fait amputer l’index droit ? Cet évènement avait remis en doute sa saison mais aussi sa carrière chez les Giants. Les réseaux sociaux s’excitaient déjà en mentionnant une possible fin de carrière pour le numéro 90. Pourtant, selon les dernières rumeurs dans le New Jersey, JPP serait finalement prêt dès l’ouverture de la saison contre les Dallas Cowboys.

En effet, pour la première fois depuis l’accident de feu d’artifice, la franchise a eu l’occasion d’examiner la main du defensive end et en aurait conclu son aptitude à jouer de nouveau. Le joueur de 26 ans a beaucoup travaillé cet été en Floride, son état d’origine, afin de soigner peu à peu sa main et ainsi réparer son erreur.

Malgré toutes ces bonnes nouvelles, les dernières sources proches de NJ.com affirment que la rééducation n’est pas complètement finie et qu’il est plus que possible que Pierre-Paul ne retrouve les terrains que pour la deuxième semaine, lors de la réception d’Atlanta au MetLife Stadium.

Reste à savoir si le 15ème pick de la draft 2010 retrouvera son statut de Pro Bowler un jour prochain. Même s’il est quasiment certain que le staff travaille déjà sur un système de prothèse ou de gant spécifique pour ne pas qu’il ne soit trop gêné, un JPP amputé vaut-il toujours mieux qu’un DE moins expérimenté en meilleure santé ? Beaucoup de questions qui auront beaucoup d’importance sur son statut et son salaire cette saison…

Par ailleurs, selon Ian Rapoport et Albert Breer, les Giants ne voudraient pas payer les 14,8 millions $ dus en vertu du franchise tag car la blessure du DE est sans lien avec la pratique du football. De son côté, JPP ne veut pas permettre au Giants de le placer sur la Non Football Injury List car cela aurait pour conséquence de le priver d’au moins 6 semaines de salaire. Il est donc possible que les 2 camps s’accordent sur un contrat avec un salaire plus bas et des primes de résultat pour permettre à JPP de démontrer qu’il est encore capable de jouer à un haut niveau.

***

Autres news: