2016 W10 Bengals @ Giants: Evaluations individuelles

Quelle gazelle !  Crédit : Giants.com

Quelle gazelle ! Crédit : Giants.com

Après la réaction à chaud de lundi soir, il est temps de revenir en détail sur ce match contre les Bengals, qui a vu les Giants décrocher un bilan de 6-3, avec les évaluations individuelles.

Le positif :

  • DE Olivier Vernon : Celui que vous avez élu homme du match sur Twitter (d’ailleurs, n’hésitez pas à aller voter à l’avenir, après tous les matchs des Giants on fera un sondage pour désigner, démocratiquement, qui mérite le « game ball ») a été énorme. Plus grosse signature de l’intersaison, il avait démarré timidement sa saison, gêné par une blessure au poignet. La bye week lui a fait du bien et il est revenu en grande forme. Sur ce match, il réalise 10 placages et 1 sack. Il aura mis une pression constante sur Andy Dalton mais également été impeccable en lecture de jeu (pour preuve, je pense à cette screen pour AJ Green en première mi-temps). Il semble sur la pente ascendante et c’est une grande nouvelle pour Big Blue.
  • DE Jason Pierre-Paul : Puisque je parle de Vernon, il me fallait aussi mentionner le gros match de JPP qui n’aura pas fait de sack mais été très bon encore une fois, notamment contre la passe (une passe déviée) et contre la course. La ligne est en train d’enfin exploiter son potentiel et peut emmener les Giants très haut.
  • CB Janoris Jenkins : Shutdown Corner. Voilà à quoi je pense que je pense à Jenkins désormais. Après son match face à Green qu’il a limité à 24 yards (pour rappel, Josh Norman avait lui concédé 20 yards juste en pénalité face à la star des Bengals), il a demandé du respect sur twitter, lui qui n’est pas souvent considéré comme un top cornerback. Pourtant, pas sur cette saison qu’il y ait plus de 5 CB qui jouent mieux que lui.
  • S Landon Collins : Avec une nouvelle interception et un très bon match en général, des voix s’élèvent pour réclamer l’élection de Collins en tant que MVP Défensif de la NFL. Il est d’ailleurs 5e dans la liste des bookmakers. Si cette récompense ne semblerait pas volée, cela semble très compliqué vu la fébrilité de l’AP (les journalistes qui votent pour les trophées de fin de saison) à récompenser des DB. Néanmoins, au-delà de ces récompenses, Collins, qui n’aurait toujours pas atteint son plein potentiel selon McAdoo, est devenu l’un des meilleurs safety de la ligue et l’un des leaders de la défense.
  • CB Eli Apple : Après un match désastreux contre les Eagles, il a parfaitement réagi et sorti un très bon match. Si cette irrégularité n’est pas particulièrement importante pour un rookie, sa capacité à rebondir est extrêmement appréciable.
  • QB Eli Manning : Son premier drive est magnifique, et sa capacité à gérer le pass rush agressif des Bengals a été salutaire. Surtout, il a fait un ajustement décisif avant la course décisive de Rashad Jennings sur 3&6 après avoir parfaitement lu la défense des Bengals. Encore quelques erreurs à gommer mais il est clairement mieux depuis quelques semaines.
  • WR Odell Beckham : 10 réceptions, 97 yards, 1 touchdown et joueur le plus rapide à passer la barre des 3500 yards à la réception en carrière ; le numéro 13 de Big Blue a passé un bon lundi soir. Très sérieux, concentré, il a su être décisif avec un tracé incroyable sur son touchdown où il a humilié Adam Jones sur un spin move.
  • La ligne offensive : Oui, elle a galéré contre Geno Atkins mais c’était Geno Atkins. Avec la blessure rapide de Brett Jones et l’obligation de sortir Marshall Newhouse après les snaps où il était aligné en TE, la tâche n’était pas aisée pour l’OL. Newhouse s’en ai honorablement sorti vu les circonstances (à un poste qui n’est pas le sien), Flowers a été très bon et on a vu du jeu au sol (122 yards au total sur le match, nous ne sommes plus la pire équipe de la ligue en moyenne par match !). Voilà pourquoi je les mets dans le positif. Ils ne sont clairement pas la meilleure ligne de la ligue mais ils s’accrochent et font leur boulot.
  • HC Ben McAdoo : Je l’ai très souvent critiqué mais force est de constater qu’il a fait un très bon match et que, de façon plus globale, c’est bien mieux depuis la bye week. Il aura eu le courage de tenter 2 quatrièmes tentatives, surtout la dernière, alors qu’on sortait d’un échec dans cet exercice et qu’il ne restait plus beaucoup de temps. De même, si appeler une course en 3&6 en fin de match peut être critiqué, je pense que c’est le bon choix car il a surpris la défense des Bengals avec cet appel (la preuve est que le safety et le LB sont sorti pour aller couvrir les receveurs). Eli a fait son ajustement de côté et Jennings a couru 9 yards, scellant la victoire des Giants. Je continue d’être moyennement emballé par le choix du personnel (98% en personnel 11, c’est à dire 1 RB et 1 TE), alors que la moyenne de la ligue en personnel 11 est à 58%. Mais au-delà de ça, McAdoo semble s’habituer au costume de HC et on ne peut que s’en réjouir.

Le moyen :

  • WR Sterling Shepard : Oui, le rookie est excellent, peut être le meilleur à son poste. Mais son drop inexcusable en 4e tentative aurait pu couter très cher. Il n’y a pas d’inquiétude sur le long terme, il reste un rookie et il s’est montré capable de réagir en marquant un touchdown sur un tracé similaire, à nouveau en 4e tentative (et ça confirme ce qu’on entend : il ne fait jamais deux fois la même erreur). Globalement, son match a été plutôt bon avec 5 réceptions pour 42 yards et un touchdown et, après un début de saison moyen (en dehors d’un très bon premier match), il semble mieux depuis la bye week.

Le négatif :

  • WR Roger Lewis Jr. : S’il a montré plein de bonnes choses depuis le mois d’aout, lui donnant une place de titulaire pour ce match en l’absence de Cruz, il a néanmoins livré un mauvais match, au point d’être benché pour Tavarres King. Si on avait déjà aperçu ses problèmes de drops, ce match aura été la confirmé, avec notamment un drop sur ce qui aurait dû être un gros gain avec une merveille de passe d’Eli le long de la ligne de touche. Lewis court bien ses tracés, arrive à offrir une solution de passe à son quarterback mais il lui faut gommer autant que possible ce problème, sous peine de ne pas pouvoir avoir une longue carrière NFL.
  • Les Specials Teams : Là aussi, ça fait plusieurs semaines. Après un retour de punt de Darren Sproles contre les Eagles qui aurait dû être un TD sans un sauvetage miraculeux de LB Keenan Robinson, les Bengals auront aussi exploité cette faille, avec un énorme retour de kickoff pour 80 yards en début de 2nd mi-temps.

 

Les Giants en vrac…

Moi aussi j’étais en bye week mais me voilà de retour.

Les Giants en vrac

Tout d’abord, vu que vous n’avez pas eu le droit à la traditionnelle évaluation des performances individuelles pour le match des Giants contre les Rams, je vous renvoie vers cet article.

Cette édition aurait probablement été l’occasion de faire l’éloge de Landon Collins qui était au coeur de l’action du match.

//platform.twitter.com/widgets.js

Vous ne serez d’ailleurs pas étonnés d’apprendre que Landon Collins, aka le MVP défensif des Giants, a été élu NFC Defensive Player of the Week pour la première fois de sa carrière.

Concernant l’affaire Josh Brown:

Bien que la NFL ait encore du mal à sanctionner convenablement les joueurs qui battent leur compagne, elle est par contre super réactive pour sanctionner les joueurs qui ont le culot de célébrer un touchdown: Owa Odighizuwa a reçu une belle amende de 12.000 $ pour avoir mimé quelqu’un qui prend une photo à la suite du TD de Collins (pour rappel, une pénalité pour roughing the passer peut coûter un peu plus de 9K $…).

Owa a d’ailleurs déclaré qu’il allait faire appel de cette décision.

Si comme beaucoup vous en avez marre du play calling offensif, sachez que les Giants ont joué en 11 personel (3 WR, 1 TE, 1 RB) sur 96% des actions offensives depuis le début de l’année.

Du coup on comprend que Rich Eisen se moque de Ben McAdoo et de sa feuille de match.

En tout cas, le principal intéressé ne semble pas penser que gérer toute l’équipe et faire le play calling offensif soit problématique.

Les TE des Giants ont été tout sauf productifs durant cette première partie de saison et pourtant McAdoo a toujours confiance en eux.

Reese quant à lui semble se contenter du niveau de jeu de ses hommes de ligne offensive.

Vous vous rappelez de Tom Coughlin? Eh bien, selon Adam Schefter, Coughlin pourrait être le prochain head coach des Jaguars qu’il avait déjà coaché entre 1995 et 2002.

2016 W7 – Giants 17 @ Rams 10 : Landon Collins appelle au réveil de Big Blue

Landon Collins cassant tous les placages sur sa route Crédit : Sports Illustrated

Que c’était moche ! Dans un match aussi indigeste qu’un repas britannique, New York a encore raté son entame de match. Heureusement bien aidé par la faiblesse de l’opposition, les hommes de Ben McAdoo sont parvenus à renverser la vapeur et à gagner le second match de l’histoire des Giants à Londres (le premier et seul match ayant été remporté face aux Dolphins en 2007), pour la première opposition sportive de l’Histoire de Twickenham qui ne soit pas du rugby (le stade ayant été construit en 1909).

Le premier quart-temps est de nouveau une horreur sans nom pour les Giants. Si la semaine dernière, Big Blue avait relâché le ballon dès le premier jeu, cette semaine, ils auront au moins attendu le second pour redonner le ballon aux Rams qui n’en demandaient pas tant. Quelques actions plus tard, Keenum trouve Tavon Austin dans la endzone et Los Angeles mène 7-0. Quelques attaques mal gérées par les Giants plus tard, Zuerlein, le kicker des « locaux », rajoute 3 points pour son équipe.

Lire la suite

Les Giants signent Robbie Gould mais ne coupent pas Josh Brown

Après avoir appris l’existence de documents dans lesquels Josh Brown, K des Giants depuis 2013, avouait avoir maltraité son ex-femme Molly, on s’attendait à une réaction des Giants et de la NFL.

Dans un premier temps nous avons eu le droit à l’excuse classique du « je savais pas » qu’on avait déjà entendu pour le cas Ray Rice.

Alors que les Giants s’apprêtaient à décoller pour Londres afin d’y affronter les Rams, Ben McAdoo a annoncé jeudi soir que Brown n’accompagnerait pas l’équipe en Europe.

Sans pour autant couper Brown – puisque McAdoo et même certains coéquipiers déclarent ne pas vouloir tourner le dos à leur coéquipier – Big Blue signe Robbie Gould, ex-K des Chicago Bears de 2005 à 2015.

New York n’a même pas besoin de couper un joueur (Brown ou autre) pour pouvoir signer Gould. En effet, la Ligue a placé Josh Brown sur la « Commissioner’s exempt list » qui est une sorte de suspension payée (les suspensions normales ne le sont pas normalement) pendant que la NFL mène une enquête sur son compte. La même méthode avait été utilisée pour Greg Hardy et Adrian Peterson il y a quelques années.

Toute cette histoire démontre encore une fois l’hypocrisie de la Ligue dans la gestion des incidents de violence conjugale. La NFL semble surpuissante pour dénicher les joueurs qui fument un joint ou se dopent mais par contre ne met pas en oeuvre tous les moyens à sa disposition pour enquêter de manière convenable quand un joueur se fait arrêter pour violence conjugale.

La NFL était d’ailleurs au courant de ce problème puisque lors du dernier Pro Bowl, la sécurité de la NFL a dû changer la famille de Brown d’hôtel à cause d’un incident avec le K. Même les Giants étaient au courant de cette affaire et pourtant ils ont quand même décidé de le resigner.

Si une chose est sûre avec la NFL aujourd’hui, c’est que son système de sanction est complètement arbitre. Il n’y a qu’à voir l’exemple récent d’Odell Beckham qui reçoit une amende de plus de 24 K$ pour avoir enlevé son casque en dehors du terrain après un TD tandis que sur ces deux dernières semaines, Fletcher Cox a reçu deux amendes de 9 K$ chacune pour des hits illégaux sur un QB.

Josh Brown: un problème géant pour New York

En août, nous avons appris que la Ligue avait décidé de suspendre Josh Brown pour un match à cause d’une arrestation pour violences conjugales en Mai 2015.

La NFL et les Giants avaient expliqué que cette sanction allégée – par rapport à la suspension standard de 6 matchs instaurée par la Ligue à la suite des fiascos de Ray Rice et Greg Hardy – s’expliquait par l’absence de poursuite de l’affaire par le procureur suite au manque d’éléments permettant de vérifier les accusations de son ex-femme.

Lorsque Brown a retrouvé sa place au sein de l’équipe, j’avais émis des réserves quant au choix des Giants de resigner Brown malgré son arrestation pour violences conjugales.

Aujourd’hui, on apprend que la presse a obtenu des extraits d’un journal et d’emails de Brown que son ex-femme Molly aurait remis à la police à l’occasion de sa plainte de Mai 2015 (ce qui contredit la version officielle selon laquelle la victime aurait refusé de coopérer avec la police et les Giants lors de l’enquête).

Le contenu de ces documents est assez bouleversant puisque le K des Giants admet noir sur blanc avoir battu sa femme:

« I have physically, mentally, emotionally and verbally been a repulsive man. I have abused my wife. »

Lire la suite

2016 W4 Giants @ Vikings : Evaluations individuelles

Crédit : Giants.com

Après le pire match des Giants cette saison, de nombreuses questions se posent et différentes responsabilités sont attribués. Si pour certains, les Vikings étaient tout simplement trop fort, d’autres pointent du doigt certains éléments. Revenons sur le positif, le moyen et le négatif de ce match.

Le positif :

  • La ligne offensive : Face à une grosse défense, l’OL a répondu présent. Si Richburg a été un peu en difficulté face à Linval Joseph, le reste a été assez satisfaisant. RT Bobby Hart a fait un bon match même s’il doit un peu canaliser sa fougue. OG Jerry a été impeccable tout comme Justin Pugh à gauche. Enfin, Ereck Flowers a été bon, lorsqu’il n’a pas été flaggé, ce qui est vrai problème pour lui cette année. Globalement, la prestation a été assez satisfaisante de la part des OL.
  • Landon Collins : Encore une fois, Collins a répondu présent. Après sa première saison compliquée, il a vraiment passé un cap et il est, sans aucun doute, le futur leader de cette défense. Sa lecture du jeu est bon, il plaque bien et fort et il est mieux en Strong safety. La couverture n’est toujours pas son fort mais sa prestation d’hier a été très honorable dans ce domaine. Une des plus grosses satisfactions de ce début de saison.
  • Le stade : Principale nouveauté de la saison des Vikings, leur stade flambant neuf est absolument magnifique et devrait représenter un véritable avantage aux Vikings dans les saisons à venir, vu le bruit qui y règne.

Le moyen :

  • Les runnings backs : Oui, je vais peut-être paraitre dur mais j’ai bien noté « les runnings backs » et pas « le jeu au sol ». Car ce dernier a largement sa place dans le positif. Orleans Darkwa avait enfin l’occasion de se montrer et, à la course, il a été très bon, son touchdown résulte d’un bel effort pour continuer d’avancer. Sur le match, les Giants ont une moyenne de 4 yards par course, ce qui est très bon, surtout face à Linval Joseph et compagnie. Mais, du fait du retard de l’équipe, il n’y a eu que 18 courses sur le match, ce qui est très peu. Et quant à la présence des RB dans cette catégorie, c’est pour tout ce qu’il a autour. Malgré une superbe screen et un gain de 70 yards, le rookie Paul Perkins a été vraiment en grosse difficulté au bloc. Pour Darkwa, le block a été assez moyen et il doit plus peser dans le jeu de passe, surtout avec la tendance d’Eli de tout le temps regarder ses coureurs en situation de passe. Néanmoins, cette prestation est vraiment encourageante, surtout vu la qualité de l’adversaire. Darkwa a prouvé qu’il était apte à être plus actif pendant le match et il pourrait faire de belles choses face aux Packers moins bon en défense.
  • Les plans télévisés « travelling » dans le stade : Oui, ce stade est magnifique mais mettre un « travelling » (je ne sais pas vraiment comment dire) dans le stade à chaque interruption, c’était trop, on saturait un peu et ça donnait l’impression qu’on nous disait « tu as vu le stade comme il est beau ? non mais tu as vu ? » en permanence.

Le négatif :

  • Ben McAdoo : oui je commence par lui car, pour moi, il est le principal responsable de la défaite. De façon générale, je n’ai jamais été son plus grand fan. Il a fait de bonne chose mais il y a déjà eu une flopée de mauvais choix lorsqu’il était coordinateur offensif. Bref, le message de l’intersaison a été de dire que le responsable des dernières saisons était Tom Coughlin qui a sauté. Tous les autres ont gardé leur poste. Et après 4 semaines, y a-t-il vraiment une différence ? L’équipe est meilleure car Reese a, pour moi, fait du bon boulot entre des bonnes acquisitions à la FA et une draft déjà intéressante (Shepard, Apple et Thompson ont déjà montré plus que Randle, Wade et Dahl qui jouaient à leur poste l’an passé). Mais sinon, est-ce que quelque chose a vraiment changé ? Big Blue est incapable de prendre soin du ballon et d’éviter les pénalités idiotes (beaucoup plus pour l’attaque d’ailleurs, secteur de McAdoo). On peut y ajouter une gestion calamiteuse des temps morts (comme l’an dernier) et une absence totale de courage en se contentant de punts dans le 4e quatre-temps alors qu’on est menés de beaucoup de points. De plus, je ne comprends pas qu’on joue sans fullback, même si ce poste n’a plus beaucoup d’importance aujourd’hui. Néanmoins, sur les situations de gains courts, on ressent vraiment ce manque. McAdoo est gentil mais il serait temps qu’il passe un cap. Peut-être qu’abandonner le playcalling (lui aussi désastreux hier) pourrait lui permettre d’avoir plus de temps pour gérer l’horloge et les joueurs.
  • Eli Manning : Il ne semble être que l’ombre de lui-même. Je ne sais pas si Eli a déjà eu une telle armada offensive. De plus, sa protection hier était très bonne. Néanmoins, il semble paniquer dès qu’il y a un blitz (ses 4 interceptions de l’année sont survenues alors qu’il était blitzé). Ses passes manquent de précision et sa tendance systématique a regardé son running back alors qu’il dispose de 3 très bons receveurs est assez agaçant.
  • La défense : Je regroupe tout le monde ici mais j’ai plusieurs critiques. D’abord, on a eu la confirmation que Trevin Wade a à peine le niveau NFL. Il peut peut-être dépanner sur quelques snaps mais dès qu’il est titulaire, c’est une catastrophe. Cependant, il n’a pas été aidé par un ses coachs qui ont semblé perdus lors de l’attribution des responsabilités en couverture. TE Kyle Rudolph s’est souvent retrouvé seul (Landon Collins s’en ai d’ailleurs plaint à un moment) et il a aussi bénéficié de match-up mal négocié (il est incroyable de le voir proche de la redzone en 1v1 contre Trevin Wade qu’il domine de plusieurs centimètres et de plusieurs kilos. Enfin, Spagnuolo semble aussi à côté de la plaque. Si l’an passé, son personnel était catastrophique, il est totalement anormal de voir que les Giants sont la pire équipe de la ligue en nombre de sacks donnés et qu’ils n’ont toujours pas réussi à créer un turnover en défense. C’est indigne des joueurs qui évoluent dans cette escouade et il faudra que Spag soit un peu plus imaginatif pour que cela change.
  • Odell Beckham Jr. : Personnellement, son comportement ne me pose pas tant de problème que ça (même si je rage beaucoup dès qu’il reçoit un flag). Seulement, Odell a fait hier un des pires matchs de sa carrière avec des drops, un flag et seulement 23 petits yards. Il n’a toujours pas trouvé la endzone cette année et il doit passer un cap pour enfin produire au niveau de son statut mérité. Mais dans certaines réactions, j’ai l’impression qu’il est le principal problème à New York, alors qu’Eli n’arrive pas à faire une bonne passe intéressante, que McAdoo est perdue et que la défense est incapable de faire des big plays.

 

OBJ, un joueur aussi talentueux qu’idiot

Il aurait été plus politiquement correct dire « immature » mais bon…

Après ma longue diatribe sur le comportement puéril d’Odell Beckham sur la touche des Giants lors du match contre les Redskins, j’avais besoin d’en rajouter une couche sur un sujet différent.

Durant le match contre Washington, j’ai vu passer un tweet disant qu’OBJ avait reçu une amende de 36.000 $ pour un coup illégal lors du match contre les Saints. Et comme ça ne suffisait pas, la NFL a aussi indiqué à OBJ qu’une infraction de ce genre serait sanctionné par une suspension.

Un peu étonné car je n’avais pas entendu parler de ça pendant la semaine et je n’avais pas souvenir d’un quelconque hit illégal d’OBJ, je clique sur le lien et je découvre cette vidéo:

//platform.twitter.com/widgets.js

Lire la suite