Les premiers détails de l’extension d’Eli Manning

Comme je vous l’annonçais hier soir, les Giants et Eli Manning ont trouvé un accord pour prolonger son contrat de 4 ans à 84 millions $ soit 21 millions $ par an ce qui le place juste derrière Ben Roethlisberger (21,85M $/an) et devant Philip Rivers (20,812M $/an). Si on ajoute le salaire qui lui est dû pour 2015, Eli Manning recevra donc 101,5 millions sur 5 ans soit 20,3 millions par an.

Tous les détails ne sont pas encore sortis, mais voici ce que nous pouvons déjà vous dire:

  • Ce contrat est garanti à hauteur de 65 millions $
  • Eli a reçu un bonus de 31 millions $ à la signature et son salaire pour la saison 2015 a été réduit pour alléger son poids dans la masse salariale. C’est en quelque sorte une restructuration de son salaire de 2015 (17,5 millions $) avec un bonus supplémentaire.
  • Le contrat prévoit une clause interdisant un échange. Ceci n’est pas étonnant considérant qu’Eli veut finir sa carrière chez les Giants.

Si nous obtenons des informations supplémentaires sur le contrat d’Eli, nous ne manquerons pas de les poster ici.

Lire la suite

Odell Beckham Jr. serait il le rookie offensif de la saison 2014?

Et dire qu’on n’attendait pas grand chose du rookie cette saison // Source: NYPost

On ne voudrait pas lui porter la porter la poisse mais d’un autre côté on a presque envie de dire que le titre lui est déjà dû: Odell Beckham Jr. sera l’Offensive Rookie of the Year. Je ne vois pas comment il pourrait en être autrement.

Alors certes, vous allez me dire que je suis très subjectif car OBJ est un Gman. Si je ne cacherais pas que mon enthousiasme est encore plus grand à cause de ce fait, il y a des éléments bien plus objectifs que moi.

Rookie_BzH avait déjà cité quelques chiffres dans la dernière analyse de match (voilà, comme ça il ne viendra pas me dire que je ne lui accorde pas de crédit 😛 ) et je voulais consacrer un article pour approfondir ce sujet.

Tout d’abord penchons nous sur les records battus par le rookie:

  • Le record de franchise en yards reçus par un rookie jusque là détenu par TE Jeremy Shockey (894 yards en 15 matchs lors de sa 1e saison en NFL), OBJ cumule 972 yards en seulement 10 matchs. Sachant qu’il reste encore 2 matchs à jouer, il est fort probable qu’il soit le premier rookie des Giants à dépasser la barre des 1000 yards reçus.
  • Le record de franchise en TD reçus par un rookie est pour le moment tenu par Bill Swiacki avec 10 TD en 1946. OBJ a actuellement 9 TD.
  • Le record de franchise en termes de passes reçues par un rookie appartient encore à Jeremy Shockey qui en a eu 74 quand il était rookie. Mais n’ayez crainte, non seulement n’a besoin que de 3 réceptions pour égaler ce record mais en plus il peut l’égaler et le battre en moins de matchs que Shockey.
  • Les 12 réceptions d’OBJ lors de son dernier lui permettent de co-détenir avec Mark Bavaro le record de réceptions faite en un match par un rookie. Le record de la franchise de réceptions en un match est actuellement détenu par Tiki Barber qui en avait eu 13.
    OBJ, Hakeem Nicks et Amani Toomer sont d’ailleurs les seuls joueurs des Giants à avoir attrapé 12 passes en un match.

Bien entendu, ce n’est pas parce que le rookie bouscule les records de son équipe qu’il mérite le titre de meilleur rookie offensif de la Ligue. Non, ce qui lui vaut un tel honneur est expliqué ci-dessous:

  • En 10 matchs, OBJ a reçu 71 passes et mène ainsi les rookies dans cette catégorie avec son ancien coéquipier de LSU Jarvis Jones drafté par les Dolphins qu lui a joué 14 matchs.
  • En termes de TD, il est juste derrière le rookie des Bucs Mike Evans (2e receveur drafté en 2014) qui a 11 TD en 13 matchs.
  • Il mène tous les rookies en termes de yards reçus avec 972 yards.
  • Il mène d’ailleurs tous les receveurs dans toutes les catégories depuis le 1e novembre 2014.
  • Sa performance contre les Redskins (12 réceptions, 143 yards et 3 TD), est historique en NFL puisqu’aucun rookie n’a jamais eu 12 réceptions, 140 yards et 3 TD en un match. D’ailleurs, Dez Bryant qui a été drafté en 2010 a aussi eu son premier match à 3 TD dimanche dernier. C’est dire à quel point la prestation d’OBJ est impressionnante.
  • Sur les 7 derniers matchs joués par OBJ, il a 61 réceptions, 866 yards et 6 TD. Ses 61 réceptions en 7 matchs est une première historique pour un rookie. Quant à son yardage, il se classe juste derrière Bill Groman quilors de sa saison rookie en 1960 avait cumulé 920 yards en 7 matchs.
  • Beckham a actuellement 7 matchs à plus de 90 yards ce qui est un record en NFL pour un rookie.

Enfin il convient de noter que depuis le 1e novembre 2014, Odell Beckham a absolument surclassé tous les receveurs de la NFL (oui, oui: TOUS!) dans plusieurs les domaines à savoir réceptions, yards, yards après la réception et first down (il est 2nd dans la catégorie « réceptions de plus de 25 yards »).

Au vu de tout cela, je me demande comment Odell Beckham Jr. ne peut pas recevoir cette récompense. Aucun autre rookie offensif, même dans une autre catégorie (QB, RB, TE ou OL) n’a eu autant d’impact qu’OBJ.

Cette récompense serait d’ailleurs une première dans l’histoire des Giants puisqu’aucun rookie offensif dans l’histoire de l’équipe n’a eu l’honneur de recevoir ce trophée. Le rookie des Giants à avoir reçu une telle récompense était Lawrence Taylor comme l’a rappelé Rookie_BzH.

Et vous, qu’en pensez vous? Est ce que notre rookie mérite le titre d’Offensive Rookie of the Year?

Sondage: Quels sont les plus gros besoins des Giants pour 2015?

2014 est loin d’être terminé mais pour les Giants, il est permis de déjà penser à l’avenir.

La question qui se pose après chaque saison est de savoir dans quel domaine l’équipe doit-elle s’améliorer et par conséquent quels sont le ou les besoins prioritaires de l’équipe.

Comme cela avait été annoncé dans le dernier épisode du podcast de Big Blue Blog, un sondage est lancé pour savoir quels postes sont prioritaires selon vous.

Vous avez le droit à 3 choix par vote et un classement sera établi plus tard.

Vous pouvez justifier vos choix dans les commentaires.

 

Pourquoi les Giants ont-ils eu raison de ne pas tanker ?

Aujourd’hui, article un peu spécial puisqu’on va discuter tanking. Pour les non-initiés, le tanking est une pratique courante en NBA notamment, qui consiste à balancer la saison, à essayer de gagner le moins de matchs possibles afin d’avoir un choix de draft plus haut. Si la NBA essaye de lutter contre cette pratique avec la loterie afin de déterminer qui aura le premier choix, la NFL se contente de prendre le sens inverse du classement.

Pourquoi prendre aussi peu de mesure ? Car en NFL, le tanking n’existe quasiment pas. En effet, le peu de matchs permet aux équipes de croire longtemps aux Playoffs et, de plus, contrairement à la NBA par exemple, en NFL, on ne peut se permettre de perdre un match volontairement. Pourquoi ? Car les joueurs n’ont aucune assurance de se trouver dans l’équipe l’année suivnate; il faut donc qu’ils se battent sur chaque actions.

Cette présentation du tanking étant faite, vous vous demandez surement pourquoi faire cette article ? Tout simplement car, en début de saison, certains ont pensé qu’il fallait laisser tomber cette saison et viser un haut choix de draft. Loin de moi l’idée de venir jouer les donneurs de leçons, je vais tenter d’expliquer pourquoi, à mon avis, les Gmen ont bien fait de se battre pour gagner des matchs. Je vais aussi expliquer pourquoi, et toujours selon mon opinion propre, pourquoi il ne faut pas se dire que ça ne sert à rien d’aller en PO.

Je pense, et j’espère, que tout le monde ne sera pas d’accord. Votre point de vue est fortement attendu dans les commentaires. Cet article pourrait d’ailleurs être un point de départ à un débat sur le tanking en général même si l’on va, pour aujourd’hui, en rester au cas New Yorkais.

Lire la suite

Que faire de David Wilson?

Lors de la présaison, David Wilson avait montré de bonnes choses et les coaches semblaient satisfait de son progrès par rapport à sa première saison en NFL.

Et puis il y a eu le match des Cowboys… Après 2 fumbles, Tom Coughlin colla son RB#1 sur le banc avec la ferme intention de ne pas le laisser retourner sur le terrain. Même lors de la conférence de presse, David Wilson continuait d’en prendre pour sa grande bien que son coach affirme « on a besoin de lui! ».

Aujourd’hui, les Giants s’apprêtent à signer un nouvel RB et quand on demande si Wilson sera toujours titulaire, la réponse est vague. Alors que va devenir Wilson? Pour répondre à cette question, il faut aborder plusieurs sous-questions:

Coughlin a-t-il eu raison de retirer définitivement Wilson du match?

Sans hésitation, oui. On pouvait voir le premier fumble comme un accident isolé mais quand Wilson a fumblé une 2e fois, c’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. David Wilson nous a probablement coûté le match sur cette action (à ce stade, nous sommes au début du 3e quart temps, menés de 3 points et les Cowboys ont marqué après avoir récupéré le fumble) mais même si Dallas n’avait pas marqué (ou marqué que 3 points), ce fumble s’ajoute à plusieurs erreurs de blocages ainsi qu’un manque de productivité sur le terrain. En d’autres termes, garder Wilson sur le terrain nous faisait plus de mal que de bien.

Fallait-il autant accabler Wilson lors de la conférence de presse après le match?

Personnellement, je ne trouve pas que Coughlin ait été trop loin à propos de Wilson. Le coach a abordé le problème des pertes de ballon de manière générale et lorsqu’il s’est concentré sur le cas de Wilson, son message était clair: on ne peut pas jouer si on ne peut pas garder le ballon.
On pourrait penser que Coughlin aurait pu s’acharner tout autant sur son QB qui a lancé 3 interceptions dont une qui a mis un terme à une tentative de comeback mais contrairement à Wilson, Eli a marqué 4 TD et on peut aussi arguer que la plupart des interceptions ne sont pas entièrement de sa faute.
Autre élément à prendre en compte: Wilson étant un jeune joueur, Coughlin a probablement voulu le bousculer un peu pour éviter qu’il ne prenne de mauvaises habitudes comme ce fut le cas par le passé avec Tiki Barber ou Ahmad Bradshaw.

David Wilson est-il un bust?

Il est clairement trop tôt pour dire une telle chose. Ce n’est que le 3e fumble de sa carrière et Wilson a déjà prouvé qu’il était capable de réaliser très grosses actions pour Big Blue.
Les Giants ont sélectionné Wilson à la draft en sachant très bien qu’il avait un problème pour tenir le ballon. Du coup Tom Coughlin cherche à se débarrasser de cette mauvaise habitude en faisant payer le prix fort à chaque fois que son RB commet une erreur. L’idée à terme est en quelque sorte de « traumatiser » Wilson avec ces sanctions afin qu’il tienne mieux le ballon. Mais une telle stratégie peut se révéler être à double tranchant: Wilson pourrait perdre en efficacité à force de trop se concentrer sur le ballon.

Faut-il mettre un autre RB au poste de titulaire?

Je ne crois pas que bencher définitivement Wilson soit la bonne soit la bonne solution. Wilson est un choix de premier tour et donc il faut le mettre dans de bonnes conditions pour réussir si on ne veut pas qu’il devienne un bust. Pour ce faire, il faut continuer à donner des opportunités à notre jeune RB mais en lui apportant du soutien. Wilson n’est clairement pas prêt à avoir plus de 15 courses par match mais il ne peut pas non plus progresser en restant sur la touche. Voilà pourquoi il est important d’avoir un 2e RB avec de l’expérience pour prendre le relais de temps en temps.
De plus, bencher Wilson aujourd’hui reviendrait à titulariser un joueur avec très peu voire aucune expérience (Da’Rell Scott ou rookie Michael Cox) ou un free agent qui débarque dans l’équipe sans connaître le gameplan.

Comme l’a déclaré Tom Coughlin, les turnovers sont des erreurs qui peuvent être corrigées. Maintenant, il ne tient qu’aux joueurs – et Wilson en particulier – de prendre les mesures nécessaires pour corriger ces erreurs.

Et pour ajouter une touche d’humour à ce sujet si sérieux, rendez vous ici.

Débat: Eli ou Peyton?

Ah l’éternel débat! C’est forcément inévitable et la question a été soulevée de nombreuses fois et le sera encore une fois. Mais je me permet d’aborder le sujet une nouvelle fois aujourd’hui à cause de Tiki Barber qui a déclaré hier qu’Eli était un meilleur QB que Peyton.

Bien entendu, vous imaginez qu’une telle opinion est loin de faire l’unanimité. Au contraire, c’est un sujet qui divise plus qu’autre chose et c’est au final tout à fait normal.

Mais pourquoi personne ne trouve d’accord? Tout simplement parce que personne n’évalue la question (et c’est vrai pour beaucoup d’autres, même en dehors du sport) avec les mêmes critères.

J’étais parti sur l’idée de voir point par point les atouts et faiblesses de Peyton et Eli mais non seulement l’article devenait aussi long que la Bible, le Coran et la Torah réunis mais en plus le mal de crâne devenait insoutenable.

Si on compare les 2 Manning au niveau de leurs qualités en tant que QB, on retrouve un profil assez similaire: bonne technique, bon bras, bonne précision, pas des QB très mobiles, jouent bien sous pression et font preuve d’une solidité à toute épreuve (malgré la blessure de Peyton en 2011). Ce sont également des QB très intelligents avec une bonne vision du terrain et qui sont la pièce centrale de l’attaque dans leur équipe respective.

Là où l’on commence à percevoir des différences c’est au niveau de la prise de décision. Si Peyton a toujours eu des statistiques bien plus propres qu’Eli c’est tout simplement parce qu’Eli est plus tête brûlée que son grand frère et n’hésite pas à prendre des risques que son frère préfère éviter. Cela ne veut pas dire que Peyton ne tente jamais de passes risquées mais en tout cas son plafond de prise de risque semble plus bas que celui d’Eli qui parfois prend trop de risques.

Cette différence au niveau de la prise de risque se répercute ailleurs: si les 2 QB semblent à l’aise comme un poisson dans l’eau dans le money time ou le no huddle, leur succès au bout est quand même différent. Clairement, à ce moment du match, Eli est au dessus de son frère s’étant plus illustré que Peyton dans des moments cruciaux et notamment en playoffs. D’ailleurs Eli a battu le record de Peyton (et Johnny Unitas) de TD dans le 4e quart temps en en marquant 15 en 2011. Eli est aussi le détenteur du record de game winning drives avec 8 en 2011 et aussi le QB avec le plus de victoires consécutives à l’extérieur (10 en 2007).

Pour en revenir aux playoffs, parlons en: il est clair que Peyton a plus souvent emmené son équipe en playoffs (11 fois en 15 ans) qu’Eli (5 fois en 9 ans) mais ce dernier compense avec 8 victoires pour 3 défaites en playoffs (dont 2 victoires au Super Bowl) contre 9 victoires pour 11 défaites pour Peyton (dont 1 victoire et 1 défaite au Super Bowl). C’est le plus gros argument en faveur d’Eli par rapport à Peyton.

Mais si on s’intéresse au succès en saison régulière, l’aiguille va cette fois pointer en direction de Peyton: 12 fois au Pro Bowl, 6 fois en 1st Team All Pro et 3 fois en 2nd Team All Pro mais surtout 4 titres de MVP (sans compter 7 fois AFC Offensive Player of the Year). Tout ceci écrase les 3 sélections au Pro Bow d’Eli, l tel un bulldozer écrase une fourmi.

Au final, on a d’un côté Peyton Manning qui est une bête de saison régulière tandis que de l’autre, Eli est un bête de playoffs.

Un autre argument que je n’ai pas évoqué avant: l’équipe autour de chacun de ces joueurs. J’ai tendance à penser que si les 2 joueurs ont pu évoluer dans de bonnes équipes au départ, Peyton Manning est rapidement devenu la principale raison du succès d’Indiy tandis qu’Eli a mis du temps de n’être que le QB qui profitait des coéquipiers autour de lui.

Chacun se fait son opinion et chacun appliquera le critère qui lui semblera le plus pertinent mais j’ai personnellement tendance à donner plus de crédit à un QB qui met son équipe en position de gagner. C’est un choix donc difficile car bien que Peyton ait souvent amené son équipe en playoffs, il est aussi à l’origine de quelques unes de leurs élimination. Eli de son côté, ne fait pas preuve d’autant de régularité en ce qui concerne les qualifications en playoffs mais quand il y est, il est en inarrêtable.

Etant moi même incapable de dire qui de ces 2 futurs Hall of Famers est le meilleur (EDIT: Vous trouverez mon choix dans les commentaires), je vous laisse trancher en votant ci-dessous.

Le débat est donc ouvert!

Intersaison 2013: ST

En attendant le début du training camp, nous allons faire un bilan sur chaque position. Une partie du travail sera fait par vous puisque vous aurez à juger l’état de chaque position et les résultats seront compilés plus tard. 

Joueurs déjà présents dans l’équipe en 2012: Steve Weatherford (P), Zak DeOssie (LS)

Joueurs recrutés: Josh Brown (K), David Buehler (K)

Joueurs perdus: Lawrence Tynes (K)

Bilan général:

Pas grand chose à dire sur cette escouade si ce n’est que les Giants ont dit adieu au K qui les envoya à 2 Super Bowl. Lawrence Tynes étant trop cher pour Big Blue, l’équipe décida de recruter 2 K plus jeunes et donc nous aurons une compétition à ce poste durant l’intersaison.