Eli Manning en 10 matchs

Petit moment statistique inutile mais qui fait quand même plaisir. Je suis tombé sur cette infographie postée par un fan des Giants sur le forum de TDA (merci Omaha) et je me suis dit qu’elle pourrait vous intéresser.

Source: Giants.com

Alors il faut savoir que c’est la 2nde fois dans sa carrière qu’Eli Manning marque 21 TD à la passe sur les 10 premières semaines. La dernière fois qu’il l’a fait c’était en 2010.

Autre statistique intéressante qui n’est pas affichée dans cette infographie: Eli ne s’est fait intercepté que 6 fois. C’est le première fois qu’il lance aussi peu d’interceptions sur les 10 premiers matchs. Il y était presque l’année dernière avec 6 interceptions sur les 9 premiers matchs mais comme vous vous en rappelez probablement, il s’était fait intercepté à 5 reprises contre les 49ers.

Jusqu’à cette saison, sa meilleure prestation en termes d’interceptions sur les 10 premières semaines était de 7 interceptions en 2008. A contrario, il avait lancé 17 interceptions sur les 10 premières semaines de la saison 2013 et 16 sur la saison 2010.

Bref, ce qu’on peut retenir de tout cela c’est que l’arrivée de Ben McAdoo et la sélection d’Odell Beckham Jr. à la draft en 2014 font le plus grand bien à Eli.

Lire la suite

Les premiers détails de l’extension d’Eli Manning

Comme je vous l’annonçais hier soir, les Giants et Eli Manning ont trouvé un accord pour prolonger son contrat de 4 ans à 84 millions $ soit 21 millions $ par an ce qui le place juste derrière Ben Roethlisberger (21,85M $/an) et devant Philip Rivers (20,812M $/an). Si on ajoute le salaire qui lui est dû pour 2015, Eli Manning recevra donc 101,5 millions sur 5 ans soit 20,3 millions par an.

Tous les détails ne sont pas encore sortis, mais voici ce que nous pouvons déjà vous dire:

  • Ce contrat est garanti à hauteur de 65 millions $
  • Eli a reçu un bonus de 31 millions $ à la signature et son salaire pour la saison 2015 a été réduit pour alléger son poids dans la masse salariale. C’est en quelque sorte une restructuration de son salaire de 2015 (17,5 millions $) avec un bonus supplémentaire.
  • Le contrat prévoit une clause interdisant un échange. Ceci n’est pas étonnant considérant qu’Eli veut finir sa carrière chez les Giants.

Si nous obtenons des informations supplémentaires sur le contrat d’Eli, nous ne manquerons pas de les poster ici.

Lire la suite

La défense a battu des records cette saison

Mais le problème c’est que ce n’est pas le bon genre de record.

Les Giants ont concédé 6 134 yards défensivement et une moyenne de 383,4 yards par match. C’est un nouveau record pour la franchise qui avant n’avait jamais concédé plus de 6 022 yards et la dernière fois que les Giants ont concédé autant de yards défensivement fut en… 2011 soit encore sous Perry Fewell!

On se rend compte d’ailleurs que Bill Sheridan qui n’avait duré qu’une année comme DC des Giants n’était pas si horrible que cela. En effet sa défense n’avait concédé que 5 198 yards en 2009 et quand les Giants ont embauché Perry Fewell, le progrès était à peine perceptible puisque les GIants ont 4 972 yards en 2010 soit seulement 226 yards de moins que Sheridan.

Au final la situation défensivement ne s’est jamais réellement améliorée depuis le départ de Steve Spagnuolo. Même si les Giants ont remporté le Super Bowl l’année dernière, il ne faut pas oublié que la défense concédait régulièrement plus de 350 voir 400 yards défensivement jusqu’au moment où Fewell a accepté de simplifier son schéma défensif pour les joueurs et utiliser plus de man coverage.

Le résultat ne mentent pas: les Giants ont l’une des pires défenses de la Ligue et se classent 31e de la Ligue (ce n’était jamais arrivé dans l’histoire de la franchise depuis 1966).

Si on décortique la défense des Giants catégorie par catégorie, le résultant est réellement alarmant:

Moyenne de yards concédés par match — 383.4 (31e)
Moyenne de yards concédés à la course — 129.1 (25e)
Moyenne de yards concédés à la passe — 254.2
Moyenne de points encaissés — 21.5 (13e)
Moyenne de yards par action obtenus par les adversaires — 6.0 (30e)
Pourcentage moyen de conversion des 3rd down par les adversaires — 42.42 % (30e)
Moyenne de yards par course des adversaires — 4.6 (27e)
Pourcentage moyen des passes complétées des adversaires — 63.86 percent (26e)
Moyenne de yards à la passe par match obtenu par les adversaires — 254.2 (26e)
Moyenne de l’évaluation des QB adverses contre les Giants — 88.2 (20e)
Moyenne de yards par tentative de passe des adversaires — 7.6 (31e)

Nombre d’actions
Pourcentage de sacks — 5.82 percent (22e)
Turnovers par match — 2.2 (3e)

Les Giants étaient également très vulnérables aux big plays: les 29 passes de plus de 30 yards concédées aux adversaires font d’eux les pires dans cette catégorie. D’ailleurs on a pu voir de nombreuses fois nos adversaires convertir avec une aisance déconcertante des 3e tentatives avec plus de 15 à parcourir.

Paradoxalement, cette défense n’a pas été catastrophique en termes de points concédés et de défense de redzone (seulement 23 touchdowns concédés sur les 50 tentatives adverses en redzone) mais surtout elle a excellé en turnovers.

Selon Fewell et Coughlin, le problème vient des joueurs qui n’exécutent pas correctement le gameplan sur le terrain. Alors certes il y a une part de responsabilités de certains joueurs sur le terrain mais dans ce cas, pourquoi est ce que le coaching staff n’a rien fait pour changer cela? Pourquoi s’être obstiné à garder Corey Webster comme CB1 si il était si mauvais? Pourquoi ne pas avoir laissé une chance à de jeunes DE de participer à la rotation? Et quid des problèmes de placages? Pourquoi certaines équipes parviennent à corriger cela en cours de saison mais pas les Giants?

Je veux bien croire que les joueurs détiennent une part de responsabilité dans ce fiasco défensif mais quand je viens de passer 3 ans à voir une défense s’obstiner à n’envoyer que 3 rushers sur des passing down ou encore utiliser un schéma que tous les joueurs considèrent comme trop complexe et inadapté, je me dis qu’il y a un problème et qu’il faut faire quelque chose.

2 choix s’offrent aux Giants: changer les joueurs ou changer le gameplan. Je veux bien qu’on change tout l’effectif défensif mais je tiens juste à faire remarquer une chose: les Giants se montrent bien plus indulgent à l’égard de Fewell qu’à celui de Sheridan.

2012 W12: Packers 10 @ Giants 38

Enfin de retour de BYE week les Gmen se sont remis au travail en obtenant une écrasante victoire sur les Green Bay Packers avides de revanche.

Mais on ne peut pas dire que les Giants aient été ultra dominants considérant la grande faiblesse de nos adversaires et aussi un début de match qui laissait penser que la semaine de repos n’avait rien changé. En effet, offensivement même si le ballon avançait bien à la course, le jeu de passe était réellement médiocre laissant place à une alternance entre réceptions ratées et passes mal calibrées. Puis en défense, les Giants encaissent un très long TD de Rodgers à Jordy Nelson contre un Corey Webster complètement à la rue.

Mais rapidement Big Blue s’est repris notamment défensivement avec des couvertures très bonnes tant en man coverage qu’en zone (il faut croire que le pep talk de Fewell cette semaine a bien marché) ne laissant à Rodgers aucune autre option que des passes courtes ou ses propres jambes quand la ligne défensive le laissait tranquille. Puis en attaque, si on peut regretter un manque de précision de la part de notre QB, sa prestation associée à celle d’un bon running game et d’une protection solide a permis à l’équipe de marquer 38 points (peut être moins si Coughlin n’avait pas challengé une décision arbitrale).

Résultat final: Giants 38-10.

Le positif:

  • La ligne offensive et les autres bloqueurs: J’ai réellement envie de commencer cette analyse en félicitant la ligne offensive qui n’a concédé qu’un sack et pratiquement aucune pression sur Eli mais aussi a permis d’installer un très bon jeu de course. Diehl était le RT titulaire mais suite à une blessure c’est Sean Locklear qui a fait son apparition sur le terrain. Il faut aussi noter les excellentes prestations de Martellus Bennett et Henry Hynoski (et part moment nos HB) qui ont réalisé un excellent travail pour bloquer à la course.
  • La secondary: Si on oublie le TD de Jordy Nelson, la prestation des DB était excellente. Très peu d’erreurs de la part de nos safeties, permettant à Corey Webster de se racheter avec une très belle interception. Antrel Rolle a souvent joué le nickelback grâce au retour de Kenny Phillips au poste de S et Stevie Brown qui commet de moins en moins d’erreur à ce poste. Comme je le disais plus haut, cette semaine Perry Fewell a montré à son équipe qu’ils ont les moyens de réussir avec le système défensif qu’il a mis en place.
  • La ligne défensive: Les Giants disaient qu’ils ne s’attendaient pas à obtenir beaucoup de sacks contre les Packers et finalement ils en ont obtenu 5 dont 2 par Kiwanuka et un superbe sack-fumble d’Osi récupéré par JPP.
  • Eli Manning: Je ne vous cache pas que je ne suis pas encore totalement convaincu qu’Eli soit de retour en pleine forme. Il ne complète que 16 passes sur 30 tentées et beaucoup de ses passes incomplètes étaient à mettre sur son compte. Mais à part un manque de précision, Eli réalise une performance historique en marquant 3 TD dépassant ainsi les 199 TD que Phil Simms a marqué durant ses 14 saisons au sein des Gmen.
  • Les WR et TE: Pour faire plus vite, je les cite tous ensemble mais Cruz, Nicks et Randle ont chacun marqué un TD (le premier de sa carrière pour Randle) tandis que Bennett a eu quelques occasions d’utiliser ses mains, recevant même un vicieux coup de casque pas un DB des Packers. Il faut aussi noter la performance de Bradshaw qui cumule 61 yards en 2 réceptions.
  • Les RB: Que ce soit Andre Brown ou Ahmad Bradshaw, ces 2 là ont eu une très bonne soirée: 10 courses pour 58 yards et 1 TD pour Bradshaw et 13 courses pour 64 yards et 1 TD pour Andre.
  • Chase Blackburn: J’ai trouvé que notre MLB était partout sur le terrain: 8 placages, 1 sack sur un blitz merveilleusement exécuté et aussi du très bon travail en couverture. Blackburn n’est absolument pas un LB athlétique (on a pu voir Randall Cobb l’enrhumer) mais il fait du bon travail avec ce qu’il a.
  • Michael Boley: Ses 10 placages lui donnent le droit d’être cité ici.
  • Lawrence Tynes: Je suis enfin content de voir que Tynes n’est plus le joueur qui ne marque plus tous les points offensifs mais aussi très content de voir qu’il ne rate aucune de ses 7 conversions de TD ni même son FG de 43 yards. Tynes continue d’être le joueur ayant marqué le plus de points en NFL cette saison (117) alors n’oubliez pas de voter pour lui pour le Pro Bowl (même si on espère tous que les Giants ne puissent pas y participer ^^)
  • Steve Weatherford: Je dis généralement que c’est un mauvais signe quand le punter est dans le positif mais là notre P mérite tout de même d’être cité. Seulement 3 punts mais il obtient une moyenne de 45 yards par punt et en a placé un dans les 20 yards adverses.

Le moyen:

  • Rueben Randle en PR: 2 réceptions de punt ratées mais heureusement récupérées par le rookie. Bien que sur son 2 muffed punt les arbitres auraient dû flagguer les Packers pour interférence de fair catch, le rookie doit faire plus attention quand il attrape des punts.

Cette victoire permet d’accroître l’écart entre les Giants (maintenant à 7-4) et les Cowboys et les Redskins qui sont à 5-6. D’ailleurs notre prochain adverse sera Washington et une victoire contre eux aiderait grandement pour accéder aux playoffs.

Le Super Bowl XLVI bat le record d’audience

C’est une news pratiquement sans intérêt puisque ce record est battu d’année en année.

L’année dernière le record avait été battu avec 162,9 millions de téléspectateurs. Cette année, on a cru pendant un moment que le Super Bowl XLVI n’était parvenu à attirer que 161 millions de personnes mais en réalité ce chiffre est de 166,8 millions, soit 18 millions de plus que le Super Bowl XLII.

C’est le record de la plus grosse audience de tous les temps. L’article de PFT parle de « some portion of NBC’s coverage of the game » mais je n’arrive pas vraiment à savoir si il s’agit seulement de l’audience américaine ou alors de l’audience mondiale.

Quoiqu’il en soit, ce chiffre est forcément en dessous de l’audience réelle quand on sait que de nombreuses personnes (probablement comme vous et moi) regardent le Super Bowl en streaming.

Manning et Nicks inscrivent leur nom dans l’histoire de la franchise

Eli Manning a passé pour 4 002 yards et donc devient le premier QB de la franchise à le faire 2 saisons de suite (4 021 yards en 2009).
Manning a également établi de nouveaux records pour le plus de passes complétées (1 838), yards à la passe (21 465) et touchdowns à la passe (148) en 100 matchs en tant que Giant.
Jusqu’à cette saison Phil Simms était le seul QB de la franchise à avoir passé pour plus de 20 000 yards (33 462 yards en 14 saisons) mais maintenant Eli le rejoint dans ce club très select (22,646 yards en 7 saisons).
Manning est aussi le premier QB de la franchise a passé pour plus de 3 000 yards 6 saisons de suite.

Voici la liste des records de la franchise qui sont à la portée d’Eli Manning:

  • Passing yards (carrière): Phil Simms, 33 462 yards en 14 saisons. Manning a fait plus de la moitié en 7 ans.
  • Passing yards (saison): Kerry Collins, 4 073 yards en 2002. Manning est arrivé à passer pour 4 021 yards en 2009.
  • Passing yards (match): Phil Simms, 513 yards. Le mieux que Manning ait pu faire jusque là est 391 yards contre les Eagles en 2009.
  • Passing TD (carrière): Phil Simms, 199 TD. Manning en est à 156.
  • Passing TD (saison): Y.A. Tittle, 36 TD en 1963. Manning a marqué 31 TD cette saison.
  • Passing TD (match): Y.A. Tittle, 7 TD (NFL record) en 1962. Manning n’a jamais fait mieux que 4 et n’arrivera probablement jamais à 7.

Hakeem Nicks quant à lui devient le 2e joueur de la franchise à avoir au moins 12 réceptions, 130 yards et 2 touchdowns dans un match. Le 1e était Amani Toomer.

Et pour Nicks, voici la liste des records qu’il devrait viser (c’est aussi valable pour Steve Smith 😉 ):

  • Receptions (carrière): Amani Toomer, 668 réceptions en 13 saisons. 126 réceptions pour Nicks en à peine 2 saisons et 220 réceptions pour Smith en 4 saisons.
  • Receptions (saison): Steve Smith, 107 réceptions en 2009. Nicks a reçu 79 fois le cuir cette saison sur 13 matchs joués.
  • Receptions (match): Tiki Barber, 13 réceptions en 2000.
  • Receiving yards (carrière): Amani Toomer, 9 497 yards en 13 saisons. Nicks en est bien loin (1 842) mais Smith a déjà parcouru 2 386 yards.
  • Receiving yards (saison): Amani Toomer, 1 343 yards en 2002 en 16 matchs. L’année dernière Smith a accumulé 1 220 yards à la réception et Nicks en est déjà à 1 052 yards lors de sa 2e saison.
  • Receiving yards (match): Del Shofner, 269 yards le même jour du record de TD en un match de Tittle.

(Je n’ai pas trouvé les stats pour les receiving TD seulement)