Jerry Reese a refusé une offre de trade des 49ers lors du premier tour de la draft.

496b9-jerryreese

Il y a 2 semaines, Jerry Reese a effectué sa 11e draft en tant que General manager, soit près de 100 choix. Et il y a une constante sur ces choix, c’est que Reese n’a jamais effectué de trade down. Tous les ans pourtant, on entend des rumeurs sur d’éventuelles propositions mais difficile de démêler le vrai du faux. Et quand bien même l’offre est confirmée (comme l’an passé, où Reese a affirmé avoir décliné une proposition des Jets pour prendre Apple), l’offre n’est pas chiffrée.

Or, aujourd’hui, grâce à MMQB qui a suivi Lynch, le nouveau GM des Niners, on apprend que le dirigeant de San Francisco voulait le 23e choix du premier tour, celui des Giants. Ils ont proposé en échange leur 34ème (2e choix du second tour) et les choix numéro 111 et 143 (2 choix du 4e tour).

Cette information fait débat, d’autant plus qu’Evan Engram, le TE drafté avec le 23e choix est considéré par beaucoup comme un « reach », c’est un dire un joueur drafté plus haut que sa valeur pour combler un besoin de l’équipe. Peu de mock draft le mettait d’ailleurs au premier tour, surtout devant David Njoku, parti finalement au 30e choix avec les Browns. Pour beaucoup, Engram aurait encore pu être dispo au 34e choix, et cela aurait donc permis à Big Blue d’engranger 2 4e tours supplémentaires, dans une draft très profonde.

Personnellement, si je n’aime pas beaucoup le choix d’Engram (mon avis plus précis dans le podcast de ce weekend), je comprends totalement la stratégie de Reese. Tout d’abord, sur la notion de « reach », c’est quelque chose de basé sur le board des médias, sur les différentes mock drafts (et si Thiergow lit cet article, il va surement réagir au concept de mock draft qu’il déteste). Lors du 23e choix, je suis persuadé qu’Engram était un des meilleurs joueurs disponibles sur le board de Reese et que lui le voie comme un 1er tour de draft. On avait d’ailleurs déjà affirmé ça au moment de la draft d’Eli Apple, qui a finalement fait une saison rookie très prometteuse.

Ensuite, sur le refus de faire des trades downs, j’approuve totalement cette stratégie. La seule exception que je peux y faire c’est en cas de descente d’1 place, voire 2 maximum (comme les 49ers cette année). Si l’équipe qui monte veut un joueur qui ne t’intéresse pas, alors tu n’as rien à perdre à descendre. Mais en dehors de ces cas, il faut faire confiance aux Scouts, à ton board. Les équipes qui se baladent beaucoup dans la draft ne sont pas celles qui ont le plus de succès (Browns, Vikings…). Enfin, il y a un dernier argument qui peut rentrer en jeu, c’est la 5e année du contrat rookie. Si tu es persuadé que ton rookie va devenir un fort titulaire (et c’est le but d’un premier tour de draft), alors il faut dans la mesure du possible le prendre au premier tour pour avoir le droit d’activer une 5e année à son contrat à un coût raisonnable (cf. Odell Beckham l’an prochain). En revanche, le fait d’avoir pris Landon Collins au second tour fait qu’il sera FA dans 2 ans. Et je voudrais finir en parlant de ce trade. Avant cette draft et le trade up pour Bisnowaty au 6e tour, le dernier trade up était celui de Landon Collins. Les Giants tiennent à leurs tours de draft et ne s’en sépare que pour aller chercher un joueur qui est bien plus haut sur leur board que le choix de l’équipe qui est alors « on the clock ». C’était le cas pour Collins et les Giants sont alors allés chercher l’un des futurs défenseurs de l’année 2016 après un trade avec les Titans. Et qu’ont récupéré les Titans dans l’histoire ? Le receveur Dorial Green-Beckham, qu’ils ont finalement tradé pour une bouchée de pain aux Eagles et le FB Jalston Fowler, qui n’a démarré que 6 matchs et gagné moins de 75 yards en 2 ans. A moins de verser une véritable rançon (genre 2 seconds tours et un 4e pour notre 23e), je reste opposé à l’idée des trades backs et j’approuve la décision de Reese de la refuser, même sans être satisfait de l’utilisation de ce 23e choix.

 

Evaluons la free agency 2017 des Giants

8-23-elithumb

Nouvelle cible, bloqueurs chèrement payés : Entourer Eli du mieux possible semble avoir été la priorité de Reese 

Après une semaine extrêmement chargée, je peux enfin me poser pour faire un point sur la free agency des Giants. Plutôt que de faire un simple récapitulatif de tous les moves de Big Blue, on va plutôt noter chaque transaction des Giants.

DE Jason Pierre-Paul, 4 ans, 62M $ (40M garantis) : Enfin signé sur le long terme, Pierre-Paul a touché le jackpot. Si l’argent total est plutôt juste, la part de garanti est, elle, énorme mais surement nécessaire pour qu’il n’y ait pas de grosse disparité avec ce qu’a touché Oliver Vernon l’an dernier. Ce sera ma seule réserve sur ce contrat.
Note : B

TE/FB Rhett Ellison, 4 ans, 18M $ (8M garantis) : Oui, c’est cher, très cher mais c’était la seule solution pour aider notre ligne offensive, vu le marché délirant qu’ont connu les OT. Cette signature me fait un peu penser à celle de Dwayne Harris il y a 2 ans ; on signe très cher un joueur unidimensionnel qui excelle dans un domaine (même si Harris a déçu cette saison). Malgré tout, il se peut que son apport dans le blocking game fasse une vraie différence.
Note : C

Lire la suite

Retour sur la première semaine de Free Agency des Giants

jerod-mayo-rhett-ellison-bf01203316b4247c

#85 Rhett Ellison est la grosse recrue de cette free agency low cost. Crédit : NJ.com

Depuis jeudi dernier, les équipes sont autorisées à se renforcer et pour Big Blue, cela c’est surtout traduit par 3 mouvements, tous concentrés sur l’attaque.

Cela avait commencé un peu avant le début de la FA avec la signature de Brandon Marshall dont nous avions déjà parlé.

Et puis, dès jeudi soir, les Giants ont sorti le carnet de chèque pour TE/FB Rhett Ellison qui rejoint la grosse pomme pour 4 ans et 18 millions de dollars, 8 millions étant garantis. Personnellement, ça a été une surprise car je ne connaissait pas ce joueur, j’aurais donc du mal à évaluer la pertinence de cette signature. En revanche, le fait d’investir sur des bloqueurs hors ligne offensive est assez intéressant. Brandon Marshall est d’ailleurs aussi très bon dans ce domaine et Ellison semble n’être intéressant que dans cette phase de jeu. J’aime bien cette décision de Reese car le marché des OT a viré au grand n’importe quoi. J’avais dit que j’étais intéressé par la venue éventuelle de Matt Kalil par exemple en pensant qu’il allait signer un « prove it deal », un contrat d’un an. Son contrat est absolument scandaleux et je me demande vraiment pourquoi les Panthers ont fait ça. Car, mis à part une bonne saison rookie, il n’a pas vraiment prouvé qu’il pouvait être un top LT. Bref, ça a été le cas pour tout les OT disponibles et c’était bien hors des moyens des Giants. Et plutôt que de surpayer un joueur très moyen, Reese a préféré apporter de l’aide à la ligne. La draft devrait venir complété ça mais il ne serait pas très étonnant que la majorité des titulaires sur la ligne en 2016 soit de retour en 2017, au même poste. Mais avec un TE qui aide Flowers par exemple, plus la progression attendu de Hart et peut être l’aide d’un rookie, le résultat devrait être meilleur. Et j’ai du mal à voir avec quel OT disponible ont aurait pu devenir une des meilleures lignes de la ligue.

La deuxième signature porte aussi à débat. OT/OG DJ Flucker rejoint Big Blue pour 1 an et 3 millions de dollars. Personnellement, c’est le genre de contrat que j’attendais pour New York mais le fait que ça soit Flucker qui le prenne est intéressant. Excellent joueur à la sortie de la fac en 2013, il est sélectionné en 11e position par les Chargers, 8 choix devant Justin Pugh. Le soucis, c’est qu’il n’aura jamais confirmé son talent. Après 2 ans passé au poste de tackle, il est repositionné en tant que guard, sans beaucoup plus de succès. Résultat, il quitte San Diego avec l’image d’un bust. A tel point que certains fans de Big Blue déteste cette signature. Personnellement, je ne l’ai pas assez vu jouer à San Diego mais j’ai le souvenir du monstre qu’il était à Alabama et son physique impressionnant reste très intéressant (1m96 pour 154 kilos). Son contrat est faible et il jouera pour toucher plus gros en 2018. Il sait que c’est peut être sa dernière chance de montrer qu’il peut évoluer en NFL. Sa polyvalence est un atout mais pas que ça dans une ligne où plusieurs joueurs ont déjà cette capacité à évoluer à plusieurs postes. Il a affirmé qu’il venait pour jouer RG dans un premier temps mais qu’il était toujours possible de le voir évoluer au poste de RT. En tout cas, c’est certainement la confirmation qu’Ereck Flowers sera bien notre LT l’an prochain (car j’ai du mal à voir un rookie, surtout pris en fin de premier tour, démarrer à ce poste).

Enfin, la dernière signature, qui fait moins débat est celle de John Jerry, qui prolonge à New York pour 3 ans et 10 millions de dollars. Joueur polyvalent et bon en pass protection, Jerry sera l’élément expérimenté dans cette ligne et sera partie prenante de la compétion à 3 avec Flucker et Hart pour les postes de RT et de RG. Et pour ceux qui n’aimerait pas Jerry, il est possible de le couper pour pas trop cher dès l’an prochain.

Du côté des départs, le Blog a eu la tristesse de voir Marshall Newhouse partir aux Raiders mais avec l’arrivé de Flucker et la prolongation de Jerry, c’est une décision logique.

Enfin, concernant le dossier Jonathan Hankins, il semble que son agent se soit pas mal planté. Selon Jordan Raanan, d’ESPN, Hankins souhaite toucher un énorme contrat à plus de 10 millions de dollars la saison, ce qui l’aurait placé au dessus d’un Damon Harrison et à hauteur de Geno Atlkins (même si son contrat est plus vieux). Même si on aime bien Hankins, il ne mérite absolument pas ce salaire pour moi, de part les blessures qu’il a parfois connu et surtout le fait qu’il n’ait jamais fait parti des tops DL de la ligue. Raanan rapporte aussi que les Giants lui avaient fait une offre pour le prolonger sur le long terme. On ignore les détails de cette proposition mais je serai curieux de savoir si cette offre tient toujours ou pas.

La deuxième vague de FA va commencer, maintenant que pas mal de bons joueurs ont effectués des visites chez différentes équipes mais il serait étonnant de voir Big Blue actif. Actuellement, nous avons le moins de cap space de la ligue et, en l’état actuel, nous ne sommes pas en mesure de signer nos différents rookies. Reese doit effectuer certains mouvement, comme la probable coupe de JT Thomas afin de libérer un peu d’espace mais cela ne devrait pas permettre de faire des folies.

 

Les Giants signent Brandon Marshall pour deux ans

brandon

Avec Sterling Shepard en plus de ces deux-là, nos receveurs ont de quoi terrifier la ligue l’an prochain

Alors que la free agency n’ouvre que ce soir, Big Blue a déjà frappé un (grand) coup avec la signature pour deux ans du receveur Brandon Marshall. Libéré par les Jets il y a une semaine après 2 ans passés là-bas, cette signature crée un débat parmi les fans des Giants sur sa pertinence. En effet, avec un cap space déjà très réduit, c’est près de 6 millions de dollars qui viennent d’être investi pour un receveur numéro 3.

Personnellement, je ne vais pas y aller par 4 chemins : j’adore cette signature. Certes Marshall n’est plus le meilleur receveur de la ligue qu’il a surement été à un moment mais il reste un joueur toujours capable de produire (755 yards en 15 matchs en 2016 avec les tanches des Jets qui lui lançait le ballon). D’ailleurs, Marshall avait dit, il y a quelques mois, que le meilleur QB avec qui il ait joué était Kyle Orton. Quoiqu’on pense d’Eli Manning, il est quand même un cran au dessus de tous les QB qui ont joué avec Marshall.

De plus, Brandon Marshall est le fit parfait pour notre escouade. Si Odell Beckham est l’un des meilleurs receveurs de la ligue et Sterling Shepard un énorme espoir, ce sont malgré tout des « petits » joueurs et, surtout avec notre faiblesse au poste de TE, on manquait d’un receveur physique, grand et capable d’être une grosse menace en redzone (où on avait un pourcentage très mauvais l’an passé, et depuis quelques saisons). Marshall a déjà réussi une saison à 14 touchdowns, il y a 1 an. Du haut de son mètre 93, il sera le receveur le plus grand de notre effectif.

Ensuite, certains sont « effrayés » par son caractère. En effet, Marshall est capable de s’énerver et n’est pas aussi calme qu’un Victor Cruz par exemple. Malgré tout, il reste un joueur qui a toujours été capable de produire et de jouer efficacement. De plus, à 32 ans, il est certainement plus mur qu’avant et il sait pourquoi il vient là. Et c’est une autre raison qui me fait aimé sa signature : il a affirmé que les Giants étaient peut être l’équipe avec l’offre financière la moins intéressante. Mais à son âge, après avoir joué dans beaucoup de mauvaises équipes et ayant déjà encaissé pas mal d’argent, il a dit qu’il voulait une bague et qu’à New York, il avait des chances d’en remporter une. Si c’est le cas, c’est aussi rassurant sur la façon dont les free agents nous voient. Enfin, pour finir sur son caractère, il n’a jamais caché le fait qu’il adorait Odell Beckham (ils avaient notamment échangé leur maillot à la fin du Giants-Jets de l’an passé) et qu’il voulait jouer avec lui. Et même si c’est plus de la com’ qu’autre chose, on a déjà pu le voir à l’entrainement hier au centre des Giants, où il a notamment rencontré Jonathan Casillas, le capitaine de la défense et autre bourreau de travail.

Enfin, parlons argent, car là aussi, il y a eu des critiques. Certes, la somme est importante et correspond, grosso modo, à ce qu’on libéré en coupant Victor Cruz. Cependant, il y a d’autres choses à observer. Tout d’abord, Brandon Marshall n’était pas un free agent comme les autres. En effet, il n’est pas arrivé en fin de contrat mais a été coupé par sa précédente équipe. Cela lui permet de signer officiellement quand il veut (contrairement à toutes les rumeurs sur les FA, la signature de Marshall est, elle, officielle) et surtout, il ne compte pas dans l’attribution des choix compensatoires. Si ce système est un peu compliqué, il faut retenir qu’en gros, le choix de draft compensatoire vise à atténuer l’affaiblissement de son équipe qui a vu partir de gros FA sans en signer. Les départs, comme les arrivées, sont donc pris en compte. Cependant, cela ne concerne pas les joueurs coupé comme Marshall. Avec un cap space réduit, il y a fort à parier qu’on ne fera aucun gros coup financier sur le marché. En revanche, Jonathan Hankins va lui toucher le pactole et cela devrait ainsi permettre à New York de gagner un bon choix de draft l’an prochain, comme un 4e ou un 5e tour de draft (je donne ça à titre d’indication, je m’y connais très peu sur l’attribution des choix compensatoires). Faire venir Marshall, c’est surement s’attribuer un choix de draft. Et c’est pour cette même raison que je ne serai pas surprise que les Giants cherchent à faire venir DJ Flucker, OL polyvalent récemment libéré par les Chargers.

Josh Brown est de retour dans l’effectif

Source: NY Daily News

Après avoir purgé une suspension d’un match, Josh Brown, K des Giants depuis 2013, est de retour au sein de l’effectif actif de l’équipe.

La NFL a annoncé cet été que Brown écoperait d’une suspension pour un match à la suite d’une arrestation pour violence conjugale au cours de l’année 2015. La plainte de sa femme avait été classée sans suite par le parquet en charge du dossier.

Avec les affaires récentes de Ray Rice (qui a mis sa femme KO dans un ascenseur) et Greg Hardy (qui avait roué sa copine de coups et l’avait lancé sur un canapé), la NFL a lancé une véritable campagne contre les violences conjugales avec beaucoup de joueurs (dont Eli Manning) qui se tenaient devant un fond blanc et regardaient la caméra avec un air grave en déclarant « no more ».

La NFL avait également instauré une règle selon laquelle tout joueur faisant l’objet d’une plainte, de poursuites judiciaires ou voire d’une condamnation pour violence conjugale, serait suspendu pour une durée de 6 matchs.

Du coup, beaucoup d’observateurs ont froncé les sourcils quand ils se sont rendus compte que:

  1. La NFL et les Giants avaient réussi à garder sous silence l’arrestation de Brown
  2. Les Giants ont resigné Brown pour une durée de 2 ans à 4 millions $ malgré cette arrestation
  3. La NFL a dérogé à sa propre règle sur les violences conjugales

Lire la suite

Réduction de l’effectif : Dablé, Davis et Andre Williams s’en vont

[Mise à jour 15h50 : premières analyses des coupes avec le poste de receveur et de safety]
[MAJ 15h57 : Ajout des coupes 8 à 12]
[MAJ 17h01 : Ajout des coupes 13 à 16]
[MAJ 23h30 : Article terminé]

Romeo Okwara fait parti de l’effectif final

Le grand ménage de septembre à commencer. Malheureusement, les Giants vont devoir se séparer d’une vingtaine de joueurs pour ne compter que 53 éléments dans l’effectif. On mettra cet article à jour au fur et à mesure que les coupes seront annoncées. Au bas de la liste, vous pouvez trouver les conclusions de ses coupes.

  1. WR Anthony Dablé : ce n’est pas très surprenant, Dablé n’a pas pu faire un catch en match. Il a une chance de finir sur le practice squad mais ce n’est pas assuré non plus. Je pense qu’aucune équipe ne le prendra sur le waiver.
  2. WR Darius Powe : Il a fait un bon début de camp mais n’a pas pu produire sur le terrain. Candidat très probable au PS (je vous laisse faire une blague ici, je vais quand même utiliser l’acronyme, c’est plus facile)
  3. WR Geremy Davis : C’est la première surprise des cuts. Drafté au 6e tour l’an passé et conservé dans l’effectif, il n’a visiblement pas assez progressé pour avoir une nouvelle chance. Je pense qu’il ira dans le practice squad mais il est aussi possible qu’une autre équipe le récupère sur le waiver. En revanche, sa coupe signifie normalement que Roger Lewis Jr. et Tavarres King figurent dans les 53.
  4. CB Donte Deayon : Joueur talentueux mais limité par sa petite taille, il n’aura pas réussi à faire l’effectif, la faute à trop de big plays accordés. Il devrait rejoindre le practice squad lui aussi.
  5. CB Michael Hunter : Joueur irrégulier, ce n’est pas une grande surprise de le voir dans cette liste. Candidat au PS.
  6.  S Justin Currie : La dernière place de l’effecitf se jouait entre Thompson et Adams. Candidat au PS mais place non assurée
  7. S Andrew Adams : Malgré un très bon dernier match, il est coupé. C’est une déception mais je suis persuadé qu’il devrait aller dans le PS, si personne ne le récupère avant.
  8. LB Ishaq Williams : il aurait pu être une belle histoire de l’été mais il a été trop discret sur le terrain. Candidat au practice squad mais place non assurée.
  9. CB Leon McFadden : S’il a joué quelques matchs en fin de saison dernière, il ne s’est pas vraiment montré cet été. Choix logique. Il ne devrait pas aller dans le PS.
  10. LB Brad Bars : Joueur du PS l’an dernier, il aura fait un mois d’août très discret.
  11. G Dillon Farrell : Pas en vu dans la mauvaise ligne offensive des Giants. Il me semble qu’il n’est pas éligible au PS.
  12. DE Stansley Maponga : Très peu en vu cet été, l’ancien 4e tour de draft des Falcons n’est pas retenu. C’est une bonne nouvelle pour Romeo Okwara.
  13. OL Ryan Seymour : Je l’avais dans mes 53 mais visiblement, les Giants n’ont pas envie de garder des OL pour faire le nombre
  14. OL Emmett Cleary : Très peu en vue, choix logique
  15. OL Adam Gettis : Malgré un bon dernier match, son affreux début d’août lui coûte sa place. Pas illogique
  16. OL Jake Rodgers : Blessé à la cheville, il devrait rejoindre l’IR.
  17. QB Logan Thomas : Les Giants n’auront donc que 2 quarterbacks pour la saison. Thomas est candidat au PS.
  18. DT Louis Nix : Dans la combat à trois pour le dernier poste de DT, il a perdu au profit de Montori Hughes. Je doute de son éligibilité au PS.
  19. FB/TE Will Johnson : Grosse déception pour les Giants avec la blessure de Johnson. Les Giants n’auront donc pas de FB cette année (alors qu’ils n’ont pas de très bon RB bloqueur). Johnson reviendra peut être dans la saison, avec l’option de retour.
  20. DT Jermelle Cudjo : Malgré un excellent dernier match, Hughes lui est préféré. Il me semble qu’il n’est pas éligible au practice squad.
  21. RB Andre Williams : Et voilà le choix le plus surprenant de la journée. S’il n’a pas été réellement performant depuis sa draft, je suis surpris qu’il soit le seul RB à quitter l’équipe (Rainey et Darkwa sont gardés). Il devrait avoir une une opportunité ailleurs dans la ligue.

La liste des receveurs coupés semble complète. Cela signifierait que Tavarres King a été récompensé de son énorme présaison et Roger Lewis a montré suffisamment de potentiel (qu’on a un peu vu) pour que les Giants aient peur de le perdre. Une bonne nouvelle.

Concernant le poste de safety, là aussi, ça semble complet. Mykkele Thompson a donc remporté son duel avec Andrew Adams et reste dans l’effectif. Il semble que les Giants aiment beaucoup M.Thompson et qu’il pense vraiment qu’il a beaucoup de potentiel (déjà sa draft avait été surprenante, le joueur s’attendait à être UDFA lorsqu’il a reçu le coup de téléphone des Giants pour lui annoncer sa sélection au 5e tour).

Une analyse complète de ce roster sera fait en début de semaine prochaine.

Les Giants coupent 16 joueurs : White s’en va, Dablé survit

Les Giants avaient jusqu’à ce soir, 22h en France, pour réduire leur effectif à 75 joueurs. Avec la signature de Will Beatty, ce sont donc 16 joueurs qui doivent partir. Certains pourraient revenir au cours de la saison, comme cela avait été le cas pour TE Will Tye l’an dernier, coupé à ce moment de la saison. Voici donc les 16 joueurs coupés :

  • WR, Myles White : Arrivé en cours de saison 2015, il aura vu son temps de jeu décliner ce mois d’août avec l’émergence de King, Lewis et Powe.
  • LS, Tyler Ott : Zak DeOssie est toujours indéboulonnable.
  • TE, Matt LaCosse : Comme l’an dernier, une blessure aura raison de ses chances. Il devrait intégrer l’IR dès demain.
  • FB, Nikita Whitlock : Blessé lors du match fasse au Jets, il devrait intégrer l’IR si personne ne le réclame.
  • CB, Bennett Jackson : Drafté au 6e tour en 2014, il aura été baladé entre les CB et les S sans s’imposer à cause de blessures. Il n’aura pas vraiment eu sa chance cet été.
  • S, Cooper Taylor : Comme l’an passé, le 5e tour de draft 2013 ne fera pas l’effectif final. Pas illogique vu la densité au poste de safety.
  • CB, Joe Powell : Peu en vu ce mois-ci, choix logique
  • WR, K.J. Maye : Dans une escouade où beaucoup de joueurs se sont révélés, il n’en fait pas parti. Logique
  • C, Shane McDermott : Derrière Brett Jones dans la depth chart; choix logique.
  • WR, Kadron Boone : Comme Maye, on n’a pas entendu parlé de lui cet été.
  • DE, Mike Rose : Choix logique. L’escouade de DE semble complète avec la future sélection d’Okwara.
  • DT, Davon Coleman : Malgré un bon match contre les Jets, il était trop loin d’une place dans les 53
  • DT Greg Milhouse : Idem.
  • RB Marshaun Coprich : Avec Jennings, Vereen, Williams, Perkins, Darkwa et Rainey, il n’a pas pu montrer ce qu’il valait.
  • OL Byron Stingily : Il a été mis sur l’IR sans vraiment s’être distingué pendant cet été.
  • TE, Ryan Malleck : Après l’avoir laissé en 1 contre 1 pour bloquer Wilkerson samedi, les Giants le coupe ce soir. Il pourrait prendre ça personnellement. Bon, il devrait néanmoins intégrer l’IR dès demain.

L’un des événements marquants de cette liste est la non présence d’Anthony Dablé le français. C’est une bonne nouvelle et ça pourrait confirmer la théorie qui veut que les Giants cherchent à cacher le receveur en vu de l’intégrer au practice squad. A voir s’il joue face aux Patriots jeudi soir mais la première étape est franchie pour le frenchie.