Des Gmen clashent Josh Norman

Le match contre les Redskins est encore dans 10 jours mais ça parle déjà et on aime ça.

On sait déjà que Josh Norman aime beaucoup parler d’Odell Beckham et qu’il se considère comme le meilleur cornerback sur terre. Mais cette fois ci ce sont deux membres de Big Blue qui ont décidé de parler aux médias après le MNF entre les Redskins et les Steelers.

En effet, Norman, le nouveau corner à 70 millions de dollars des Redskins, n’a pas été tout le temps sur Antonio Brown, receveur vedette des Steelers pendant le match de lundi dernier. Il l’a couvert seulement 10 fois (dont 6 qui étaient des jeux de passe). Le reste du temps c’est Bashaud Breeland, le joueur de troisième année, qui s’en chargeait. Et au final ça donne ça:

  • Brown vs. Norman: 2 passes tentées, 0 réceptions.
  • Brown vs. Breeland: 8 passes tentées, 7 réceptions, 113 yards, 2 touchdowns.

Assez étonnant de payer quelqu’un autant pour ne pas le mettre en face du meilleur joueur de l’autre équipe, non? C’est aussi ce que pensent Victor Cruz et Janoris Jenkins.

Vic considère que le meilleur CB de la ligue (en précisant bien que c’est Norman qui s’appelle comme ça, absolument pas lui) se doit de couvrir le meilleur receveur de l’équipe adverse à chaque match et le suivre sur le terrain quand le coordinateur offensif le fait voyager un peu partout dans ses formations.

Cruz pense même que Norman aurait dû insister auprès de son coach pour couvrir Brown:

//platform.twitter.com/widgets.js

Janoris est exactement du même avis et rejette toute hypothèse sur un certain gameplan défensif:

//platform.twitter.com/widgets.js

On imagine bien que Norman devrait avoir quelque chose à dire très prochainement, en tout cas on a hâte au 25 septembre pour le duel Odell-Norman. Ou Vic-Norman. Ou Shepard-Norman.

Enfin on ne sait pas mais on a hâte quand même.

Josh Norman est obsédé par Josh Norman (et un peu par Beckham)

Alors qu’ils avaient affirmé ne plus se provoquer dans les journaux, Josh Norman semble avoir bien du mal à respecter ses propos. Tandis qu’Odell Beckham ne parle plus du cornerback, désormais aux Redskins, il ne se passe pas une semaine sans que Josh Norman ne parle du receveur des Giants à la presse. Cette semaine, il est allé encore plus loin dans la provocation.

Pour rappel, l’histoire entre Norman et Beckham a commencé en décembre dernier, lors d’une rencontre houleuse où les deux joueurs s’étaient battus à de multiples reprises, entrainants flags et suspension pour le jeune receveur. A sa décharge, Beckham avait été menacé à l’aide d’une batte de baseball avant le match par un membre du practice squad des Panthers.

Lire la suite

Cromartie: OBJ est une « one-year wonder » qui devrait arrêter de pigner

Les Jets ont toujours aimé dire du mal des Giants. Normal, la jalousie fait dire de vilaines choses. Mais bien que les remarques d’Antonio Cromartie, CB des New York Jets, soient rudes, elles sont loin d’être infondées.

Le DB du Gang Geen considère qu’en dépit du fait qu’Odell Beckham Jr. ait le plus grand nombre de yards reçus sur 16 matchs, ce dernier ne fait pas partie du top 3 des receveurs. Selon Cromartie, ce top 3 se compose de Dez Bryant, Antonio Brown et Calvin Johnson. Et OBJ alors?

« Pour le moment, [il est] une ‘one-year wonder’  » déclare Cromartie. « Je suis juste honnête. C’est juste une saison. J’ai besoin de voir la même chose à chaque match, sans obtenir de pénalités, ou quelque chose comme ça, ou encore frapper quelqu’un. »

Difficile de contredire Cromartie sur son top 3 et encore plus difficile de lui donner tort sur le fait qu’OBJ doit confirmer son excellente saison 2014.

Cromartie ajoute qu’Odell Beckham Jr. devrait s’habituer à faire face à des DBs encore plus physiques avec lui:

« Je pense que c’est une question de savoir se comporter tout au long de sa carrière. Il est très jeune. Est ce qu’il a eu des années productives [sic] sur 16 matchs? Oui. Je lui accorde le plus grand [respect] pour ça. Il a eu la saison la plus productive de tous les receveurs que j’ai vu sur 16 matchs de puis Randy Moss. »

« Mais il faut le faire chaque semaine, et être fiable, peu importe qu’on soit face à une double couverture ou triple couverture. Randy Moss ne se plaignait pas quand il était face à une triple ou double couverture, et les gens s’en prenaient aussi à lui. »

Encore une fois, je suis d’accord avec Cromartie. Si Odell Beckham veut qu’on le considère comme étant l’un des meilleurs WR de la NFL, il doit reproduire ce qu’il a fait en 2014. Mais surtout il doit arrêter de se plaindre que les défenses lui rendent la tâche difficile. C’est justement ce qui différencie les bons joueurs des joueurs excellents. Ces derniers sont capables de produire quelque soit la défense mise en place contre eux. Et si une défense concentre toute sa stratégie contre un joueur, c’est parce qu’elle considère ce joueur comme étant suffisamment talentueux pour être une véritable menace.

Je pense qu’OBJ devrait se rendre compte de tout cela et prendre le surplus d’attention qu’on lui accorde comme une marque de respect de son talent mais aussi comme un défi qui lui permettra de prouver à tout le monde qu’il est l’un des meilleurs – si ce n’est le meilleur – WR de la Ligue.

Certains prendront peut être mal les remarques de Cromartie mais personnellement je trouve que Cromartie tape complètement dans le mille. Et surtout il exprime une vérité qui n’est pas agréable à lire pour OBJ mais il accorde tout de même beaucoup de crédit et de respect à ce qu’a fait le jeune WR des Giants jusqu’à présent.

J’espère que ces remarques le motiveront et qu’il prouvera sur le reste de la saison qu’il est bien plus qu’une « one-year wonde ».

Coughlin est déçu par Odell Beckham Jr.

Après que des joueurs des Bills aient accusé Odell Beckham Jr. de donner des coups de poing dans le dos des arbitres, Tom Coughlin a exprimé sa déception vis-à-vis du comportement de son jeune receveur:

“Odell est venu me voir et m’en a parlé. Bien entendu j’étais déçu parce que je pense qu’il est au dessus de ce genre de chose. Et je pense qu’il tournera la page. »

Bien que le coach des Giants préfèrerait voir son joueur éviter de donner des coups de poing à l’adversaire, il ne veut pas que son style de jeu soit pour autant moins physique.

De son côté, OBJ qui a reçu une amende de 8,681$ pour son coup de poing contre Duke Williams, pense que cette situation est confuse:

« C’est vous qui m’avez parlé de tout ça, je n’en savais pas grand chose jusqu’à présent. Voir les Bills, qui je pense ont l’une des meilleures défense de la ligue et pourraient être l’une des meilleures équipes de ligue, faire des remarques et des choses comme ça, c’est en quelque sorte étonnant, ça brouille l’idée que j’avais de leur identité. Et vers où se dirigent ils à partir de là? Je ne sais pas. Comme je l’ai dit, ça n’a pas d’importance, ce ne sont que des mots, tout est dans le passé. Il n’y a rien que l’on puisse faire à ce propos. Donc maintenant nous nous tournons vers [San Francisco]. »

Traduction: Les Bills sont des mauvais perdants qui chouinent et j’en ai rien à faire de ce qu’ils disent.

Odell Beckham a ajouté qu’il était difficile de répondre aux équipes qui le visaient particulièrement. Il compte contester l’amende parce qu’il pense qu’il reçoit autant qu’il donne.

“Bien sûr. Bien sûr. Ouais, je reçois des coups de poing à tous les matchs, des « coups de poing » ou autre chose – je reçois des coups au visage à chaque match. Comme j’ai dit, c’est comme ça, mais on joue au football et ce sont des adultes sur le terrain. Je ne pense pas que quiconque devrait parler de ce qu’il s’est passé sur le terrain après avoir perdu un match. »

Nul doute qu’OBJ doit prendre des coups durant les matchs. D’anciens coéquipiers de LSU disaient que Beckham avait du mal avec les DBs qui jouaient en press coverage avec lui. On a en effet remarqué depuis le début de la saison, que les équipes adverses tentaient de faire pression sur OBJ pour l’empêcher de jouer comme il veut.

Mais il y a des « coups » et il y a des « coups de poing ». Les DBs et les WRs sont autorisés à être en contact dans les 5 yards après la ligne d’engagement. Au delà, les contacts peuvent être pénalisés pour diverses raisons. Il n’est donc pas anormal de voir des DBs bousculer le WR au moment du snap.

Par contre il n’est pas normal de voir un receveur frapper un adversaire, à la fin d’une action. Si OBJ veut rendre la pareille à ses adversaires, qu’il le fasse dans les règles de l’art.

 

Rashad Jennings : « Je suis désolé »

Les propos de Rashad Jennings à la presse après le match face à Dallas avaient secoué la franchise et le leadership d’Eli Manning après que le coureur ait affirmé que son quarterback lui a donné l’ordre de ne pas marquer sur ses dernières courses.

La presse new-yorkaise s’en était donnée à cœur joie sur Eli et même le staff avait été remis en cause. Les journées de lundi et mardi donnaient l’impression d’un vestiaire qui tanguait sérieusement. Hier était une journée d’apaisement.

Très rapidement, Jennings a affirmé qu’il « était sincèrement désolé d’avoir braqué, malgré lui, les projecteurs sur son quarterback« . Il a réaffirmé sa confiance en Eli, que ce soit sur le terrain ou dans le vestiaire. Ces excuses ont été « écartés » par notre quarterback qui a dit que « Rashad n’a pas à s’excuser, il n’a rien fait de mal ». Il a avoué que cette semaine fait partie des semaines où il souhaiterait être un joueur de baseball et jouer un match par jour, pour mettre la contre-performance à Dallas derrière lui.

Tous les joueurs, ainsi que Tom Coughlin, ont indiqué être tourné vers Atlanta désormais et ne plus tenir compte du match passé. A noter que les joueurs arboraient un t-shirt, qu’ils devraient porter toute cette semaine, qui indiquait : « Unity Over Self ». Le message est clair. Après avoir été perturbé cette semaine, l’heure est maintenant à l’union dans le vestiaire, à regrouper l’effectif autour d’un objectif commun, toujours accessible, l’accès à la post-season.

Rashad Jennings aurait reçu la consigne de ne pas inscrire de TD

Tout le monde est d’accord pour dire que les Giants ont commis une grossière erreur en ne tentant pas de marquer le TD sur 3rd & goal avec une course au lieu d’une passe. Mais il semblerait que le cafouillage des Giants aille bien au delà d’une mauvaise décision sur 3rd down.

Au lendemain du match, Rashad Jennings a révélé à la presse des détails consternants sur le déroulement de ce fameux drive.. En effet, selon le RB, avant le 2nd & goal des Giants à 1:54 de la fin du match il aurait reçu la consigne de la part d’Eli Manning de ne pas marquer de TD. Il nous dit que quand il a la balle il pense à y aller quand même mais il se reprend et délibérément fait un mauvais cut.

Tom Coughlin s’est expliqué devant les journalistes:

« Mon intention était de prendre une avance de 10 points. »

Le head coach des Giants a expliqué que son QB s’est emmêlé les pinceaux sur le nombre de temps morts restant aux Cowboys après qu’une pénalité survenue un peu plus tôt efface un temps mort pris par Dallas. Eli Manning aurait donc voulu forcer les Cowboys à prendre un dernier temps mort avant de marquer.

En bref, une confusion monstre dans l’équipe et on conclura sur une déclaration de Coach Couglhin:

« C’est jamais arrivé avant. J’ai une confiance totale en Eli. Ça a toujours été ainsi. Son intention était bonne mais il n’avait pas les bonnes données en mains. Malheureusement, on ne l’a pas corrigé. »

 

Osi Umenyiora : « Rien de tel que d’être un Giant »

Ça y est, Osi Umenyiora est retraité. Le joueur a signé aujourd’hui un contrat d’un jour avec Big Blue et a pris sa retraite en tant que Giant. Il a ensuite donné une excellente conférence de presse, permettant de rappeler sa sympathie, son humour et ses talents d’orateur. Retour sur ce jour particulier.

Toute cette journée, les Giants s’étaient rappelés, via les réseaux sociaux, les moments marquants de l’ex #72 au long de sa longue carrière en bleu, démarrée lors de la draft 2003 (au 2nd tour) et qui a pris fin il y a deux ans, lorsqu’Osi signa un contrat avec les Falcons d’Atlanta.

Pour ceux qui ne sont pas au courant, il faut savoir que sa carrière à New York aurait pu être bien plus courte. En effet, lors de la draft 2004, les Giants voulaient QB Eli Manning, drafté par les Chargers. Ce dernier ne voulant pas jouer à San Diego, les Chargers avaient proposé aux Giants un échange pour Eli qui incluait Osi Umenyiora. Bien qu’amoureux d’Eli, Ernie Accorsi, le GM des Giants de l’époque, refusa de laisser partir son jeune DE et rejeta l’offre des Chargers. Bien lui en a pris car un accord pour Manning a finalement été trouvé contre des choix de drafts permettant au quarterback et au defensive end de gagner des titres ensemble, à New York.

On était déjà revenu en particulier sur la carrière d’Osi le mois dernier, à l’annonce de sa future retraite. Aujourd’hui, ce sont les hommages qui se sont multipliés pour le quatrième meilleur sacker de l’Histoire des Giants.

Tom Coughlin : « Lorsque je repense au Super Bowl 42, je voit 92 (Strahan), 72 (Osi) et 91 (Tuck) sortir alors que Tom Brady est allongé sur le terrain. C’est magnifique ».

Son ami et autre terreur des QB Justin Tuck a indiqué qu’il était heureux de voir Osi prendre sa retraite en tant que membre des Giants. Selon lui, même si Umenyiora n’a pas enregistré de sack lors du Super Bowl 42, il a passé sa soirée à harceler Brady, le faisant progressivement sortir de ses marques. Aujourd’hui membre des Oakland Raiders, Tuck a dit qu’il était concentré sur sa mission de ramener les Raiders en playoffs mais que la retraite d’Osi lui faisait forcément penser à la sienne : « A la fin, je pense que nous voulons tous le genre de sortie qu’à Osi en ce moment, selon nos propres termes ».

Lors de sa conférence de presse, Umenyiora a indiqué qu’il venait d’être embauché par la NFL pour un poste à Londres mais son poste n’est pas encore bien défini. Il a également raconté plusieurs histoires et était d’un ton très blagueur. S’il s’est écoulé 3 semaines entre l’annonce de sa retraite et aujourd’hui, c’est parce qu’il « négociait son contrat d’un jour avec Jerry Reese » a affirmé l’ex défenseur, rappelant de façon très drôle tous les problèmes et polémiques autour de ses contrats. Osi nous aura souvent cassé les pieds en voulant un contrat plus long et mieux payé. Il a ainsi affirmé qu’il voulait « un contrat de deux jours » mais Reese n’a pas voulu.

De façon plus sérieuse, il a affirmé avoir reçu une proposition de contrat en tant que joueur hier de la part d’une équipe NFL dont il n’a pas voulu dire le nom. Il semblerait que cette équipe soit l’autre de New York, les Jets. Mais, selon les insiders, ils mettaient simplement à jour leur liste de joueurs disponibles, il ne s’agissait pas d’une offre de contrat. Quoiqu’il en soit, Osi Umenyiora a indiqué qu’il l’aurait refusé car « s’il ne prenait pas sa retraite, c’était pour jouer avec les Giants ».

Un seul joueur de l’effectif était présent dans la salle au moment de la conférence de presse; il s’agissait du rookie Owamagbe Odighizuwa. Plus tôt dans la journée, Tom Coughlin avait rappelé qu’Osi était un vrai étudiant du jeu et a cité Owa comme étant une personne qui étudiait autant le jeu. Certains pourront y voir un passage de flambeau entre Osi et Owa. Steve Spagnuolo était aussi présent, lui le coordinateur défensif lors du premier titre du néo-retraité.

Osi Umenyiora quitte donc les terrains de la NFL avec 129 matchs joués pour les Giants, 261 placages, 75 sacks et 32 fumbles forcés en neuf saisons. Mais surtout, il part avec deux bagues, gagnées à New York. Comme il le dit lui même : « Il n’y a rien de tel que de gagner à New York. Il n’y a rien de tel que d’y perdre non plus ».

Vous pouvez retrouver la vidéo de la conférence de presse d’Osi sur le site des Giants. Vous y trouverez également une vidéo rendant hommage à l’ancien DE ainsi qu’une vidéo de ses meilleurs moments avec les Giants.