Bilan par position 2015: Special teamers

On conclut (enfin) ce bilan poste par poste en s’arrêtant sur les special teamers.

Returner : #17 Dwayne Harris: 22 KR, 28.7 yards/KR, 1TD (100 yards)

Quand les Giants ont décidé de donner 7 millions $ garantis à Harris, beaucoup de personnes (dont moi) étaient dubitatives. Pourquoi donner autant d’argent à un special teamer incapable de contribuer dans le jeu de passe? Finalement Harris a démontré qu’il méritait son salaire et a même contribué un peu au jeu offensif, mais tout n’était pas rose.

On ne peut être que satisfait de la prestation de Harris comme KR. Avec sa moyenne de 28,7 yards par KR, il est le 3e meilleur retourneur de la Ligue. Il fait également parti des rares KR à avoir marquer un TD en 2015. Et en plus c’était contre les Cowgirls, donc encore mieux. Ce TD lui a d’ailleurs valu d’être élu NFC Special Team Player of the Week.

Mais là où le bât blesse, c’est en punt return. Vous m’avez entendu râler plus d’une fois (et encore par rapport à mes réactions en direct, c’était soft) à propos de Harris qui reculait sur ses punt returns ou se contentait de courir latéralement. Il lui est aussi arrivé d’attraper un punt en reculant et de sortir du terrain dans les 5 yards. Ce qui m’énervait chez Harris c’est qu’il essayait d’imiter l’autrefois excellent Devin Hester.

Harris a du talent comme returner, il n’y a aucun doute là dessus. Mais il doit apprendre à être plus intelligent et savoir quand est ce qu’il peut attraper le ballon et quand est ce qu’il doit le laisser aller dans l’endzone. Et il doit aussi arrêter de reculer systématiquement après la réception. Mais on n’oublie pas de mentionner son magnifique TD contre les Jets.

Lire la suite

Analyse de l’effectif final 2014

Maintenant que la folie des waivers commence à se décanter, jetons à oeil sur l’effectif des Giants pour la saison 2014.

Offense (25)

QB (2): Eli Manning, Ryan Nassib

Si on voulait etre méchant, on es demanderait comment Eli Manning a réussi à se maintenir dans l’effectif (la réponse: son contrat) mais nous en sommes pas encore à ce stade sur BBB. Pour ce qui est de Nassib, ce n’est pas une surprise de le voir dans l’effectif. Coughlin avait annoncé tôt durant l’intersaison qu’il ne voulait pas garder 3 QB comme l’année précédente et donc on se demandait si le sophomore allait sauter en cas de contre performance. La question ne s’est finalement pas posée puisque Nassib a montré une très grande aisance au sein de cette offense de McAdoo.

RB (3): Rashad Jennings, Peyton Hillis, Andre Williams (Rookie)

Traditionnellement on a vu les Giants garder 4 RB ces dernières années. Cette année avec Jennings et Williams qui se sont clairement imposés comme 2 coureurs efficaces, les Giants ont pu se contenter de garder qu’un seul backup au lieu de 2. Ceci dit, attendez vous à ce qu’Hillis supplante le rookie car Williams n’est pas encore très au point en pass protection.

FB (1): Henry Hynoski

Tom Coughlin a déclaré que compétition avait été serrée entre les 2 joueurs et quand on voit la prestation des 2 joueurs durant la présaison, on ne peut qu’être d’accord avec le head coach des Gmen. Au final, il n’y avait pas de mauvais choix pour les Giants qui auraient très bien pu avoir tout autant de succès avec Conner comme l’année dernière. L’idéal aurait été de garder les 2 mais quand on sait que FB n’est pas un poste primordial dans une équipe de football américain, les Giants ne pouvaient se payer ce luxe.

WR (6): Victor Cruz, Rueben Randle, Jerrel Jernigan, Odell Beckham Jr. (Rookie), Preston Parker, Corey Washington (Rookie)

Encore une fois pas trop de surprises ici. Il n’y avait aucune raison de ne pas garder Cruz, Randle et Beckham qui seront le trio de tête (enfin pour OBJ c’est pas gagner…). Tout le monde s’attendait à ce que le rookie UDFA fasse partie du roster final car tenter de le mettre dans le practice squad aurait voulu dire courir le risque qu’une autre équipe ne le signe (ce qui aurait été fort probable). Preston Parker doit surtout sa place à ses capacité de returner et enfin Jerrel Jernigan, que certains pensaient en danger, peut s’estimer heureux que certains de ces concurrents se soient retrouvés sur l’IR.

TE (3): Larry Donnell, Daniel Fells, Adrien Robinson

Je vous présente les TE des Giants pour la saison 2014… (silence) … (quelqu’un tousse au fond de la salle) … Ouais je sais, ça fait pas vraiment rêver mais il va falloir faire avec. On aurait pu penser que Kellen Davis aurait ses chances grâces à quelques belles actions mais au final le staff semble avoir plus confiance en Donnell qui est en haut de la depth chart.

OL (10): Will Beatty, J.D. Walton, Brandon Mosley, Justin Pugh, John Jerry, Weston Richburg (Rookie), Charles Brown, James Brewer, Dallas Reynolds, Adam Snyder

Cette année il y avait tellement d’OL dans cette équipe que j’étais incapable de savoir qui était qui sur le terrain. Au final les Giants ont fait le choix de garnir le banc avec des joueurs qui n’ont rien d’exceptionnel mais qu’ils connaissent bien (Reynolds et Brewer). A noter que Geoff Schwartz a été placé sur IR provisoire comme indiquaient les rumeurs en début de semaine. Il sera donc de retour lors de la 9e semaine. Du coup les Giants ont signé Adam Snyder pour garnir le poste d’OL. Les titulaires de cette ligne chargée de protéger tant bien que mal Eli, seront (de gauche à droite): Beatty, Richburg, Walton, Mosley et Pugh.

Defense (25)

DL (10): Mathias Kiwanuka, Jason Pierre-Paul, Cullen Jenkins, Johnathan Hankins, Robert Ayers Jr., Mike Patterson, Markus Kuhn, Damontre Moore, Jay Bromley (Rookie), Kerry Wynn (Rookie)

Beaucoup s’attendaient à ce que le vétéran DE Israel Idonije soit retenu par l’équipe mais au final Jerry Reese et Tom Coughlin ont décidé de privilégier la jeunesse en signant le rookie free agent Kerry Wynn. Pour le reste de l’escouade, on reste sur une base solide au poste de DT et des ailiers qui ont du potentiel mais doivent le convertir en quelque chose de concret sur le terrain (n’est ce pas monsieur JPP?).

LB (6): Jon Beason, Jameel McClain, Jacquian Williams, Devon Kennard (Rookie), Spencer Paysinger, Mark Herzlich

Jon Beason a été sorti de la PUP list à temps pour pouvoir rejoindre les Giants dès la 1e semaine de la saison. Il ne jouera cependant pas tout de suite puisque l’équipe a gardé la composition utilisée pendant la présaison avec McClain au mileu, Kennard en Strongside LB et Williams de l’autre côté. On peut vraiment dire que cette escouade de LB a un potentiel intéressant.

CB (5): Dominique Rodgers-Cromartie, Prince Amukamara, Walter Thurmond III, Trumaine McBride, Zack Bowman

Certainement l’escouade la plus talentueuse de la défense sur le papier et on peut même espérer que les CB des Giants se classent parmi les meilleurs de la Ligue d’ici la fin de la saison. Enfin bon, ne nous excitons pas trop non plus car on sait très bien qu’il y a un gouffre entre le niveau sur le papier et celui sur le terrain. En tout cas on a attend de grandes choses de la part de ces joueurs.

S (4): Antrel Rolle, Stevie Brown, Quintin Demps, Nat Berhe (Rookie)

Rolle et Brown, on connaît déjà et on sait que c’est du solide. Reste à voir ce que l’expérience de Demps et le potentiel du rookie Berthe peuvent apporter à cette position.

Special Teams (3)

Kicker: Josh Brown

Punter: Steve Weatherford

Snapper: Zak DeOssie

Rien de particulier ici. Le trio de Quinn continue à faire du bon boulot et on espère que ça continuera ainsi.

Pour ce qui est du practice squad, cette année les règles ont changé et les Giants peuvent désormais avoir 10 joueurs dans cette escouade. La plupart d’entre eux participaient au training camp des Giants, mais certains viennent d’ailleurs suite aux trous laissés par des joueurs réclamés par d’autres équipes (comme Kelcy Quarles récupéré par les Patriots, par exemple). Voici sa composition

  1. OL Mark Asper
  2. RB Michael Cox
  3. OT Nick Becton
  4. TE Jerome Cunningham (Rookie)
  5. CB Chandler Fenner
  6. LB Dan Fox (Rookie)
  7. DT Dominique Hamilton
  8. CB Bennett Jackson (Rookie)
  9. DE Jordan Stanton (Rookie)
  10. WR Julian Talley

Bilan par position : Special team

Comme chaque année, Big Blue Blog fait le bilan de chaque position et en 2014, j’apporte mon aide à Thiergow. Après avoir décrypté les performances de nos QBde nos RBde nos WRde nos TEde nos OLde nos DLde nos LB, de nos CB et de nos S, on termine aujourd’hui le bilan de la saison 2013 par les spécialistes.

#3 Josh Brown, Kicker : 16 matchs joués, 26 Field goals tentés, 23 réussis (88,5% de réussite), 52 yards maximum, 100% au PAT, 50% de Touchbacks sur Kickoff.

Arrivé à New York avec la tache de remplacer un kicker double vainqueur du Super Bowl avec les Giants, Josh Brown n’a pas déçu. S’il n’a pas tenté beaucoup de FG, il a fait preuve d’une belle précision et surtout, il a montré qu’il avait une bonne puissance, meilleure que celle Tynes, son prédécesseur. Signé pour un an, les négociations sont apparemment en cours pour le prolonger.

#5 Steve Weatherford, Punter : 16 matchs joués, 91 punts, 48,6 yards de moyenne, 68 yards maximum, 3 TD sur retour de punt.

Steve Wheatherford est le dernier joueur à avoir été tagué par les Giants. C’était à l’issu de la saison 2011, et ce tag avait finalement abouti à un contrat longue durée qui a fait de lui l’un des punters les mieux payés de la ligue. En comparant ses stats, on s’aperçoit que celle de la saison 2013 sont très proches de celle de la saison 2011; pourtant, l’impression n’est vraiment pas la même. Si en 2011, on était rassuré d’avoir trouvé un bon punter (dois-je rappeler le nom de son prédécesseur?), on peut dire que Weatherford fut mauvais en 2013. La faute notamment aux 3 TDs encaissés sur retour, nous plaçant 2 dans cette statistique lors de cette saison NFL (derrière les Redskins qui en ont encaissés 4). On a souvent vu Coughlin s’énerver contre son Punter, lui reprochant notamment de dégager au milieu du terrain, et pas à l’extérieur des numéros. On espère donc que cette saison ne sera qu’un passage à vide pour Weatherford, encore sous contrat avec les Giants jusqu’en 2017.

#51 Zak DeOssie Long Snapper : 16 matchs joués.

Le poste de LS est surement le plus ingrat de tous les postes de Football. On ne parle jamais de vous sauf si vous faites une erreur. Et ce fut malheureusement le cas de DeOssie. 2ème Long Snapper le mieux payé de la ligue, DeOssie n’a pas assuré toutes ses transmissions. Pire, il y a eu carrément un snap pour Weatherford qui loba notre punter, contre les Eagles. A cause de cette seule erreur, la saison de DeOssie est ratée. Cependant, il n’est pas coutumier du fait et on espère que cette erreur n’est qu’un accident dans un parcours jusqu’ici irréprochable à New York. DeOssie reste sous contrat avec les Giants jusqu’en 2015, et le coupé permettrait d’économiser 1 million de dollars pour seulement 200,000$ de dead money. Cette solution sera peut être envisagée si jamais Reese se retrouve en manque d’argent pour un joueur.