Jerry Reese a refusé une offre de trade des 49ers lors du premier tour de la draft.

496b9-jerryreese

Il y a 2 semaines, Jerry Reese a effectué sa 11e draft en tant que General manager, soit près de 100 choix. Et il y a une constante sur ces choix, c’est que Reese n’a jamais effectué de trade down. Tous les ans pourtant, on entend des rumeurs sur d’éventuelles propositions mais difficile de démêler le vrai du faux. Et quand bien même l’offre est confirmée (comme l’an passé, où Reese a affirmé avoir décliné une proposition des Jets pour prendre Apple), l’offre n’est pas chiffrée.

Or, aujourd’hui, grâce à MMQB qui a suivi Lynch, le nouveau GM des Niners, on apprend que le dirigeant de San Francisco voulait le 23e choix du premier tour, celui des Giants. Ils ont proposé en échange leur 34ème (2e choix du second tour) et les choix numéro 111 et 143 (2 choix du 4e tour).

Cette information fait débat, d’autant plus qu’Evan Engram, le TE drafté avec le 23e choix est considéré par beaucoup comme un « reach », c’est un dire un joueur drafté plus haut que sa valeur pour combler un besoin de l’équipe. Peu de mock draft le mettait d’ailleurs au premier tour, surtout devant David Njoku, parti finalement au 30e choix avec les Browns. Pour beaucoup, Engram aurait encore pu être dispo au 34e choix, et cela aurait donc permis à Big Blue d’engranger 2 4e tours supplémentaires, dans une draft très profonde.

Personnellement, si je n’aime pas beaucoup le choix d’Engram (mon avis plus précis dans le podcast de ce weekend), je comprends totalement la stratégie de Reese. Tout d’abord, sur la notion de « reach », c’est quelque chose de basé sur le board des médias, sur les différentes mock drafts (et si Thiergow lit cet article, il va surement réagir au concept de mock draft qu’il déteste). Lors du 23e choix, je suis persuadé qu’Engram était un des meilleurs joueurs disponibles sur le board de Reese et que lui le voie comme un 1er tour de draft. On avait d’ailleurs déjà affirmé ça au moment de la draft d’Eli Apple, qui a finalement fait une saison rookie très prometteuse.

Ensuite, sur le refus de faire des trades downs, j’approuve totalement cette stratégie. La seule exception que je peux y faire c’est en cas de descente d’1 place, voire 2 maximum (comme les 49ers cette année). Si l’équipe qui monte veut un joueur qui ne t’intéresse pas, alors tu n’as rien à perdre à descendre. Mais en dehors de ces cas, il faut faire confiance aux Scouts, à ton board. Les équipes qui se baladent beaucoup dans la draft ne sont pas celles qui ont le plus de succès (Browns, Vikings…). Enfin, il y a un dernier argument qui peut rentrer en jeu, c’est la 5e année du contrat rookie. Si tu es persuadé que ton rookie va devenir un fort titulaire (et c’est le but d’un premier tour de draft), alors il faut dans la mesure du possible le prendre au premier tour pour avoir le droit d’activer une 5e année à son contrat à un coût raisonnable (cf. Odell Beckham l’an prochain). En revanche, le fait d’avoir pris Landon Collins au second tour fait qu’il sera FA dans 2 ans. Et je voudrais finir en parlant de ce trade. Avant cette draft et le trade up pour Bisnowaty au 6e tour, le dernier trade up était celui de Landon Collins. Les Giants tiennent à leurs tours de draft et ne s’en sépare que pour aller chercher un joueur qui est bien plus haut sur leur board que le choix de l’équipe qui est alors « on the clock ». C’était le cas pour Collins et les Giants sont alors allés chercher l’un des futurs défenseurs de l’année 2016 après un trade avec les Titans. Et qu’ont récupéré les Titans dans l’histoire ? Le receveur Dorial Green-Beckham, qu’ils ont finalement tradé pour une bouchée de pain aux Eagles et le FB Jalston Fowler, qui n’a démarré que 6 matchs et gagné moins de 75 yards en 2 ans. A moins de verser une véritable rançon (genre 2 seconds tours et un 4e pour notre 23e), je reste opposé à l’idée des trades backs et j’approuve la décision de Reese de la refuser, même sans être satisfait de l’utilisation de ce 23e choix.

 

Publicités

2 Replies to “Jerry Reese a refusé une offre de trade des 49ers lors du premier tour de la draft.”

  1. A mon sens quand tu trade down dans la draft c’est échangé de la qualité vs de la quantité. Je préfère avoir un bon joueur que deux moyen. Pour les équipes en reconstruction je peux comprendre les trade down mais pour une équipe qui aspire au Super Bowl c’est dure a envisagé.

  2. nos besoins les plus important etaient en ligne mais personne ne valait un 1er tour de draft selon Reese du coup la position de TE était devenu notre priorité
    on était pas sur de trouver Engram ou Njoku au 2nd tour du coup le risque de perdre un playmaker était trop grand je comprend qu on ai refuser le trade

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s