Bilan par position 2016: Defensive linemen

Avec plus de 140 millions $ investis par Jerry Reese sur la DL (85 M$ pour Vernon, 46,25 M$ pour Harrison et 10,5 M$ pour JPP), les fans s’attendaient à une bien meilleure DL qu’en 2015.

Malgré des débuts difficiles, cette ligne est rapidement devenue l’une des plus redoutables escouades de la NFL.

#90 Jason Pierre-Paul, DE, 28 ans: 12 matchs, 12 titularisations, 53 placages, 7 sacks, 8 passes déviées, 3 fumbles forcés

En 2015, on se demandait si JPP serait un jour capable de jouer à nouveau à un haut niveau malgré sa main amputées de quelques doigts. Il était manifeste à l’issue de la saison 2015 que Pierre-Paul avait toujours la force et l’énergie pour dominer en NFL mais le plâtre entourant sa main blessée venait l’handicaper.

2016 devait être l’année de la renaissance de JPP et elle le fut. Après une intersaison entière à travailler sur son jeu avec un gant special pour sa main, Jason Pierre-Paul a démarré la saison au poste de LE (face au RT). Très rapidement, on a retrouvé le joueur qui domine contre la course. En 10 matchs, il n’obtiendra que 1,5 sacks mais ça ne veut pas dire que le joueur ne fait pas sentir sa présence constamment, bien au contraire.

En deux matchs (contre les Bears et les Browns), Jason accumule 5,5 sacks. Le match contre Cleveland est d’ailleurs inédit pour la carrière de Pierre-Paul puisque c’est la première fois qu’il obtient 3 sacks en une rencontre. Il a également récupéré un fumble qu’il a retourné pour un TD. Cette performance lui valu le titre de NFC Defensive Player of the Week.

En plus de ses sacks, il y a les stats moins visibles (voire invisibles) pour un DE:

  • 54 total QB pressures
  • 8 passes déviées (2e de la Ligue)

Malheureusement, JPP se blessa en décembre et termina la saison régulière à l’infirmerie. Les Giants avaient cependant décidé de ne pas le placer sur l’IR dans l’espoir qu’il puisse revenir jouer durant les playoffs. Mais vous connaissez le reste de l’histoire: les Gmen furent éliminés lors du premier tour contre les Packers.

Ceci dit, malgré sa participation à seulement 12 matchs, JPP a joué plus de snaps (792) que plusieurs DE ayant joué 16 matchs.

JPP doit être free agent pour la 3e fois de suite. L’année dernière il avait accepté de prendre moins d’argent pour rester à New York (10,5 millions $). Est ce que cette année il acceptera de donner un nouveau discount aux Giants ou est ce qu’il se battra pour obtenir le gros contrat qu’il attend depuis quelques années? Affaire à suivre…

#54 Olivier Vernon, DE, 26 ans: 16 matchs, 16 titularisations, 63 placages, 8.5 sacks, 1 fumble forcé

« J’ai l’impression que cette signature est similaire à celle de Byron Maxwell par les Eagles l’année dernière. On a signé un joueur qui a très bien joué sur une ligne qui inclut Cameron Wake et Ndamukong Suh mais sera-t-il capable de faire aussi bien chez les Giants? Bref, je suis très sceptique bien que je reconnaisse que cette signature va de toute manière faire du bien à notre DL. »

Telle était ma première réaction face à l’annonce de Vernon, la plus grosse signature des Giants en 2016 (85 M$ sur 5 ans). J’ai vite ravalé mes mots.

Nous étions beaucoup, encore une fois, à être inquiets par le peu de sacks décrochés par cette nouvelle recrue. Au total, il n’a enregistré que 8,5 sacks. Si on s’arrête là, on peut se dire que les Giants n’ont pas eu un bon retour sur investissement (plus de 650 K$ par sack si on regarde son cap hit en 2016). Mais voilà, évaluer un DE au nombre de sacks réalisés est aussi pertinent qu’évaluer une OL en fonction du nombre de sacks encaissés. Ces placages glorifiés ne sont que la partie visible de l’iceberg.

De nombreux sites, tel que PFF, rappelaient que l’absence de sack (ou presque, puisqu’il en a enregistré 1 en 7 matchs) était compensée par une pression constante sur les QB adverses. En effet, Vernon a enregistré 86 pressions ce qui le classe en deuxième position derrière Khalil Mack des Raiders (96 pressions).

Et il faut aussi prendre en compte de le nombre de snaps joués: tout comme JPP, Vernon a eu très peu de repos. Au total, il a joué 1040 snaps (93,25% des snaps défensifs) durant la saison régulière soit 88 snaps de plus que n’importe quel joueur. Il me semble que le nombre moyenne de snaps par match se trouve aux alentours de 50. Donc en d’autres termes, Vernon aurait joué 17,5 matchs en 2016 (sans compter le match de playoff).

En tout cas, ce qui était initialement vu comme un pari risqué s’avère être pour le moment une affaire plutôt rentable pour Big Blue.

#98 Damon « Snacks » Harrison, DT, 28 ans: 16 matchs, 16 titularisations, 55 placages, 2.5 sacks

Si vous devez retenir une chose sur Snacks c’est qu’il était clairement le meilleur run stopper de toute la Ligue. Oui, oui ! De toute la NFL. Et c’était déjà le cas la saison précédente chez les Jets. C’est probablement ce qui a incité Jerry Reese à lui offrir un contrat de 5 ans pour 46,25 M$.

PFF comptabilise 49 run stops pour Damon Harrison. Il avait déjà eu 41 stops en 2015.

Ce qui fait la force de Snacks c’est qu’il est capable d’occuper beaucoup d’espace sur la ligne, forçant ainsi les lignes offensives à lui allouer le plus souvent deux joueurs. Et quand un malheureux DC commet l’erreur de ne mettre qu’un G ou C sur Damon, ce dernier n’en fait qu’une bouchée. Vous comprenez mieux le surnom « Snacks » maintenant?

Harrison fait preuve d’une grande puissance après le snap et est capable de bouger son blocker pour affecter le jeu de course adverse ce qui permet à ses coéquipiers de plaquer le porteur du ballon plus facilement. Il lui arrive aussi assez souvent de se débarrasser de son vis-à-vis pour plaquer le RB.

A plusieurs reprises on a vu les Giants tenir des short yardage situations (1 yard voire moins pour obtenir le first down ou le TD) et Harrison est l’une des principales raisons de leur succès dans ce domaine.

Les Giants ont trouvé un NT de qualité en 2016 et on espère qu’il nous offrira une performance tout aussi belle en 2017.

#95 Johnathan Hankins, DT, 24 ans: 16 matchs, 16 titularisations, 29 placages, 3 sacks

Depuis qu’il a été drafté en 2013, on a vu Hankins progresser année après année. 2015 fut un peu compliqué pour lui car il était le seul DL valable pendant la première moitié de saison et quand JPP est arrivé pour lui apporter un peu de soutien, il s’est blessé.

Avec l’arrivée de Damon Harrison, les Giants ont décidé de faire passer Hankins du poste de NT à 3 technique. Ce changement ne lui a manifestement pas réussi car bien qu’il reste un bon run stopper, il peinait en pass rush.

Hankins est jeune pour quelqu’un avec 4 ans d’expérience en NFL (il aura 25 ans fin mars) et il a beaucoup d’upside malgré une saison un peu décevante. Tout comme Barry Cofield et Linval Joseph avant lui, John Hankins a l’occasion de faire monter les enchères sur le marche des free agents à partir de mars.

Si les Giants parviennent à garder JPP et Hankins, cela permettrait de garder un groupe qui était très efficace en 2016.

Malheureusement, il est probable que l’équipe ait à choisir entre ces deux joueurs. Si un tel choix s’impose, je préfère privilégier Pierre-Paul car Hankins est un doublon de Harrison et on ne profiterait pas de son potentiel complet en le faisant jouer 3 tech.

#78 Romeo Okwara, DE, 21 ans: 16 matchs joués, 4 titularisations, 25 placages et 1 sack

Chaque année (ou presque), un UDFA signé par les Giants se fait remarquer. Cette année c’était Okwara de Notre Dame.

Le joueur a pourtant réussi à jouer suffisamment bien à une position déjà bourrée de talent (JPP, Vernon, Wynn et Odighizuwa) pour être retenu dans l’effectif final.

Quand JPP s’est blessé, au lieu de titulariser un DE avec de l’expérience (Wynn ou Owa), le coaching staff des Giants apréféré donner une opportunité au rookie lors d’un match pourtant crucial: le match retour contre Dallas. On aurait probablement pas vu ça sous Coughlin.

C’est probablement les performances du joueur en ST (il avait bloqué un punt contre les Redskins en week 3, malheureusement annulé à cause d’un flag provoqué par un autre joueur) qui ont joué en sa faveur.

Durant ce match, Okwara s’est illustré par sa capacité à contenir le run alors que Dallas cherchait clairement à le tester. Il a également obtenu un sack lors de cette rencontre.

En cas de départ de JPP, Okwara devra confirmer ses belles performances pour décrocher le poste de titulaire.

#96 Jay Bromley, DT, 24 ans: 15 matchs, 14 placages et 1 sack

Il est regrettable que Steve Spagnuolo n’ait pas fait tourner son effectif un peu plus car cela nous aurait donné un meilleur échantillon pour évaluer Bromley (seulement 247 snaps défensifs soit 22,25%).

Si Hankins nous quitte, Bromley sera favori pour reprendre sa place.

#58 Owa Odighizuwa, DE, 25 ans: 14 matchs, 3 placages

Il est certes difficile de se faire une place quand plus de 90% des snaps défensifs sont alloués aux deux premiers DE.

Ceci dit, Double O n’a pas su suffisamment justifier son statut de 3rd rounder pour remplacer JPP quand l’occasion s’est présentée et s’est fait chiper la place par un UDFA.

Une saison décevante pour le joueur de 2e année.

#71 Kerry Wynn, DE, 26 ans: 14 matchs, 12 placages et 0,5 sacks

Il n’a pas forcément eu une saison plus brillante qu’Owa mais au moins il a 4 fois plus de placages et un demi sack de plus.

#99 Robert Thomas, DT, 26 ans: 8 matchs, 5 placages, 1 sack

Thomas a été récupéré en début de saison dans la practice squad des Panthers. Il n’a commencé à jouer qu’à compter de la 6e semaine (contre les Ravens) mais de manière très limitée (68 snaps défensifs).

Il a tout de même enregistré un sack contre les Bengals.

#91 Ishaq Williams, DE, 23 ans: N/A

Un autre UDFA de Notre Dame mais celui-ci a passé la plus grande partie de sa saison dans la practice squad et a été activé le 19 décembre.

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Bilan par position 2016: Defensive linemen »

    • Notre D line est une des plus redoutables escouades de la NFL… et tu mets B+ ?
      Quel notre tu as donné a Eli ?

      Les demande de JPP semble être très élevé. Il voudrait un contrat a la Vernon. JPP souvent blessé en fin de saison. Je souhaiterais le garder avec une entente de 3 ans pour 34-40M. S’il va dans la free agency il pourrait avoir surement plus. Les Jaguars de Coughlin semble intéressé, Dallas est a la recherche d’un ou deux DE. Il pourrait coupé ou échangé Romo et faire une excellente offre.

      Big Hank pourrait allé cherché 5 ans $40 millions.

      Personnellement je garderais JPP et Hankins. Si ont peut trouvé une façons de donné moin de snap a JPP pour qu il soit a sont meilleur en fin de saison et en série. Ce gars peut faire la différence dans les match.

      • L’obsession continue : tu ne PEUX pas t’empêcher de parler d’Eli. J’évalue notre DLine sans te titiller et PAF, tu relances le débat. Mais tu es incorrigible ! Je m’interroge : qui es-tu, Jordan ? Un obsédé qui vit reclus dans un appartement tapissé de photos de Manning sur lesquelles il lance des fléchettes à longueur de journée, la bave aux lèvres, et qui se réveille la nuit, en sueur, en hurlant « il faut virer Eli  » ? Un fan inconditionnel de Kurt Warner qui en veut à mort à Eli de lui avoir pris la place de titulaire en 2004 ? Tom Brady himself (ce qui expliquerait ta difficulté à écrire en français) qui exècre notre QB depuis ses deux défaites contre nous en SB et décide du coup de le pourrir no stop sur les blogs de fans de Big Blue ? Ou bien es-tu un fan lambda qui mène une vie normale et réserve sa bile anti-Manning à ce blog ? Si c’est le dernier cas, ce que je te souhaite, j’ai encore du mal à mesurer la chance incommensurable que nous avons de profiter de ton expertise professorale.

      • J’essai de comprendre ta façon de donné des notes, ton jugement, ta vision football.

        Reviens en avec ton anti Eli… et tes suppositions bidon sur moi.

  1. Notre ligne a mis un peu de temps a se mettre en place mais elle est excellente et construite pour le titre. Il y avait la saison précédente deux piliers, et grâce au bon recrutement, JPP et Hankins sont les moins indispensables des 4.
    Je suis d’accord avec toi, si Hankins demande trop et ne revient pas, cela permettra d’ajouter un peu de pass rush au centre mais là où je ne suis pas d’accord avec toi c’est que je ne vois pas Bromley titulaire.
    De la même manière, même si je regrette la sous utilisation des remplaçants qui a enlevé du jus aux titulaires et accentué les risque de blessures, je ne pense pas qu’Okwara ait aujourd’hui l’étoffe d’un numéro 2, par contre en troisième dans la rotation je pense qu’il pourra s’épanouir dans la rotation.

  2. pour moi ce sera A-,non pas à cause du boulot réalisé par cette escouade,mais à cause du manque de rotation qui a fait que les gars étaient carbonisés pour le match de play off…Je croise les doigts pour qu’on arrive à garder Hankins et JPP,ou alors au moins un des deux.Ce serait la cata si ils ces gars partaient en même temps.

  3. pareil A-
    A si notre def avait joué du 1er match jusqu au PO inclus au meme niveau mais elle a été longue a se mettre en marche et fragile a la fin (blessure de JPP et DRC )
    les choix ont été les bons malgres le risque possible de flop a part les LBs mais on a pas mi le meme prix pour eux
    avec un Hankins a poil plus rapide et un peu plus de rotation on aura l une des 3 meilleures de la ligue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s