Bilan par position 2016 : Offensive linemen

6_4827755

Secteur en reconstruction depuis le départ de l’exceptionnel ligne des années 2000, Jerry Reese n’aura pourtant pas renforcé d’un seul homme l’OL à la dernière intersaison. Face aux espoirs entraperçus en 2015, cette décision pouvait se comprendre. On attendait donc que tout le monde monte en régime cette saison et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça n’a pas  vraiment été le cas.

#74 Ereck Flowers, 22 ans : 16 matchs (16 titularisations)

Voici ce qu’on écrivait (Thiergow précisément mais j’étais d’accord avec lui) il y a un an, après la saison rookie d’Ereck Flowers :

« Au final, je pense qu’on peut être plutôt satisfait de la prestation de Flowers sur le côté gauche de la ligne. Comme on pouvait s’y attendre, le joueur était tout simplement inarrêtable en run block. Pour ce qui est de la protection du passeur, je ne saurais dire si Flowers était vraiment bon ou si c’était l’extrême nullité de Newhouse qui cachait les faiblesses de Flowers, mais PFF nous indique que Flowers peut encore faire des progrès dans ce domaine.

A côté de ça, trois choses m’ont bien plu chez le rookie :

  • Sa capacité à jouer malgré les blessures : Flowers a souvent été gêné à la cheville mais mis à part un match, il était toujours présent.
  • Sa capacité à garder son sang-froid face aux provocations des adversaires : on l’a vu dès la première semaine quand un joueur des Cowboys l’a frappé, Flowers a fait face sans pour autant répondre
  • Son énergie sur le terrain et la touche qu’il n’hésite pas à communiquer à ses coéquipiers : on a besoin de plus de joueurs comme ça chez les Giants. »

Outre les piques gratuites vers Newhouse, il avait bien souligné le contexte compliqué de la saison rookie de Flowers (débutée directement en tant que LT titulaire) et les bonnes choses aperçues. Aujourd’hui, s’il reste toujours de bonnes choses, le bilan général est assez mauvais. Flowers n’a jamais semblé dominer un match. Il finit la saison en étant l’OT avec le plus de holdings ! De plus, il s’est fait bouffer par les pass-rushers adverses tout au long de la saison. On n’a pas senti de progression pour lui que ce soit par rapport à l’an passé ou au fil de la saison. Enfin, Thiergow ventait l’an dernier un joueur capable de garder son sang-froid. Mis à mal par la pression environnante, Flowers s’est rendu coupable d’un geste inacceptable en poussant violement Jordan Raanan, journaliste d’ESPN dans le vestiaire après un match.

L’année 2016 aura été extrêmement décevante pour Ereck Flowers. Alors qu’on espérait qu’il s’affirmerait comme le LT du futur pour Big Blue, désormais, on songe davantage à lui trouver un poste où le recaser (un passage au poste de guard ou en tant que RT n’est pas inenvisageable). 2017 sera vraiment une année capitale pour lui, qui verra soit son rebond soit qui risque d’enterrer définitivement tous nos espoirs et nous permettre de le ranger directement dans la catégorie des busts.

#67 Justin Pugh, 26 ans : 11 matchs joués (11 titularisations)

Incontestablement le meilleur joueur de notre ligne cette saison, Pugh aura confirmé qu’il est un très bon Guard en NFL. En plus de son niveau de jeu, il apparait également comme le leader de cette ligne dans le vestiaire et devant les médias. Sa blessure en milieu de saison aura fait beaucoup de mal, annihilant le jeu au sol et fragilisant la protection de passe. Son retour aura d’ailleurs coïncidé avec l’émergence de Paul Perkins.

Drafté en 2013, Pugh sera dans la dernière année de son contrat rookie l’an prochain. Il va donc falloir commencer à envisager de le prolonger, même si cela se fera au prix fort.

#70 Weston Richburg, 25 ans : 16 matchs (16 titularisations)

Après une excellente saison 2015, on attendait de Richburg qu’il s’affirme comme un des meilleurs centres de la ligue cette année. Et finalement, 2016 aura été quelque peu décevante. Si son niveau reste tout à fait correct et acceptable, il semble avoir légèrement régressé, autorisant plus de pression et n’ouvrant pas énormément de brèches. Néanmoins, l’assignement des blocs a été très correct cette année et il en est en grosse partie responsable (c’est le centre qui décide du schéma de protection à adopter avant chaque snap).

Richburg sera également dans la dernière année de son contrat en 2017. Et comme pour Pugh il faudra envisager de le prolonger, même si cela se fera à nouveau au prix fort.

#77 John Jerry, 30 ans : 16 matchs joués (16 titularisations)

Si sa première saison avait été affreuse avec Big Blue, Jerry a été un guard très correct en 2015. Et 2016 s’est déroulée de la même façon. Loin d’être un grand joueur, Jerry est un joueur fiable, qui se bouge sur le terrain malgré ses limites. Les soucis au poste de right tackle ne l’ont pas particulièrement aidé mais il aura fait le job.

Free agent en mars prochain, il est compliqué de savoir ce qu’il va se passer pour lui. Loin d’être un grand joueur, il reste néanmoins utile et c’est un joueur qui est quasiment toujours en bonne santé (il n’a pas raté un match depuis la saison 2011). Mais son âge peut devrait nous inciter à réfléchir avant de le garder. Il n’est en aucun cas une solution sur le long terme mais je souhaiterais qu’on le conserve car vu l’état de notre ligne, on n’aura pas de vrai joueur NFL de trop.

Marshall Newhouse, 28 ans : 10 matchs joués (6 titularisations)

Comme j’ai demandé à Jordan de faire l’article sur Eli Manning, j’aurais pu demander à Thiergow de faire le paragraphe sur Newhouse. Si l’OT n’a jamais été très apprécié pendant ses 2 saisons passées à New York, il aura en revanche très souvent eu la confiance des coachs. Son début de saison 2016 était d’ailleurs excellent avec, selon Pro Football Focus, la meilleure performance d’un OT en NFL lors de la semaine 1. Après, ça s’est un peu gâté… Il est, et sera toujours, un joueur très moyen, mais c’est un joueur dont on connait les limites et qui donne tout ce qu’il a. Il n’est jamais surprenant, c’est très souvent moyen, rarement catastrophique (désolé Thiergow, tu peux m’insulter en commentaire), rarement brillant. Newhouse va se blesser rapidement cette saison et sera éloigné des terrains pendant plusieurs semaines. Entre temps, Bobby Hart lui chipe le poste de titulaire RT. Mais la blessure de Pugh va remettre Newhouse sur le terrain, au poste de LG. Encore une fois, sa performance n’aura pas été brillante mais il aura quand même « fait le boulot ». Et comme Hart n’est pas non plus un foudre de guerre (on y revient tout de suite), Newhouse va finir la saison au poste de titulaire en RT, sans briller, une fois de plus.

Aujourd’hui free agent, difficile de savoir ce qu’il va devenir. Il est certainement proche de Ben McAdoo, qu’il a côtoyé, lorsqu’il était coach des QB aux Packers, mais n’est ni un joueur d’avenir, ni un joueur titulaire. Je sais que beaucoup souhaiteront son départ. Mais vu qu’il sera disponible pour un petit salaire, qu’il connait la maison et qu’il a de l’expérience, je ne serai pas contre un retour de Newhouse pour apporter de la profondeur à cet effectif, mais en aucun cas en tant que titulaire.

#68 Bobby Hart, 22 ans : 14 matchs joués (13 titularisations)

Plus jeune rookie drafté en 2015, Hart n’avait, de façon attendue, presque pas vu le terrain l’an passé. Les quelques snaps joués en fin de saison nous avaient cependant laissé entrevoir de belles choses. Il a passé l’été en compétition avec Newhouse pour le poste de RT titulaire et c’est finalement le vétéran qu’il l’a emporté. Mais avec la blessure de ce dernier dès le deuxième match, Hart a dû prendre la relève. Propulsé titulaire, Hart n’aura pas été brillant mais aura montré plus que Newhouse (je vous entends les mauvaises langues dire que c’est pas compliqué^^) pour lui chiper le poste de titulaire. Hart aura traversé la saison sans briller mais sans n’être jamais véritablement à la rue. Vu son jeune âge et vu le fait que c’était sa première vraie saison NFL, on peut le considérer comme un rookie. Et il a joué comme un rookie, avec de bonnes choses mais pas suffisamment pour être considéré comme un vrai titulaire en NFL. Il va d’ailleurs perdre sa place de titulaire en playoffs après avoir été indisponible pour le match contre les Redskins pour cause de blessure. Attention cependant à son comportement, il ne semble jamais être le dernier lorsqu’il s’agit de chamailler avec la DL adverse.

La saison 2016 de Hart nous aura confirmé qu’il a du talent et qu’il faut encore le développer. En raison de son très jeune âge (bon nombre d’OL qui vont être draftés en mai prochain seront plus vieux que lui), il reste un bon espoir pour l’avenir de cette ligne. Un changement de poste n’est pas à exclure, peut être en RG pour remplacer John Jerry.

#69 Brett Jones, 25 ans : 14 matchs joués (1 titularisation)

Star en Canadian Football League, Jones avait rejoint les Giants l’an passé et, s’il ne semblait alors pas encore prêt, 2016 a été bien mieux…. Du peu qu’on en a vu. Joueur polyvalent à l’intérieur de la ligne, Jones a été appelé en renfort après la blessure de Justin Pugh. Et il a été bon, jusqu’à ce qu’il se blesse à son tour, laissant le poste à Newhouse. 2016 semble donc être une opportunité manquée pour le Canadien.

Encore sous contrat en 2017, Jones devrait avoir plus ou moins le même rôle, à savoir être placé dans la rotation à l’intérieur. Mais le probable départ de John Jerry pourrait lui permettrait de concourir pour le poste de RG titulaire, avec Bobby Hart notamment, et peut être Ereck Flowers (même si je l’imagine plus RT). L’été à avenir seront donc déterminant pour lui.

#65 Will Beatty, 31 ans : 6 matchs joués (aucune titularisation)

Que ce serait-il passé sans cette déchirure du pectoral en juin 2015 ? Ereck Flowers aurait démarré sa carrière en tant que RT, la ligne offensive aurait été bien plus solide et Tom Coughlin serait peut-être là (même si la défense était le défaut principal des Giants en 2015). Loin de moi l’idée de vouloir refaire l’histoire mais cette blessure reste un moment frustrant, qui avait notamment marqué le départ du left tackle de Big Blue à l’issue de la saison. Et puis, signé par personne en septembre, il fait son retour pour un contrat d’un peu plus d’un million de dollars. Après avoir été logiquement inactif le temps de se remettre en forme, il n’aura pas plus vu le terrain après, laissant penser qu’il est définitivement hors de forme pour poursuivre une carrière NFL. Une mauvaise opération pour Jerry Reese et les Giants.

Signé pour un an, il est aujourd’hui free agent et ne devrait pas être de retour chez Big Blue l’an prochain ; je serai même très surpris de le revoir sur un terrain NFL un jour. Merci quand même pour les services rendus.

Note finale : C

J’ai failli mettre C- mais je voulais « récompenser » le peu de sacks encaissés (même si la vitesse à laquelle Eli se débarrassait du ballon n’y est pas pour rien). La ligne a tenu en pass protection mais est bien trop faible en run block. Cela n’aide pas une escouade de RB faiblarde. Avec de vraies déceptions (Flowers et, à une moindre échelle, Richburg), le bilan est très contrasté

 

Publicités

11 réflexions au sujet de « Bilan par position 2016 : Offensive linemen »

  1. C- serait pour ma part une note bien plus realiste tant j ai été decu par nos tackles
    j excuse Hart qui est guard de formation si je ne me trompe pas mais pour Flowers je suis pour le mettre a droite et casser la tirelire pour un LT
    si en 2015 la defense était a la rue, en 2016 c était notre attaque et il faut commencer par la base donc la OL
    prendre un LT a la draft serai dangereux pour notre QB, on doit mieux proteger Eli et si possible faire des brèches pour Perkins ou qui sait un nouveau RB via la FA (doug Martin, Jamal Charles…)

  2. Globalement confiant dans l’avenir de notre centre de ligne. Si Reese arrive à conserver Pugh et Richburg je suis sur qu’ils feront un bon trio avec Hart que je vois comme l’avenir au poste de RG et finalement une plutôt bonne affaire vu son statut.

    Les tackles sont bien évidemment la déception mais je suis rassuré de voir les LT qui vont se retrouver à la FA parce qu’à part quelques exceptions je pense que peu de joueurs sont aptes à appréhender ce poste leurs premières années (Fisher fut un bon exemple à KC) et c’était le cas de Flowers. A moyen terme, il pourra peut être le faire mais vu sa dernière saison et son peu de progrès j’espère que Reese ne lui fera pas une nouvelle fois confiance.

    • Je suis en accord avec toi. Erick Flowers a 22 ans. On a rarement vue des LT être bon avant l’ange de 24-25 ans et être excellent avant 26 ans. Ils sont a leur meilleur entre 25 et 29 ans.

      Pugh 26 ans devrait arrivé a son plein potentiel et il est un peu une déceptions jusqu’a maintenant.

      • John Jerry 30 ans, drafter en 3ème round. 73ème pick au total. A mon avis il fait son boulot avec le talent qu’il a. Il est pas un top joueur a sa position, ni un des pire. Il a fait le travail.

        Justin Pugh 26 ans, drafter en première round. 19ème pick au total. J’avoue il a de bonnes statistiques mais je m’attend a plus. Il est pas au niveau de Zach Martin et compagnie surtout en run bock. Ca devrait être le jouer qui ouvre les brèches pour la course, ce qu’on a pas vue cette saison. A coté de lui son LT et son C ont pas connue de grosse saison. C’est Pugh qui devrait prendre le lead de la ligne.

        Si tu me dis qu’on a aussi un mauvais OC et une mauvaise stratégie sur la ligne je serais d’accord. Je peux donné une petite excuse a Pugh si ça te fait plaisir.

  3. De toute façon, Thiergow, je me demande pourquoi tu t’épuises à discuter à discuter avec Jordan. il t’a pourtant maintes fois expliqué la seule et unique vérité vraie : nous avons des receveurs de braise, une ligne offensive pleine de promesses et de talent, et le tout est gâché par… par… ? Je t’aide : ça commence par E et c’est le responsable de tous les maux de la Terre. D’ailleurs, la Californie envisagerait une action en justice contre notre QB, qui serait selon certains responsable des pluies diluviennes et de la tempête. Ils l’ont identifié grâce aux révélations envoyées par un bienfaiteur de l’humanité qui a signé « Jordan le vanjeur maské ».

    • Est ce qu il a un argument basé sur le football dans ton commentaire? Merci

      Si tu sais lire… Je critique Pugh, la stratégie, le OC, le coach de la OL. Sur 3 et 1 ont a été mauvais toute la saison. Ont devrait être capable de courir derrière un first round pick même si c’est pour une maigre mais importante verge.

      Flower first round, Pugh first round, Richburg est loin d’être un mauvais centre. On devrait en théorie être capable de courir du coté gauche. Le coté gauche avec les joueur qu’ont a devrait être dominant ou un jour l’être.

      Si ça peut t’aidé a comprendre quelque chose. Mes notes sont
      WR B
      OL C
      RB C
      Eli QB C-
      Coach offensif, game plan, play call, gestion de l’horloge, du temps de possession, ajustement a la demie, F. Fucking Bad.

      • Oui, je sais lire, Jordan. Sais-tu écrire ? C’est un autre débat, mais bref… Pour prendre un argument footballistique, je trouve que ton « B » pour notre escouade de receveurs est très cher payé. Mais assez logique lorsqu’on te lit (ou que l’on te déchiffre) : selon toi, les innombrables drops qui nous coûtent le match contre les Packers sont de l’unique responsabilité de Manning. De même, ton « C » pour une OL que les spécialistes des médias américains s’accordent tous à trouver très peu performante est très révélatrice. Pour toi, le seul à être en dessous de C dans nos joueurs offensifs, c’est Eli. En psychologie, ça s’appelle une obsession.

  4. As-tu vu le match contre les Packers ? Avec cette première mi-temps abominable de la part de nos receveurs. Toi qui aime tant que ça Brady, je te rappelle la citation de Gisele Bündchen : « mon mari ne peut pas lancer les ballons et les attraper ». Visiblement, tu voudrais bien qu’Eli le fasse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s