Preview 2016 W15: Detroit Lions (9-4) – New York Giants (9-4)

NFL: New York Giants at Detroit Lions
Rashad Jennings pourrait être un des facteurs X de ce match. Crédit : UsaToday.com

Alors que je viens de découvrir la Miss Bretagne 2017 et d’enterrer mes espoirs de voir une Miss France 2017 Bretonne même si, à l’heure où j’écris ces lignes, elle est toujours en course), je me dis qu’il est peut-être temps de me pencher sur le match capital qui attend les Giants ce dimanche, à 19h en Europe. De façon surprenante, ce match est un match au sommet de la NFC entre des Lions surprenant leader de la division nord et des Giants qui disposent d’un des meilleurs bilans de la NFC. Si une défaite serait loin d’être fatale pour Big Blue dans la course aux playoffs, elle porterait un coup certainement définitif dans la course au titre de la NFC East. Voici ce qu’il faut savoir avant la rencontre.

Le statut des blessés :

 New York Giants

  • Ne jouera pas : DE Jason Pierre-Paul (Pubalgie)
  • Participation en doute : N/A
  • Participation incertaine : S Nat Berhe (commotion), LB Keenan Robinson (épaule), RB Shane Vereen (commotion)
  • Participation probable : N/A

Detroit Lions :

  • Ne jouera pas : C Travis Swanson (commotion)
  • Participation en doute : RB Theo Reddick (poignet)
  • Participation incertaine : DE Ezekiel Ansah (épaule), TE Eric Ebron (genou), LB DeAndre Levy (genou), S Darius Slay (Ischios), RB Zachary Zenner (commotion)
  • Participation probable :  N/A

L’infirmerie se vide. Mis à part la présence de JPP ici jusqu’à la fin de la saison régulière, il n’y a plus grand monde. Vereen devrait, selon toute vraisemblance, joue ce match. L’absence de Robinson serait dommageable mais pas catastrophique. Du côté de Detroit, plusieurs noms importants notamment Slay, l’excellent CB chargé de couvrir Odell Beckham. Enfin, il ne faut pas oublier que QB Matthew Stafford a un doigt disloqué et sera diminué pour ce match.

Ce qu’il faudra regarder :

  1. Eli Manning :

Très mauvais depuis quelques matchs et globalement très moyen cette saison, Eli Manning sera, encore une fois, particulièrement observé. Face à une défense solide mais pas impressionnante, il aura de quoi briller. Le gros défaut de la défense des Lions est l’absence de pass rush efficace. Et plus globalement, cette défense manque de gros talent, en dehors de Darius Slay, le cornerback qui devra se coltiner Odell Beckham Jr ce dimanche. Avec un pass rush médiocre, Eli Manning devrait disposer de temps. A lui de le prendre, de rester calme et de varier ses lectures, l’un de ses plus gros défaut cette saison.

  1. Le pass rush de Big Blue

Si le pass rush est toujours important, ce sera particulièrement le cas face à Detroit qui jouera avec un quarterback diminué. Avec sa blessure au doigt, la technique de Stafford devrait être perturbé. S’il peut visiblement faire avec, ça devrait moins être le cas lorsqu’il sera sous pression, qu’il devra agir dans l’urgence. Et, avec la défense aérienne de Big Blue, ces soucis pourraient se payer cash.

  1. Le jeu au sol

Et si le match se gagnait sur la faiblesse principale des deux équipes ? En effet, si vous savez bien que Big Blue n’a pas de jeu au sol, c’est également le cas des Lions, qui ont en plus leur titulaire blessé et qui ne devrait pas jouer. Et dans un match avec 2 quarterbacks moyens (un par son niveau, l’autre à cause des blessures), des bons receveurs, des tops CBs et deux mauvais jeux au sol, peut être que l’équipe qui parviendra à en établir un minimum prendra le contrôle du match et forcer l’autre quart arrière à lancer la balle. Et vu la qualité présente dans les backfields, des turnovers pourraient être créés, entérinant l’avance d’une équipe. Côté Giants, il sera aussi intéressant de voir si Perkins aura plus de snaps après le match moyen de Jennings contre les Cowboys. Point positif pour Big Blue, le retour de Justin Pugh, l’un des meilleurs OG de la ligue cette saison et qui devrait aussi aider Ereck Flowers qui n’a jamais été aussi mauvais que depuis la blessure de Pugh.

Pronostic : Victoire 28-14

Bizarrement, malgré la qualité de Detroit, je suis assez confiant sur ce match. Stafford diminué, il pourrait faire plusieurs turnovers (déjà que ce n’est pas le QB le plus précautionneux du ballon en temps normal. Slay peut couvrir Beckham mais il reste très compliqué de le shut down. Et il suffit d’un tracé slant pour se retrouver avec le numéro 13 de Big Blue qui parcourt tout le terrain. L’attaque devrait réussir à marquer quelques TD et je pense que la défense pourrait participer à la fête. En tout cas, ce match peut offrir de grande chose à Big Blue, c’est à dire des espoirs de titre de division. Une défaite ne les éliminerait pas de la compétition, contrairement à Miss Bretagne à l’heure où j’écris ces lignes. Félicitation à Miss Guyane et Go Big Blue !

 

Publicités