2016 W14 Cowgirls @ Giants : Evaluations individuelles

temp_dsc6323-nfl_mezz_1280_1024

Le grand homme du match. Crédit : Giants.com

Alors que le doux gout de la victoire est toujours présent, il est temps de revenir sur les prestations individuelles des joueurs de Big Blue dimanche soir. Sans grande surprise, ça pourrait se résumer par un : « Positif : La défense / Négatif : L’attaque » mais on va quand même aller plus loin (et c’est assez sympa de faire cette analyse après avoir sweepé les Cowgirls).

Positif

  • CB Janoris Jenkins : Que dire ? Quel superlatif utiliser après une telle performance ? Jenkins était déjà excellent, dimanche, il a sorti un immense match. Il aura suivi Dez Bryant comme son ombre pendant tout le match et le résultat est assez terrible pour ce dernier. Visé 9 fois, il n’aura attrapé qu’un seul ballon, soit un de moins que les défenseurs des Giants (deux interceptions lorsque Dez était visé). Pour revenir à Jenkins, sachez que lorsqu’il a été visé, Dak Prescott a obtenu un QB rating de 0.00 ! Pour vous donner un exemple, si sur chacun de ces snaps, Prescott s’était contenté de balancer le ballon dans la pelouse, son rating aurait été de 40. Alors oui, Jenkins finira par accorder une réception à Dez Bryant pour 10 yards, mais il lui fera alors payer en causant un fumble. Une performance majeure pour une des recrues les plus chers de l’intersaison qui s’affirme comme un top Cornerback et qui, aujourd’hui, ne prétend plus simplement au Pro Bowl mais doit être nommé All-Pro. Un exemple : Les deux plus mauvais matchs de la saison de Dez Bryant ont eu lieu en semaine 1 et 14, soit les 2 matchs contre les Giants. De plus, sur toute la saison, Jenkins n’a pas accordé plus de 500 yards aux receveurs qu’il couvrait. Ça fait moins de 45 yards de moyenne par match. Pas mal quand on sait qu’il est constamment aligné face au receveur numéro 1 de la saison et qu’il a eu à couvrir cette saison : Dez Bryant (x2), Brandin Cook, Stephen Diggs, Jordy Nelson, Steve Smith Sr., AJ Green, Terrell Pryor et Antonio Brown ! Vous l’avez logiquement élu Giants du match sur notre compte twitter.

  • DE Romeo Okwara : Jason Pierre-Paul absent, c’est le jeune UDFA que les coachs ont choisis pour affronter la terrifiante ligne offensive de Dallas et tenter de suppléer JPP un DE qui excelle par son aptitude à bloquer la course, en plus d’être un très bon pass-rusher. Et l’ancien de Notre Dame s’en est brillamment sorti. S’il a clairement été ciblé dès le début du match avec une majorité des courses des Cowgirls qui partaient de son côté, il a réussi à tenir la marée. Et puis, au fur et à mesure du match, il a pris le dessus et a réussi à mettre de la pression sur le quarterback adverse. Il s’est même offert son premier sack en carrière en allant chercher Dak Prescott. Un très bon premier match.
  • DT Damon Harrison : Oui, Elliott a parcouru plus de 100 yards, mais il n’a que très rarement réussi à progresser par le centre de la ligne. Opposé à l’un des meilleurs centres de la ligue, Harrison a bloqué la route et il est lui aussi monté en régime. Il est capable de move étonnants vu son gabarit. Il confirme sa très belle saison match après match.
  • DE Olivier Vernon : Des critiques sont apparues après un début de saison moyen de la part de la plus grosse signature de l’intersaison. Mais depuis la bye week et un poignet rétabli, les résultats sont là. Face à LT Tyron Smith (peut être le meilleur LT de la ligue) il aura accordé 8 pressions. Si son manque de sacks est regrettable, il faut savoir qu’il est le joueur de la ligue qui mets le plus de pressions sur le QB, à égalité avec Von Miller des Broncos. Il a, comme toujours été bon contre la course, grâce notamment à son sens de la lecture.
  • DC Steve Spagnuolo : Souvent critiqué, surtout après une première saison lamentable, Spagnuolo doit aussi recevoir sa part de lauriers. Oui, il dispose de (très) bons éléments mais on sent qu’un truc est en train de se passer dans cette défense. Après un début de saison mauvais, le pass rush est aujourd’hui capable de perturber la meilleure ligne offensive du pays en l’absence de Jason Pierre-Paul. Les CBs évoluent à un niveau hallucinant (DRC mérite une belle mention dans cette rubrique) et les Safetys continuent d’être bons, malgré une absence sur les seuls points accordés à Dallas. Oui, il a de bons éléments mais il en avait aussi en 2007. Si le résultat pouvait être le même…
  • P Brad Wing : Oui, ce n’est pas bon signe quand le punter est présent dans les positifs mais il faut tout de même souligner le très bon match du punter. Sur ses 9 punts, 5 auront atterris dans les 20 yards adverses et il finit avec une moyenne 43 yards par punt. Une très belle performance qui lui vaut d’être élu joueur d’équipe spéciale de la NFC pour cette semaine 14.

Moyen :

  • WR Odell Beckham Jr. : En réalité, il a fait un très mauvais match. Il n’a pas été beaucoup ouvert et il a droppé 2 ballons qui auraient dû être des touchdowns. Mais voilà, Odell est un joueur spécial qui peut transformer n’importe quel tracé slant en un touchdown de 61 yards. Si la défense gagne des titres, c’est bien l’attaque qui gagne les matchs, et ce match-là, c’est Odell Beckham qui est allé le gagner tout seul (attention, je ne dis pas que c’est l’élément principal de cette victoire).

Négatif : 

  • QB Eli Manning : Après une sale prestation contre les Steelers, on pouvait espérer qu’Eli rebondirait. Mais non, sa copie face à Dallas a été tout aussi mauvaise ; vous l’avez d’ailleurs élu plus mauvais Giants sur notre compte Twitter. Certes, il y a ces 2 fumbles qui font taches mais ce n’est pas ce que je lui reproche le plus car il a des excuses sur ceux-ci (on y reviendra mais ça concerne sa protection par son left tackle). Non, là où il a été mauvais ne se voit pas beaucoup dans ses stats. Il aurait dû être intercepté 3 ou 4 fois si les DB avaient eu des mains correctes. Et ces picks potentiels, Eli en est le seul responsable ; pas de mauvais tracé de ses receveurs, de ballons relâchés ou de faute non sifflé. C’est passé pour Big Blue sur ce coup mais clairement, il doit faire mieux. Le peut-il ? Même si sa saison est très décevante, jamais je n’enterrerais Eli, parce qu’il est toujours capable de rebondir. Il a cette année la chance d’être porté par une énorme défense. Sa ligne n’est pas aussi catastrophique qu’avant et il dispose de plusieurs très bons receveurs. Le match à venir face aux Lions sera un bon test, face à des bons DB mais un pass rush médiocre. Il aura le temps, normalement, de s’appliquer pour être au moins décent, et repartir sur de bonnes bases.
  • LT Ereck Flowers : ça commence à devenir inquiétant. Après avoir été mis à l’amende par un quasi quadragénaire, il aura cette fois été bouffé par des no-names. Le pire est qu’il semble régresser par rapport à sa saison rookie. Les optimistes pourront souligner sa meilleure seconde mi-temps mais il n’en reste pas moins qu’il a rendu une très mauvaise copie.
  • WR Victor Cruz : Il avait peu vu le terrain la semaine passée et s’en était plein. Ce n’est pas avec son match contre Dallas qu’il va faire avancer sa cause. Un drop moche et une incapacité à être ouvert sur le terrain.
  • HC Ben McAdoo : Je continue de penser qu’il a un rôle dans inefficacité de l’attaque et que le fait qu’il s’accroche à l’appel des jeux n’est pas innocent.

 

3 réflexions au sujet de « 2016 W14 Cowgirls @ Giants : Evaluations individuelles »

  1. ça devient difficile de décider quel était l’investissement le plus rentable entre Jenkins, Vernon, Harrison et JPP.

    En tout cas, quelle prestation défensive. Moi qui était très critique à l’égard de Spags en début d’année mais celui-ci m’a donné tort et c’est tant mieux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s