Preview 2016 W3: Washington Redskins (0-2) @ New York Giants (2-0)

Et oui, on finirait presque par l’oublier mais le match de la semaine oppose bien les Giants aux Redskins et non Odell Beckham à Josh Norman. S’il est totalement normal que cette opposition attire tous les regards, il faudra s’en détacher. Après un début de saison réussi mais compliqué en termes de domination (2 victoires à l’arrachée), Big Blue affronte une équipe qui semble en déliquescence, après une saison 2015 étonnamment réussie, soldé par une défaite en Wild card. Voici tout ce qu’il faut savoir pour le match de ce soir, dont le coup d’envoi sera donné à 19 heures, heure de Belgique (oui, je m’adapte à ma situation ^^)

Le statut des blessés :

 New York Giants

  • Ne jouera pas : RT Marshall Newhouse (cuisse), S Darrian Thompson (cheville), DT Robert Thomas (maladie)
  • Participation en doute : N/A
  • Participation incertaine : RB Rashad Jennings (pouce)
  • Participation probable : N/A

Washington Redskins :

  • Ne jouera pas :DE Kendall Reyes (Adducteurs)
  • Participation en doute : N/A
  • Participation incertaine : OT Attauyo Nsekhe (pied), LB Martrell Spaight (commotion), DE Christopher Baker (côte), S Su’a Cravens (hanche), WR Josh Doctson (talon), C Kory Lichtensteiger (dos)
  • Participation probable :  N/A

Encore une petite liste du côté des Giants. Néanmoins, 2 titulaires seront absents. Si RT Marshall Newhouse ne fait pas l’unanimité, il reste le titulaire à ce poste, ce qui peut donner des craintes sur la qualité derrière. Pour le rookie S Darrian Thompson, sa blessure va l’empêcher de poursuivre son bon début de saison mais avec Nat Berhe derrière et la possibilité pour CB Leon Hall de jouer S, son absence ne devrait pas être trop préjudiciable.

Ce qu’il faut regarder :

  1. Le duel Odell Beckham/Josh Norman : 

Teasé depuis l’arrivée de Norman dans la NFC East par la NFL, le duel OBJ/Norman sera l’évènement majeur de la rencontre, en venant même à éclipser les 20 autres acteurs. Seulement, Norman s’aligne systématiquement à gauche du terrain depuis le début de saison et a donc laissé les 2 tops receveurs (Dez Bryant et Antonio Brown) qu’il a affronté depuis le début de saison s’amuser face à Breeland. Même si ce duel n’aura pas lieu, Norman devra s’employer pour couvrir les receveurs des Giants, d’autant que ces derniers (tous très proches d’Odell) seront surement imprégnés du surplus de motivation du receveurs star de Big Blue. Dans les médias, Odell a montré beaucoup d’intelligence, refusant de se livrer à la guerre des mots lancés par Norman. Il se réserve sur le terrain et le football. Il n’y a alors pas de raison que l’opposition se passe mal lorsqu’on se souvient de la façon dont Odell s’était baladé la saison dernière contre Carolina, lorsqu’il jouait le snap pour attraper le ballon et non la tête de son cornerback.

  1. Le bilan des turnovers : 

Depuis le début de saison, les Giants ont perdu 4 ballons et n’en ont récupérés aucun dans le jeu (je ne compte pas le magnifique FG block d’Hankins). Pour l’instant, c’est passé mais les équipes qui gagnent sont souvent celles qui prennent le plus soin du ballon. Surtout que la défense a largement la capacité de créer des turnovers avec des playmakers comme Janoris Jenkins, Jason Pierre-Paul ou encore Dominique Rodgers-Cromartie.

  1. La pression sur QB Kirk Cousins :

En plus des turnovers, il sera vraiment important de mettre la pression sur Kirk Cousins, pas parce que c’est le seul moyen de faire déjouer ce quarterback mais parce que vu l’ambiance qui a l’air de régner dans le vestiaire de DC, la discorde ne semble pas très loin. Avec quelques sacks et/ou un turnover rapidement en début de match, ses distensions pourraient ressortir sur le terrain et couler cette équipe des Redskins, qui n’a pas battu une équipe au bilan positif depuis plus de 2 ans.

Pronostic : Victoire 31-20

J’ai du mal à voir comment New York pourrait perdre ce match. Sur toutes les oppositions, je pense que les Giants sont supérieurs (DB des Skins contre les WR des Giants, WR des Skins contre DB de Big Blue…). Cette équipe de Washington semble au bord de l’explosion après un départ raté (0-2) et il serait bon pour les Giants t’enterrer un concurrent de division dès la troisième semaine. La seule chance pour Washington serait une surutilisation de TE Jordan Reed face à des LB friables mais j’ai du mal à les voir survivre avec ça, avec deux safetys cogneurs comme Berhe et Collins. De plus, en ayant encaissé moins de 20 points sur les deux premiers matchs face à Dallas et New Orleans, il semble compliqué d’envisager Washington faire déjouer notre défense. Une victoire sereine serait salutaire pour permettre aux Giants de s’affirmer comme un vrai outsider dans cette conférence, même si une confirmation face à une vraie grosse équipe sera toujours attendue.

 

2 réflexions au sujet de « Preview 2016 W3: Washington Redskins (0-2) @ New York Giants (2-0) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s