2016 W1 Giants 20 @ Cowboys 19 : Victor Cruz, ce héros

Odell Beckham Jr. immortalise le moment : la première salsa de Victor Cruz en 2016 – Crédit : Giants.com

Et bien mes amis, c’était complètement irrespirable. Si on attendait le retour du football depuis un moment, on aurait peut-être préféré une victoire plus sereine maîtrisée, pour se remettre dans le bain. Mais je crois qu’avec ces Giants, cela n’arrivera quasiment jamais. Cet soirée a été extraordinaire. Il y a beaucoup d’éléments qui en feront une nuit marquante. Il y a tout d’abord l’aspect hors terrain, avec les commémorations des attentats du 11 septembre 2001, et la présence à l’AT&T Stadium des Cowboys de George W. Bush, le président des USA en ce temps. Il y a aussi eu le premier match de Ben McAdoo en tant que Head Coach des Giants, costume qui avait été détenu par Tom Coughlin depuis 2004. Il y a eu la première soirée de la défense gros budget des Giants. Et enfin, et surtout, il y a eu de l’émotions, beaucoup, voire trop pour nos cœurs. Ce match sera marqué par le retour de Victor Cruz, après 700 jours tout pile sans match de saison régulière de NFL. On a été émus au moment où il a fait son premier catch, au moment où il a grillé son défenseur sur un superbe tracée pour faire avancer les Giants de plusieurs dizaines de yards et il a eu ce qu’on attendait tous, la Salsa pour célébrer le touchdown qui offre la victoire aux Giants. Retour sur ce match incroyable.

Tout d’abord, les Giants ont moyennement démarré le match. Cela ressemblait beaucoup à la saison 2015 : un jeu au sol qui n’avançait pas, Eli qui n’avait pas le temps de chercher ses receveurs et une défense qui encaissait beaucoup de yards, toujours par le milieu de terrain et principalement 2 joueurs : TE Jason Witten et le slot receveur Cole Beasley. Néanmoins, comme l’an passé, la défense tenait en zone rouge et n’accordait pas plus que 2 fields goals.

Et puis notre attaque s’est tournée vers la passe. En 3 passes, Eli trouve Sterling Shepard, Odell Beckham et enfin Larry Donnell pour remonter 75 yards et inscrire un touchdown. La défense s’est mise à resserrer un peu et les Giants rentrent au vestiaire en avance au tableau d’affichage 13-9 après que Sterling Shepard a inscrit son premier touchdown en professionnel grâce à un superbe catch dans la redzone sur tracé fade. Malheureusement, K Randy Bullock rata l’extra point.

Bref, tout allait bien jusqu’à ce qu’en début de seconde mi-temps, Sterling Shepard rappela à tout le monde qu’il est un rookie et, comme tous les rookies, il fait des erreurs. Après un tracé mal exécuté et un désintérêt pour le reste de l’action, Shepard laisse son défenseur intercepté Eli Manning dans le camp de Big Blue (pour certain, la responsabilité est sur Eli, ou au moins partagée mais je trouve vraiment le rookie nonchalant sur l’action). Il s’en suit un touchdown pour le rookie Ezekiel Elliott pour permettre aux boys de repasser devant. L’écart augmentera avec un nouveau field goal de K Dan Bailey. Seulement, à 5 minutes de la fin, les Giants commencent à enchainer en attaque, avec un jeu au sol efficace et Victor Cruz fait parler son intelligence de jeu pour être seul dans la endzone et marquer un touchdown de 3 yards. La salsa est de retour et la joie non dissimulée du côté de Big Blue. Cependant, les vieux démons ne disparaissent pas comme ça, New York laisse une dernière chance à Dak Prescott et à Dallas de remonter le terrain mais l’idiotie de WR Terrance Williams qui ne sort pas de l’air de jeu sauve Big Blue. Le temps est écoulé et New York s’impose, pour la première fois en 9 opening game contre Dallas et gagne un match serré, le genre de match qu’on a tant perdu l’an passé.

Tout n’a pas été bon, il y a plusieurs choses à revoir et notre adversaire semble trop faible pour se mêler à la course pour les playoffs mais l’essentiel est ailleurs. Pour la première fois depuis un moment, les Giants sont en positif et Victor Cruz est de retour. Ce retour ne semble pas être un feu de paille, il dispose toujours de ses cuts, de ses bons tracés et de son intelligence. Et il offre ce soir la victoire à New York pour son retour, comme s’il était l’élément manquant à cette équipe pour passer le cap tant attendu.

Résultat final : Victoire 20-19

[L’analyse individuelle sera faite ce lundi].

 

4 réflexions au sujet de « 2016 W1 Giants 20 @ Cowboys 19 : Victor Cruz, ce héros »

  1. Dommage. Oui, car si le match se terrible sous aide respiratoire, il faut reconnaître que le pass rush a été complètement (quasiment aucune pression sur le QB adverse, des 3 ème downs réussis à la pelle par les ‘Boys et, heureusement, un QB rookie) inexistant et qu’il a encore fallu sur ce premier match que ce soit l’attaque qui (quand elle a eu le ballon) gagne le match. En tout cas, je suis d’accord, cela m’a fait énormément plaisir de revoir Victor Cruz capter des ballons, et danser quelques pas de salsa. Et cematch ne s’est pas fini comme ceux de l’an dernier : l’équipe n’a pas perdu à la toute fin du match. En souhaitant que ca dure, comme disait mon ex femme…

  2. Heureusement que la défense des ‘Boys était affaiblie..Eli sacké deux fois,seulement 20 points de marqués,qu’est ce que ça va être quand on va avoir du lourd en face…

  3. « notre adversaire semble trop faible pour se mêler à la course pour les playoffs » c’est pas légèrement prématuré de parler de courses aux PO en week 1? Je te rappelle que l’année dernière tout le monde voyait les Redskins derniers de la division.

  4. pour mon coeur , je préférerais des victoires plus faciles !
    l’attaque a été bonne hormis un énorme trou d’air en 3 eme quart temps . 50/50 pour l’interception a mon avis , mais la passivité de sheppard et terrible .
    sinon en défense ,ca manque de sacks . il y a eu pressions sur le qb , en gros , un tiers des snaps c’est pas énorme .
    disons que pour une première journée , on savourera la victoire d’autant plus contre les cow-girls !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s