Prévision de l’effectif 2016 – Version 1.0

La saison 2016 commence à pointer le bout de son nez. Et pour avoir une bonne idée des forces en présence, on vous fait chaque année un premier pronostic des 53 joueurs qui composeront l’effectif. Bien évidemment, le training camp sera déterminant pour beaucoup de joueurs et les UDFA sont désavantagés par le fait que, ne les ayant, pour la plupart, pas vu jouer, il est compliqué de les préférer aux vétérans. Vos réactions sont bien entendu attendues dans les commentaires.

Attaque (25) :

Quarterbacks (2) : Eli Manning, Ryan Nassib

La seule chance pour qu’il y ait un changement est qu’une équipe veuille récupérer Nassib via un trade. Cela reste très peu probable et les Giants devraient partir avec ces 2 quarterbacks l’an prochain, à moins qu’ils croient suffisamment en Logan Thomas au poste de back-up pour garder les 3, et préparer ce dernier à prendre la relève de Nassib.

Running Backs (4) : Rashad Jennings, Shane Vereen, Paul Perkins, Andre Williams

Premier choix compliqué puisque l’escouade de running back est assez homogène est comprend 6 joueurs d’un niveau plus ou moins équivalent (et moyen). J’ai décidé de sortir Bobby Reiney car je ne vois pas vraiment ce qu’il peut apporter par rapport à ceux qui étaient déjà là l’an passé et qui connaissent l’attaque de McAdoo. La dernière place se jouait donc entre Williams, l’espoir décevant, et Orleans Darkwa, l’espoir montant. Et comme l’an passé, je préfère Williams qui semble avoir progressé en receveur (son énorme défaut) et donc les Giants semblent prêt à lui laisser une nouvelle chance.

Fullback (1) : Will Johnson

Encore un changement de fullback puisque Johnson remplace Whitlock. Sachant qu’on n’utilise quasiment pas de FB, j’ai pris en considération l’autre poste des deux joueurs et je pense qu’on aura plus besoin de TE de substitution (Johnson) que d’un DT (Whitlock).

Wide Receivers (6) : Odell Beckham Jr., Sterling Shepard, Victor Cruz, Dwayne Harris, Geremy Davis, Myles White

Là, c’est réellement très compliqué. Les Giants ont beaucoup de qualité à ce poste (peut être la meilleure escouade de receveurs de la ligue) et il ne sera pas facile de s’y faire une place. Le découpage est assez simple : Odell, Shepard, Cruz et Harris sont assurés d’une place dans l’effectif pour des raisons évidentes. Ensuite, il y a trois ou quatre joueurs qui se battent pour deux places : Geremy Davis (6e tour de draft en 2015), Myles White (récupéré sur dans le practice squad des Packers en novembre dernier) et Tavares King (joueur drafté au 5e tour en 2013 par les Broncos et qui, après avoir joué pour plusieurs équipes sans s’imposer, semble être une bonne surprise de ce camp). Je coupe ce dernier parce que je n’ai pas pu le voir jouer mais il semble bel et bien dans la course. Ensuite, il y a des UDFA comme Darius Powe et Roger Lewis. Enfin seulement, je pense qu’il y le français Anthony Dablé, qui semble faire un camp très discret et pour qui les chances d’être dans les 53 sont quasiment nulles, mais qui peut espérer être dans le practice squad.

Tight End (3) : Will Tye, Larry Donnell, Jerell Adams

La situation au poste de TE semble être la même que l’an dernier : plusieurs joueurs jeunes corrects mais aucun qui ne semble avoir le calibre d’un titulaire NFL. Will Tye et Jerrell Adams devrait être dans la sélection et la dernière place se joue, à mon avis, entre Donnell et Matt LaCosse. Je donne l’avantage au premier en qui je crois et qui est le seul joueur avec un minimum d’expérience dans cette escouade.

Offensive Linemen (9) : Justin Pugh, Ereck Flowers, Weston Richburg, John Jerry, Marshall Newhouse, Bobby Hart, Adam Gettis, Brett Jones, Byron Stingily

Difficile ici de pronostiquer le nom des remplaçants. Si 6 joueurs (Pugh, Flowers, Richburg, Jerry, Newhouse et Hart) sont assurés d’être retenus, j’ai gardé Gettis dont j’avais bien aimé les matchs de présaison en 2015, Jones qui après un an d’apprentissage peut remplacer Dallas Reynolds et Stingily car c’est le seul tackle avec un minimum d’expérience dont dispose les Giants.

Defense (25) :

Defensive Tackle (4) : Jonathan Hankins, Damon Harrison, Jay Bromley, Louis Nix III

Pas trop de suspense pour ce poste. Hughes peut venir disputer la place de Nix mais le reste des joueurs dont dispose les Giants pour l’instant à ce poste est composé d’UDFA.

Defensive End (5) : Jason Pierre-Paul, Olivier Vernon, Owa Odighizuwa, Kerry Wynn, Romeo Okwara

Les quatre premiers noms sont assurés d’être dans l’effectif en septembre. J’ai décidé de garder Okwara qui était l’une des plus grosses signatures en UDFA. L’ancien de Notre-Dame semble confirmer par un bon début de training camp et pourrait être l’une des surprises des finals cuts.

Linebackers (6) : Devon Kennard, Jasper Brinkley, JT Thomas, BJ Goodson, Kennard Robinson, Jonathan Casillas

La bataille pour les postes de Linebackers sera très intéressante à suivre. En dehors de Kennard et de BJ Goodson (drafté au 4e tour cette année), aucun joueur n’est assuré de sa place et tous peuvent être titulaire. Reese a choisi, pendant le training camp de signer plein de linebacker et d’espérer trouver dans la masse le joueur dont les Giants ont besoin. J’ai choisi de garder Casillas pour son apport en ST. Mark Herzlich ne passe lui pas les cuts, trop limité en défense contre la passe. Kelvin Sheppard pourrait payer, par rapport à JT Thomas, son manque d’expérience dans cette défense.

Cornerbacks (5) : Dominique Rodgers-Cromartie, Janoris Jenkins, Eli Apple, Leon Hall, Bennett Jackson

Mine de rien, cette escouade commence à être intéressante. Avec la récente signature de Leon Hall, les trois postes de titulaires sont occupés et Apple pour apprendre tranquillement pendant un an (en apportant de temps en temps un peu de renfort lorsqu’il faudra mettre du physique). Bennett Jackson refait la transition vers ce poste pour prendre la dernière place, au détriment de Trevin Wade, Leon McFadden, Tramain Jacobs et de l’UDFA de Boise State Donte Deayon (mais je suivrai bien ce dernier lors des matchs de pré-saison puisqu’il semble avoir pas mal de potentiel).

Safety (4) : Landon Collins, Darian Thompson, Nat Berhe, Mykkele Thompson.

Malgré une escouade jeune, il n’y a aucun joueur d’expérience dans les 90 Giants à l’heure actuelle. La dernière place s’est jouée entre Thompson (drafté au 5e tour en 2015 mais blessé en août dernier) et Cooper Taylor, le 5e tour de 2013 qui avait déjà été coupé l’an passé. Sans être terrifiante, la paire Collins-Thompson m’inquiète assez peu, tant les deux joueurs sont complémentaires.

Spécialistes (3) : Josh Brown (K), Brad Wing (P), Zak DeOssie (LS).

Pas trop de suspense ici.

 

5 réflexions au sujet de « Prévision de l’effectif 2016 – Version 1.0 »

    • Je ne pense pas et je n’espère pas. Hall remplit parfaitement un besoin en slot CB et je crois beaucoup en la paire Thompson-Collins. Il pourra prendre quelques snaps, mais pas plus. Après, en cas de blessure de Thompson, pourquoi pas (mais si c’est Collins qui a un problème, je préférerais voir Berhe), sachant que du coup, cela veut dire qu’Apple doit jouer et je ne pense pas qu’il soit prêt

      • Colins est très bon dans le box contre le run game mais contre la passe il était plutôt ordinaire. Certains disent qu il est plus un LB qu un safety. J espère qu il a progressé. Je me dis qu en 3ème et long et contre la passe évidente Colins est un joueur très peu utile. Jusqu a maintenant je l ai pas vue être capable de défendre contre la passe ni être capable de couvrir les zone profonde.

        J espère que Darian Thompson est capable de faire le travail comme free safety couvrir les zone profonde mais ça reste un rookie avec peu d expérience pour un poste qui pardonne pas beaucoup.

      • Oui, Collins n’avait clairement pas été parfait mais il jouait en FS, à côté d’un Meriweather qui ne savait que cogner. Donc je pense qu’il a un peu progressé et surtout, il devrait être moins impliqué sur ce point de vue là (quitte à le sortir sur les 3rd & long).

        Je ne sais pas si tu as déjà vu des vidéos de Thompson mais il est très très fort contre la passe. Il a une superbe lecture du jeu, de très bons instincts, une belle anticipation. En revanche, au placage, ça laisse à désirer. C’est donc l’exacte inverse de Collins c’est pour ça que je crois en cette paire

      • Meriweather était pas le partenaire idéal. Colins est très bon avec son jeu physique. Il joue a 99% le joueur sans ce soucier du ballon. Ce qui semble être l inverse pour Thompson qui joue a 95% le QB ou le ballon. En NFL les QB sont plus précis, rapide, intelligent j ai hâte de de voir ce qu il peut faire.

        J espère qu il trouveront la bonne chimie, le bon système pour faire ressortir leur qualités, leur instincts sans trop exposer leur faiblesse.

Les commentaires sont fermés.