Début du training camp : Le football est de retour

Après une longue pause, Big Blue Blog revient avec le football. Après 2 mois très ternes, le training camp a débuté et dès dimanche, les matchs (bon, ok, des matchs de présaison sans grande ambition de jeu et sans gros niveau de jeu) rempliront nos weekends. La fantasy et les pronos seront bien de retour mais ce sera au cours du mois d’aout (on vous tient au courant), lorsque Thiergow aura fini de chasser le Pokémon partout en Europe.

Retour au football, avec le training camp des Giants qui s’est ouvert vendredi. Ce camp est le premier à se tenir sans Tom Coughlin depuis près de 15 ans. Ben McAdoo est désormais au commande d’une équipe qui a dépensé 200 millions de dollars pendant la free agency et qui a misé sur des joueurs NFL-Ready à la draft (hormis au premier tour) afin de retrouver les playoffs, quittés un soir de février 2012 sur une victoire au Super Bowl contre les Patriots. Voici ce qu’on peut retenir de ces trois jours de football en 2016.

Les receveurs

Commençons par une bonne nouvelle : Victor Cruz, après deux saisons quasi blanches, s’est entrainé normalement pendant 3 jours. Il n’a pas semblé être limité et a enchainé les drills (opposition lors d’un entrainement) et les tracés en semblant, à l’œil, aussi vif qu’il y a 3-4 ans.

Ensuite, Sterling Shepard, le rookie drafté au second tour, a joué avec les titulaires et il a semblé très à son aise. Il devrait être titulaire et impressionne le staff et ses coéquipiers. Avec le retour de Cruz, les Giants devraient bien avoir leur effrayante triplette pour attraper les ballons.

Cependant, il faut rester très prudent parce qu’une blessure, surtout avec les Giants, n’est jamais loin. Ainsi, les fans ont craint une blessure d’Odell Beckham lorsque ce dernier, après un duel avec Janoris Jenkins, est resté au sol. Néanmoins, il ne s’agirait que de coupures sur les mollets pour OBJ qui ne devrait pas manquer plus d’un ou deux entrainements.

Les ambitions

Interrogé sur ses ambitions pour la saison à venir, Ben McAdoo a été clair en disant qu’il visait un cinquième Super Bowl. Cette déclaration peut sembler improbable pour une équipe qui n’a pas joué les PO depuis 4 ans mais, comme l’a précisé Jerry Reese, pourquoi jouer en NFL si ce n’est pour gagner des titres. De plus, sur le papier, cela ne semble pas impossible mais il y a tout de même énormément de paramètres à prendre en compte (blessures, alchimie dans cette défense renforcée à coup de millions de dollars…). Personnellement, et je pense qu’une grande majorité des fans seront d’accord, un titre de NFC East et un tour passé en playoffs serait déjà une (très) bonne saison.

Les contrats

Enfin, le training camp amène, chaque année, son lot de hold-out (grèves) de joueurs estimant ne pas être payés à leur vraie valeur. Cette année n’échappe à la règle et plusieurs receveurs se sont fait remarqués sur ce point. En effet, DeAndre Hopkins (Texans) et Antonio Brown (Steelers), deux des meilleurs receveurs de la ligue sont en train de faire pression pour obtenir un meilleur contrat. Ceci peut nous faire craindre un réveil d’Odell Beckham Jr. (toujours sous contrat rookie et donc payé bien en deçà de sa valeur) mais il reste tout de même 3 ans de contrat à ce dernier (en comptant la 5e année optionnelle qui sera bien évidemment activée au printemps prochain) rendant sa marge de négociation compliquée. Néanmoins, il faudra commencer à surveiller son attitude au training camp 2017.

D’ici là, plusieurs prolongations au déjà été évoquées avec des Giants donc le terme du contrat est plus proche. Plusieurs sources affirment que Justin Pugh et Jonathan Hankins, qui seront free agent respectivement en mars 2018 et mars 2017, ont eu un premier contact avec le front office pour en faire des Giants à long terme. Si la (future) prolongation de Pugh surprend peu tant le joueur est le leader (tant technique, malgré un excellent Richburg, et surtout vocal dans le vestiaire) de cette ligne, celle de Hankins semblait moins acquise. En effet, Jerry Reese s’est fait une spécialité de drafter des (bons) DT dans les 3 premiers tours pour les faire jouer le temps de leur contrat rookie et de les laisser partir ensuite (comme pour Barry Cofield et Linval Joseph). Seulement, le succès de ce dernier avec les Vikings (Joseph est aujourd’hui un des meilleurs DT de la ligue) amène surement notre GM à revoir sa stratégie. Il ne s’agit là que d’un premier contact et il faudra suivre ces négociations mais ce sont des belles nouvelles tant il s’agit de joueurs de qualité.