3 ans plus tard, il est temps d’évaluer la classe 2013

#72 Justin Pugh, #74 Johnathan Hankins, #79 Damontre Moore, #9 Ryan Nassib, #30 Cooper Taylor, #78 Eric Herman, #29 Michael Cox

Chaque année après la draft, je note les choix des Giants… réalisés il y a 3 ans.

Pour moi les draft grades au lendemain de la draft sont aussi utiles que les mock drafts la veille de la draft. Certes ces articles permettent de créer un débat mais au fond on émet des avis qui se basent sur du vent. Et moi le vent je ne trouve ça utile que pour faire de la voile !

Du coup je préfère noter les choix des Giants 3 ans plus tard pour permettre aux joueurs sélectionnés de faire leurs preuves en NFL.

Pour rappel, le bilan de la draft 2012 était assez catastrophique. Il est d’ailleurs assez affligeant de se rendre compte que les derniers joueurs de cette classe ont quitté les Giants cette année (Rueben Randle, Jayron Hosley et Markus Kuhn).

Voilà ce qu’on peut dire de la classe de 2013:

1e tour (19e choix) – OT Justin Pugh, Syracuse: A

Justin Pugh était pour certains une surprise (moi inclus, c’était d’ailleurs la dernière année que je suivais encore les mock drafts) car tout le monde s’attendait à ce qu’il parte en début de 2nd tour.

Vous pouvez retrouver le scouting report de Pugh que nous avions publié le lendemain de sa sélection.

Bien que surprenant, le choix de Justin Pugh était logique et bienvenu. Ce joueur de Syracuse était pénalisé par ses « petits » bras mais sa technique impeccable lui a permis d’aider les Giants au poste de RT durant les 2 premières saisons de sa carrière. L’année dernière les Gmen ont tout de même pensé que Pugh serait plus adapté au poste de G et ont décidé de le placer entre le rookie Ereck Flowers et le C Weston Richburg (drafté l’année suivante). Ce changement a fait beaucoup de bien à Pugh qui a manifestement trouvé sa position de prédilection.

Finalement Pugh s’en est mieux sorti que pas mal de ses homologues draftés avant lui. En 3 ans, il est devenu un titulaire solide et s’est véritablement intégré dans l’équipe.

2e tour (49e choix) – DT Johnathan Hankins, Ohio State: A+

Un de mes coups de coeur de cette draft était le MLB Arthur Brown, et j’espérais que les Giants le sélectionneraient au 2nd tour. Mais ce fichu Jerry Reese n’a pas écouté mes recommandations et a drafté Johnathan Hankins.

Cékikavé raison au final? Reese, bien entendu (quand je vous dit qu’il est pas si mauvais dans les premiers tours🙂 ). Les Giants étaient certes déjà blindés au poste de DT avec notamment Joseph et Jenkins comme titulaires donc Hankins n’a pas joué tout de suite. Mais dès sa 2nde saison, le Buckeye est devenu un titulaire à plein temps et a fait des étincelles en enregistrant 7 sacks. Sa 3e saison fut plus compliquée car ne bénéficiant plus de l’aide de Jason Pierre-Paul, il se coltinait toutes les double teams. Puis quand Pierre-Paul est revenu, il s’est blessé au pectoral.

3e tour (81e choix) – DE Damontre Moore, Texas A&M: F-x42 mention « bust »

Le pick de Moore ne m’a pas plu immédiatement mais comme il s’agissait d’un choix du 3e tour, j’estimais que c’était pas un mauvais pick.

Mais on a vite compris pourquoi ce joueur qui était considéré comme l’un des 10 meilleurs joueurs de cette draft était tombé si bas: son immaturité.

Moore avait tous les atouts pour devenir un bon pass rusher mais sa grande bêtise a plus souvent pénalisé l’équipe. Il était devenu en fait un late hit/personal foul specialist à tel point que l’équipe s’est sentie obligée de le suspendre pour qu’il comprenne enfin. Bien entendu ça n’a pas marché… Même les arbitres admettaient qu’ils étaient plus tentés de sanctionner Moore à cause de son passif. Finalement les Gmen en ont eu marre de trimballer un joueur qui n’avait que faire des règles de la NFL et l’ont coupé durant la saison 2015. Il a passé le reste de la saison sur le roster des Dolphins puis s’est fait couper. Il vient de signer chez les Raiders.

Vous pouvez retrouver les scouting reports de Hankins et Moore ici.

4e tour (110e choix) – QB Ryan Nassib, Syracuse: Incomplet

On était surpris par le choix de Pugh mais ce choix remportait la palme dans la catégorie « surprise ». Non seulement Jerry Reese réalisa un échange pour monter dans le 4e tour mais en plus il sélectionna un QB que certains « spécialistes de la draft » considéraient comme le meilleur QB de cette draft (pour rappel, cette classe de QB était tellement pauvre que c’est EJ Manuel qui a été drafté au 1e tour tandis que Geno Smith a du attendre le second tour). Reese craignait que les Raiders ne draftent Nassib avant lui.

Au final on n’a pas grand chose à dire sur ce joueur qui a très peu joué vu qu’Eli Manning ne loupe jamais un match. Il a montré cependant une progression pendant les matchs de présaison donc c’est déjà ça.

Je n’avais pas fait de scouting report sur Nassib à l’époque mais voilà ce que j’ai écris sur ce pick.

5e tour (152e choix) – S Cooper Taylor, Richmond: D-

Taylor est un joueur qui correspondait parfaitement au prototype que Reese aime drafter en fin de draft: un joueur avec des dimensions hors normes (6ft4) qui a besoin d’être développé.

Comme souvent, ce genre de choix a très peu de chance de marcher et en l’occurrence Taylor ne s’est jamais transformé en S ne serait que convenable. Taylor a pas mal aidé en special team mais à part ça, rien. A chaque fois qu’on l’a placé sur le terrain comme S, on l’a rapidement rappelé sur le banc.

7e tour (225e choix) – G Eric Herman, Ohio: F

Encore un prospect avec de grosses qualités physiques mais un talent trop brut pour qu’on en fasse quoique ce soit.

Herman n’a jamais rien fait chez les Giants. Il n’a d’ailleurs jamais été activé par les Gmen et se trouve maintenant sur le roster des Ravens.

7e tour (254e choix) – HB Michael Cox, Massachussets: F

De mémoire, le seul fait d’arme de Cox chez les Giants fut un long TD contre les Patriots en présaison. Mais à part ça, rien du tout.

Côté UDFA, les Giants n’ont signé aucun joueur qui ait eu un impact important dans l’équipe.

Bilan:

Après la draft catastrophique de 2012, la classe de 2013 ressemble aux drafts de Reese c’est-à-dire des choix solides dans les premiers tours et des developmental projects qui ne donnent rien à la fait. C’est toujours très inégal mais cette draft 2013 marquait le début d’une amélioration chez Reese.

L’année prochaine on notera la draft 2014 qui selon moi est l’une des meilleures des Giants sous Jerry Reese.

En attendant, je vous laisse noter la draft de 2013.

Une réflexion au sujet de « 3 ans plus tard, il est temps d’évaluer la classe 2013 »

  1. En même temps,trouver des bons joueurs dans les premiers tours est quand même moins compliqué que de dénicher une pépite au 6eme…Pour Moore,on ne peut pas en vouloir à Reese.Un joueur avec un tel talent,ça se tente au 3eme tour.Malheureusement ce gars n’as pas été foutu d’évoluer mentalement.quand à Cooper Taylor,je reste persuadé qu’une conversion en LB aurait été intéressante…

Les commentaires sont fermés.