Mock Draft 2016 – Version 3.0 : Fourth, Fifth & Sixth Rounds

Avec le premier tour de la Draft NFL 2016 programmé à 2h du matin ce vendredi, voici nos dernières prévisions pour patienter jusqu’au grand jour, tout en discutant des options de Jerry Reese pour les New York Giants.

With the 109th pick in the 2016 NFL Draft, the New York Giants select…

KYLE MURPHY, offensive tackle, from Stanford University.

Si Kyle Murphy est disponible au quatrième tour, les Giants ne doivent pas hésiter. Left tackle titulaire de Stanford l’an dernier, il a contribué à la saison historique du running back Christian McCaffrey et à la belle saison du Cardinal, large vainqueur d’Iowa au Rose Bowl. Toutefois, son potentiel devrait se limiter à un rôle de right tackle en NFL, voire de guard.

Explosif, agile et puissant, il lui manque cependant les capacités athlétiques pour se mesurer aux meilleurs pass rushers de la Ligue dans l’immédiat. Avec une saison dans les jambes, il devrait pouvoir assurer comme titulaire à plein temps. La polyvalence de Kyle Murphy sur la ligne est un aspect qui devrait plaire à Jerry Reese, habitué à sélectionner des OL capables d’évoluer à différentes positions.

With the 149th pick in the 2016 NFL Draft, the New York Giants select…

B.J. GOODSON, linebacker, from Clemson University.

Capitaine et leader de la solide défense de Clemson l’an dernier, B.J. Goodson est un joueur athlétique et physique qui pourrait s’approprier le rôle de MLB chez les Giants si son développement se passe correctement. Il a notamment rendu visite à la franchise new-yorkaise il y a peu. Son excellent combine a fait grimper sa cote mais sa faiblesse en couverture aérienne et son petit gabarit devraient l’empêcher d’être sélectionné plus tôt.

Là où B.J. Goodson excelle, c’est pour empêcher quiconque de passer s’il est en travers du chemin. Il est typiquement le genre de joueur qui punit avec un big hit le running back qui court vers lui ou le slot receiver qui s’aventure dans sa zone. Capable d’apporter de la vitesse, de l’agressivité et un impact comme playmaker, il pourrait vite faire son trou au sein de l’escouade de linebackers des Giants.

With the 184th pick in the 2016 NFL Draft, the New York Giants select…

DARIUS JACKSON, running back, from Eastern Michigan University.

Pour certains experts, Darius Jackson est le running back le plus athlétique de cette classe. Mais le fait qu’il ait joué pour les Eastern Michigan Eagles (une seule victoire en 2015), derrière une ligne offensive famélique qui a limité sa production et dans une faible conférence, ne joue pas en sa faveur. Il a malgré tout enregistré plus de 1 000 yards au sol et 14 touchdowns. Le running back a également réalisé un Pro Day monstrueux (4.35 au 40-yd dash !) qui a ébloui les scouts et les experts.

Athlétique, agile, puissant, Darius Jackson possède des qualités qui pourraient faire de lui un running back titulaire en NFL s’il peut développer sa technique et son intelligence de jeu. Il demeure une énigme puisqu’il a joué à un faible niveau avec des équipiers beaucoup moins talentueux, ce qui jette un voile sur certains aspects de son jeu comme la réception de passes. Il a tout de même réceptionné deux touchdowns en 2015. Avec Rashad Jennings et Andre Williams en fin de contrat en 2017, Jerry Reese devrait sélectionner au moins un running back cette année.

MOCK DRAFT

1st Round: CB William Jackson III, Houston
2nd Round: DT Vernon Butler, Louisiana Tech
3rd Round: WR Pharoh Cooper, South Carolina
4th Round: OT Kyle Murphy, Stanford
5th Round: ILB B.J. Goodson, Clemson
6th Round: RB Darius Jackson, Eastern Michigan