Vivement la draft !

J’allais initialement intituler cet article « Vivement qu’on en finisse avec la draft » mais en fait je n’ai rien contre la draft. La draft est un évènement important dans la vie d’une franchise NFL. C’est le seul moment où toutes les équipes peuvent espérer des jours meilleurs grâce aux petits nouveaux qui arrivent de l’université (sauf les Browns qui sont maudits à jamais ^^).

En fait c’est plutôt tout le processus pre-draft qui m’exaspère. Et c’est ce que j’expliquais à notre camarade fan des Rams qui disait ne même pas être excité par l’approche de la draft:

En lisant ça, j’ai eu besoin de rebondir de manière très succincte:

//platform.twitter.com/widgets.js

Ce à quoi l’ami Yvan répond:

//platform.twitter.com/widgets.js

Et là je m’emballe:

//platform.twitter.com/widgets.js

//platform.twitter.com/widgets.js

(petite référence à Jerry Reese qui nous a gentiment expliqué que cette draft n’était pas plus importante que les autres)

//platform.twitter.com/widgets.js

Yvan, convaincu par cet énergique plaidoyer, conclut sur quelque chose de très juste:

//platform.twitter.com/widgets.js

Alors oui, c’est bien vrai que tout ceci est marrant pour les fans de faire de s’improviser NFL scout et GM à la fois en regardant des vidéos des candidats à la draft pour les analyser et en faisant des simulation de draft (ou plutôt mock drafts) où chacun tente de deviner non seulement ce que son équipe fait mais aussi ce que les 31 autres équipes vont faire.

Et parfois il y a même des fous qui vont jusqu’à prévoir les échanges entre les équipes.

Le processus pre-draft est l’event parfait pour occuper les fans de la NFL pendant une intersaison toujours très longue. C’est ce que je dis d’ailleurs à notre ami fan des Rams.

Moi aussi quand j’ai découvert la NFL je me suis passionné pour le processus pre-draft en tentant de savoir si tel ou tel prospect avait le bon positionnement des mains, un jeu de jambe nickel ou encore une vision du jeu suffisante pour prospérer en NFL.

Mais bon avec le temps je me suis lassé. Ou plutôt j’étais surtout frustré de ne pas avoir les connaissances et le temps d’analyser tout ça correctement. Et surtout, j’étais souvent déçu de voir des joueurs pour lesquels j’avais eu des coups de coeur être draftés par d’autres (Star Lotulelei si tu me lis…).

La draft est un évènement tellement incertain et imprévisible que ça me gave de perdre du temps dans le processus pre-draft.

Du coup j’ai arrêté de suivre tout ça depuis quelques années et je préfère me laisser surprendre par les Gmen.

Et c’est pas désagréable je dois dire. Je regarde les prospects après qu’ils aient été draftés, je lis ce que disent les experts et je me fais ma propre opinion ensuite.

Ceci dit, je suis quand même content – mais surtout impressionné – de voir que la communauté des lecteurs de Big Blue Blog se passionnent encore pour le processus pre-draft. Et tant mieux d’ailleurs ! Je tiens d’ailleurs à remercier Bartholomeo et Rookie_BzH qui ont préparé plein de trucs pour animer le blog durant cette période qui reste tout de même incontournable.

Du coup j’attends avec impatience la draft, histoire qu’on en finisse avec toutes ces mock drafts🙂

Et j’ai hâte de lire vos réactions quand les choix des Giants auront été annoncés.

PS: Pour terminer en beauté, je vous laisse apprécier cette petite pépite.

A wild Eagles fan appears:

unnamed

Forcément, je me marre ! (ou en version Pokemon: « It’s not very effective »)

//platform.twitter.com/widgets.js

L’effronté poursuit:

unnamed (1)

Et là, vient le coup de grâce !

unnamed (2)

Eagles fan runs away😀

6 réflexions au sujet de « Vivement la draft ! »

  1. Je comprends ce que tu veux dire mais je ne suis pas d’accord. Perso, je suis la draft pour connaitre mieux la ligue, suivre le développement de jeunes, pouvoir me juger en analyse (genre le joueur que j’aime bien, qu’est ce qu’il va devenir. Par exemple, Amari Cooper, mon joueur préféré de l’an passé, c’est un gros kiff de le voir). Pas mal de joueur mettent du temps à se développer en tant que bon joueur NFL mais, lorsqu’il le devienne, tu sais d’où ils viennent.

    Après, le côté, mock et compagnie, c’est un mix de jeu et de rêve, de projection. Je me dis « si je prends lui, alors je peux prendre lui au tour suivant même s’il a besoin de se développer, mais, dans 2 ans, on aura une superbe équipe ».

    Après oui, ce n’est pas très utile et peut être que ce n’est qu’un moyen de combler le manque de football mais c’est quand même un chouette moyen. Il faudrait voir si, en cas de draft pendant la saison, je/on s’y intéresserait autant.

    • C est pendant l entre saison qu on voit les accro au football.

      Rumeur… If Ezekiel Elliott falls to the Giants at No. 10, hearing from league source that Chicago, Miami and Oakland would want to trade up. Jennings est pas le favori de McAdoo mais je pense pas qu on est un besoin au poste de RB.

      Les accusations contre Tunsil pourrait le faire descendre dans la draft. Ronnie Stanley pourrait être le premier OL sélectionné. Je serais surprit qu on draft un LB avec le 10ème pick. Je pense qu un trade down peut être fort possible. Avec le prix exagéré payé par les Eagles et les Rams Reese pourrait faire un bon deal.

      Bonne draft

      • Tu mets le doigt au bon endroit Jordan: tels des addicts, les fans de NFL se rattachent à n’importe quoi pendant la période de sevrage que constitue l’intersaison🙂

        ça me passionnait encore en 2014 le processus pre-draft mais bon aujourd’hui j’ai moins de temps à y accorder même si je surveille du coin de l’oeil.

      • On a tous des nivaux d addiction au football différent. Je vois que tu contrôle bien la dépendance. J avoue être un peu trop excité ou accordé trop d importance a la draft.

  2. Je comprends ton point de vue, c’est un cirque médiatique incroyable, pour résumer : c’est la NFL.

    C’est forcément frustrant parce qu’on n’a pas les mêmes données que les scouts et les GM qui passent des heures à observer les joueurs, les invitent en privé, les rencontrent en entretien, etc.

    Pour moi qui préfère le college football, c’est super de suivre le parcours des joueurs depuis l’université jusqu’à la Ligue. Le processus pré-draft c’est très intéressant aussi, par exemple Devon Kennard était juste devenu un mutant avec au minimum cinq kilos de muscle de plus qu’à USC. Quand je l’ai vu en vidéo avec les Giants à l’entraînement, ça m’a sauté aux yeux qu’il avait doublé de volume.

    Bref, moi j’adore cette période ! Vivement cette nuit🙂

  3. Ping : Draft 2016 : Jour J pour l’avenir des Giants | Big Blue Blog

Les commentaires sont fermés.