Bilan par position 2015 : Safeties

Crédit photo: NY Daily News

Il aura fallu le temps mais voici enfin l’analyse du poste de Safety anéanti par les déceptions et les blessures.

En effet, les Giants ont pris la décision de laisser partir les deux vétérans titulaires à ces postes : Antrel Rolle et Quintin Demps. Mais ce n’est pas tout puisque les dieux des blessures n’ont pas vraiment été en faveur des Gmen ces derniers temps : Landon Collins était supposé être entouré de ses coéquipiers Nat Berhe, Bennett Jackson, Mykkele Thompson et Cooper Taylor. Que nenni, les blessures emporteront les trois premiers avant même le début des festivités tandis que Taylor a touché le fond de la depth chart pour être coupé, re-signé et blessé.

#21 Landon Collins : 16 matchs (16 titularisations), 80 plaquages, 1 fumble forcé, 9 passes déviées, 1 interception

Drafté au second tour de la dernière édition, l’ancien d’Alabama s’est donc retrouvé propulsé en quelques mois d’intersaison à la position de safety #1 de la franchise new yorkaise. Malgré ses nombreuses prises de parole contre le fait d’être uniquement associé à un « box safety », il n’a pas su nous le prouver sur l’ensemble de la saison.
Landon Collins possède beaucoup de talent, notamment pour la défense contre la course dans laquelle il a de nombreuses fois brillé, il reste malheureusement bien limité lorsqu’il s’agit de couverture aérienne. Surtout en profondeur. Voulant à tout prix faire taire cette idée l’été dernier, c’est bien à l’été 2016 qu’il devra progresser sur ce point.

#22 Brandon Meriweather : 13 matchs (12 titularisations), 43 plaquages, 7 passes déviées, 2 interceptions

Signé en Août à la suite des blessures de pré-saison de Thompson et Collins, Brandon Meriweather aura été un titulaire moyen mais correct lors de la première partie de saison des Giants. Pas très dynamique sur le terrain, on a pu apercevoir que l’ex Redskin jouait uniquement selon son envie. On le connaissait pour son caractère bien (trop) trempé, il aura été relativement calme sur le terrain lors de ses apparitions. Cependant une blessure fin novembre / début décembre priva New York de son plan C ou même D. Pour faire de la place dans le roster il sera coupé mais finalement resigné et rejouera 2 matchs timides contre les Vikings et les Eagles. À 33 ans, il a montré ses dernières limites.

#43 Craig Dahl : 15 matchs (3 titularisations), 34 plaquages, 1 fumble forcé, 4 passes déviées.

Lui aussi vétéran (30 ans), il a été amené à Big Apple pour les mêmes raisons que Meriweather : un plan d’urgence pour pallier à la déferlante de blessures à ce poste. Très discret depuis 2 ans à San Francisco, on ne pourra pas dire qu’on ne s’attendait pas à la même chose de l’autre côté du pays, ici à New-York. Positionné en strong safety sur la majorité des rencontres, il n’aura pas été transcendant dans une défense déjà bien faible.

#30 Cooper Taylor : 6 matchs (remplaçant), 4 plaquages.

Très peu de choses à dire à son propos finalement. Il a rapidement perdu la confiance des entraineurs (quoique, l’a-t-il déjà gagné ?) puis cire le banc une bonne partie de la saison et au moment où sa chance renaît, il se blesse. Il n’est donc clairement pas un joueur sur lequel il faut se baser pour l’année prochaine, bien évidemment mais vu l’état du roster à l’heure actuelle, il ne coûte pas grand chose de le garder dans un coin.

On n’abordera pas les cas de Nat Berhe, Bennett Jackson et Mykkele Thompson étant donné que ces joueurs se sont blessés avant le début de la saison régulière.

3 réflexions au sujet de « Bilan par position 2015 : Safeties »

  1. Certain voit Landon Collins plus comme un LB ou un Nickel. J ai bien aimé sa performance dans le box mais a l extérieur de la boite il se fait abusé par les équipes adverses.

    J aurais aimé qu ont signe un vétéran. Un free safety de calibre NFL aiderait surement le jeune Collins qui semble dépassé contre la passe.

  2. C’est là que tu vois que Reese a franchement déconné en laissant partir Rolle et Thurmond…Je suis d’accord avec Jordan,il nous faut un vétéran solide pour guider notre escouade bien trop inexpérimentée.Seul soucis,les meilleurs safeties de la free agency sont déjà partis….

    • Je suis pas contre qu on laisse partir des joueurs mais faut les remplacé par des joueurs qui ont le calibre pour prendre la relève. Rolle, Thurmond, Randle, nos lineman offensif du coté droit, nos LB… Reese a des difficulté avec la profondeur de son depth chart.

Les commentaires sont fermés.