Bilan par position 2015 : Cornerbacks

Avec un peu de retard (pour lequel je vous demande de m’excuser), voici l’analyse de l’escouade de cornerbacks. Portée par deux têtes d’affiches, cette escouade à pourtant eu du mal à briller en 2015. Évaluons ça en détail.

#41 Dominique Rodgers-Cromartie : 15 matchs (tous titulaires), 52 placages, 13 passes déviées, 3 interceptions, 1 touchdown, 2 fumbles forcés

Meilleur joueur de cette escouade, DRC entamait sa seconde saison avec le maillot des Giants, après un premier exercice réussi. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas déçu. Au delà d’avoir méchamment noirci la feuille de stats, il aura été fidèle à lui même, solide, tant sur le terrain que physiquement (et ça fait du bien un DB qui ne se casse pas quelque chose). Rarement pris à défaut, il a encore été l’un des meilleurs CB cette saison (top 10-15) et son recrutement s’apparente comme une très bonne affaire. Souvent sevré de bons joueurs pour l’aider (avec la fragilité de Prince, une ligne défensive incapable de mettre de la pression sur le lanceur adverse, des linebackers incapables de couvrir un TE et un S rookie allié à un S nul), il aura tenu, tant bien que mal la baraque.

Encore sous contrat en 2016, il ne fait absolument aucun doute qu’il sera de retour en septembre à New York pour continuer d’apporter sa stabilité, au sein d’une défense particulièrement renforcée par la free agency et un S qui devrait prendre de l’expérience. Avec un CB #2 solide, 2016 pourrait être une très belle année pour celui qui a bien fait oublier « Doesn’t Really Care ».

#20 Prince Amukamara : 11 matchs, 10 titularisations, 55 placages, 10 passes déviées, 1 interception et 1 fumble forcé

A l’entame de la 5e année de son contrat rookie, on savait qu’il n’y avait pas de soucis à se faire pour Prince quant à son niveau de jeu. Le problème pour lui a toujours été de rester en suffisamment bonne forme pour être sur le terrain. S’il a joué la majorité des matchs en 2015, il avait surtout démarré très fort la saison avant de se blesser au pectoral et de voir ses performances diminuer. Toujours aussi bon plaqueur (ce n’est pas Janoris Jenkins qui le remplacera sur ce point), il n’a pas réussi à créer de turnovers sur la fin de saison. Faire son bilan est toujours aussi compliqué, tant son niveau de jeu n’est pas encore à remettre en cause, mais il aura encore manqué un tiers de la saison, et ce n’est malheureusement pas la première fois.

C’est sûrement cette fragilité qui a poussé les Giants à le laisser partir. Le front office a préféré miser sur Janoris Jenkins, l’ancien Rams, qui n’a manqué que 4 ou 5 matchs sur sa carrière. Prince lui, jouera en 2016 sous le maillot des Jaguars qui lui ont proposé un contrat d’un an pour 6M qu’il a accepté. Il aura besoin de jouer toute la saison pour enfin décrocher le gros contrat qu’il mérite.

#28 Jayron Hosley : 14 matchs joués, 6 titularisations, 23 placages, 6 passes déviées, 1 interception

Mauvais depuis sa draft au troisième tour en 2012, Jayron Hosley avait une dernière chance pour que son passage à New York ne soit pas un total échec. Après avoir été mon souffre douleur personnel, je l’ai plutôt défendu cette année. Pourquoi donc? Car il a progressé, qu’il est un très bon special teamer, et qu’il n’était pas aussi atroce qu’auparavant. Néanmoins, Jayron Hosley n’est pas un titulaire NFL par son niveau de jeu et il reste très limité. Il ne peut être qu’une solution de repli dans un effectif et il a besoin d’être aidé par ses partenaires, qui n’étaient pas au niveau en 2016. Tout cela nous donne une saison moyenne.

Arrivé au terme de son contrat rookie, Hosley est aujourd’hui free agent. Toujours pas signé, il devrait avoir une chance quelque part en NFL. Je n’ai personnellement rien contre un retour mais il faut que cela soit pour le dernier spot des CB, pour qu’il puisse apporter son aide en ST. De toute façon, il n’aura pas mieux qu’un contrat d’un an au salaire minimum à mon avis.

#31 Trevin Wade : 16 matchs joués, 3 titularisations, 43 placages, 6 passes déviées, 1 fumble forcé

Quand en 5 ans d’expérience en NFL, on n’a joué que 15 matchs, dont aucun titulaire, qu’on a multiplié les équipes sans s’imposer, c’est jamais bon signe. Si les exceptions existent, Trevin Wade n’en est pas une. Après un training camp correct, il aura été exécrable sur le terrain, ne réussissant rien, étant en permanence dépassé et incapable de performer en tant que CB #3. Correct en ST, il reste largement moins bon que Jayron Hosley par exemple (et c’est ce pour quoi je défendais Hosley).

Signé pour deux ans l’an passé, il lui reste donc un an de contrat, à 675 000$ et avec aucune garantie. Il devrait donc essayer de gagner un poste dans l’effectif pendant le training camp, mais le fait qu’il y parvienne ne serait pas un bon présage sur le niveau de cette escouade.

#38 Trumaine McBride : 15 matchs joués (remplaçant), 23 placages, 4 passes déviées, 3 interceptions, 1 touchdown, 1 fumble forcé

Après une première saison en bleu réussie, il avait prolongé son bail à New York de deux ans. Malheureusement, l’an passé, un rapide déchirure du pectoral l’aura privé de terrain et de confirmation. Cette année, il aura finalement peu joué, moins que Wade par exemple, et il aura néanmoins confirmé sa grosse qualité : être un playmaker. Pour son temps de jeu, ses stats sont impressionnantes (3 fois plus d’interception que Prince par exemple). Il n’a pas le niveau d’un titulaire NFL, accordant également quelques big plays aux attaques adverses. Dans un backfield faible comme celui de 2015, il n’est pas forcément capable de briller mais je pense qu’il reste un bon joueur de rotation.

En fin de contrat aujourd’hui, il est toujours libre. Il est un peu fragile mais reste important, selon moi, dans un effectif. Je le comparerais bien à Zack Bowman, qu’on a laissé partir l’an passé, ce qui était pour moi une erreur. J’aimerais donc qu’il revienne car il reste un joueur habitué à New York (il y est depuis 2013), expérimenté (9 saisons en NFL) mais pas trop vieux (30 ans) et qui serait très certainement pas cher (cela m’étonnerait qu’il empoche plus d’un million de dollars en 2016); pour toutes ses raisons, j’espère qu’il reviendra.

4 réflexions au sujet de « Bilan par position 2015 : Cornerbacks »

  1. A 6 M pour 1 an j aurais signé Prince immédiatement. Le signé une année était sans risque.

    Je lui aurait trouvé une place avec Janoris Jenkins (qui joue des 2 coté du terrain) et DRC (notre meilleur joueur en défensive). On utilise Collins très très souvent dans le box. L’an dernier il avait plus l air d un LB que d un safety. Prince aurait pu joué un hybride CB, DB, safety.

    • Tu aurais payé 6 millions pour 6 matchs joués? Personnellement non. Prince est trop souvent blessé pour qu’on lui paye autant d’argent. C’est dommage car le talent est là.

      Après je ne sais pas si on aurait pu le faire jouer nickel CB (pas assez rapide à mon sens) ou même S (les conversions sont pas aussi simples que sur Madden).

      • Je pense que Prince aurait été capable de s ajusté a joué un zone safety ou un zone nickle. Le un contre un a jamais été sa force mais mais il sait lire le jeu, faire le plaqué, redirigé la passe.

        Plusieurs CB finisse leur jour en safety. Brefs je trouve qu il nous aurait donné plusieurs options. Le faire joué moin de snap l aiderais coté santé.

Les commentaires sont fermés.