2015 W16 Giants 17 @ Vikings 49: Résumé et évaluations individuelles

Crédit photo: Giants.com

C’était fini avant même d’avoir commencé. Quand les Giants sont entrés sur le terrain à Minneapolis, le titre de champion de la division avait déjà été raflé par les Washington Redskins qui avaient battu les Philadelphia Eagles la veille.

C’était donc un match sans enjeu pour les Gmen de Tom Coughlin. C’était d’ailleurs peut être l’avant dernier match de Coughlin à la tête de Big Blue.

Après un échange de punts, Eli Manning se fait intercepter sur une passe vers Hakeem Nicks très bien défendue par le CB des Vikings. Ces derniers devront se contenter d’un FG mais marqueront dans le 2nd quart temps le premier TD de la rencontre sur un passe de Teddy Bridgewater à Kyle Rudolph qui a battu facilement Craig Dahl. Plus tard, Manning se fait à nouveau intercepter sur une passe trop haute pour Rueben Randle. C’est Harrison Smith qui s’empare du cuir et remonte le terrain pour marquer un TD à 4 minutes de la mi-temps. Blair Walsh ayant marqué un autre field goal à 1 minutes de la première mi-temps, les Vikings ont une avance confortable de 16 points.

Après un autre field goal réussi de Walsh, Eli se fait à nouveau intercepter sur une passe horrible vers Myles White. Cette fois le DB des Vikings ne parvient pas à atteindre l’endzone mais permet quand même au légendaire Adrian Peterson de marquer facilement un TD à la course.

A 32 à 3 en fin de 3e quart temps, la messe est presque dite. Mais les Giants se réveillent enfin avec un TD de 72 yards sur une passe d’Eli à Randle. Cependant, ce sera encore une fois trop tard: les Vikings ont un rythme de croisière et rajoutent 17 points durant le 4e temps tandis que les Gmen menés en fin de match par Ryan Nassib ne marquent qu’un TD.

Score final: Défaite 49-17

On espérait que les joueurs se donneraient à fond par fierté et pour faire honneur à un head coach qu’ils disent aimer et admirer. Comme dit Coughlin, « talk is cheap, just play the game ! ».

Le positif:

  • Rashad Jennings: Cris Collinsworth disait à un moment du match que le seul Giant en attaque à se bouger sur le terrain était Rashad Jennings et il n’avait pas tort. Ses 14 courses pour 74 yards lui donnent une moyenne plus qu’honorable de 5,3 yards par course. C’est juste dommage que Ben McAdoo se soit rendu compte trop tard que le jeu de course était bien plus productif quand Jennings avait la majorité des courses.
  • Robert Ayers et Jason Pierre-Paul: En 48 snaps, Ayers a enregistré 2 sacks, un QB hiet et 6 placages. De son côté, Jason Pierre-Paul qui continue à jouer avec une main dans le plâtre n’a pas de sack mais en revanche il a obtenu un QB hit, 4 pressions et dévié une passe sur la ligne d’engagement en 59 snaps.
  • Weston Richburg: Malgré une ligne offensive globalement pitoyable, le Center des Giants a prouvé encore une fois qu’il était capable de briller contre de la compétition de haut niveau (Sharrif Floyd et Linval Joseph, rien que ça). PFF lui a encore donné une très bonne note de +3.3. On peut rajouter que Richburg est le meilleur C de la Ligue selon PFF. Dommage qu’il ne soit pas au Pro Bowl… Espérons qu’il sera au moins sélectionné dans l’équipe All-Pro.
  • Landon Collins: La saison du rookie venu d’Alabama était une suite de hauts et de bas. Cette rencontre était définitivement un bon match pour Collins qui a essentiellement joué près de la ligne d’engagement et enregistre 8 placages. Il était parfois en retard sur des couvertures individuelles mais je pense que ce sont des erreurs de jeunesses qu’il pourra effacer au fil du temps.

Le moyen:

  • Jonathan Casillas: L’OLB était présent contre la course, c’est le moins que l’on puisse dire. Il a accumulé 10 placages dont 7 solos ainsi qu’un sack. Par contre, comme la plupart de nos LB, Casillas est à la ramasse en couverture de passe.
  • Jasper Brinkley: L’ancien MLB des Vikings a aussi eu un bon match contre la course et obtient la 3e meilleure note défensive de PFF sur cette rencontre. Mais comme Casillas, on note des progrès à faire contre la passe.

Le négatif:

  • Les receveurs: Ce match a été d’une certaine manière assez révélateur. Sans OBJ, notre escouade de receveurs ne vaut pas grand chose. Beaucoup de drops en début de match, des WR incapables de se démarquer au milieu d’une secondary qui n’a pourtant rien d’exceptionnel et juste 2 TD dans le garbage time dont un à la suite d’un mauvais placage. Même si je trouve que Randle est talentueux, je pense qu’il n’a pas les épaules nécessaires pour endosser le rôle de WR1 quand OBJ est absent. Et c’est justement ce qu’on attend d’un WR2: non seulement il doit être capable de profiter du fait que les défenses adverses se concentrent sur OBJ et en plus il doit être capable d’augmenter son niveau de jeu quand le WR1 est absent. Sur le premier point, Randle a été très irrégulier, et sur le second point, il a tout simplement été nul. Dwayne Harris nous tue pas mal d’opportunités avec ses drops et Hakeem Nicks n’est clairement plus le même joueur qu’avant. Quant à White… c’est un WR anonyme donc rien de surprenant à ce qu’il ne fasse pas d’étincelles.
  • Eli Manning: Il n’a été aidé ni par ses WR ni par son OL mais à part sur la 1e interception qui est très bien défendue, Eli est entièrement responsable des autres turnovers. Ajoutez à cela un delay of game sur 3rd & 5 et vous avez le cocktail idéal pour que certains fans nous ressortent leur bannière « Eli sucks ! Quand est ce qu’on change de QB? ».
  • Craig Dahl: Tout simplement nul. Il ne fait rien pour challenger Rudolph sur son TD et était souvent mal placé pendant le reste du match. A dégager et merci pour rien.
  • Ligne offensive en protection du QB: On pourrait aussi appeler ce point « Quand l’OL décide de se mettre au niveau de Marshall Newhouse ». Ce dernier a d’ailleurs été nullissime comme à son habitude. Je me rappelle notamment d’un sack sur lequel le DE a eu le temps de faire 2 pas avant que Newhouse ne se relève de sa position initiale. Bref, qu’on le dégage et vite ! Le reste de l’OL n’a pas fait bien mieux. Au total Eli Manning a été sacké 4 fois, plaqué 8 fois et sous pression pratiquement tout le temps.

La mention « le ridicule ne tue pas »:

  • L’éjection de JT Thomas: Les arbitres ont été beaucoup critiqués (et à juste titre) pour leur gestion pitoyable des disputes répétées entre Odell Beckham Jr. et Josh Norman la semaine précédente. On a eu l’impression que cette semaine ils essayaient de surcompenser en expulsant JT Thomas pour une malheureuse baffe donne après le coup de sifflet. Il ne fait aucun doute que ce geste méritait un flag et une pénalité de 15 yards contre les Giants pour unnecessary roughness mais l’expulsion de Thomas n’était absolument pas justifiée.

13 réflexions au sujet de « 2015 W16 Giants 17 @ Vikings 49: Résumé et évaluations individuelles »

  1. Positif , Nassib , qui en trés peu de temps arrive à montrais qu’il peut jouer . Manning depuis des années , c’est un QB de stats mais pour moi (je ne sais pas si j’ai raison😉 ) en gros il arrive à avoir de bonnes stats mais n’influe pas sur le jeux . je m’explique , la plupart des gros gains etc , c’est grâce à ces WR et pas forcement lui qui fais de très bonnes passes . de plus son coté , » j’ai peur de la pression » , sa deviens vraiment usant à se coucher dés qu’un OL ou autres joueurs adverses blitz ..

  2. « Eli Manning se fait intercepter sur une passe vers Hakeem Nicks »

    Impression de déjà vu.

     » … qui a battu facilement Craig Dahl. »

    Ouais, comme d’hab quoi … Paraît qu’Eric Weddle serait sur le départ à San Diego …

  3. Vous êtes durs avec Randle, il est pas combatif, et clairement pas prêt à être un WR1 mais c’est un WR3, ce n’est donc pas son rôle. C’est à Cruz d’assurer ce rôle d’intérimaire quand OBJ n’est pas là. Je ne suis pas sur que dans la ligue, il existe de meilleur WR3 à part peut être à Pittsburgh.

    On en a parlé sur NFL actu mais Weddle à NY, ca règlerait déjà le problème de safeties parce que Collins apprendrait beaucoup d’un vétéran comme lui.

    • Totalement d’accord avec toi au sujet de Randle qui n’est (et ne restera) QUE # 3. Il a clairement montré ses limites en tant que # 1 mais avec OBJ et VC, Randle reste malgré tout un WR intéressant car il saura profiter des covers serrées sur les # 1 et 2. En tout état de cause, difficile de la blâmer pour ce pourquoi il n’a jamais été destiné dans le roster de cette année, à savoir jouer la cible principale. Nicks n’est que l’ombre de lui même, ce qui est également logique, a-t-il seulement fait et terminé un camp cet été, depuis quand était-il inactif avant qu’on vienne le chercher ? Bref, comme le souligne Thiergow dans l’autre article, avec pratiquement 20 joueurs out (soit presque 50% de l’effectif initial), tu ne peux généralement prétendre à rien (sauf si t’as pris des victoires avant l’hécatombe…).
      Allez j’en profite pour remercier les rédacteurs du site pour leur travail et pour vous souhaiter une excellente année 2016 qui sera, on l’espère tous, l’année des Gmen, ou pas…

    • Randle peut facilement être un Wr 3. A mon avis contre certaine équipe certain soir il peut être un Wr 2.

      Victor Cruz va t il retrouvé toute sa vitesse, la santé physique de haut calibre?? Il est encore tôt pour dire qu il va pouvoir prendre le rôle du wr 2. C est une grosse blessure et il a manqué beaucoup de temps.

      • Tout le problème de Randle est là : son irrégularité et son incapacité à comprendre semble-t-il les finesses du système (voir le nombre de tracés pas en phase avec le QB tout au long de cette saison encore) ; pour toutes ces raisons, il ne peut pas faire autre chose que 3e WR dans une équipe qui vise un titre.

  4. Personnellement j aimerais que Nassib débute le prochain match.

    Pour moi Randle est un joueur de qualité NFL. A son meilleur il peut être un genre de Michael Floyd des Cardinals au pire un Mario Manningham. Randle a des qualité et des faiblesse. Je trouve qu on l utilise pas de la bonne façon.

    Qualité grand, gros, Il a tout un physique. Il a une très bonne vitesse dépassé les 10 yds. Il est excellent sur les couverture de zone. Il est superbe sur les tracé en diagonal profond, au centre du terrain. Sur les tracé de 10-15 yds et plus avec un balle devant lui et haut il est très bon.

    Défaut il est pas explosive sur les 5 première yds. C est pas le meilleur sur les changement de direction. Comme la majorité des grand et gros receveur il est mauvais sur les ballon lancé sous la taille. Sa blessure au genoux semble assez sérieuse. C est un bloqueur moyen.

    Le regard entre Tom Coughlin et Steve Spagnuolo a la fin du match voulait tout dire. L’époque Coughlin arrive a sa fin.

    • Nassib starter au prochain match ?? No way ! Contre Philly, peu importe notre situation c’est victoire ou rien.

      • Une victoire pour savoir qu il est le moin médiocre? Je préfère qu on prépare, donne de l expérience a nos jeunes.

        Préparé pour l an prochain. Voir le potentiel de nos joueurs est plus important pour moi que notre fiche personnel. Rendu a cette étape la victoire est secondaire.

        Coughlin dirait play for pride!! On a pas réussi a le faire contre les Vikings. Je dirais préparons nous pour l an prochain on va en avoir de besoin.

        Donne congé a Flowers, Eli, DRC, Prince etc

  5. Assez d’accord, le prochain match ne sert à rien alors autant l’utiliser pour tester des joueurs en dehors de la présaison: Nassib, Darkwa, Williams et d’autres parce qu’on manque quand même sacrément de certitudes pour l’an prochain.

  6. Oui l’époque Coughlin touche à sa fin mais je voudrais qu’on se souvienne avec l’émotion nécessaire de celui qui restera à mon avis comme le meilleur HC que l’on ait eu. Je le place même au-dessus de Bill Parcells qui fut longtemps mon Dieu. pour deux raisons : sa capacité à magnifier des joueurs que personne n’attendait à ce niveau (Cruz, JPP, Blackburn, Diehl, Hyno, Jacobs… et même Eli n’était pas considéré comme un top QB quand Coughlin lui a donné les clés du camion) et sa fidélité qui lui a parfois fait commettre des erreurs mais qui a redonné une âme à cette équipe. Son successeur aura fort à faire pour approcher de son niveau. Pas d’accord avec Cejour, on a quand même quelques certitudes pour l’an prochain : que le fait que JPP soit notre meilleur DE alors qu’il ne peut pas défendre contre la course est un gros problème, que Randle est au mieux un WR3 (et encore, au mieux), que notre OL est orpheline de Schwartz (et donc que de sa santé va dépendre beaucoup de choses)… bref, que le chantier est gros.

Les commentaires sont fermés.