2015 W15: Panthers 38 @ Giants 35

Crédit photo: Giants.com

Tristesse infinie. C’est avec de grosses larmes que j’écris ce résumé. En s’inclinant sur son terrain, Big Blue vient sûrement de dire au revoir aux playoffs au terme d’un match incroyable, voire même génial par moments en intensité et en rebondissements. Pour ce match presque décisif, les Giants recevaient des Panthers toujours invaincus et le duel entre leur cornerback Josh Norman, sûrement le meilleur à son poste cette saison, et Odell Beckham faisait saliver tout amateur de football. Ce duel a réellement eu lieu, s’exprimant souvent physiquement.

En effet, au bout de 2 minutes, OBJ explose Norman mais drope la passe d’Eli. Au lieu d’un touchdown de 43 yards, New York devra punter. Mais le duel et les coups ont déjà commencé entre le CB et le WR. Le match reste accroché jusqu’à la seconde moitié du 2e QT. Après un TD de Ted Ginn, Eli Manning trouve Will Tye pour égaliser. La ligne défensive parvient à mettre de la pression sur Newton (grâce à une utilisation extrême du blitz de la part de Spagnuolo), L’attaque avance presque aussi bien qu’on puisse avancer face à une défense composée de tant de bons joueurs.

Et puis, Rashad Jennings lâche le ballon au milieu du terrain, Newton trouve Olsen facilement pour permettre aux Panthers de reprendre l’avantage et, un stop défensif plus tard, Newton lance son troisième TD de la soirée pour permettre à Carolina de rentrer aux vestiaires avec un score de 21-7.

Le début de seconde période sera une insulte de football de la part des Giants. Odell Beckham pète un plomb et s’occupe de ses histoires avec Norman, enchaînant les fautes. Il sera reconnu coupable de 3 fautes personnelles par les arbitres ce soir et aurait pu être exclu. La défense de Big Blue semble elle abandonner et les coéquipiers de Cam Newton se retrouve en tête de 28 points, 35-7.

Et puis, New York, comme d’habitude, se réveille. Rueben Randle marque le TD le plus facile de sa vie après avoir été complètement abandonné par la défense des Panthers. Rashad Jennings s’envole pour une longue course pour remettre New York à 2 possessions de retard. Et là, la défense ne parvient plus à bloquer Cam Newton qui met ses partenaires en position de field goal. Rodgers-Cromartie sort de nulle part et parvient à bloquer la tentative de Gano. Prince remonte le ballon d’une vingtaine de yards et permet à l’attaque de repartir du milieu de terrain. Le match semble avoir tourné, comme le momentum. Et là, c’est Eli qui nous lâche. Alors qu’il est poursuivi par DT Short, il force sa passe vers Hakeem Nicks dans la endzone. C’est intercepté par Charles Tillman et le momentum semble s’être retourné. Pourtant, deux snaps plus tard, Cam Newton rate sa gestion du ballon lors d’une read option et lache le ballon, recouvert par Kerry Wynn, à 20 yards de la endzone de Carolina. Eli trouve Vereen pour remettre les Giants à 7 unités des Panthers.

Il reste 5 minutes et les Giants parviennent à bloquer l’attaque des Panthers. Big Blue a la possibilité de revenir, chose incroyable il y a quinze minutes. Sur une 3e tentative, Odell Beckham effectue une superbe course après réception et emmène les Giants en Redzone. Sur une quatrième tentative et 5 yards à parcourir, Odell Beckham se libère dans la endzone, Eli le voit, lui envoie le ballon. Le receveur se permet de marcher littéralement sur Josh Norman après son catch. 35 partout, les fans des Giants sont passés par tous les états et son actuellement au paradis. Pourtant, on regarde rapidement l’horloge et on s’aperçoit qu’il reste près de 2 minutes pour Cam Newton. Et on voit ce qu’il va se passer, on la déjà tellement vécu cette saison, depuis le premier match contre les Cowboys en passant par New Orleans et New England. Et effectivement, incapable de bloquer l’excellent quarterback, Graham Gano se retrouve à 43 yards des poteaux et offre la victoire à Carolina.

Cette défaite est l’une des pires à vivre de la saison. En effet, il semble que, plus que jamais, les Giants ont gâché des munitions (comme le TD relâché par Odell en début de match ou un pick 6 droppé par DRC en début de match également), ils se sont aussi sacrement sabordés par moment, notamment par l’indiscipline d’OBJ. Et puis, cette défaite rend les PO très improbable désormais. Pour faire simple (et après avoir fait tourner la « playoffs machine » d’ESPN), il n’y a qu’un scénario qui permettrait à Big Blue d’aller en PO. Il faut d’abord espérer une victoire des Cardinals sur les Eagles cette nuit, puis une victoire des Eagles sur les Redskins la semaine prochaine et enfin, il faudra supporter les Cowboys lors du dernier match de la saison, face aux Redskins. Pendant ce temps, New York doit battre les Vikings et les Eagles. Tout résultat différent éliminerait les Giants (sauf erreur de ma part).

La tristesse reste de mise pour ce soir, car il n’est pas possible d’ignorer tout ce qu’une saison sans PO entraînerait, notamment le départ du coaching staff, et peut être une courte reconstruction à revenir, ça peut être une bonne chose, mais je n’arrive pas trop à y réfléchir à chaud. Encore une fois, les Giants n’auront pas été ridicules au score final, surtout face à des Panthers vraiment très forts. Encore une fois ils seront passés par loin de la victoire, mais encore, une fois, ils risquent de passer pas loin des playoffs.

Score final : Défaite 38-35

9 réflexions au sujet de « 2015 W15: Panthers 38 @ Giants 35 »

  1. J’ai vu la fin, je suis arrivé au moment de la passe contrée par JPP, j’y croyais vraiment. Le touchdown derrière, avec la passe incomplète d’Eli qui avait été comptée comme un fumble avant. En voyant le résumé du match, ça semblait jouable en plus

  2. non y’a jamais vraiment eu match en faite… Encore une fois vous vous laissez avoir par quelques coup d’éclats de l’équipe…
    Il faut se rappeler qu’on prend 480 yards, 5 TD, qu’on égalise dans les derniers instants par 1 joueur qui n’aurait jamais du être sur le terrain à ce moment là, qu’on a beaucoup de chance de voir l’INT d’Eli être minime…
    Notre équipe est bourrée de défaut, notre WR1 est encore 1 gamin, notre DE1 ne peut plus jouer contre la course, nos LB sont des remplaçants, notre OL doit encore s’améliorer, nos safeties sont une abomination… On est juste une équipe très moyenne les gars.
    Alors oué c’est cool vous voulez retenir nos coups d’éclat et dire « au final on était pas si loin de taper 1 équipe invaincue… » sauf que c’est justement pour ça qu’on en est à 4 saisons de suite sans PO…
    Nous ne sommes plus qu’une équipe de coup, il n’y a aucune régularité, la faute à notre coaching staff dépassé et à notre GM dénicheur de joueur de catégorie B…

    2016 s’annonce en tout cas comme 1 nouveau cycle et c’est plutôt excitant.

  3. Sur le match, on ne pouvait pas espérer beaucoup mieux, et l’équipe nous a quand même permis d’y croire, c’est pour ces émotions qu’on suit une équipe sportive quand même.

    Par contre, sur le bilan de l’équipe je suis d’accord avec toi Raph, on est très loin d’avoir une équipe qui peut gagner.
    Tu es dur avec OBJr, il a montré certaines limites dans sa gestion des duels physiques mais il a quand même mis le feu à un des meilleurs défenseurs de la ligue cette année qui s’est autant énervé que lui alors qu’il menait le match et la ligue.
    Pour JPP, je ne sais plus quoi en penser, il met une pression sur le QB et libère les autres, mais n’est pas en mesure de valider ses qualités athlétiques, après on ne sait pas encore comment cela va évoluer.
    En défense, par contre c’est très inquiétant en dehors de DRC, Amukamara (qui n’est pas bon en ce moment), Collins en qui je crois à moyen terme et Hankins, il n’y a personne qui a le niveau pour emmener l’équipe en PO, faut bien se rappeler que le jeu de course des Panthers était moins bon que d’habitude. Brinkley peut être conservé.

    Également très curieux de cette off season et réussir la draft (au moins en sortir 3 titulaires,). Ca va pas être évident mais passionnant. Je connais pas les priorités du FO, pour moi à la draft c’est un LB, un Dline et un joueur de ligne. Collins est trop peu expérimenté pour être associé à un rookie. Il faudra donc investir à la FA pour ces postes selon moi.

    • comment ne pas en vouloir à OBJ? Il a passé toute sa 1ere MT à se battre au lieu de jouer au foot… Et quand on voit comment OBJ a parfois réussi à se défaire de Norman, c’est d’autant plus débile de sa part d’avoir choisi le combat plutôt que le jeu…
      Et son attitude devrait lui coûter 1 match de suspension… donc si on a de quoi gueuler contre lui !

  4. attendez les gars vous avez vue le même match que moi . encore une fois on réagit mais dans quelle condition .les panters se relache complétement , avec 4 touchdowns d’avance on peut les comprendre , c’est ca qui nous relance sinon en face des »vrais » panthers on a fait illusion 20 minutes .on a trop de lacunes , on fera le compte dés notre élimination des PO , qui n’est pas définitive bien que malheureusement trés probable .
    ensuite en ce qui concerne OBJ je vous trouve très gentil ,son comportement a été intolérable , le coup de casque avec élan en pleine tète du corner aurait mérité sa sortie immédiate du terrain si ce n’est par les arbitres au moins par nos coaches coughlin le premier . preuve qu’ils n’ont aucun controle sur l’équipe ? ou qu’il se moque de son comportement pourvu qu’il empile les TD’s ? dans les deux cas ils n’en ressortent pas grandit et l’équipe non plus !
    en résumé je suis décu et pas seulement par le résultat .

    • j’espère que le « vous » c’est pour notre cher Baptiste ^^
      car si tu lis bien les coms, on est tous d’accord pour dire que l’équipe n’est pas très bonne et que le score est clairement en trompe l’oeil.

      • Attends, je ne sais pas comment c’est perçu mais je ne dis pas que nous sommes du même niveau des Panthers. Ils sont très logiquement à 14-0 et nous à 6-8. Je le dis d’autant plus facilement que j’adore les Panthers et j’aimerais qu’ils aillent loin.

        Néanmoins, on n’est pas loin de gagner ce match, c’est un fait. Alors, peut être que Carolina se relache mais c’est leur problème, leur faute. Nous, on a eu le mérite d’y croire , et de revenir dans la course. Après, évidemment que les Panthers sont plus forts que nous. Je voulais quand même préciser qu’on leur a un peu facilité la tâche en se tirant une balle dans le pied en ne prenant jamais l’avantage lorsque nous en avions l’occasion sur le début de match.

        Pour le reste, et le débat OBJ, je répondrai dans un podcast que nous enregistrerons prochainement🙂

      • Assez d’accord, c’est lourd l’autoflagellation.

        Quand on se relâche, qu’on perde ou que l’on gagne, on est nuls, quand ce sont les autres c’est encore nous qui sommes nuls.

        Que ce soit parce que les Panthers se sont relachés ou pas, on a eu le mérite d’y croire et de se battre (ca n’a jamais été aussi vrai). On a peu de joueurs qui ont le niveau PO, c’est d’autant plus remarquable de leur part d’avoir permis aux supporters d’y croire.

  5. Je pense aussi que nous ne sommes revenus dans le match que parceque les Panthers ont largement levé le pied. A 35-7 le match est fini. Ils savent qu’ils vont en PO, qu’ils gagnent la conférence et ne veulent pas entrer dans le jeu des Giants du combat à la OBJ, cela pour éviter de se blesser. De plus, il est grave de constater que les Giants ne jouent que quand la situation est devenue désespérée. Comme dit par plusieurs, il y a au sein de l’équipe, de grosses lacunes auxquelles il va falloir remédier. Pour Tom Coughlin, je trouve scandaleux sa non réaction sur les déviances d’OBJ. Il n’a pas toujours été aussi « bienveillant » par le passé surtout avec les rookies. Nouvelle preuve qu’il a fait son temps ? Pour Baptiste ton analyse pour les PO est bonne. Il faudra donc plusieurs miracles de Noël pour passer en PO.

Les commentaires sont fermés.