2015 W13 Jets 23 @ Giants 20 (OT) : Résumé et évaluations individuelles

Crédit photo: Giants.com

 

Il faut croire que les Giants ont décidé de jouer avec les nerfs de ses fans cette saison. Pour la 4e fois de la saison, les Giants trouvent le moyen de perdre une avance dans le 4e quart temps.

Alors que les Jets avaient pris une avance de 3 points lors du premier quart temps, les Giants ont rapidement pris le contrôle de la rencontre avec dans un premier temps un retour de punt de 80 yards (ce n’était pas arrivé depuis 2009). Après un FG de Josh Brown et un TD des Jets, Odell Beckham Jr. qui s’était déjà fait remarquer avec une réception à une main (ça devrait devenir une stat spéciale pour OBJ), en rajoute en marquant un TD de 72 yards sur une passe slant d’Eli Manning. Brown rajoute 3 points au compteur avant la pause.

Mais voilà, alors que l’équipe avait une avance de 10 points qu’elle maintient tant bien que mal lors du 3e quart temps, elle se retrouvent dans la redzone des Jets sur un 3rd & 18. Eli trouve Rueben Randle sur une passe de 16 yards mais ça ne suffit pas à obtenir le first down. Les Giants ont le choix entre prendre 3 points supplémentaire pour obtenir une avance de 13 points ou tenter d’obtenir un touchdown pour obtenir une avance de 17 points. Tom Coughlin opte pour la 2nde option mais Eli Manning se fait intercepter. Les Jets profitent de ce turnover pour réduire l’écart à 7 points. Big Blue étant incapable de faire quoique ce soit du drive suivent, le ballon est renvoyé aux membre du Gang Green. Ces derniers remontent le terrain sur 71 yards pour marquer le TD de l’égalisation grâce à la connexion Ryan Fitzpatrick-Brandon Marshall qui a fonctionné toute la soirée.

Avec moins de 30 secondes au chrono, les Giants ne tentent pas grand chose pour tenter de reprendre l’avantage. Le match va en prolongations.

Les Jets ayant remporté le coin toss, choisissent de commencer le temps additionnel avec le ballon. Fitzpatrick & co remontent bien le terrain mais sont forcés de se contenter de 3 points. Sur le drive des Giants, Eli Manning tente une passe longue vers Odell Beckham Jr. sur 3rd & 2. Le jeune receveur ayant loupé la réception laisse paraître sa frustration en donnant un coup de pied dans le ballon. Erreur ! Grosse erreur qui coûte 5 yards de pénalité aux Giants. A 4th & 7, les chances de succès des Giants semblent mince. Heureusement OBJ rattrape sa bourde en convertissant le 4th down sur une passe d’Eli.

Cependant, l’attaque des Giants cale à 30 yards de l’endzone. Les Gmen font appel à la jambe infaillible de Josh Brown pour marquer un FG de 48 yards et permettre aux prolongations de continuer. Mais malheureusement ce soir là, Brown n’était pas infaillible.

Résultat: Défaite 23-20 (OT)

Mention spéciale:

  • Tom Coughlin: FG ou TD? Maintenant que les Giants ont perdu, les fans des Gmen demandent la tête du head coach qui a préféré tenté la 4e tentative en fin de match plutôt que de prendre 3 points contre les Jets.
    Etait ce vraiment le bon choix? Coughlin continue à penser que c’était la bonne décision malgré le résultat final.
    Les Giants n’ont pas perdu le match sur ce loupé mais ils ont permis aux Jets de reprendre espoir et d’égaliser avant la fin du temps réglementaire.
    Ce qui est sûr, c’est que cette 4e défaite alors que l’équipe menait au 4e quart temps ne va pas aider Tom Coughlin à rester dans les bonnes grâces de John Mara et Steve Tisch.

Le positif:

  • La pression sur le QB: Fitzpatrick a été malmené sur la plupart de ses passes et le principal responsable était Robert Ayers (2 sacks, 2 QB hits, 5 pressions et une passe déviée). Jason Pierre-Paul et Jay Bromley étaient également de gros contributeurs au pass rush mais il faut aussi applaudir les blitzes de Trevin Wade qui a atteint Fitzpatricl quelques fois.
  • Dwayne Harris: Avec un retour de punt pour 80 yards et un retour de 42 yards sur le kickoff des Jets en OT, on ne peut pas dire que Harris n’ait rien fait pour aider son équipe à gagner. On peut saluer l’idée de Tom Quinn d’utiliser Odell Beckham Jr. comme leurre sur les retours de punt.
  • Bobby Hart: Avez vous remarqué que le côté droit de la ligne offensive n’était pas trop dégueulasse. Ça n’a pas tout le temps tenu mais le rookie s’est bien mieux débrouillé que l’horrible Marshall Newhouse qui était sur le banc à cause d’une blessure. On souhaite à Newhouse un prompt rétablissement mais aussi qu’il reste sur la touche.
  • Will Tye: Il n’a « que » 3 réceptions pour 70 yards mais quelles réceptions ! On pourrait croire qu’il fait un concours avec OBJ.

Le moyen:

  • Odell Beckham Jr.: Une énième réception à une main, un autre TD explosif (avec une célébration pour sa maman et un autre record battu (plus grand nombre de réceptions sur 2 ans). Mais cette fois OBJ a fait une bourde qui le place dans la catégorie médiocre de ce bilan. Non, il ne s’agit pas de son TD droppé. Malgré tous ses efforts, les Jets ont bien joué cette action en délogeant le ballon des mains de Beckham. Ça arrive. Ce qui attire ma ire, c’est son manque de discipline en fin de match quand il a donné un coup de pied dans le ballon après une passe droppée. Ceci a été pénalisé par les arbitres pour delay of game et au lieu de rester sur un 4th & 2, les Giants se sont retrouvés à devoir convertir un 4th & 7. OBJ s’est certes rattrapé en convertissant le 4th down, ça n’efface pas sa bavure. On attend mieux de lui.

Le négatif:

  • Eli Manning: Les stats parlent d’elles même: 18/34, 297 yards, 1 TD et 1 yard. Sans son interception, Eli a été juste moyen. Mais voilà, alors qu’à une époque Eli devenait un surhomme dans le 4e quart temps, en ce moment il est tout l’inverse. Son interception semble être encore une fois le résultat d’une mauvaise communication avec Rueben Randle. Je trouve dingue que 1/ il ait toujours autant de mal à se connecter avec Randle et 2/ il lance une telle passe à un moment si crucial.
  • Ben McAdoo: Ce n’est pas la première fois que les Giants se font intercepter dans l’end zone. Si il y a certes des mauvaises passes de la part d’Eli, je note aussi que les défenses adverses sont généralement très bien positionnées sur ces actions. On croirait presque qu’elles savent quelle action va venir. A force de voir le même scénario se reproduire, je me demande si McAdoo n’est pas trop prévisible dans certaines situations.
  • Josh Brown: C’est terrible de le mettre ici alors qu’il a été parfait jusque là. Mais bon, le fait est que les Giants perdent la rencontre à cause d’un FG loupé de Brown. Après on peut se dire que si on l’avait laissé tirer le FG plutôt que de tenter le 4th & 2 dans le 4e quart temps, on en serait pas là.

Point blessure:

  • Ereck Flowers: le rookie a quitté le terrain en cours de match à cause d’une blessure à la jambe.

13 réflexions au sujet de « 2015 W13 Jets 23 @ Giants 20 (OT) : Résumé et évaluations individuelles »

  1. Le coaching de M….
    Lorsque que le match est serré qque l’on se retrouve en 4 et inches pour un TD on fais un FG et lorsque l’on mene tranquille , qu’un FG nous mettrais à l’abri , on tente une 4eme et 2 , et Eli qui balance juste sur un def . j’y comprend plus rien ..

  2. Le tournant du match … Pourtant c’est de notoriété publique que les Giants ne savent pas finir un match lorsqu’ils ont la main mise dessus, alors pourquoi ne pas simplement prendre ces 3 points ..

  3. Il y-a une règle qui est simple, ON PREND TOUJOURS LES POINTS, arrêtez vos 4th down conv. quand il n’y-a pas de raisons d’en faire, en plus en redzone, là ou on est les pires de la ligue avec Atlanta quand même … Ils se sont pris pour Pittsburgh ou quoi ?

    • Reese ouais, mais le reste non. En virant les coaches on se fera plus de mal qu’autre chose. C’est pas ça qui nous donnera 10W, on a trop de mauvais joueurs ( bye Reese ).

      Je voulais le FG moi aussi, mais la décision de Coughlin n’était pas une si mauvaise idée, soit on mettait 7 points, soit on rendez la balle aux Jets aux portes de leur endzone.

      Il ne faut pas se voiler la face, on est d’abord dans cette situation à cause de l’effectif bidon que Reese a fourni à ses coaches. On met 20 points ( seulement 13 en attaque ) en une mi-temps et 0 en seconde mi-temps. Au moment de l’INT on est toujours à 10 points d’avance. La situation n’est pas si grave que ça.
      Sauf qu’en attaque OBJ même avec deux défenseurs sur lui … bah les autres receveurs sont pas libres, la ligne offensive déjà faible de base est juste bidon côté remplaçant ( et le jeu de course était très très faible por bien nous handicaper ), qui sont là juste pour grossir l’effectif au final … En défense pour une fois le pass rush existait, mais Fitz’ s’est baladé face à notre secondary et ce qui m’a étonné c’est que c’était même pas juste sur les nazes, mais même sur DRC et plus encore sur Amukamara. Marshall s’est baladé. Ne nions pas le VRAI problème, l’effectif est mauvais, Reese jusque-là je ne sais pas si on peut vraiment dire que le travail été mauvais, mais il n’a pas été bon, en tout cas pas assez pour pouvoir rêver de PO, sauf si le reste de la division en a envie, ce qui semble être le cas …

  4. Défaite signé Eli et Tom. Deux de mes favori. Deux futur all of fame qui sont malheureusement plus au sommet de leurs arts.

    Première erreur du match la passe d Eli qui est lancé derrière Nicks a la porte des but… si cette passe est devant Nicks c est un TD facile. Son interception… j ai regardé plusieurs fois la reprise et je comprend toujours pas… pourquoi ce jeu?? et en aucun temps il doit lancé a cette endroit.

    OBJ un joueur très émotif qui a un désir incroyable d attrapé le cuir et de victoire. Pourquoi Tom est toujours sur son dos. ll me semble quand tu es coach. Tu dois calmé les joueurs trop émotif et tu dois mètre le feu au cul de ceux qui dorment et pas le contraire. Mettre le feu a Eli et calmé OBJ et Moore serait une meilleur chose a faire a mon avis.

    Le play call en 4 essai était très très douteux.

  5. Pour moi il y a quand même quelques petits points positifs : JPP s’améliore. OBJ est heureusement là, Harris a pas mal retourné enfin et Tye aussi a été pas mal sinon ……… on n’a plus d’OL ni de DL et le reste de l’équipe c’est pas plus réjouissant, on utilise toujours la « tournante » au niveau des RB (a quoi ca sert ?). Et comme d’hab, Eli qui n’y arrive plus en red zone. Tom qui est d’habitude si conservateur dans son jeu et qui se fourvoie en demandant une 4rth and goal (mais putain qu’est ce qu’il lui a pris). A 10 à 20, je me suis dit suffit d’un FG et on les met hors de portée on maitrise la montre et on reste en course pour le PO …… et là je le crois pas …. on tente pas le FG…. le scénatrio catastrophe va se réaliser même si on limite à un FG adverse sur le drive suivant mais par la suite l’attaque n’y est plus on rend le ballon ……et on encaisse un TD. je parle même pas de la prolongation car on ne devait jamais y arriver ! Encore une fois on donne la victoire à l’adversaire, encore une fois on fait rire de nous dans tous les states. Suffit de voir l’entraineur adverse il n’en revient pas d’avoir gagné. Allez papy Tom, l’heure de la retraite a sonné (et à mon avis il ne va pas être le seul…. quoi que si on se qualifie quand même pour le PO (be, oui c’est bizarrement encore possible) il n’est pas dit que la grande lessive nécessaire aura lieu.

  6. J’étais au stade hier mais je ne commenterai pas les prestations individuelles car vous avez certainement mieux vu que moi qui était tout en haut du stade. Je suis probablement le seul fan Français des Giants à être reparti avec le sourire car quand tu vois ce magnifique stade, ce melting pot New Yorkais dans les tribunes ( à 80% Giants quand même) et que tu accède à un match de NFL aux USA pour la première fois, tu ne peux qu’être heureux quel que soit le résultat.

    En ce qui concerne l’action fatidique, si à titre personnel j’estimais qu’il fallait prendre les 3 points, mes 2 voisins estimaient qu’il fallait la tenter car sinon on tuait les Jets. Au final il est clair que ça a été une erreur, d’autant plus que je ne sais pas si vous l’avez vu avec la télé mais si sur l’interception Hart ne fait pas son placage, il y a TD pour les Jets car il n’y avait plus personne. Bon après il ne faut pas oublier que sur l’action ou ils reviennent à 7 points, ils étaient à 8 yards de la end-zone et auraient tenté une 4e s’ils avaient 13 points de retard.

    Bon sinon dernier point : j’ai trouvé les fans des Jets plus bruyants que ceux des Giants, mamgré leur infériorité numérique. Et ils se sont tous inclinés après OBJ lors de son touchdown. Quel grand joueur cet Odell…le seul de l’effectif…

  7. 20-10 on ne prends pas les 3 points histoire d’assurer… Le tournant du match. Cette équipe a un problème psychologique. Bullshit. A l’instar des 2 dernières saisons calamiteuses…
    OBJ est bien seul dans ce marasme…

  8. Je suis pas du même avis que toi sur RANDLE. J’ai regardé encore 10 fois l interception d’Eli. C est 100% la faute du QB. Randle est couvert par deux joueurs des Jets. La seul chose qui peut l’excusé très légèrement. C est que c est un play call douteux.

    Les deux dernier match ont été décevant mais ce qui me frustre le plus c est que Eli prend pas le blâme. Il dit que l équipe en a pas assez fait. Dans la NFL d aujord’hui tu gagne ou tu perds a 80% a cause de ton QB. On semble, Tom semble pas vouloir voir les problèmes de l’équipe. Première chose pour s amélioré faut être capable de corrigé nos erreurs, nos faiblesse.

    Certain vont dire notre défensive a pas tenue. Notre défensive a pas de capitaine d expérience. On a pas de safety d expérience ou assez talentueux. On a eu plusieurs blessures. Notre play call défensif est très limité a cause de l expérience limité de notre personnel.

    La défensive créer des revirements, 14 interceptions. Nos spécial team sont bon reste a l attaque a marqué des TD.

  9. Et la ligne offensive ? Moi, je mettrais sans hésiter Justin Pugh, entre autres, dans les points négatifs du match. Ce garçon a tout pour être le patron de la ligne en l’absence si préjudiciable de Geoff Schwartz… et puis finalement non ! Il fait des fautes aussi stupides qu’un croc-en-jambe !

Les commentaires sont fermés.