2015 W7 Cowboys @ Giants: Evaluations individuelles

Crédit photo: Giants.com

On pourrait croire que battre les Cowboys pour la première fois depuis 2013 et se retrouver en tête de la NFC East combleraient les fans des Giants, et pourtant, on a presque l’impression que cette victoire suscite plus d’inquiétudes que de satisfactions.

Mais peut on en vouloir aux fans des Giants d’être inquiets? Non, pas vraiment. Car après s’être tiré plusieurs balles dans le pied contre des Eagles qui faisaient tout pour perdre le match de la semaine précédente, les Gmen sont pas passés loin du désastre contre des Cowboys menés par Matt Cassel.

Alors qu’on soit bien d’accord: c’est un véritable plaisir de prendre sa revanche sur Dallas et de se retrouver en tête de la NFC East. Mais cet article est juste un rappel à la réalité des Giants.

Résultat: Victoire 27-20

Le positif (oui parce qu’on va quand même commencer par le positif):

  • Dominique Rodgers-Cromartie: Le MVP de la rencontre pour moi. Alors qu’au début du 3e quart temps, les Cowboys menaient 13 à 10, je disais à Rookie_BzH qu’il nous fallait un turnover voire un pick-6 si on ne voulait pas perdre ce match. Il faut croire que le CB a entendu ma prière puisqu’il a intercepté Matt Cassel sur la touche droite pour ensuite remonter le terrain sur 58 yards jusqu’à l’endzone. C’était le 2nd TD de DRC contre les Cowboys cette saison. Tom Coughlin n’était pas très content de voir DRC célébrer son interception dès les premiers yards de son retour mais personnellement, même moi qui ne suis pas fan du showboating, j’ai adoré son retour. Mais la soirée de DRC ne s’est pas arrêtée là. Sur la première action du 4e quart temps, alors que les Cowboys remontaient le terrain pour revenir à la marque, DRC intercepta une autre passe de Cassel mais cette fois sans pouvoir retourner le ballon bien loin (c’est pourtant pas faute d’avoir essayé).
  • Dwayne Harris: Quoi de mieux que de remporter la rencontre sur un kickoff return de Dwayne Harris contre son ancienne équipe? 100 yards (record de la franchise) sur un retour de kickoff parfaitement bloqué (si je ne m’abuse les 2 bloqueurs clés sont Mark Herzlich et Orleans Darkwa). Harris a d’ailleurs accordé tout le crédit à ses bloqueurs en disant que n’importe qui aurait fait aussi bien que lui avec un tel blocage. Si je continue à penser qu’on a payé un peu trop pour Harris, il a au moins justifié une partie de son salaire avec ce retour. On espère en voir plus souvent. Harris a également eu 2 réceptions pour 43 yards dont une réception de 38 yards.
  • Orleans Darkwa: Le jeune RB de Tulane était jusqu’à présent limité à un rôle de STer tandis que le jeu de course était confié à Jennings, Vereen et Williams. Cependant, vu les difficultés de ces 2 derniers contre les Eagles la semaine précédente, les Giants ont décidé de confier le ballon à Darkwa. Ce dernier a su saisir sa chance et a donné tout ce qu’il pouvait sur le terrain. Des courses directes, décisives et puissantes: voilà ce que proposait OD. Il est d’ailleurs responsable du premier TD des Giants sur une course de 15 yards. Au total, OD a cumulé 8 courses pour 48 yards (6 yards par course) et 1 TD.
  • Brandon Meriweather: Hormis son incroyable interception sur la ligne des 1 yards qui sauve les Giants d’un TD, Meriweather n’a pas fait un match exceptionnel. Mais je tiens à applaudir cette action qui devait finir en TD à cause d’une bourde de la part de Jayron Hosley.
  • Les ST: Le TD de Harris et le muffed punt récupéré par Myles White sont les 2 meilleurs moments des ST sur ce match. Il faut aussi noter que Josh Brown a réussi 2 FG sur 2 tentés. Par contre on a eu une paire de mauvais punts par Brad Wing et un kickoff de Brown qui est parti directement en touche qui viennent un peu noircir le tableau.
  • Rueben Randle: Seulement 2 réceptions pour 68 yards mais sa seconde réception à une main OBJ-style contre Brandon Carr est juste magnifique.
  • Tom Coughlin: Cette victoire contre les Cowboys était la 100e victoire de Tom Coughlin en tant que head coach des Giants. Coughlin devient le second coach des Giants à passer la barre des 100 victoires (le premier étant Steve Owen avec 151) et il est le 7e coach de la NFL à avoir plus de 100 victoires et au moins 2 victoires au Super Bowl avec la même équipe.
    Coach Coughlin est loin d’être parfait et on pourrait même dire qu’il a pas mal de défauts, mais il reste néanmoins un coach exceptionnel. Beaucoup d’équipes souhaiteraient avoir un coach avec le quart de son succès. Pour moi il ne fait aucun doute que Tom Coughlin sera dans le Ring of Honor des Giants mais surtout, au Pro Football Hall of Fame.

Le négatif:

  • L’absence de pass rush: Inutile de vous répéter ce que j’ai déjà dit les semaines précédentes. Je pense d’ailleurs que beaucoup problèmes défensifs des Giants pourraient être réglés avec un meilleur pass rush.
    Certains reprocheront peut être aux Giants d’avoir benché Damontre Moore mais personnellement j’estime que c’était nécessaire. Moore avait plus de chance d’être flaggé pour une faute que de mettre la pression sur Cassel. Mais surtout Moore doit apprendre que si il continue à faire le kéké sur le terrain, il y aura des sanctions.
  • Eli Manning: 13/24 pour 170 yards… Quel match horrible de la part d’Eli. Bon ok ! Sa protection était complètement absente et il avait à peine le temps de prendre le snap mais c’est pas une nouveauté depuis le début de la saison. On devrait peut être s’estimer heureux qu’il n’ait pas commis de turnover (merci l’arbitrage vidéo qui a d’ailleurs permis d’annuler une interception).
  • Jayron Hosley: PRINCE, REVIENS !!! Hosley est l’inverse d’Amukamara: incapable de plaquer, complètement perdu en couverture même si il est occasionnellement capable de faire de bonnes action.
  • La protection du QB: Le principal coupable sur ce match n’est pas Marshall Newhouse (non, lui est 2e) mais Geoff Schwartz. Il est responsable des 2 sacks de Manning.
  • La défense contre la course: C’était pourtant le point fort de la défense des Giants mais dimanche soir contre Dallas, l’escouade de Spagnuolo était incapable d’arrêter Darren McFadden et compagnie: 41 courses pour 233 yards (5,7 yards).

NB: La liste des points négatifs est certes bien plus courte que le positif mais les points abordés ci-dessus sont aussi bien plus important: défensivement, les Giants n’arriveront à rien si ils ne trouvent pas un moyen de mettre la pression sur le QB adverse et si en plus ils ne sont plus capables de tenir la course. Offensivement, on aimerait voir plus de passes pour OBJ et Randle. On sait qu’Eli est capable de faire ces passes mais ces derniers temps, il n’a tellement pas confiance dans sa ligne offensive, qu’on sent qu’il est tendu et prend des décisions (trop) hâtives. Clairement, les Giants ont besoin de renforcer ses deux lignes si elle veut espérer quelque chose cette année.

2 réflexions au sujet de « 2015 W7 Cowboys @ Giants: Evaluations individuelles »

  1. Le problème est,renforcer les lignes avec qui?A cette période de l’année,il ne reste personne de valeur disponible sur le marché.On peut espérer que le retour de Beatty amène un peu d’amélioration,mais ça ne résoudra pas tous les problèmes de l’OL.Quand à la DL,ce n’est pas la signature de JPP qui va changer quoi que ce soit…

Les commentaires sont fermés.