2015 W7: Cowboys 20 @ Giants 27

Crédit photo: Giants.com

Nous sommes en tête de la NFC East ! Voilà comment j’ai envie de résumer ce match car, sur le terrain, tout n’a pas été parfait. Les Giants ont été solides et ont bien exploité les erreurs des Cowboys mais ils n’ont pas eu la mainmise sur ce match.

Le début de match est équilibré. Dallas marque les premiers points sur un field goal mais la défense tient sur les autres drives. Eli et son attaque avancent un peu, ils réussissent à prendre un first down ou deux par drive mais ils n’arrivent pas à prolonger le drive au-delà. Et puis, la lumière va venir d’un joueur, pas franchement attendu. En effet devant l’inefficacité d’Andre Williams, le staff des Giants décide, pour la première fois de la saison, d’utiliser Orleans Darkwa en coureur. Le jeune joueur a bien compris qu’en NFL, quand on te donne une chance, il faut la saisir. Au terme d’un drive où il aura tout fait ou presque, Darkwa slalome entre les plots blancs placés sur le terrain et inscrit le premier TD des Giants (et le seul marqué par l’attaque). Cela nous donne en plus l‘un des tweets de l’année pour @PissedCoughlin. Dwayne Harris n’arrive pas à faire de bons retours de coups de pied. Quel erreur de l’avoir signé pour 17 millions.

Les Cowboys se mettent alors en route et avancent. S’ils ne peuvent prendre que 3 points sur un bon drive alors qu’ils avaient marqué un TD injustement annulé pour une Pass Interference offensive inexistante, Dallas marque sur une course de McFadden, très bon hier soir. A deux minutes de la mi-temps, les Giants ont la possibilité de revenir mais Odell Beckham manque la même réception que l’an passé. Big Blue se contente d’un field goal et est mené 13 à 10 à la pause.

Au retour des vestiaires, Matt Cassel prend le ballon pour essayer d’accroître l’avance de son équipe mais une passe en direction de Terrence Williams est superbement interceptée au milieu de terrain par Dominique Rogers-Cromartie qui a le champ presque libre devant lui. Il se permet alors de célébrer à 44 yards de la endzone en levant le bras, puis parcourt les yards manquants. New York repasse devant et sur le drive suivant, Cassel balance une bombe vers son receveur qui a explosé Jayron Hosley. Mais Brandon Meriweather surgit et intercepte le cuir.Le ballon est à 99 yards de la endzone des Cowboys mais l’attaque va avancer; en particulier grâce à une superbe réception à une main de Rueben Randle. Malheureusement, on ne parvient pas à être des tueurs en end-zone et c’est Josh Brown qui nous rajoute trois points. Pendant ce temps, Dwayne Harris ne fait toujours rien et Jerry Reese s’est clairement fait arnaqué. 17 MILLIONS BON SANG !

Sur la première action du dernier quart, DRC se fait battre par son receveur qui crée une séparation. Au lieu de s’affoler, le cornerback met les yeux sur Cassel, lit son regard et revient couper la trajectoire du ballon pour l’intercepter. Même si je laisse à Thiergow le soin de faire l’analyse individuelle, il est compliqué de ne pas indiquer ici que le cornerback est réellement un très grand joueur et que son apport à Big Blue est très fort depuis son arrivé. Pour le reste des louanges, merci de lire l’analyse de Thiergow. L’attaque ne produit pas et, malheureusement, Cassel, libre de toute pression hier soir trouve magnifiquement Devin Street sur une passe sur laquelle Landon Collins était complètement à la rue.

20 à 20. Les vieux cauchemars se réveillent et les Cowboys font le kickoff vers ce tocard de Dwayne Harris qui va surement faire un fair catch S’ENVOLE AVEC LE BALLON EN ENDZONE DES COWBOYS !! Incroyable performance de la pépite dénichée par Jerry Reese pour 17 petits millions quand on voit la performance du joueur. Quel coup de notre super GM ! Trêve de plaisanterie, Harris effectue un retour magnifique et permet à New York de l’emporter 27-20. New York reprend la tête de la NFCE et se remet à rêver. Si l’attaque n’aura pas été au top, les deux autres escouades ont apporté énormément à Big Blue. A noter d’ailleurs que la dernière fois que New York avait marqué un touchdown en attaque, en défense et en équipe spéciale, Tom Coughlin avait 9 ans.

8 réflexions au sujet de « 2015 W7: Cowboys 20 @ Giants 27 »

  1. Woah ! Vous vous rendez compte que c’était les Cowboy sans Tony Romo et Dez Bryant. Et on fait que ça … C’est presque desolant. Franchement l’attaque est tellement décevante, on utilise même pas OBJ à fond (targeter 2 fois en seconde période).
    Juste un truc qui m’a interpelé : llors de a belle réception de Randle, il est lancé dans une course avec 2 DB plus ou moins derrière. Le gars ne cherche même pas à les raffuter et il sort directement en touche. Ça fait genre « Olaa c’était déjà une belle action on va pas en faire trop non plus ».Il aurait surment pas fait beaucoup plus de yard mais au moins ça aurait peut être marché. Pour moi ça résumera Randle, un mec qui sera jamais un excellent joueur car il se contente de ce qu’il fait déjà .

      • franchement non… Les Boys jouent sans un elite QB et un top 5 WR… on était sans un bon OL, un top 10 DE et un bon WR … clairement leurs absents pèsent plus lourd

    • Tout à fait d’accord pour Randle. On a clairement l’impression qu’il sort tout seul du terrain. J’ai pas compris pourquoi.

  2. cool on gagne enfin contre les Boys !!!
    Maintenant soyons honnêtes avec nous même, qu’a t-on eu de bons dans ce match ?
    – Darkwa, DRC, Meriweather, la ST

    en revanche on a été mauvais :
    – contre la course, on a dégusté franchement salement
    – couverture aérienne mauvaise, les 2 big plays qu’on se prend à la passe sur le TD des Boys, DRC est sur le banc… autant dire qu’on a qu’un seul joueur qui sait couvrir… Quand à Hosley, il a failli nous coûter une DPI sur l’INT de Meri
    – attaque : mauvaise ! OL en difficulté contre la passe, jeu au sol pas efficace en dehors de Darkwa (et si on peut m’expliquer pourquoi on l’utilise si peu en 2nd MT…), Manning encore en dehors du coup, nos receveurs sous exploités… On a deux jeunes avec un vrai talent mais on se contente de lancer sur eux wide open… regardez un match des Falcons et regardez la différence avec Jones qui reçoit la balle même en étant couvert car son QB/OC lui font confiance pour faire le catch même couvert

    C’est une victoire où il y a plus de négatif que de positif… Après vous me direz qu’on est en tête et que ce qui compte c’est juste d’aller en PO… Oui je suis d’accord, mais allez en PO pr dégager au 1er tour ça ne m’intéresse pas perso.
    Et qu’on me dise pas « oui mais les Giants lors de leurs dernières campagnes victorieuses, les SR aussi étaient moyennes » parce que « oui mais regardez juste la différence de niveau sur l’OL et la DL… »

    Voilà pour le moment rabat-joie hahaha
    MAIS ON EST PREMIER !!!!!!

    • Je pense aussi qu’Eli manque de confiance en ses receveurs. Bon d’un côté je peux comprendre qu’il n’ait pas entièrement confiance en Randle qui a déjà déçu à plusieurs reprises mais pour OBJ, il devrait tenter le coup plus souvent.

      Après on peut aussi se dire que c’est lié à son OL. Elle a toujours été mauvaise cette saison, mais sur les matchs où Eli avait moins de pression (contre les Cowboys c’était horrible), il semblait plus serein dans sa prise de décision et tentait des passes plus risquées.

      Vivement le retour de Beatty !

  3. Punaise, une victoire contre Dall’Ass fait toujours un bien fou ! Mine de rien on était quand meme sur 5 défaites contre eux…
    C’est clairement notre D qui gagne le match, avec 3 picks de folie (mention a DRC!). Et Harris qui justifie ENFIN son transfert avec ce game winning KR TD ! BOOOOOM !
    J’ai explosé de rire sur le muff punt de Beasley a la fin ^^
    Après le non match a Phila, elle afit du bien celle là, mais si c’est loin d’être parfait notamment en attaque…
    Rendez-vous au SuperDome dimanche prochain !
    GO GIANTS !!!

Les commentaires sont fermés.