Focus sur la structure contrat d’Eli Manning

Nous vous avions déjà parlé des premiers détails de l’extension d’Eli Manning ici mais à l’époque, nous ne savions pas encore comment était réparti tout cet argent.

Voici le détail de son contrat:

  • 2015:
    • Salaire de base: 5,5 M $
    • Bonus d’entraînement: 500 K $
    • Bonus de restructuration: 2,25 M $
    • Impact sur la masse salariale: 14,45 M $
  • 2016:
    • Salaire de base: 17,5 M $
    • Bonus d’entraînement: 500 K $
    • Impact sur la masse salariale: 24,2 M $
  • 2017:
    • Salaire de base: 13 M $
    • Bonus d’entraînement: 500 K $
    • Impact sur la masse salariale: 19,7 M $
  • 2018:
    • Salaire de base: 10,5 M $
    • Bonus d’entraînement: 500 K $
    • Bonus de roster: 5 M $
    • Impact sur la masse salariale: 22,2 M $
  • 2019:
    • Salaire de base: 11,5 M $
    • Bonus d’entraînement: 500 K $
    • Bonus de roster: 5 M $
    • Impact sur la masse salariale: 23,2 M $

Comme on peut voir, Eli jouera en 2015 avec un salaire très bas mais ce n’est qu’une « illusion d’optique » si je puis dire. En effet, le joueur a quand même touché un bonus de 31 millions $ à la signature de son extension alors qu’il devait initialement recevoir un salaire de 17,5 millions. Ce tour de passe passe contractuel permet quand même aux Giants de réduire l’impact d’Eli Manning sur la masse salariale en le faisant passer de 19,5 millions $ à 14,45 millions $.

Mais dès la 2e année, l’impact du contrat d’Eli passera à 24,2 millions $. Cela semble peut être beaucoup mais avec la hausse du plafond salarial, le contrat d’Eli restera supportable. Et si on le compare à d’autres contrats, Drew Brees pèse 26,4 M $ dans la masse salariale des Saints cette saison et 27,4 M $ l’année prochaine.

Un autre élément intéressant du contrat d’Eli Manning est qu’à partir de 2018, le joueur aura un bonus de roster de 5 millions $ pour chacune des 2 dernières saisons de son contrat. Cela veut dire que si Eli est toujours dans le roster des Giants au début des années 2018 et 2019, il devra toucher un bonus de 5 millions $. Ainsi les Giants pourraient se séparer d’Eli à moindre coût en le coupant avant la date d’exigibilité du bonus de roster.