2015 W1 : Giants 26 @ Cowboys 27

Ça y est, la saison est repartie et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle est mal repartie. Voici le résumé et l’analyse globale du match. Vous pourrez retrouver l’analyse individuelle demain soir mais n’hésitez pas à commenter à chaud, avec ce que vous avez sur le cœur.

Crédit photo: Giants.com

Après un très long premier drive des Cowboys, Dallas ouvre le score sur FG. Ils ont enchaîné les petits gains sur ce drive mais la défense des Giants avait été sérieuse, il manquait seulement de la pression sur Tony Romo. Eli entre sur le terrain et tant bien que mal, l’attaque a avancé, pour finir son premier drive de la saison sur un field goal de Josh Brown de 50 yards. « Tant bien que mal » parce que les Giants ont failli perdre la balle par deux : une fois sur une passe relâchée par Odell Beckham Jr. sur un gros choc et un fumble de Jennings, mais survenu après qu’il ait touché le sol.

Après, le match se ferme, les défenses se réveillent un peu. La notre continue d’encaisser des yards mais elle maîtrise son sujet, n’accordant aucun big play, sachant que la pression de notre DL est toujours inexistante. A une minute de la fin, Cole Beasley se fait arraché le ballon par Trumaine McBride et le cuir arrive dans les mains de Dominique Rodgers-Cromartie qui remonte tout le terrain, après avoir mis Romo dans le vent, pour inscrire le premier touchdown des Giants version 2015. Sur l’action suivante, Romo voit sa passe touchée par Jason Witten qui ne la contrôle pas et Uani Unga surgit pour intercepter. Malheureusement, l’attaque ne parvient toujours pas à avancer et on doit se contenter d’un FG. Score à la mi-temps : 16-6 Giants.

Au retour des vestiaires, le match reprend un peu sur le même rythme. Les Giants n’arrivent pas à dominer en attaque et la défense tient. Au cours du 3e QT, alors qu’ils sont à 10 yards de notre endzone, DRC défend parfaitement sur son receveur mais l’arbitre décide de signaler une interférence inexistante et met Dallas en 1st & Goal à 2 yards. Sur l’action suivante, Dallas marque un TD et revient à 3 points. Dez Bryant, blessé ne jouera quasiment pas de la seconde mi-temps. On sent que les Cowboys sont supérieurs et qu’il nous faudra tenir. A 10 minutes de la fin, Romo envoie une passe à son WR Street qui se fait tamponner par Brandon Meriweather et qui relâche le ballon, dans les mains de Trumaine McBride qui remonte jusqu’au 1 yard. Même si elle n’a pas été au niveau, l’attaque réussit à parcourir ce yard et redonne 10 points d’avance à Big Blue, à moins de 10 minutes de la fin.

Malheureusement, cet écart ne va pas tenir. Au cours d’un drive express, Romo trouve Witten qui s’est joué de Landon Collins pour le touchdown de l’espoir pour la bande à Jerry Jones. Avec 4 minutes à jouer, l’attaque doit faire tomber l’horloge et ne pas redonner le ballon à Tony Romo. Avec une bonne ligne offensive en run block, Rashad Jennings avance beaucoup et les Cowboys font des erreurs, comme ce defensive tackle qui craque face à la provocation d’Ereck Flowers et qui prend 15 yards de pénalité. Les Giants se retrouvent donc à 5 yards de la endzone, avec 3 points d’avance et moins de 2 minutes à jouer. On va d’abord tenter deux courses qui seront infructueuses puis, sur la 3rd&goal, une passe est appelée. Eli dispose d’une seule option, Fells, qui ne parvient pas à se libérer. Au lieu de glisser au sol et de prendre un sack, Eli balance le ballon et ceci à pour conséquence d’arrêter l’horloge. Les coachs ont le choix : soit tenter un field goal pour porter l’avance à 6 points, soit tenter la quatrième, à un yard de l’embut. Finalement, Brown sera appelé sur le terrain et il augmente l’avance des Giants.

Avec 6 points d’avance et moins d’une minute à jouer, sans temps-morts, la tache s’annonce compliquée pour les Cowboys mais Romo profite d’une défense absente pour remonter, et trouver Jason Witten pour le touchdown de la gagne à 7 secondes de la fin. C’est cruel pour New York mais les Giants auront fait trop d’erreurs, tout au long du match, pour se mettre à l’abri de ce come-back. Comme d’habitude, on commence la saison sur une défaite, face à un rival et une défaite qui fera beaucoup parler.

Résultat final : défaite 26-27

6 réflexions au sujet de « 2015 W1 : Giants 26 @ Cowboys 27 »

  1. Eli et le coaching staff nous a couté la victoire en fin de match.

    Un excellent QB sa lance des passes de TD. Un Qb moyen sa essai de pas faire d interception. Un excellent QB prend un sack un hit pour l équipe. Un QB moyen se débarrasse du ballon. Faut s avoué, Eli joue comme un QB qui veut pas faire d erreur. Il est rarement, très rarement, voir jamais depuis 2 ans un playmaker. Aucune vrai tentative de passe dans la zone de but. Pour un QB de son age c est inacceptable de pas glissé de pas prendre le sacks ou de tenté de courir dans l end zone. Il a passé l age d être un Rookie.

    Notre joueur le mieux payé peut il regardé sa défense et dire qu il a été bon. Notre défense a été excellente 80% du temps. 3 revirements, elle a joué de longue minute.

    Moi personnellement, vous allez dire c est facile a dire après, j aurais essayé le 4è essai. Si tu le réussi tu gagne la partie. Si Dallas stop le 4e essai tu écoule du temps et Dallas reprend la balle a la ligne de 1 !!!! Avoir les devant par 3 ou par 6 en fin de match c est la même chose a mon sens.

    Ha oui James Jones as tu bien joué avec les Packers?? Je pense qu il aurait été meilleur que Parker.

    Être Éli ou Tom je serais gêné devant la presse et mes coéquipiers.

    • Si les Giants avaient tenté la 4e tentative et n’avaient pas marqué de TD, le chrono aurait été automatiquement arrêté par le changement de possession du ballon.

      C’est facile de dire que James Jones aurait été meilleur que Parker sur ce match. On en sait strictement rien. Jones a eu un très bon match contre les Bears avec Aaron Rodgers mais rien ne dit qu’il aurait eu le même match avec Eli contre les Cowboys. Même si je suis d’accord pour dire qu’on aurait dû le garder dans l’effectif, on a absolument aucun moyen de savoir qu’il aurait fait mieux que Parker sur ce match. Ce qui est fait est fait et maintenant il faut aller de l’avant. On se fait plus de mal qu’autre chose à se dire « et si… ».

      Pour avoir vu les conférences de presse, je peux te dire que la honte se lisait dans les yeux de Coughlin et Eli.

      • Parker est pas un Wr de calibre de la NFL. ok pour qu il retourne les bottés et fasse quelque apparition comme Wr. Il a joué 40 des 62 jeux offensif. Sa aucun sens. C est sur que Jones aurait été un peu moin bon avec eli qu avec Rogers. Rogers est de beaucoup meilleur qu Eli.

        Eli et Coughlin passe leur temps a essayé d expliqué leur mauvaise performance. Les 2 essai de se maintenir mais ils ont sur leur déclin.

        Eli 193 Yds 0 TD. Contre la D de Dallas qui est pas dans les meilleur de la ligue. Eli doit faire 250 Yds et 1 TD minimum si tu te prétend un bon QB dans cette ligue.

      • D’accord avec toi. Eli a peur dès qu’il s’approche de la red zone depuis 2 ans. Regardez ses yeux. Ils sont semblables à ceux de Coughlin. Ils prient pour ne pas mal faire…. et finalement ça foire. Eli d’il y a 4 ans nous aurait mis au moins 2 TDs et surtout aurait tué le match sur son dernier drive.

  2. Hé bah put*** ça commence fort… A chaud, encore une défaite ultra frustrante !!! Sur notre dernier drive, avec les courses de Jennings et le catch d’OBJ devant la end zone c’était plié… mais non. Un play call bizarre nous met dedans. Sur la 3eme il fallait y aller HB Dive, histoire de gratter 40 secondes, soit environ 50 secondes pour Dall’Ass après… Et que dire de la couverture merdique sur leur dernier drive: on aurait du une cover de hail mary, en 90 secondes c’était largement suffisant pour driver. Et encore une fois ce grand nigaud de Witten nous la met bien (passez moi l’expression).

    Non mais sérieusement, si tu as un minimum d’ambition, tu dois le gagner ce match. C’est indigne des Giants ce qu’on vois depuis 3 saisons maintenant… Une sale période pour nous qui me rappelle notre trou d’air au milieu des 90’s (Dave Brown et cie…)

Les commentaires sont fermés.