Osi Umenyiora : « Rien de tel que d’être un Giant »

Ça y est, Osi Umenyiora est retraité. Le joueur a signé aujourd’hui un contrat d’un jour avec Big Blue et a pris sa retraite en tant que Giant. Il a ensuite donné une excellente conférence de presse, permettant de rappeler sa sympathie, son humour et ses talents d’orateur. Retour sur ce jour particulier.

Toute cette journée, les Giants s’étaient rappelés, via les réseaux sociaux, les moments marquants de l’ex #72 au long de sa longue carrière en bleu, démarrée lors de la draft 2003 (au 2nd tour) et qui a pris fin il y a deux ans, lorsqu’Osi signa un contrat avec les Falcons d’Atlanta.

Pour ceux qui ne sont pas au courant, il faut savoir que sa carrière à New York aurait pu être bien plus courte. En effet, lors de la draft 2004, les Giants voulaient QB Eli Manning, drafté par les Chargers. Ce dernier ne voulant pas jouer à San Diego, les Chargers avaient proposé aux Giants un échange pour Eli qui incluait Osi Umenyiora. Bien qu’amoureux d’Eli, Ernie Accorsi, le GM des Giants de l’époque, refusa de laisser partir son jeune DE et rejeta l’offre des Chargers. Bien lui en a pris car un accord pour Manning a finalement été trouvé contre des choix de drafts permettant au quarterback et au defensive end de gagner des titres ensemble, à New York.

On était déjà revenu en particulier sur la carrière d’Osi le mois dernier, à l’annonce de sa future retraite. Aujourd’hui, ce sont les hommages qui se sont multipliés pour le quatrième meilleur sacker de l’Histoire des Giants.

Tom Coughlin : « Lorsque je repense au Super Bowl 42, je voit 92 (Strahan), 72 (Osi) et 91 (Tuck) sortir alors que Tom Brady est allongé sur le terrain. C’est magnifique ».

Son ami et autre terreur des QB Justin Tuck a indiqué qu’il était heureux de voir Osi prendre sa retraite en tant que membre des Giants. Selon lui, même si Umenyiora n’a pas enregistré de sack lors du Super Bowl 42, il a passé sa soirée à harceler Brady, le faisant progressivement sortir de ses marques. Aujourd’hui membre des Oakland Raiders, Tuck a dit qu’il était concentré sur sa mission de ramener les Raiders en playoffs mais que la retraite d’Osi lui faisait forcément penser à la sienne : « A la fin, je pense que nous voulons tous le genre de sortie qu’à Osi en ce moment, selon nos propres termes ».

Lors de sa conférence de presse, Umenyiora a indiqué qu’il venait d’être embauché par la NFL pour un poste à Londres mais son poste n’est pas encore bien défini. Il a également raconté plusieurs histoires et était d’un ton très blagueur. S’il s’est écoulé 3 semaines entre l’annonce de sa retraite et aujourd’hui, c’est parce qu’il « négociait son contrat d’un jour avec Jerry Reese » a affirmé l’ex défenseur, rappelant de façon très drôle tous les problèmes et polémiques autour de ses contrats. Osi nous aura souvent cassé les pieds en voulant un contrat plus long et mieux payé. Il a ainsi affirmé qu’il voulait « un contrat de deux jours » mais Reese n’a pas voulu.

De façon plus sérieuse, il a affirmé avoir reçu une proposition de contrat en tant que joueur hier de la part d’une équipe NFL dont il n’a pas voulu dire le nom. Il semblerait que cette équipe soit l’autre de New York, les Jets. Mais, selon les insiders, ils mettaient simplement à jour leur liste de joueurs disponibles, il ne s’agissait pas d’une offre de contrat. Quoiqu’il en soit, Osi Umenyiora a indiqué qu’il l’aurait refusé car « s’il ne prenait pas sa retraite, c’était pour jouer avec les Giants ».

Un seul joueur de l’effectif était présent dans la salle au moment de la conférence de presse; il s’agissait du rookie Owamagbe Odighizuwa. Plus tôt dans la journée, Tom Coughlin avait rappelé qu’Osi était un vrai étudiant du jeu et a cité Owa comme étant une personne qui étudiait autant le jeu. Certains pourront y voir un passage de flambeau entre Osi et Owa. Steve Spagnuolo était aussi présent, lui le coordinateur défensif lors du premier titre du néo-retraité.

Osi Umenyiora quitte donc les terrains de la NFL avec 129 matchs joués pour les Giants, 261 placages, 75 sacks et 32 fumbles forcés en neuf saisons. Mais surtout, il part avec deux bagues, gagnées à New York. Comme il le dit lui même : « Il n’y a rien de tel que de gagner à New York. Il n’y a rien de tel que d’y perdre non plus ».

Vous pouvez retrouver la vidéo de la conférence de presse d’Osi sur le site des Giants. Vous y trouverez également une vidéo rendant hommage à l’ancien DE ainsi qu’une vidéo de ses meilleurs moments avec les Giants.

2 réflexions au sujet de « Osi Umenyiora : « Rien de tel que d’être un Giant » »

  1. Bonne route à toi Osi et merci pour tout . J’aurai aimé un poste au sein de la franchise mais bon ce sera pour une prochaine fois quand il en aura marre des nuages et du fish n chips

Les commentaires sont fermés.