Bilan par position 2014: Defensive Lineman

Oui, on est encore là, on n’a pas oublié notre analyse des positions. On va finir ça puis se concentrer sur la draft qui arrive dans une vingtaine de jours.

  • Defensive Ends:

#90 Jason Pierre-Paul: 16 matchs joués, 16 titularisations, 54 placages, 12,5 sacks, 6 passes défendues, 3 fumbles forcés

Une très bonne saison statistique pour JPP mais que ce fut compliqué. Après un mauvais début d’année, Pierre-Paul s’est soudain rappelé qu’il était free agent en 2015 et il s’est mis à accumuler les sacks, telles une accro du shopping (j’ai honte de cette vanne, je le promets). Il termine la saison avec des chiffres proches de ceux de 2011, année référence pour lui et un franchise tag en poche (ainsi que quelques millions de dollars).

Note finale: A-
Il a été élu DPY de BBB par Thiergow et ce n’est pas pour rien. Il a donné l’impression qu’il était de retour au top en fin de saison, il a joué tous les matchs sans exception, nous faisant espérer que ses soucis de blessure sont derrière lui. Il a pleinement mérité son tag et des négociations devraient être entamées pour signer un deal sur le long terme, deal qu’il mérite.

#94 Mathias Kiwanuka: 11 matchs joués, 11 titularisations, 19 placages, 2,5 sacks, 2 fumbles forcés

Kiwanuka aura été titulaire tous les matchs qu’il a pu jouer en 2014. Le vétéran a profiter de la faiblesse de la concurrence pour jouer mais il n’a pas semblé au niveau. Clairement le Kiwanuka 2014 n’avait plus rien à voir avec le joueur qu’il a été. Il se blesse au 11e match et il est placé sur l’IR.

Note finale: D
C’est dur à admettre car il a été un joueur exemplaire, bon coéquipier et volontaire mais on ne peut pas décemment admettre que son niveau de 2014 était acceptable. Il est très étonnant de constater qu’il a été titulaire (Fewell….) tout au long de la saison, car ce n’était pas lui rendre service. Il a été coupé avant le début de la FA et, pour l’instant il n’a pas été signé quelque part, il est possible qu’on ne le revoit plus sur un terrain NFL.

#91 Robert Ayers Jr.: 12 matchs joués, 1 titularisation, 18 placages, 5 sacks, 1 passe déviée, 1 fumble forcé

Si ses stats ne sont pas élevées, il aura laissé une bonne impression aux fans pour sa première saison à NY. Ayers a été un bon remplaçant, expérimenté, qui a fait preuve d’une belle efficacité sur le terrain, notamment grâce à son intelligence de jeu. Malheureusement, il se blesse au bout de 12 matchs et il est, lui aussi, placé sur l’IR.

Note finale: B-
Il est compliqué de lui mettre plus car ses stats ne sont pas assez importantes mais l’impression laissée est unanimement appréciée. S’il avait plus eu la confiance de Fewell et qu’il avait démarré plus de matchs, peut être qu’il aurait plus performé. Mais avec des si….. Quoi qu’il en soit, il a été signé en 2014 pour deux ans et il sera donc de retour aux Giants en 2015.

#98 Damontre Moore: 16 matchs joués, aucune titularisation, 1 expulsion, 25 placages, 5,5 sacks, 2 passes déviées.

Le sophomore, drafté au 3e tour en 2013, nous faisait espérer beaucoup pour 2014. Il aurait pu être la révélation de la saison, grâce à une explosivité remarquée et remarquable lors des matchs de présaison. Mais, comme lors de sa saison rookie, les coachs n’ont pas semblé lui faire confiance, du moins, pas suffisamment pour prendre le poste de titulaire. Il n’en reste pas moins que cette saison, il aurait prouvé ses qualités de pass rusher, mais également ses faiblesses contre la course.

Note finale: C+
J’espérais vraiment qu’il aurait une belle contribution dans la défense mais, malheureusement, ce ne fut pas le cas. Ses faiblesses contre la course sont trop importantes pour qu’il soit titulaire pour l’instant. Cela dit, l’arrivée de Spagnuolo pourrait lui faire le plus grand bien, quand on sait l’importance que le DC accorde au pass rush. 2015 pourrait être son année.

#72 Kerry Wynn: 5 matchs joués, aucune titularisation, 13 placages, 1,5 sacks, 1 passe déviée, 1 interception

L’invité surprise des 53 joueurs aurait fait sa saison. Alors qu’il ne voit pas le terrain au début de la saison, étant le plus souvent inactif, il a eu sa chance après les blessures de Kiwanuka et d’Ayers. Et ce fut une belle surprise. Wynn, bien que n’étant pas encore totalement prêt pour la NFL, a eu une belle contribution. Il a un bon instinct et une belle intelligence de jeu.

Note Finale: B-
Clairement, je tient compte du fait qu’on en attendait presque rien. UDFA en 2014, il a rejoint les Giants et passé le training camp sans faire de bruit. Il aura montré suffisament pour prouver qu’il mérite sa chance en 2015, et peut être rejoindre la liste des succès de Reese en UDFA.

  • Defensive Tackles:

#95 Jonathan Hankins: 16 matchs joués, 16 titularisations, 29 placages, 7 sacks, 3 passes défendues, 1 fumble forcé

Linval Joseph parti, le sophomore, qui n’avait pas beaucoup joué en 2013, suscitait beaucoup d’attentes. Et il n’a pas déçu. Il aura joué tous les matchs, montré une grande aisance en pass rush, lui qui termine deuxième meilleur sacker de la franchise. Pas à la rue non plus contre la course, il aura réellement enchanté tous les fans.

Note finale: A
J’ai hésité à lâcher mon A+ mais je vais rester calme. Hankins devait remplacer le très bon Linval Joseph, il a été meilleur que lui. PFF le met même en mention de son équipe All-Pro, c’est dire ! Et puis, le plus dingue, c’est qu’Hankins, n’a que 22 ans. Il devrait donc être encore meilleur en 2015, et pourquoi pas postuler à une place au Pro Bowl. Il en a toutes les capacités.

#99 Cullen Jenkins: 12 matchs joués, 11 titularisations, 7 placages, 1 sack, 1 passe défendue.

Après une première saison à NY, Jenkins était de retour en 2014 pour assurer son rôle de vétéran titulaire. Il aura traversé la saison sans l’influencer. Ses stats sont faibles et une blessure à mis fin prématurément à sa saison.

Note finale: D+
Comme je viens de le dire, Jenkins devait être un vétéran titulaire. Il aura bien eu l’air d’un vétéran, mais jamais d’un titulaire. Sa baisse de niveau entre 2013 et 2014 est inquiétante et il se pourrait que 2015 soit sa dernière saison à New York.

#93 Mike Patterson: 16 matchs joués, 8 titularisations, 15 placages, aucun sack.

Dans la même situation que Jenkins, mais avec moins d’attente, Patterson aura été un run blocker correct, mais n’a pas vraiment impacté la saison 2014.

Note finale: C
Il a fait ce qu’on lui demandait, mais lui aussi semble proche de la fin de sa carrière. Free agent, il n’a pas été prolongé.

#78 Markus Kuhn: 14 matchs joués, 1 titularisation, 10 placages, 1 sack

L’allemand aura enfin joué. Drafté au 6e tour en 2006, il sera développé pendant 2 ans, avant d’enfin voir le terrain pour être un joueur utile, bon coéquipier et qui a pas mal joué par rapport à son niveau.

Note finale: C
On l’a beaucoup vu sur le terrain et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle. S’il a toujours fait ce qu’il devait faire, son implication est aussi un signe de la faiblesse de l’escouade. Quoiqu’il en soit, il pourrait ne pas avoir fini sa progression et pourrait être encore meilleur en 2015. Au pire, il sera toujours un remplaçant correct et un bon coéquipier, en somme, un joueur qui fait du bien dans un effectif.

#96 Jay Bromley: 8 matchs joués, aucune titularisation, 2 placages

Le rookie, drafté à la surprise générale au 3e tour, aura très souvent été inactif. Quand ce n’était pas le cas, il jouait peu. Une saison normale d’apprentissage pour lui qui n’était visiblement pas prêt pour la NFL à la sortie de la fac.

Note finale: Incomplet
Si Bromley a plus à Reese, ce n’était pas pour ses performances actuelles mais surement pour le joueur qu’il peut devenir. En attendant, cette saison est normale, à savoir une saison sans voir le terrain ou presque. Il pourrait avoir un peu plus d’implication en 2015, mais ce n’est pas sur.

Une réflexion au sujet de « Bilan par position 2014: Defensive Lineman »

Les commentaires sont fermés.