Quelle tactique pour les Giants à la draft ?

Tandis que les experts s’échinent depuis des mois à déterminer quel joueur sera sélectionné par telle franchise, en se bornant généralement à prendre en compte uniquement les besoins de chaque équipe, et que nous avons précédemment tenté de retracer la méthode de sélection de Jerry Reese au cours des huit drafts qu’il a orchestrées, nous essaierons aujourd’hui de déterminer quels éléments entrent en jeu dans le processus de sélection des recrues, particulièrement pour les Giants.

Renforcer le roster et préparer l’avenir

Le boulot principal du GM, c’est avant tout de construire une équipe capable de remporter le Super Bowl chaque année. Les Giants ont perdu de nombreux grands joueurs et titulaires en cascade ces dernières années et la reconstruction de l’équipe a été entachée par de mauvais choix de recrutement. Après une free agency 2014 réussie et plusieurs bonnes pioches lors des deux dernières éditions de la draft, Jerry Reese semble avoir trouvé la bonne formule.

S’il n’a pas fait de folies cette année durant la free agency, le GM des Giants a surtout remplacé les joueurs qui ont quitté le navire.

Quarterbacks (Besoin : E/F)
On sait que Jerry Reese cherche des partenaires pour un échange avec Ryan Nassib, probablement dans l’optique d’obtenir un ou plusieurs choix de draft en retour. Pour rappel, les Giants avaient grimpé de quelques places au quatrième tour pendant la draft 2013 pour sélectionner le QB, en échange de leurs choix des quatrième et sixième tours. Donc il paraît improbable que la franchise ne l’échange pour un choix inférieur au troisième tour, pour un joueur qui ne semble convaincre personne en NFL. Reese aurait montré de l’intérêt pour certains quarterbacks, notamment Blake Sims (Alabama). Eli Manning est toujours indéboulonnable mais si le front staff trouve un partenaire pour accueillir Nassib, il faudra prendre un QB, probablement en fin de draft.

Running backs (Besoin : E/F)
Rashad Jennings a montré, lorsqu’il était en bonne santé, qu’il est le titulaire et Andre Williams est un joueur prometteur, amené à prendre du galon. L’arrivée de Shane Vereen comme running back polyvalent, capable de se projeter hors du backfield pour recevoir le ballon, répond aux attentes stratégiques de Ben McAdoo. Il y a donc peu de chances que les Giants sélectionnent un running back dans cette draft.

Wide receivers (Besoin : A/B)
Même si Victor Cruz revient en forme, Rueben Randle est dans sa dernière année de contrat et il ne sera probablement pas conservé par les Giants car il ne s’est jamais montré indispensable. Dans l’hypothèse où Cruz ne retrouve pas son niveau, Eli Manning se retrouverait avec Odell Beckham Jr. comme seule cible efficace. Jerry Reese a montré beaucoup d’intérêt pour Amari Cooper (Alabama), qui est l’un des prospects les plus « safe » de cette classe, et les Giants vont recevoir Kevin White (WVU). Il fait peu de doutes que la franchise sélectionnera un receveur dans les premiers tours.

Tight ends (Besoin : C)
Jerry Reese a toujours fait du bricolage à ce poste depuis le départ de Kevin Boss, qu’il avait d’ailleurs laissé filé sans trop de scrupules. Ce poste est l’un de ceux qui ne semblent pas primordiaux pour le GM, qui se contentera probablement des joueurs qu’il a déjà à disposition dans le roster. A moins que Tyler Kroft (Rutgers) n’ait vraiment tapé dans l’oeil des scouts et qu’il soit disponible en milieu de draft.

Offensive linemen (Besoin : A)
C’est évidemment le besoin primordial de l’équipe. Jerry Reese n’a pas fait de mouvement durant la free agency pour attirer un OL capable d’être aligné comme titulaire sans sourciller donc il ne fait absolument aucun doute que le GM recrutera au moins un prospect capable d’évoluer dès cette saison sur la ligne, au minimum pour tourner avec John Jerry. L’hypothèse la plus probable serait que Reese sélectionne un offensive tackle dans les deux premiers tours pour le faire évoluer à droite et faire évoluer Justin Pugh à l’intérieur de la ligne.

Defensive tackles (Besoin : B/C)
Comme avec le poste de tight end, Jerry Reese bricole chaque année à ce poste. Johnathan Hankins est un titulaire incontestable et il est entouré de quelques vétérans amenés à se relayer, tandis que le sophomore Jay Bromley aura peut-être sa chance cette saison. Il semble assez improbable que les Giants gaspillent un choix lors de leurs trois premiers tours, où ils chercheront plutôt des futurs titulaires pour 2015. Malgré tout, les cinq defensive tackles choisis par Reese l’ont été soit au second, soit au troisième tour.

Defensive ends (Besoin : B)
Jerry Reese a longtemps pu compter sur une escouade solide, avec Justin Tuck, Osi Umenyiora, Jason Pierre-Paul et Mathias Kiwanuka, mais il n’en reste qu’un de ceux-là aujourd’hui, et il évoluera cette saison sous le franchise tag, ce qui signifie qu’il pourrait partir dans un an. Bien que les Giants disposent de joueurs efficaces pour la rotation, ils ont besoin d’une pointure ici, alors que le système défensif de Steve Spagnuolo met l’accent sur le pass rush. Alvin Dupree (Kentucky) au premier tour, Preston Smith (Mississippi State) au second ou Danielle Hunter (LSU) au troisième sont des candidats sérieux pour rejoindre New York.

Linebackers (Besoin : D)
Tom Coughlin s’est toujours contenté des joueurs mis à sa disposition, malgré une stratégie avare en linebackers à la draft. Jerry Reese a recruté deux joueurs pendant la free agency pour compenser les départs et il semble satisfait de cette escouade, étant donné la valeur des contrats offerts à Jonathan Casillas et J.T. Thomas. Il pourrait cependant nous surprendre avec la sélection précoce d’un ILB pour préparer le retrait professionnel imminent de Jon Beason ou se contenter de choisir un linebacker en fin de draft comme d’habitude, en fermant les yeux et en priant pour trouver un futur titulaire comme Devon Kennard l’an dernier.

Cornerbacks (Besoin : B)
Jerry Reese semble porter une attention particulière à cette escouade : il a sélectionné deux fois un cornerback au premier tour, une fois au second et une autre fois au troisième lors de ses huit drafts avec les Giants. Qui plus est, il a signé Dominique Rodgers-Cromartie et Walter Thurmond en 2014 pour s’ajouter à Prince Amukamara. Avec le manque d’expérience des safeties actuels et la propension des attaques NFL à aligner trois receveurs, le GM dégainera probablement dans les premiers tours pour choisir un cornerback.

Safeties (Besoin : B)
Si le poste de safety semble être la grande priorité pour les fans et les experts, le front staff ne semble pas être du même avis. Jerry Reese n’a pas forcé pour recruter quelqu’un durant la free agency ou pour conserver Antrel Rolle, tandis que Steve Spagnuolo a semblé très bien s’accommoder des safeties passables qu’il avait à sa disposition lors de son précédent passage à New York. Qui plus est cette classe de prospects est faible à cette position et les recrues avec le plus de potentiel pour évoluer comme safeties en NFL sont listés comme cornerbacks à la draft. Il faudra néanmoins garder un oeil sur Durell Eskridge (Syracuse), probablement à partir du quatrième tour.

Anticiper le salary cap

En faisant une moyenne, on remarque que les positions les plus recherchées par Jerry Reese dans les premiers tours de la draft sont, dans l’ordre : wide receiver, defensive tackle, defensive end et cornerback. Bien entendu, il faut aussi prendre en compte le fait que les Giants n’avaient pas particulièrement de besoins sur la ligne offensive avant ces dernières années, ni dans l’escouade de safeties. Reese n’a pas hésité à sélectionner Kenny Phillips au premier tour en 2008 ou Justin Pugh, également au premier tour, en 2013.

D’autres paramètres que le seul besoin de l’équipe entrent en ligne de compte. Par exemple, l’impact des contrats sur la masse salariale. On sait que les salaires des rookies sont limités et disposer de rookies talentueux à des postes où les joueurs coûtent cher peut être un véritable avantage. Ainsi, la franchise peut se permettre de redistribuer l’argent économisé sur plusieurs free agents. En comparant les contrats signés par les free agents cette année, voici les postes qui coûtent le plus cher dans le recrutement de vétérans.

1. Quarterback
2. Defensive tackle (*)
3. Cornerback
4. Wide receiver
5. Defensive end
6. Tight end
7. Offensive lineman (**)
8. Linebacker
9. Safety
10. Running back

(*) L’énorme contrat, digne d’un quarterback, signé par Ndamukong Suh a joué un rôle sur ce classement.
(**) En regroupant tous les offensive linemen (tackles, guards et centers). Les left tackles coûtent bien sûr plus chers que leurs homologues de la ligne offensive.

Ainsi, Jerry Reese a plus intérêt à sélectionner un defensive tackle, un cornerback, un wide receiver ou un defensive end, voire un offensive tackle s’il peut devenir un franchise left tackle, dans les trois premiers tours de la draft, là où les chances sont les plus grandes de trouver des futurs titulaires. Comme on peut le voir avec Odell Beckham Jr., Prince Amukamara, Johnathan Hankins et Jason Pierre-Paul, les Giants ont économisé sur ces postes qui coûtent cher pour recruter ailleurs, comme l’an dernier avec Dominique Rodgers-Cromartie ou Geoff Schwartz.

Best pick available

Si l’on en croit Jerry Reese, ce dernier devrait une fois de plus appliquer la théorie du BPA, désormais bien connue des fans de Big Blue. En tenant compte des besoins de la franchise, de la valeur des prospects et des informations qui nous sont parvenues concernant l’intérêt des Giants envers certaines potentiels recrues, il y a de fortes chances pour que l’un de ces dix joueurs soit sélectionné par Reese avec le neuvième choix de la draft.

1. WR Amari Cooper, Alabama
2. WR Kevin White, West Virginia
3. OT La’El Collins, Louisiana State
4. DT Danny Shelton, Washington
5. WR DeVante Parker, Louisville
6. OT Brandon Scherff, Iowa (*)
7. DE Alvin Dupree, Kentucky
8. OT Andrus Peat, Stanford
9. CB Trae Waynes, Michigan State
10. SS Landon Collins, Alabama

(*) Concernant Brandon Scherff, une très grande majorité des experts estiment qu’il est destiné à évoluer comme guard en NFL. Jerry Reese n’utilisera sans doute pas un pick d’une si grande valeur pour un guard donc il ne devrait sélectionner Brandon Scherff que s’il estime qu’il peut être utilisé comme tackle.

Les quatre premiers joueurs, en gras, sont ceux qui semblent avoir le plus de connexions avec les Giants jusqu’ici. WR Amari Cooper semble être le grand favori de Reese, comme l’était Odell Beckham Jr. l’an dernier, et le GM était au Pro Day d’Alabama. WR Kevin White a été invité par les Giants pour un essai afin de juger de ses capacités tandis que OT La’El Collins semble être apprécié par Jerry Reese, qui semble aimer les prospects de LSU ces dernières années. Collins est un lineman très polyvalent et, là encore, tout dépendra de la position à laquelle le front staff estime qu’il peut évoluer. Enfin, DT Danny Shelton a raconté qu’un très grand nombre de membres du staff des Giants étaient présents lors de son interview au Combine, ce qui indique clairement un intérêt certain.

Au second tour, les Giants devraient se pencher sur les cas de joueurs tels que WR Nelson Agholor (USC), WR Devin Smith (Ohio State), DE Preston Smith (Mississippi State), CB Jalen Collins (LSU), DT Jordan Phillips (Oklahoma), LB Stephone Anthony (Clemson) ou OT Jake Fisher (Oregon).

Comme d’habitude, on peut s’apprendre à ce que Jerry Reese sélectionne des joueurs pour servir en special teams à partir du cinquième tour, en espérant une bonne surprise. Les Giants pourraient également sélectionner un LS cette année avec l’approche de la fin du contrat de Zak DeOssie. A l’époque de sa sélection, Reese n’avait pas hésité à utiliser son choix du quatrième tour pour renforcer cette position. Deux profils semblent intéressants : Joe Cardona (Navy) et Andrew East (Vanderbilt). Alors que le premier était le seul long snapper invité au Combine, il peut potentiellement entamer une carrière d’officier dans la Navy, ce qui devrait satisfaire aux exigences de caractère de Reese et Coughlin. Quant au second, il est considéré par certains experts comme le seul LS qui vaille d’être sélectionné à la draft et il a été capitaine deux ans à Vanderbilt, par ailleurs l’une des meilleures universités du Texas en termes de niveau académique.

Les hypothèses du premier tour

Voici les hypothèses les plus probables pour le choix du premier tour des Giants cette année, par ordre de possibilité.

1. Les Giants sélectionnent un offensive tackle dans le but de le faire débuter comme right tackle avec le repositionnement de Justin Pugh comme guard. L’objectif est ensuite de remplacer Will Beatty, qui peut être coupé en 2016 pour économiser 4.175 millions sur le salary cap.
Le choix le plus probable : La’El Collins (LSU)
Candidats : Andrus Peat (Stanford), Brandon Scherff (Iowa)

2. Les Giants sélectionnent un wide receiver pour donner une nouvelle cible à Eli Manning et préparer l’avenir ; Rueben Randle sera free agent en 2016 et il est peu probable qu’il soit conservé, tandis que Victor Cruz revient d’une grave blessure et qu’il permettrait à la franchise d’économiser 6.1m sur le salary cap en le coupant en 2016.
Le choix le plus probable : Amari Cooper (Alabama)
Candidats : Kevin White (WVU), DeVante Parker (Louisville)

3. Les Giants sélectionnent un defensive end pour anticiper un potentiel départ de Jason Pierre-Paul en 2016.
Le choix le plus probable : Alvin Dupree (Kentucky)
Candidats : Shane Ray (Missouri), Vic Beasley (Clemson)

4. Les Giants sélectionnent un cornerback pour blinder une secondary qui a besoin de talent pour effacer l’inexpérience des safeties. Qui plus est, Prince Amukamara sera free agent en 2016 et Dominique Rodgers-Cromartie peut être coupé en 2017 pour économiser 4.5m sur le salary cap.
Le choix le plus probable : Trae Waynes (Michigan State)
Candidat : Kevin Johnson (Wake Forest)

5. Les Giants sélectionnent un defensive tackle pour former une paire redoutable avec Johnathan Hankins et assurer un futur titulaire solide avec un probable départ de Hankins à la fin de son contrat rookie en 2017, Reese se montrant réticent à offrir de gros contrats à ses DT.
Le choix le plus probable : Danny Shelton (Washington)
Candidat : Malcom Brown (Texas)

Conclusion

Bien que la draft s’annonce plutôt folle et imprévisible cette année, particulièrement au premier tour, on peut tout de même s’attendre à ce que le choix de Jerry Reese soit plus prévisible que ces dernières années. Le spectre reste encore large et il est difficile d’anticiper quel prospect sera sélectionné par les Giants, surtout que les franchises qui précèdent Big Blue dans l’ordre de la draft ont également de nombreuses possibilités à leur disposition, mais il semble sûr de prédire que Reese choisira soit un wide receiver, soit un offensive tackle capable d’évoluer comme left tackle à l’avenir, soit un defensive tackle, soit un defensive end ou moins certainement un cornerback avec le neuvième choix. Quoi qu’il en soit, quel que soit le joueur choisi, il sera destiné à apporter un impact immédiat, comme titulaire, sur le jeu des New York Giants.

14 réflexions au sujet de « Quelle tactique pour les Giants à la draft ? »

  1. Quel article !
    Je suis plus que d’accord sur le sujet, mais cest tellement variable. Je crois que Reese est intéressé par Ereck Flowers aussi.. ce lancer sur un pronostic serait dingue .. Maisbon tout de même je pense qu’on va sélectionner un TE au 4/5 ème tour genre Ken Koyack…
    Bizarrement j’arrive pas à me faire de chouchou cette année.. juste un dont je suis sur qu’il va être un très très bon joueur de NFL : Bernardrick McKinney !
    Je sais pas mais je la sens pas cette draft

  2. article convaincant et avec plein de bons arguments. On verra ce qui se réalise le jour J.

  3. par contre si on prend un OL au 1er tour, je pense qu’on fera une connerie si l’on ne prend pas Scherff.
    Plus ça va et plus je suis convaincu par lui, c’est un futur monstre.
    Et cette histoire du choix trop haut pour un guard ne me convainc pas (non pas dans la tête de Reese, mais en pensée générale). Le but d’un top 10 pick c’est de drafter un futur all-star, un joueur que tu garderas 10 ans, si un Guard correspond à ce critère je vois pas pourquoi on s’en passerait… Regardez les Cowboys avec Martin…

    • Ça ne rentre pas dans la logique du salary cap dans ce cas-là,tu peux trouver un bon guard à la free agency en dépensant moins d’argent qu’à un autre poste. Surtout, je pense que les Giants ont déjà un excellent guard avec Justin Pugh, il manque simplement un right tackle pour le repositionner.

      Zach Martin a été sélectionné avec le 16e choix, il y a un monde d’écart avec le 9e. Personnellement je ne suis pas convaincu par Scherff. Comme left tackle cette saison il avait tendance à se faire déborder par les pass rushers rapides. A moins que les Giants descendent au premier tour avec un trade, ce qui semble peu probable tant Jerry Reese aime ses choix, prendre Scherff pour l’aligner comme guard en 9 me paraît insensé. Il y aura des guards avec un fort potentiel au second tour (Laken Tomlinson, A.J. Cann, Ali Marpet).

      • je vois pas trop le problème vis à vis du salary cap ? Un top G drafté comme Martin coûte moins cher pendant 5 ans qu’un Mike Iupati…
        Après y’a aussi le fait que je ne partage pas ton avis concernant Pugh ^^
        Et je trouve que t’exagères pas mal entre le pick 9 et 16,

      • Justement c’est un des principes de l’article, d’expliquer qu’il vaut mieux prendre des rookies à des positions qui coûtent cher (DT, CB, WR, OT, etc.) parce qu’un guard tu peux en trouver un bon à la FA sans se ruiner, comme avec Schwartz.

        Par exemple, c’est pour ça que Reese sélectionne souvent un DT au second ou au troisième tour. Il s’assure une rotation, sachant qu’il ne fait jamais signer de gros contrat à cette position, probablement parce que c’est l’un des postes les plus chers et qu’il préfère mettre l’argent ailleurs.

        Picks 9 et 16 ça fait une très grosse différence. Cette année, avec le 9 tu peux avoir des gars comme Amari Cooper ou Kevin White ou Andrus Peat ou Danny Shelton, etc. Avec le 16, la barre descend déjà. Après il y a toujours la surprise, comme Zach Martin qui explose alors que peu de monde s’y attendait malgré son potentiel. Ou comme Joel Bitonio au second tour avec Cleveland.

        Enfin bon ce genre d’articles c’est surtout pour patienter et parler un peu de la draft. On n’a absolument pas les mêmes informations que les scouts pros ni la même perspective sur les contrats, la vision de l’effectif à moyen terme, etc. J’ai vraiment hâte d’être à la draft !

  4. Bravo Bartholomeo ! L’article est passionnant, complet, bien documenté et argumenté. Ceci dit, même si moi aussi j’espère voir un OT arriver dans les rangs de Big Blue en first pick (Collins, Peat, Scherff, ça m’est égal, je ne suis pas assez le championnat universitaire pour avoir un avis tranché), je ne suis pas du tout convaincu que Reese fasse ça. Depuis 20 ans, la ligne offensive fut souvent un cas épineux, au gré des retraites anticipées de titulaires indiscutables (O’Hara) ainsi qu’à l’incapacité de certains joueurs à confirmer les espoirs placés en eux (Beatty) ou à devenir mieux que d’honnêtes backups (Seubert). Pourtant, seulement deux fois le GM des Giants, qu’il soit Accorsi ou Reese, sélectionna un lineman offensif en premier : Luke Petitgout et 1999 et Justin Pugh il y a deux ans. Alors j’imagine plus Jerry Reese tenter un « bon coup » en second ou third pick, voire plus loin encore, comme le furent Snee (2), Diehl (5), et à un degré moindre Richburg (2). Mais je ne sais pas s’il y a le « matériel » pour faire ce genre de draft cette année. Qu’en dis-tu, Bartholomeo, toi qui sembles t’être sérieusement penché sur la question ?

    • Le problème de cette draft c’est qu’il n’y a pas beaucoup de joueurs dont on peut prédire qu’ils seront All-Pro, hormis quelques uns qui sont hors de portée avec le 9e choix. Par contre cette classe est très profonde en potentiel, au troisième tour il devrait y avoir encore bon nombre de prospects capables d’être rapidement titulaires et d’avoir un impact.

      Si Amari Cooper n’est plus là avec le 9e choix et que Jerry Reese estime qu’aucun OL ne mérite une sélection à ce moment, le mieux serait de descendre dans la draft et de récupérer un autre choix au troisième ou au quatrième tour. Malheureusement, comme la draft est faible dans le top 10, ça risque d’être compliqué de trouver quelqu’un qui souhaite acquérir le 9e choix. Ou alors ce cinglé de Chip Kelly🙂

      Je ne suis pas non plus convaincu que les Giants prendront un DT. Je pense qu’ils se sont montrés intéressés par Danny Shelton comme ils le sont par la plupart des prospects et qu’ils soupèsent l’éventualité de le sélectionner si toutes leurs autres options sont passées. Coughlin a l’habitude de laisser un an de développement à ses DT mais il faut un titulaire day one avec ce 9e choix.Un titulaire d’impact comme pourrait l’être un WR, un LT, un DE voire un CB.

  5. Bel article, comme toujours Barth😉 En revanche, je suis moins d’accord sur les DT. Si on les développait un an, c’était aussi parce qu’il n’était pas encore prêt. Je pense que Shelton est très haut sur le board et vu n’aux problèmes contre la course, il ferrait un bien fou.

    Sinon, comme Maslash, je vois pas mal sur Twitter une info comme quoi les Giants adoreraient Erick Flowers, qui serait leur OT préféré. Je t’avoue que je ne l’ai pas regardé, tu en penses quoi toi ? Et pourquoi il plait autant ? Qu’est ce qu’il a de plus que Peat, Collins ou Scherff (même s’il devrait être G en NFL) ?

    • Je ne sais pas trop quoi penser de Danny Shelton, il y a eu quelques inquiétudes sur son attitude sur le terrain, sa propension à relâcher l’effort. Maintenant plus personne n’en parle. Sinon il a plutôt un profil de pass rusher comme Johnathan Hankins, la défense contre la course n’est pas son point fort. Mais comme j’ai vu sur BBV, Spag aime les DT massifs qui se projettent dans le backfield pour tout casser. En tout cas c’est difficile de savoir s’il y a un réel intérêt des Giants ou s’ils l’ont simplement rencontré pour évaluer toutes les options qu’ils auront avec le 9e choix.

      Concernant Ereck Flowers il sort d’une bonne saison. Il s’est invité tard dans les discussions pour le meilleur OT de cette classe, il y a à peine trois mois en gros, mais ça arrive chaque année. Comme Greg Robinson l’an passé par exemple. Visiblement les Giants étaient à son Pro Day (ils y étaient sans doute également pour cibler d’autres joueurs comme WR Phillip Dorsett ou TE Clive Walford) et ils l’ont ensuite invité à dîner pour le rencontrer. Flowers est apparemment invité à New York pour un essai privé.

      Mon prospect préféré comme RT et LT à l’avenir reste Andrus Peat, que je connais depuis sa saison senior de high school quand il était un prospect cinq étoiles (je le voulais vraiment à USC !) et qui est titulaire depuis son arrivée à Stanford. Trois ans pour se développer, gagner de la masse et devenir aujourd’hui un genre de géant qui culmine à plus de deux mètres.

      Brandon Scherff je ne suis pas fan parce qu’il avait tendance à se faire déborder par les defensive ends rapides et en NFL les meilleurs pass rushers sont généralement alignés contre le right tackle. J’aime beaucoup La’El Collins parce qu’il est très polyvalent et peut jouer guard ou tackle et qu’il est complet, pour protéger la passe et bloquer pour la course.

      Ensuite il y a un paquet de prospects au second ou au troisième tour (OT Tyler Sambrailo, OG Ali Marpet, OG Laken Tomlinson, OT Cedric Ogbuehi, OG A.J. Cann, etc.).

  6. Plutot que de parler des arrivées possibles, un départ est certain : Zach Bowman a signé chez les Dolphins…. Donc la piste cornerback ?

    • Zach Bowman vient d’être remplacé numériquement par Josh Gordy. Néanmoins c’est très probable que Jerry Reese sélectionne au moins un cornerback, notamment parce que le contrat de Prince Amukamara arrive à échéance.

Les commentaires sont fermés.