Bilan par position 2014: Running Back

Comme chaque année, nous faisons le bilan de chaque position. Après l’étude des QB lundi, place aujourd’hui aux coureurs.

  • Halfbacks : 

#23 Rashad Jennings : 11 matchs joués, 9 titularisations, 167 courses, 639 yards (3,8 yards/course), 4 TD, 1 fumble (1 perdu), 30 réceptions, 226 yards (7,5 yards/réception).

Arrivé à la dernière FA pour 3 ans, Jennings a été très satisfaisant lorsqu’il était sur le terrain.. Malheureusement, il a eu du mal à y rester pour cause de blessure. Il est donc compliqué d’être pleinement content de sa saison alors qu’il a raté près de la moitié des matchs. Sur le terrain, il aura fait de son mieux malgré une ligne offensive inoffensive au centre. Il est notre RB le plus complet et il est vraiment capable de tout faire. Au delà de ses stats correctes, il a été très bon en pass protection, aidant réellement Eli Nelson Manning à trouver OBJ. Si Jennings reste en forme, et avec l’amélioration espérée de l’OL, alors il peut vraiment permettre aux Giants d’être dangereux au sol.

Note finale : C+
Oui, cette note peut paraître faible ou dure, mais il est compliqué de noter un joueur absent la moitié de la saison. Si Jennings a été très satisfaisant lorsqu’il était sur le terrain, il est compliqué d’être dithyrambique sur un joueur ayant peu jouer. En restant en forme, et avec une bonne ligne, il peut complètement exploser, à la manière d’un Demarco Murray qui, souvent blessé auparavant a été le meilleur RB de la ligue en 2014, derrière la meilleur OL de NFL. On souhaite la même chose à Rashad Andre Jennings.

#44 Andre Willams: 16 matchs joués, 7 titularisations, 217 courses, 721 yards (3,3 yards/courses), 7 TD, 1 fumble (0 perdu), 18 réceptions, 130 yards (7,2 yards/réception).

Le rookie, drafté au 4e tour à la sortie de Boston College, a été une pièce importante d’une draft très réussie. Leader en nombre de yards courus l’an passé en NCAA, Andre Rishard Williams n’a pas mis longtemps pour s’adapter à la NFL. Après une pré-saison satisfaisante, il a été jeté dans le grand bain rapidement, suite aux problèmes physiques de Jennings. En grande difficulté au départ, on sentait qu’il n’était pas prêt. Il n’arrivait pas à produire avec cette faible ligne offensive et il était dépassé en pass protection. De plus, on savait qu’il n’est pas capable de produire à la réception, preuve en est son absence de réception sur sa dernière saison de NCAA. Petit à petit, on a vu le petit joueur de 103 Kg progresser à vu de nez. Sa production a augmenté, il commençait enfin à bloquer légèrement les défenseurs adverses quand il le fallait. Enfin, il a réussi à être une soupape de sécurité pour Eli Manning lorsqu’il le fait. Il nous aura aussi offert de beaux highlights avec notamment un TD de 50 yards contre Tennessee et des tampons énormes, rappelant aux fans un certain Brandon Jacobs. Si le début de saison a été compliqué, on peut espérer que l’avenir sera radieux pour le coureur. Avec un training camp de plus, et en espérant un renforcement de la ligne offensive, il pourrait vraiment être le nouveau Jacobs, auteur d’une belle carrière à New York.

Note finale: B
Dans cette note, je tient compte du fait que Williams est un rookie, drafté au 4e tour, et donc, qu’on avait pas des attentes énormes en ce joueur. Il sera certainement un membre important du jeu de course à New York pour les années à venir.

#44 Peyton Hillis : 9 matchs joués, aucune titularisation, 26 courses, 115 (4,4 yards/course), 0 TD, 0 fumbles, 10 réceptions, 87 yards (8,7 yards/réception).

Après une saison 2013 encourageante, Hillis aura traversé 2014 sans qu’on le remarque. Il termine avec presque plus de yards à la reception, mais moins de 200 en cumulé. Il termine la saison sur l’IR suite à une commotion et, bien qu’il lui reste un an de contrat, il n’est pas sur qu’il soit de retour à New York en 2015. Le couper libérerait près d’un million de dollars, sans rajouter 1 dollar en dead money. Je ne suis pas sur qu’il soit utile de garder un joueur qui, si son état d’esprit semble irréprochable, ne semble être qu’au mieux le 3e RB. Seul son expérience, et son statut de vétéran peut le sauver du licenciement.

Note finale: D
Bon, il est compliqué de noter un joueur qui a aussi peut joué et qui n’avait pas un rôle primordiale mais on attendait quand même plus de Peyton Dereck Hillis en 2014. A mon avis, il ne sera plus à New York l’an prochain.

#43 Orleans Darkwa : 7 matchs joués, aucune titularisation, 5 courses, 21 yards (4,2 yards/cours), 1 TD

Arrivé en cours de saison en provenance du practice squad des Dolphins, Orleans Opoku-Darkwa, a visiblement satisfait le staff qui lui a donné l’occasion de passer un peu de temps sur le terrain. En 5 courses seulement, il aura marqué un joli TD et a surtout été très utile en Special Team. Non drafté en 2014, on dispose de peu de source sur lui, il est donc compliqué de savoir s’il peut vraiment apporter l’an prochain mais il semble que les coachs comptent sur lui et qu’il sera développé en 2015.

Note finale: Incomplet
Il a passé trop peu de temps pour pouvoir bénéficier d’une évaluation complète. Mais il est clair qu’il aura pleinement profité de son passage à New York pour taper dans l’œil de certains, ce qui est une bonne chose dans l’espoir d’avoir un poste solide en NFL.

#29 Michael Cox : 4 matchs joués, aucune titularisation, 4 courses, 33 yards (8,3 yards/course), 2 réceptions, 9 yards (4,5 yards/réception).

Drafté au 7e tour en 2013, Michael Cox n’avait pas passé les « finals cuts » cette saison. Immédiatement, il avait pris la direction du practice squad. Suite aux blessures de nos running backs, Michael A. Cox (oui, j’ai pas trouvé le nom complet de Cox😦 ) a été repris dans l’effectif actif où il a pu montrer ses qualités de retourneur. Malheureusement, il se brisa rapidement la jambe, mettant ainsi fin à sa saison. De retour l’an prochain, il se battra pour une place dans l’effectif actif.

Note Finale: Incomplet
Là, je ne pouvais vraiment pas noter Cox, de même, il n’y a pas grand chose à dire si ce n’est que j’aimerais bien le revoir, le coureur ayant démontré quelques qualités de vitesse et de cuts appréciables, malgré une lecture horrible. Il peut au moins servir en retourneur.

Non évalué : David Wilson, Chris Ogbonnaya

  • Fullback : 

#45 Henry Hynoski: 16 matchs joués, 4 titularisations, 7 courses, 13 yards (1,9 yards/course)

Après avoir gagné la compétition au poste de Fullback face à John Conner, Henry Phillip Hynosky Jr. a joué tous les matchs de la saison 2014, alors que l’an passé, une blessure ne lui avait permis de jouer que 4 matchs. Resigné pour un an, et 1 million de dollar, Hynoski. Encore une fois très bon cette saison (bien qu’il ait peu touché le ballon), Hynoski a été élu troisième meilleur FB de la ligue en 2014 par Pro Football Focus. Avec un jeu au sol faiblard, un bon FB n’est jamais de trop et il est probable qu’on doive passer à la caisse pour le conserver en 2015. Pour moi, la question de ce choix ne se pose pas, il faut le garder;

Note finale: A-
Je ne sais pas si l’on se rend compte que l’on dispose d’un des meilleurs FB de la ligue. Même si le poste n’est clairement plus ce qu’il a été auparavant, il reste une arme utile et importante, surtout dans l’attaque de McAdoo qui multiplie les passes courtes. J’espère sincèrement qu’il sera de retour l’an prochain (et plus si affinité).

Note globale de l’escouade: B
Des promesses, de l’espoir et de la confiance en l’avenir, voilà ce que nous as donné cette escouade en 2014. Le duo Jennings/Williams, ouvert par Hynoski, peut clairement permettre d’être un des 10/15 meilleurs jeu de course de la ligue. Il nous manque un joueur rapide, type David Wilson, pour être très complet mais, dans cette classe de draft extrêmement profonde (les coureurs de 2015 sont les receveurs de 2014, soyons clairs), un choix du 4 ou 5e tour peut nous apporter le complément parfais à notre duo, voire remplacer convenablement Jennings en cas de nouvelle blessure.

5 réflexions au sujet de « Bilan par position 2014: Running Back »

  1. Je vous rejoint sur le FB , j’avoue que j’ai du mal à me rendre compte que l’on à un des meilleurs FB de la ligue et pourtant vous avez entierement raison .
    Jennings que j’aime bcp me semble vraiment trop fragile et un petit tour de draft ne nous ferez pas de mal , je pense à cette position .
    ps: merci pour votre boulot

    • Disons que le poste de FB a beaucoup évolué depuis une quinzaine d’années.Ils ne portent quasiment plus le ballon et sont le plus souvent cantonnés à un rôle de bloqueur.Forcément leur importance est moins visible.

      Pour la note de l’escouade je mettrai un C+

  2. Quitte à appeler #10 Eli Nelson autant carrément l’appeler Elisha Nelson … lol

    Notre escouade est moins bonne qu’à l’époque du duo Jacobs-Bradshaw quand Jacobs était encore starter, Jennings est bon mais derrière on attend mieux même si Williams semble prometteur et Darkwa qui pour le peu de temps qu’il a eu m’a surpris dans le sens ou je me disait qu’il serait bidon vu son passé.
    Je pense que l’on peut se passer de Hillis si on a pas trop de blessés à ce poste, Williams est un peu comme lui sur le terrain déjà et représente plus que lui l’avenir.

    Concernant Hynoceros je pense qu’on peut garder le même discours que les années précédentes, excellent FB qui mérite un A juste pour sa célébration de TD ^^

  3. Ping : Bilan par position 2014: Wide receivers | Big Blue Blog

  4. Ping : Bilan par position 2014: Tight Ends | Big Blue Blog

Les commentaires sont fermés.