2014 W16: Eagles 34 @ Giants 26

Ca y est c’est fini, la 90e saison des New York Giants vient de s’achever. Une saison vraiment particulière qui, si elle est mauvaise, n’en reste pas moins porteuse d’espoir pour l’avenir. Si ce n’est pas ici que l’on va faire un bilan de la saison (il sera fait sur BBB bien sûr, la fin de la saison ne marque pas la fin de l’activité de ce blog jusqu’en septembre), ce match sera forcément à analyser en gardant 2015 en tête.

Le dernier match de cette saison commença sur les chapeaux de roues, avec deux défenses absentes. En moins de 5 minutes, le score est déjà de 7-7 après que Matthews ait facilement répondu à l’énorme drive de Randle, drive conclu par une course d’Andre Williams d’un yard. Alors que l’on pense que le match est parti pour orgie offensive, la défense de Philadelphie se réveille (pas la notre, il ne faut pas déconner, Perry Fewell reste notre coordinateur défensif). Résultat des courses, les Giants n’avancent plus vraiment alors que les Eagles continuent de s’amuser du gameplan appelé par Perry Fewell (je suis désolé si vous n’aimez pas que l’on s’en prenne aux coachs mais Fewell va s’en prendre dans la tête pendant tout l’article).

Heureusement, et ce n’est pas une découverte, les Giants ont la chance d’avoir un bon kicker, un très bon kicker qui les maintient dans le match. Résultat, New York n’est qu’un point derrière à la mi-temps. La seconde période sera plus serrée, les Giants réussissant enfin quelques bonnes actions défensives. Du côté du playcalling offensif, on a presque l’impression que Gilbride était sur le banc de touche. Peu de courses (j’ai pas vu le détail mais c’est mon ressentit) et beaucoup de très longues passes en profondeur très risquées qui auraient pu couter chères si les DB verts avaient reçu des mains à Noël. Heureusement, Big Blue évite les turnovers et restent dans le match. Odell Beckham, encore une fois en feu, dans tous les sens du terme, permet de revenir au score, à une possession des Eagles. De plus, la défense décida de se réveiller et de laisser une chance à l’attaque de revenir. Seulement, c’est l’attaque qui nous lâchera cette fois, avec une interception lancée par Eli Manning pour terminer sa saison. C’est d’ailleurs la seconde saison d’affilée que notre QB lance une interception sur sa dernière passe. Philadelphie pose le genou au sol, Philadelphie remporte une victoire qui ne sert à rien, hormis à battre le grand rival. Pour les deux équipes, la saison semble ratée, bien loin des objectifs initiaux mais bizarrement, notre équipe semble plus prometteuse que nos adversaires de Pennsylvanie. La saison 2014 se termine donc pour nous, et beaucoup de questions doivent maintenant être posées, réfléchies et des décisions prises mais clairement, 2015 synonyme de succès.

Résultat final: Défaite 37-26

Evaluations individuelles par Thiergow

Le positif:

  • Odell Beckham Jr.: Déjà si je vous dis qu’il a fait 12 réceptions pour 186 yards et 1TD (de 63 yards!), c’est impressionnant mais quand on met cesstats en perspective, c’est encore mieux:
    • C’était son 2nd match à 12 réceptions et il devient ainsi le 1er rookie de l’histoire de la NFL (et donc de celle de la franchise aussi) à avoir 2 matchs à 12 réceptions en une saison.
    • Il est aussi le 1e rookie de la NFL à avoir 4 matchs consécutifs avec au moins 130 yards et 1 TD.
    • Il bat le record de la franchise de yards reçus par un rookie avec ses 185 yards. Ce record était détenu par TE Mark Bavaro qui le 13 octobre 1985 avait cumulé 176 yards à la réception. Earnest Gray était le rookie WR avec le plus de yards reçus en un match (169 yards à San Francisco le 14 octobre 1979).
    • Le record de matchs à plus de 100 yards reçus par un rookie était de 3 pour les Giants. Beckham a battu ce record avec 7 matchs à plus de 100 yards dont 4 consécutifs. C’est le plus grand nombre de matchs à plus de 100 yards depuis qu’un rookie de Houston du nom de Bill Groman avait cumulé 9 matchs à plus de 100 yards en 1960.
    • OBJ termine la saison avec 91 réceptions pour 1,305 yards et 12 TD battant ainsi tous les records de la franchise détenus par un receveur rookie.
    • Il est le 1e joueur dans l’histoire de la NFL à passer la barre des 1000 yards en ayant raté les 3 premiers matchs de la saison (il a en loupé en réalité 4).
    • Il détient le record de réceptions et de yards reçus en 12 matchs.
    • OBJ devient le 2e rookie à égalité avec Eddie Royal (15 matchs joués en 2008) en termes de passes reçues lors de sa première saison. Le détenteur du record est Anquan Boldin qui avait 101 réceptions en 2003 (16 matchs joués).
    • OBJ est 2e sur la liste des Giants ayant le plus de réceptions en une saison, le premier étant Steve Smith avec 107 réceptions en 2009
    • Les 1,305 yards d’OBJ le classent en 3e position sur la liste des Giants ayant le plus de yards reçus en une saison. Le 1e est Victor Cruz avec 1,536 yards en 2011 et le 2nd, Amani Toomer avec 1,343 yards en 2002.
    • OBJ a une moyenne de 108,8 yards par match ce qui bat le record de la franchise fixé par Cruz en 2011 (96 yards par match) et le record détenu par un rookie en NFL (Bill Groman avait 105,2 yards/match en 1960).
    • Les 12 TD reçus par un rookie est un nouveau record dans l’histoire des Giants et viennent égaliser les 12 TD marqués (toutes catégories confondues) par un rookie (Bill Paschal en 1943 avait marqué 10 TD à la course et 2 à la réception).
  • Rueben Randle: Imaginez un peu ce que Randle pourrait faire si il se concentrait à fond. Bon il faut reconnaître par rapport à ses 2 premières saisons, mais 2014 n’était pas encore parfait. Randle termine la saison avec un match à 6 réceptions pour 158 yards dont 3 réceptions très difficiles. Il avait marqué un TD de 43 yards mais une pénalité a annulé cette action.
  • Jason Pierre-Paul: Espérons que ses 2 sacks, 5 placages (dont 3 pour perte) et 2 QB hits ne seront pas ses derniers pour les Giants. Il termine la saison avec 12,5 yards. PAY THE MAN!
  • Eli Manning: Malgré son interception de fin de match qui vient anéantir toute chance d’égaliser,Eli a quand même eu un bon match: 28/53, 429 yards, 1 TD et 1 INT. J’ai parfois trouvé étrangequ’Eli tente autant de passes longues sur des receveurs en doublecouverture mais bon en même temps c’est dans sa nature de faire confiance (parfois un peu trop confiance) à son bras et à ses receveurs. Quoiqu’il en soit,Eli bat aussi une série de records:
    • Il termine la saison avec 601 passes tentées ce qui bat le record de la franchise qu’il avait fixé à 589 tentatives en 2011.
    • Il bat aussi le record de passes complétées en une saison avec 379 soit 20 de plus que le précédent record fixé en 2011 par lui même.
    • Ce match à 429 yards est son 3e match de sa carrière avec le plus de yards à la passe. C’est aussi la 6e fois de sa carrière qu’il passe pour plus de 400 yards. Les Giants ont 2 victoires pour 4 défaites quand Eli passe pour plus de 400 yards.
    • Il termine la saison avec 4,410 yards ce qui est la 2e meilleure performance de la franchise en termes de yards à la passe en une saison (le record est détenu par lui même avec 4,933 yards en 2011). C’est sa 4e saison au dessus de 4,000 yards.
    • Son unique TD contre les Eagles lui permet de terminer la saison avec 30 TD. Il avait déjà marqué 31 TD en 2011. Le record est toujours détenu par YA Tittle qui marqua 36 TD en 1963 et 33 en 1962.
    • Eli termine la saison avec 14 interceptions, soit 13 de moins qu’en 2013.
    • Son taux de passes complétées de 63,1% est un record personnel. Son QB rating de 92,1 sur toute la saison fait de 2014 sa 2e meilleure saison derrière 2009 (93,1).
  • Josh Brown: 4 FG marqués sur 4 tentés dont un de 53 yards. C’était la première fois qu’un Gman marquait un FG de 53 yards depuis Lawrence Tynes en 2010 contre les Cowboys. Brown n’avait pas marqué de FG aussi long depuis 2010.

Le négatif:

  • La défense dans tous les domaines: Les Gmen peuvent s’estimer heureux d’avoir affronté Mark Sanchez. Le gars envoyait des passes à des gars marqués alors que d’autres joueurs étaient complètement et même comme ça les Eagles avançaient. C’est dire à quel point on a été mauvais contre la passe. Mais c’était encore pire contre la course. D’ailleurs Mark Sanchez a pu courir. Pas Michael Vick, pas Russel Wilson, pas Colin Kaepernick mais MARK « FREAKING BUTTFUMBLE » SANCHEZ!!!. Et puis ne parlons pas des running backs… Nan vraiment n’en parlons pas car ça va nous filer le bourdon avant le nouvel an. En tout cas cette défaite aura au moins le mérite de montrer encore une fois à quel point les Giants sont nuls en défense et qu’il est temps de faire un grand ménage de printemps.
  • La ligne offensive: Je pense que les plus grands coupables sont surtout les G et le C. Vraiment, la DL des Eagles passait dans cette ligne comme dans du beurre qui est resté 3 heures au soleil (oui à ce stade le beurre est pratiquement évaporé ^^). Du coup on avait aucun running game et parfois les commentateurs se demandaient si une passe à un RB était un checkdown ou juste une screen pass superbement exécutée.
  • Larry Donnell: Quand on sait à quel point Donnell est athlétique, on s’étonne de le voir rater autant de réceptions…
  • Chykie Brown: J’avais entendu tellement de mauvaises choses sur ce joueur de la part des fans des Ravens que je m’étais inquiété quand on l’a signé en milieu de saison. Cependant son jeu n’était pas désastreux. Mais dimanche dernier il a quand même fait mal aux Giants en n’aidant pas contre la course et en causant 3 pénalités dont une qui a annulé une interception de Stevie Brown et qui a été suivie par un TD des Eagles.

7 réflexions au sujet de « 2014 W16: Eagles 34 @ Giants 26 »

  1. Coughlin said he wants his entire staff to return for 2015. Could be a sticking point with Mara…We will find out this week ‪#‎Fewell‬

    Ca doit faire plaisir au rare fan de Fewell.

    Seul bonne nouvelle on a le 9th overall in the 2015 NFL Draft

  2. Que Fewell s’en aille, moi personnellement j’en peu plus là, si ils veulent que je me mette à changer de match à chaque drive défensif qu’ils me le disent mais qu’ils dégagent Fewell bordel.

    Sinon 52 ou 53 ballons lancés par Eli, c’est énorme et trop de verticals appelés par McAdoo.

    Je pense qu’on perd pas juste le match à cause du punt blocked ou de la nullité habituelle de Fewell mais aussi parce que le coaching staff de Philly a mieux su analyser notre attaque pour la stopper, après pour analyser notre défense il n’y-a aucun boulot à faire ce qui doit réjouir nos adversaires qui peuvent quitter l’entraînement plus tôt ^^

  3. 86 yards à la course et … 259 à la passe…(PHI : 203-448)
    Y aurait pas un déséquilibre ?
    Pour donner les stats complètes :
    -1er mi temps : NYG 36 yds rush et 100 yds passe en 14:55 (PHI 54 – 174 en 15:05)
    -2°m : NYG 56 yds rush et 114 yds à la passe en 12:39 (PHI 114 rush et 76 à la passe en 17:21)

    J’en profite pour inviter les Gmen à aller voir sur wikipedia les pages que j’ai créées au sujet de NYG (page saison 2014 avec tous les résultats, les résumés, liens vidéo, stats, draft, free agency, classements, etc…: https://fr.wikipedia.org/wiki/Saison_2014_des_Giants_de_New_York et mais aussi la page générale (histoire, résultats depuis leur création : https://fr.wikipedia.org/wiki/Giants_de_New_York

    Y a pas que Thiegrow et Rookie qui bossent pour Big Blue !😉

  4. A noter le punt contré qui fait mal ainsi que les 3 autres passages en red zone où on ressort avec 9 points sur 21 possibles… merci McAdo…

    J’adore les remarques sur la DEF qui se résument à « quand c’est bon c’est la Défense » et « quand c’est mauvais c’est Fewell ».

    Oui Fewell doit partir ! Mais pas pour les raisons avancées, à savoir les erreurs d’exécutions et/ou de communication qui incombent exclusivement aux joueurs dont au passage la plupart n’auraient pas mis un pied sur le terrain comme starter en septembre je vous le rappelle, ce qui devrait donc mettre en valeur le travail de Fewell.

    Si Fewell doit partir c’est pour moi visiblement parce qu’ en amont des matchs il n’a finalement jamais su / pu transmettre à l’ensemble de ses joueurs ses jeux et leur application, leur adaptation au système offensifs proposés.
    Je m’explique, par exemple vous ne trouverez pas un coach qui dise à son DE sur read option de ne pas fermer la boîte et de suivre le RB sans se préoccuper du QB. Le DE doit faire son countain et donc prendre le joueur qui sort en bout de ligne. Lorsque JPP ne l’a pas fait durant la saison, ce n’est pas lié au play-calling mais juste au fait que notre JPP ne respecte pas cette assignation (par manque d’expérience, d’intelligence de jeu, de qualité de lecture…). On reprochera donc à JPP cela et à Fewell, non pas le jeu appelé mais on lui reprochera de n’avoir jamais su trouver le moyen de corriger JPP sur ce point.
    Et c’est pareil pour tout le reste, les erreurs de couverture ne sont pas le fait du play-calling, il n’existe pas de jeux où il soit écrit « ce WR ne sera pas couvert ». Elles sont le fait de mauvaises lectures, de mauvaises communications (je croyais que tu le couvrais…). Fewell est responsable de n’avoir jamais su corriger cela, de laisser des joueurs reproduire à souhait ces erreurs là.

    Sinon je me faisais la même remarque pour McAdo et Gilbride, elle est pasée où la WCO ? Les progrès enregistrés par notre OFF ces derniers matchs sont d’ailleurs à rapprocher de cela, les GMen n’ont pas été recrutés et entraînés (Eli en tête) ces dernières années pour jouer la WCO !

    Enfin j’avais dit que j’attendais ce match pour me prononcer sur les manques à combler :
    – je reste sur le staff dans sa totalité, McAdo a échoué en Red zone à 3 reprises encore cette fois-ci !
    – un ou 2 OL s’imposent encore
    – un TE c’est urgent !
    – un MLB (même s’il progresse contre le sol, Herzlich reste trop leeeeeeeeeennt en couverture) et Beason vieillit…
    – des DB’s (3e CB, SS, FS).
    Donc un énorme chantier en perspective pour un HC que j’espère nouveau, charismatique et expérimenté.

    Bonnes fêtes à tous !

    • Coughlin sera là l’an prochain,ne te fais pas d’illusions là dessus.Et apparemment Fewell aussi,ce qui à mon sens est encore plus désolant

    • C’est assez injuste de dire qu’on a jamais salué Fewell quand il y a eu de belles prestations défensives. Cela a été fait dans le passé mais après faut quand même pas nous en vouloir si il ne fait pas grand chose pour apparaître plus souvent dans la section positive des analyses de BBB🙂

      Il faut aussi rappeler son bilan: en 5 saisons à la tête de la défense des Giants (il est arrivé en 2010), la défense n’a été bonne qu’une seule saison. C’est Bill Sheridan qui doit être vert de voir qu’un gars qui a fait un boulot pire que lui a eu le droit à plusieurs coups d’essai.

      • Thiergow, rassure-toi, je n’en veux à personne😉
        Ma remarque quant à elle porte sur cet article et en général sur le partage des responsabilités (pas des louanges), à ce titre je pense avoir démontré les nuances quant aux erreurs qui incombent aux joueurs et celles qui appartiennent au DC pour sortir du schéma simpliste que j’ose dénoncer effectivement😉

Les commentaires sont fermés.