2014 W11: 49ers 16 @ Giants 10

Crédit photo: Giants.com

On ne va pas se mentir, les Giants ne partaient pas vraiment favoris dans cette rencontre et donc leur défaite n’est pas une réelle surprise. Ce qui est par contre plus surprenant ce sont les principaux responsables de cette défaite: alors que ces dernières semaines on assistait à des prestations pitoyables défensifs avec de l’autre côté un bel effort offensif, cette fois c’était complètement l’inverse.

Les Giants avaient annoncé des changements drastiques en défense et on a vu un net progrès par rapport à la semaine dernière. Certes, on est encore loin du résultat optimal mais limiter les 49ers à moins de 200 yards à la passe et à peine plus de 150 yards à la course ainsi que 3 FG et 1 TD, ça reste nettement meilleur que ce qu’on a vu contre les Seahawks. Alors pour ceux qui s’attendaient à ce que je peste contre Perry Fewell pour avoir garanti une victoire des Giants cette semaine, je vais vous décevoir car je ne le ferais pas. En effet, le coordinateur défensif et ses joueurs ne sont pas les principaux coupables ici.

Non, aussi étrange que cela puisse paraître, les principaux coupables sont les joueurs offensifs et tout particulièrement Eli Manning. J’adore Eli, vous le savez bien. Mais quand il lance 5 interceptions en un match alors qu’il n’en avait lancé que 6 depuis le début de la saison, on se sent comme un vétéran qui a des cauchemars du temps passé au Vietnam. Et franchement, c’est terrifiant! C’était pas ma guerr… Pardon! Je m’égare.

Bref, il ne faut pas chercher midi à 14h. Si tu passes la majorité de ton temps à refiler le ballon à l’adversaire, même si celui-ci n’est pas si bon que ça (oui parce que ne marquer que 16 points contre la défense des Giants, c’est quand même un peu la honte), au bout d’un moment, l’adversaire en profite. Et il aurait tort de s’en priver.

Résultat: Défaite 16-10

Le positif:

  • Odell Beckham Jr.: Je crois que je pourrais faire un copier-coller de ce que je dis chaque semaine sur le rookie depuis qu’il joue cette saison. Encore une fois une grande prestation avec 6 passes pour 93 yards dont une superbe réception de 37 yards à 4 yards de l’endzone.
  • Les special teams: On a pas l’habitude de dire beaucoup de bien sur cette escouade mais là ils se sont illustrés à plusieurs. Il faut citer en premier lieu Josh Brown qui a réalisé un onside kick à la perfection et a ensuite causé un fumble récupéré par Mark Herzlich. Les Giants ont aussi changé leur stratégie en KR avec 2 joueurs placés en profondeur. Cela semble avoir des résultats bien meilleurs qu’avant.
  • La défense: Comme je l’ai dit en introduction, on a pu constater une nette amélioration par rapport aux matchs des Seahawks. Le corps de linebackers était particulièrement actif et on a vu une bonne production de la part de Robert Ayers et Jonathan Hankins en pass rush. Côté secondary, à part le gros cafouillage de Quintin Demps sur l’unique TD des 49ers.

Le négatif:

  • Eli Manning: Sa présence ici n’a rien de surprenant. Quand on a un QB qui lance 5 interceptions, on peut difficilement l’épargner. Le pire dans cette histoire, c’est qu’on ne peut pas même pas trouver d’excuses à Eli pour ces interceptions et d’ailleurs on ne devrait pas lui en chercher. Ces interceptions étaient tout simplement le résultat d’un QB prenant des mauvaises décisions sous pression.
  • La ligne offensive: Tient en parlant de pression. Encore un 0 pointé pour les hommes de Flaherty. En plus avec la blessure de Justin Pugh, on a eu le droit au combo John Jerry et Charles Brown sur le côté droit et je peux vous dire que le résultat était tout bonnement consternant. Idem à la course, rien n’est fait pour aider les RB.
  • L’exécution et le play calling quand les Giants avaient l’opportunité de remonter au score: Contre les Lions, les Giants ont tenté 3 fades de suite et ça a marché. Ce playcalling avait été critiqué par certains mais comme au final les Giants avaient marqué, c’était vite oublié. Cette fois les Giants ont tenté à nouveau 3 fades de suite et puis sur un 4th & goal, Eli a lancé une interception (de toute façon, la seule alternative à un TD était un turnover). Tom Coughlin a d’un côté c’était inacceptable d’avoir été incapable de marquer alors que l’équipe était à 4 yards de la zone d’en but. Il a raison mais comme l’a aussi fait remarquer le commentateur, les fades sont des actions qui se jouent à 50/50. Puis Coughlin a aussi reconnu en retrospective qu’ils auraient du tenter une course au moins une fois dans cette série de 4 tentatives. Bref, encore une série d’actions qui va faire beaucoup de bruit.

6 réflexions au sujet de « 2014 W11: 49ers 16 @ Giants 10 »

  1. Se retrouver en 1ers down sur la ligne des 3 yards adverses et ne pas arriver à inscrire ce (p….. de) TD qui nous aurait remis devant, c’est à se taper la tête au plafond. Et 5 interceptions pour Eli ….. le retour du cauchemar puissance 10. La fin de saison sera très très très longue en espérant qu’il n’y aura plus de blessé car l’infirmerie est archi-bourrée. Faudra un GRAND chambardement pour la saison 2015. La seule petite lumière dans la nuit : Odell Beckham JR.

    • Pourquoi ne pas avoir envoyé Corey Washington a 3 yards de la zone de but??? a c est vrai il a manqué une réception pour un TD en pré-saison et on le revoit presque plus depuis. Il me semble que dans l end zone il serait une force.

      • Effectivement je en comprends pas cette différence de traitement. D’un côté Beckham est utilisé de + en + (et c’est très bien) et d’un autre côté, Corey W. a complètement disparu de la circulation. On pourait comprendre si on était très riches à ce poste (en comprennant l’argument trop jeune…) mais depuis que Cruz est sur le flanc je pensais qu’il jouerai un peu plus de jeux. Pas pour le coaching staff visiblement. Ils craignent peut etre que Odell se blesse et pour ça ils gardent Corey en réserve au cas où😉

  2. pour le coup je vais être plus positif en disant que cette saison y’a aussi Eli en progression,Donnell reste une bonne surprise, il est tout de même à 437 yards et 6 TD, pas mal pour un joueur dont on attendait absolument rien.
    En défense, on sent quand même que sans les blessures nos défensives backs avaient un niveau très intéressant entre DRC, Prince, Thurmond, McBride (qui avait fait un super début de saison) et Bowman pas trop mal.
    Sur le pass-rush, Ayers est une bonne surprise aussi

    Par contre je te rejoint sur le fait qu’il faut virer tout le coaching staff

  3. Le principal responsable du fiasco offensif, l’OL … on avance pas à la course, obliger de trop jouer à la passe, au bout d’un moment ça devient trop pour un rookie OC comme pour tout le monde d’ailleurs de continuer d’enchaîner les plays à la passe tout en variant et en étant moins prévisible, aucun soutien à la course à cause de l’OL donc passes plus longues et plus risquées.

    Avec une meilleure OL il n’y-a pas autant d’INT, plus de point, plus de yards … bref même si elle n’est pas l’unique responsable pour moi c’est encore et toujours la principale, maintenant d’accord ou pas c’est à vous de voir, peut-être que je m’acharne trop avec mais pour moi c’est cette saison encore, la principale responsable de notre médiocrité, tout comme lors du match.

    • Les lignes OFF et DEF sont les fondements des saisons victorieuses c’est certain, la sauce Jeunes, Vétérans et nouveaux joueurs n’a pas encore pris…

      Après, Eli a aussi une grosse part de responsabilité car la plupart des INT’s qu’il a lancées ne l’ont pas été sous pression ce qui certes pose l’explication de la prévisibilité mais cela ne suffit malgré tout pas.

      Pour moi, le système ou une partie du personnel sont relativement incompatibles car ils sont toujours autant inconstants et surtout incapables de trouver des solutions et/ou de s’adapter à ce que donne la défense ; le meilleur exemple étant le 1st and goal qui aurait pu offrir la victoire à Big Blue.

Les commentaires sont fermés.