2014 W6: Giants 0 @ Eagles 27

Et notre saison bascula                                    Crédit: nj.com

Tout s’est écroulé. En un match, nos espoirs sont passés d’envie de playoffs, et de joli parcours, au néant, au vide. Un blackout total. Ce n’est pas seulement la défaite qui fait mal, c’est les circonstances, le niveau de jeu affiché, les conséquences. C’est avec un sentiment de gueule de bois que ce sont réveillés tous les fans des Giants ce matin (surtout pour ceux qui ont regardé le match en live). Il y avait cet espoir que tout ça ne soit qu’un affreux rêve, un atroce cauchemar. Mais non, c’est bien réel et il est compliqué de se projeter à nouveau dans l’avenir.

Ce match a fait ressortir les vieux démons de l’an passé. Une ligne offensive atroce, une défense irrégulière, des coureurs inefficaces, ce fut un long chemin de croix pour nous, supporters. Après un premier drive facile, les Eagles échouaient sur leur première troisième tentative et durent se contenter d’un field goal. Et c’est là que le drame commença. L’attaque avança d’une vingtaine de yards et tout se dérégla sur une 3&1. Sur cette tentative, la ligne offensive laisse Philadelphie détruire Eli Manning qui commet un fumble, heureusement recouvert par les Giants, ce qui leur permis de punter. Notre défense décide ensuite de ne pas jouer le drive suivant, les Eagles remontent donc tranquillement le terrain avant que Ertz marque le premier TD de la rencontre sur une superbe réception. Le drive suivant est significatif que ce qui ne n’allait pas chez les Giants. Après deux 1st&10 et un 3rd&19 convertis , Big Blue réalisa une course pour 1 yard, course sur laquelle John Jerry a retenu son adversaire, transformant l’action en 1st&19, qui devient même une 1st&24 après un « delay of game ». Eli est sacké sur le drive suivant, et, après une faute d’un défenseur, le 2nd&21 résulte d’un nouveau sack de Manning. La course tentée sur 3rd&25 ne donna rien et, après un ultime faut départ sur le punt, Weatherford mis fin à ce drive sur un 4th&30. Après un échange de punt, Foles trouva un de ses TE complètement seul pour un TD facile. Rajoutez un FG un peu plus tard Phily mène 20-0 alors qu’on approche de la pause. C’est à ce moment là que Foles tenta de remettre les Giants dans le bain en offrant le ballon à Rolle qui intercepta le cuir. Mais il ne fallait rien espérer de l’attaque hier,. Sur ce drive, elle va commencer par une 1st&25, impossible pour elle hier. La mi-temps sera donc sifflé sur ce score catastrophique de 20-0 pour les Eagles. Tom Coughlin, dépité, dira à la mi-temps: « Ce n’est pas la défense des Bears de 1985 que nous jouons ».

La deuxième période est triste, vide, presque insignifiante. Il ne s’y passa presque rien sur le terrain. Les Giants eurent un dernier espoir après seulement deux minutes de jeu dans cette période. Foles lance sa deuxième interception de la soirée (dans les moins de Bowman cette fois-ci). Ce dernier remonte les ballons jusqu’au 21 yards de Philly. Après un TD de Donnell annulé pour un holding de Beatty, les Giants arrivèrent quand même dans les 5 yards adverses. Après une 3rd&6 (and goal) où on a gagné seulement 3 yards, Coughlin se retrouve face à un dilemme: tenter la quatrième tentative pour recoller le plus vite possible ou prendre 3 points et essayer de rattraper le retard petit à petit. Coughlin pris le premier choix et c’est sur cette action que la saison 2014 des Giants a basculé. Eli Manning tente une passe en direction de Cruz dans la end-zone; la passe est bonne, Cruz est position d’attraper le ballon mais il le droppe. Pire encore, à peine son saut effectué, Cruz attrape son genou alors qu’il n’a pas été touché par le défenseur des Eagles. Après être resté un long moment au sol, il quitte ses partenaires en larmes, assis sur la voiturette médicale, incapable de marcher. Le résultat prévisible tombe presque immédiatement: déchirure du tendon rotulien, opération et saison terminée. Une catastrophe pour une escouade de receveurs déjà pas épaisse, un désastre pour une attaque désormais orpheline d’un de ses capitaines, d’un des joueurs les plus emblématiques. Les Giants sont sonnés et encaissent un touchdown de Darren Sproles. 27-0, le match est terminé alors qu’il reste un quart-temps et demi. La fin du match est anecdotique, il ne se passe rien hormis des pertes de balles côtés New-Yorkais. Nassib est même rentré en jeu et a réussi 4 de ses 5 passes.

Cette défaite a presque des allures de fins de saison pour New York, les fans sont dépités, abattus. La défaite contre les Eagles auraient pu être digéré, un Shootout aurait refroidi nos espoirs, la perte de Cruz les enterre. Une nouvelle saison commence maintenant pour nos Giants avec le déplacement à Dallas. Il faudra faire preuve de caractère et de solidarité pour battre un de nos meilleurs ennemis. Se battre pour l’honneur de la franchise, dans l’attente de jours meilleurs.

Score final : Défaite 27-0

Prestations individuelles (la mention spéciale sera rajoutée demain soir):

Positif:

  • Les interceptions: Après avoir recruté du lourd pendant la free agency pour notre secondary, on attendait des résultats. Et ce qui fait plaisir à voir, c’est que notre défense est la meilleur de la NFL pour intercepter le ballon, tout ça en débloquant le compteur à la troisième semaine. Ca nous fait donc 10 interceptions en 4 matchs sur cette série, et 10 en 6 matchs depuis le début de la saison, soit près de deux par matchs. Si les interceptions d’hier résultent plus, surtout pour la première, d’erreurs de Nick Foles, il est tout de même agréable de voir notre défense bonifier ces erreurs. Réussir un petit pick 6 serait mieux mais c’est déjà ça.
  • Le fair-play des Eagles: Certes, nos deux équipes se detestent, se sont beaucoup trash talkées pendant la semaine (on va y revenir) et non décidement pas le même palmarès (oui, c’est gratuit) mais il est agréable de voir le respect dont ont fait preuve les joueurs des Eagles au moment de la blessure de Cruz. Boykin a dit que Cruz a poussé des cris qu’il n’avait jamais entendu auparavant, laissant passer que la blessure était sérieuse. C’est pas un évenement exceptionnel mais ça méritait d’être souligné (et j’ai besoin de remplis la rubrique « positif » un peu).

Moyen:

  • Eli Manning: Non, je ne peux pas lui reprocher quoi que ce soit quand on sait les conditions dont il disposait hier soir. La ligne offensive a été catastrophique et les receveurs rarement ouverts, il ne pouvait pas faire grand chose de mieux. Il termine le match avec un 13/23 et 151 yards (0 TD et 0 INT). Ce qui moyen mais vraiment pas catastrophique et surtout bien mieux que ce qu’il montrait l’an passé; dans des conditions à peu près similaire.

Négatif:

  • La défense contre la course: McCoy était moins bien depuis le début de la saison, pas de soucis, notre défense lui a laissé des trous énormes pour lui permettre de parcourir 149 yards en 22 courses (6,8 yards de moyenne !). On peut pas se permettre de laisser de l’espace à un joueur comme McCoy, même s’il était moins bien depuis le début de saison. Et attention, parce que le meilleur coureur actuel de la NFL arrive dès cette semaine; il va falloir élever le niveau de jeu.
  • Les TE: depuis deux semaines, il semble plus compliqué de trouver nos TE, qui étaient jusque là les belles surprises de la saison. Donnell n’a fait qu’un catch en deux matchs (malgré un beau TD annulé). Ce n’est pas forcément uniquement de leur faute, la ligne offensive n’aidant pas Eli et les carences de Williams en pass protection qui nécissitait parfois l’aide de Donnell en FB, mais on attend et on espère mieux de nos TE, par rapport à tous les espoirs qu’ils nous ont donné après un début de saison cannon.

Très négatif (oui, je crée des catégories):

  • Andre Williams: Je suis peut être sévère mais le rookie n’est absolument pas prêt à être titulaire en NFL. S’il semble être un bon complément à Rashad Jennings, quand il doit prendre les rennes du jeu au sol, il s’en montre incapable. Déjà très limite en pass protection, il a aussi eu d’énorme soucis de lecture, oubliant parfois des trous bien créés par l’OL (sisi, c’est arrivé, je vous jure). Il termine le match avec des stats correctes (58 yards en 16 courses soit 3,6 yards par course) mais loin de ce qu’elles auraient pu être avec un joueur plus expérimenté.
  • La ligne offensive: Une catastrophe, une honte, indigne de ce qu’il avait montré depuis le début de saison. Nos linemen ont multiplé les fautes (parfois très stupides et inutiles comme la faute personnelle de Weston Richburg) et surtout, ils n’ont pas laissé à Eli le temps de lancer convenablement. Eli a finalement été sacké 8 fois, bien trop de fois pour qu’il puisse prendre confiance. Il faudra retrouver le niveau de ces dernières semaines pour espérer battre des Cowboys chauds comme la braise.
  • Les blessures: Clairement, New York a du potentiel cette saison, des joueurs de talents. Mais avec un notre meilleur guard blessé, notre RB titulaire qui a réellement manqué hier, un jeune WR qui n’a pas pu faire le training camp, un MLB et capitaine en phase de reprise, un DRC qui a aussi du quitter ses partenaires en cours de match, il était trop dur pour notre équipe de battre les Eagles. La blessure de Cruz est la pire de toutes: sportivement, médicalement et sentimentalement. Voici exactement ce que nous, fans des Giants, ressentions hier et ressentons toujours actuellement :

Crédit: NFL memes

10 réflexions au sujet de « 2014 W6: Giants 0 @ Eagles 27 »

  1. D’accord avec tes commentaires Rookie.

    J’y ai pourtant cru jusqu’à la blessure de Cruz, d’ailleurs le TD refusé à Donnell pour la faute d’un OL me semble très sévère au passage… A 20 – 7, nous pouvions encore renverser le momentum. Malheureusement, une fois de plus, les blessures viennent enterrer nos espoirs et finalement le sursaut tant espéré n’est jamais arrivé… So bad…
    Que s’est-il passé ? Dès le début du match que nous avons vu des ziggles bien motivés et concentrés faire la misère à des gmen peu concernés (notamment en OFF).
    Pire, jusqu’à la mi-temps, je n’ai pas vu de réaction d’orgueil comme nous y avaient habitués les vétérans RB BJ et HB (pas de casque qui vole, pas de geste de dépit, nada !

    Quelques remarques pelle-mêle aussi.

    Le manque d’expérience de nombreux titulaires dans ce type de rencontre en milieu ultra-hostile est-il à pointer du doigt ? Certainement mais ça n’explique pas les fantômes qu’ont été des vétérans comme Cruz jusqu’à sa tragique blessure, la DL ainsi qu’une bonne partie de la DEF en première mi-temps.

    Nous sommes-nous vus (et d’abord les joueurs) trop beaux après 3 victoires de suite ?
    Un coup d’œil aux fiches des équipes battues par Bigblue peut en effet laisser le croire : HOU 3-3 ; WAS : 1-5 ; ATL : 2-4. Nous avons par contre 3 défaites face à des équipes dont les fiches sont positives (DET 4-2 ; ARI 4-1 ; PHI : 5-1). Alors si l’on cesse deux secondes de voir les Gmen de cette année avec les yeux des fans que nous sommes, peut-être pouvons-nous faire le constat que nous n’avons cette année qu’une équipe moyenne (le rôle des blessures est à prendre en compte bien entendu).

    Certes Eli se prend plein de coups, certes il a été en permanence sous pression, mais ne peut-on pas attendre d’un QB comme lui qu’il sente mieux la pression et qu’il s’échappe quand il le faut ? Sans en faire un Cam Newton, j’ai parfois le regret qu’il ne soit pas plus dynamique sur ses déplacements et qu’il prenne plus tôt la décision de sortir de sa poche (comme pourraient le faire Rodgers, ou Dalton par exemple). Point positif par contre, il n’a effectivement pas perdu de balle ni lancé d’interception, on progresse ce qui lui fait mériter le « moyen » effectivement.

    Je souhaite enfin mentionner parmi les OL, Pugh qui vient de faire là le pire match de sa jeune carrière (ils sont rentrés comme des porcs de son côté soyons clairs !). Espérons qu’il s’en souviendra et que cela générera chez lui toute la hargne qu’il n’a pas eue hier.

    Je me souviens encore des prises de parole de Strahan, de BJ qui disaient à qui voulait les entendre que « jouer des matchs de poule NFC East ne ressemblait à aucun autre match », je veux croire à présent que l’ensemble tu team a compris de quoi les vétérans voulaient parler et qu’ils vont nous montrer qu’ils retiennent vite les leçons et qu’ils joueront TOUS avec honneur leurs prochaines rencontres !

    La fierté d’être un NY GIANTS ne se décrète pas à coups de pubs et de vidéos sur internet, elle se gagne sur les terrains à chaque week que la NFL fait.

  2. Bon, je vais faire bref car je pense qu’on n’a pas fini de discuter sur ce qu’il faudrait faire, ce qu’il faudrait changer etc. D’accord avec – presque – tout ce qui a été dit plus haut. Trois points sur lesquels je suis en désaccord avec Rookie et/ou Laurent :
    1 – On ne peut vraiment pas accabler Eli. Il a été propre derrière une ligne abominable. Je pense qu’aucun QB au monde n’aurait gagné le match avec le niveau de nos linemen dimanche. D’ailleurs je trouve le terme « dans des circonstances simlilaires » à propos de l’an dernier très abusif. Jamais de mémoire de fan je n’ai vu notre ligne aussi nulle, jamais. Surtout face à une défense aussi moyenne. Si Richburg, Pugh and co avaient fait le même match contre Atlanta, Eli serait à l’hosto ou six pieds sous terre.
    2 – Je ne crois pas que Cruz ait droppé la passe PUIS se soit blessé. le ralenti montre bien que la douleur arrive, comme une décharge, sur l’impulsion et que sa jambe est alors complètement contractée. Je pense qu’il a droppé la passe PARCE QU’il avait mal et qu’il était blessé.
    3 – Même si notre défense nous a maintenu tant bien que mal dans le match, je n’ai pas été fan de nos LB. Pourtant, j’y crois en ces gars-là. Mais alors que notre DL a tenté de mettre la pression et que notre secondary a rattrapé sur des actions d’envergure leur micro-sieste du début de deuxième quart, nos LB furent tous en dessous de leur niveau. Et tout le match.

    Enfin, même si ça n’aurait rien changé : oui, les referees nous entubent en beauté d’un TD. La faute (sifflée contre Beatty, si je me souviens bien) était inexistante.

    New York ne meurt jamais. OK, mais là on est mal quand même. Et on joue les Cowgirls next week. Manquerait plus qu’on se prenne une branlée contre eux.

    • Pour ce qui me concerne Mistertomc, je regrette juste qu’Eli ne soit pas plus mobile dans sa poche, quand ça rentre plein centre, à un moment, il faut sortir. Ce regret ne remet par contre rien en cause ni quant à ses qualités et son courage, ni quant au fait que nous aurions vraisemblablement perdu ce match.
      8 sacks, c’est énorme, il ne va pas tenir à ce rythme si la OL ne le protège toujours pas et s’il ne se décide pas à partir en roll out, ne serait-ce que pour lancer en touche…

  3. Personnellement quand le delay of game est arrivé j ai su qu on était pas prêt pour ce gros match.

    Je me répète… ont es tu capable de faire un screen play?? Quand tu veux freiner le passe rush adverse rien de mieux qu un bon screen. Ont aurait du faire plus de slant. Les Eagles on blitzer toute la game. Nos stratégie était mauvaise.

    La D des Eagles est une des 5 pire de la NFL.

    • Jordan, de mémoire, ils ont tenté une screen pass mais elle a… avorté (Eli se débarrassant de la balle pour éviter de justesse le sack) notamment à cause du bloc du Center qui n’a pas tenu assez longtemps son DT, trop pressé qu’il était de décrocher. Le timing n’est donc toujours pas réglé ce qui n’encourage pas à rappeler ce même jeu dans la même partie. Après, on peut aussi dire que ni Williams, ni Hillis sont des RB purement faits pour jouer la screen… ça manque un peu de vitesse tout ça…
      Quant aux slants, je suis certain que des tracés de ce type ont été appelés mais vu comment ça blitzait plein centre (comme partout ailleurs hélas…), je ne vois pas comment Eli serait parvenu à ajuster une passe sur ce type de tracé, pas avec un bullrush sur le gap A en tous cas.
      Enfin comme durant tout le match, les ziggles ont passé leur temps à marcher sur l’OL tout en masquant leurs blitz, leurs stunts, difficile de lancer serainement ce qui reste une passe qui repose sur le timing avant tout car la fenêtre de lancement est étroite.
      Pas facile d’être OC dans ces conditions, à un moment, il faut que les OL gagnent leurs duels, tu peux dessiner tous ce que tu veux, si la OL perd systématiquement ses duels, ton jeu est voué à l’échec.

      • Oui je me souviens de la tentative de screen. Y a pas une équipe qui va avoir peur d un screen play d un team qui réussis Jamais son screen play. Il me semble que rendu dans la NFL on devrait etre capable de faire un jeu simple, de base comme un screen.

        On peut aussi faire différent screen au RB, TE ou a nos WR qui ont de la vitesse. Les Broncos ou les Packers quand ils pensent que le blitz s envient il kill le jeu pour un screen ou un slant. Eli kill le jeu pour une Run. Avec 8 joueurs dans box c est impossible de courir.

        Pour moi Eli avait l air de Bambi sur le High Way aveuglé par les lumières d un truck 10 roues. Le délai of game c est sa faute… les time out prit au début de la game aussi. Il est revenue encore une fois a son ancienne technique. Son choix de jeu, son exécution, sa préparation était pas a point.

        Eagles D 11 sacks en 5 game. Et 8 sacks en une game contre les Giants. Les Eagles sont pas une puissance défensive ni pour mettre de la pression sur le QB. Eli a juste fait les mauvais choix a gardé la balle trop longtemps. Sont OC lui demande 3 step et de lancé la balle il en fessait 5-7 très souvent.

  4. Ça m’arraché le coeur de voir Cruz comme ça ! Un cauchemar. J’explique cette défaite sur un point : Notre OL. Tous nos autres problèmes découle de cette faille. Avec une bonne OL on aurait gagné. C’Est simple, on a depuis le début une défense correcte (on va dire ça), on a réussi à la preserver grâce à notre attaque qui se montrait encourageante. Mais si on raye l’OL, y a plus de jeu aérien (ou très peu), plus de jeu de course et risque de blessure. On se retrouve avec une défense en constante confrontation et c’est la qu »on fait des erreurs.
    Alors au final , c’est sur l’équipe a fait des erreur mais comme dans les autres match (même où on a gagné) mais sans attaque statisquement on peut que perdre.
    Saison fini ? Sans Cruz ca va être très dur mais y a un petit espoir si OBJ et Randle se sortent les doigts du cul. Et Jennings devrait revenir avec la bye week comme Schwartz. J’espere juste que le statut de DRC et Beason ne va pas empirer

  5. en regardant ce match , j’ai cru que je m’étais trompé de saison et que je regardé un match de la saison dernière . une OL au abonnés absent , un jeu de course inexistant ( comme toute l’attaque d’ailleurs ) et une defense plus que moyenne .
    on savait pas ou se situer le niveau réél de ces giants , on en a malheureusement une idée maintenant . si on rajoute la blessure de cruz , c’est pas bon du tout . il faudra une grosse réaction d’orgeuil pour nous sortir de l’ornière dans laquelle on se trouve!

  6. D’accord avec McLash, sans une bonne ligne offensive, on ne gagne pas, c’est tout? Les matchs où notre ligne a tenu, on a gagné. Eli a besoin d’être un minimum en sécurité pour gagner et les Giants ont besoin d’Eli pour gagner. Oui, il n’est pas un QB très mobile. Il ne l’a jamais été et ne le sera jamais. Mais il a un truc en plus. Et deux bagues. Qu’est-ce que j’aimerais qu’on tape les Cowgirls ce week avec un match énorme de notre ligne et une démonstration d’Eli !!!

Les commentaires sont fermés.