2014 BBB mock draft: Thiergow

vision des choses quant à la traditionnelle grande foire aux rookies. Nous avons simulé les six tours auxquels participeront les Giants et avons choisi, chacun de notre côté, les joueurs qui nous semblaient les plus capables d’étoffer l’effectif. Après les drafts Bartholomeo et Rookie_BzH, c’est au tour de Thiergow de s’y coller.

1st round, pick #12: Eric Ebron, TE, North Carolina

Ebron est un choix très populaire pour les Giants dans beaucoup de mock draft. Ce joueur est sans conteste le meilleur TE de cette draft malgré quelques petites faiblesses pour bloquer.
Mais cette offense n’étant plus dirigée par Kevin Gilbride et avec les nombreuses remarques des Giants sur le besoin de réparer cette attaque, d’aider Eli à revenir à sa forme d’antan et d’avoir un play-making TE, drafter Ebron semble logique. De plus, les Giants, qui laissent rarement (pour ne pas dire jamais) fuiter leurs impressions sur les candidats, auraient laissé entendre à une semaine de la draft qu’ils n’étaient pas fan d’Ebron. Ça pue l’écran de fumée à plein nez (et c’est pas bon pour les poumons).
Aaron Donald, Zack Martin et Taylor Lewan étaient dispo mais le Jerry Reese qui sommeille en moi n’a su résister à l’idée de drafter le futur Jeremy Shockey des Giants (avec un meilleur caractère, espérons le).

2nd roud, pick #43: Ra’Shede Hageman, DT, Minnesota

Si j’ai osé snobbé Donald au premier tour c’est parce que j’étais quasi-certain de pouvoir mettre mes mains sur un DT au second tour. Louis Nix III n’étant plus dispo (CJ Mosley ayant été drafté 2 picks avant le mien) je me retrouve à devoir choisir entre l’énorme Timmy Jernigan de Florida State ou Ra’Shede Hageman. Ce choix ne fut pas facile mais au final l’immense carrure de Hageman (6ft6 pour 318 lbs) et la relative faiblesse de Jernigan en pass rush m’ont convaincu que Hageman était le bon choix.

3rd round, pick #74: Marcus Martin, C, USC

Encore un choix difficile vu la présence de Paul Richardson, Weston Richburg et Donte Moncrief lors de mon choix. Je me suis rapidement décidé à prendre un C car je savais que je ne trouverais pas de C aussi bon que Martin ou Richburg plus tard dans la draft et l’équipe manque terriblement de profondeur à ce poste (pour rappel les Giants ont au poste de C: JD Walton qui était blessé les 2 dernières saisons, Chris Snee qui est à 2 doigts de marcher avec un déambulateur et Dallas Reynolds qui n’est même pas certain de jouer pour une équipe en Septembre).
Au final je pense qu’on ne peut pas vraiment se tromper entre Martin ou Richburg qui ont chacun leurs qualités et leurs faiblesses (traduction: j’ai la flemme de vous faire un breakdown des 2 joueurs) mais pour moi Martin reste le meilleur C de cette draft.

4th round, pick #113: Ka’Deem Carey, RB, Arizona

A ce stade de la draft, mon objectif était de récupérer des joueurs avec un maximum de valeur tout en comblant des trous dans l’effectif de Big Blue. Il y avait quelques options intéressantes au poste de RB et WR mais au final mon attention s’est arrêté sur 2 prospects: Lache Seastrunk et Ka’Deem Carey. Le premier ressemblait à un David Wilson du pauvre: back électrique capable d’enrhumer toute une défense mais aussi beaucoup trop hésitant derrière la ligne d’engagement et incapable de bloquer. Non, Reese a déjà suffisamment à faire avec Wilson et il ne pense pas que la santé de son vieux coach supporterait 2 RB aux mains beurrées. Carey de son côté ressemble beaucoup à un certain Andre Brown et sa bonne santé devrait plaire à l’équipe.

5th round, pick #152: Brandon Coleman, WR, Rutgers

Vous vous commenciez peut être à vous demander si j’avais décidé de complètement ignorer le poste de WR et les suppliques de Victor Cruz. Que nenni, chers amis! Si il y a un truc que j’ai appris des Giants, c’est qu’ils ont toujours un oeil attentif sur les « petites » universités (dans le sens pas aussi importantes que Alabama, LSU ou Michigan) régionales et en l’occurrence Rutgers.
Autant vous dire qu’ici je ne me suis pas posé la moindre question: j’étais très tenté de drafter Coleman un tour plus tôt, mais le Reese qui sommeille en moi m’a ramené à la raison. Ce monstre physique (6ft6, 225 lbs) est perçu par certains comme l’affaire de la 2e moitié de la draft. Ils vont même jusqu’à dire que si il avait bénéficié de QBs aussi bon que ceux qu’ont eu Sammy Watkins et Mike Evans, il serait probablement drafté dans les 2 premiers tours.
Que Coleman se rassure. Il aura désormais un double champion du Super Bowl pour lui envoyer des passes.

5th round, pick #174: Michael Schofield, OT, Michigan

Encore une fois un choix difficile à cause de plusieurs options intéressantes: De’Anthony Thomas, Trai Turner, Justin Ellis et Josh Mauro étaient tous disponibles. Si mon choix s’est arrêté sur Schofield c’est parce que les Giants ont besoin de renforcer leur OL et que Schofield présente suffisamment de potentiel pour intéresser l’équipe à ce niveau de la draft. C’est un joueur bien bâti et avec pas mal d’expérience qui malgré quelques difficultés à contenir les speed rushers peut être développé comme G ou RT.

6th round, pick #187: Max Bullough, ILB, Michigan State

Bartholomeo l’a envisagé mais Thiergow l’a drafté (oui, je commence à parler de moi même à la 3e personne maintenant🙂 ). Je dois dire que si l’ami Barth ne l’avait pas mentionné, je serais probablement passé à côté mais du coup je me suis intéressé au bonhomme et j’ai bien aimé ce que j’ai vu. Disposant d’une carrure adéquate pour jouer LB en NFL, Bullough semble analyser et reconnaître l’action en jeu rapidement. Ceci est généralement suivi par une bonne prise de décision ce qui compense son manque de vitesse et d’agilité. D’une certaine manière, Bullough ressemble au Jon Beason post-blessure: ce dernier n’a plus les mêmes atouts physiques qu’avant mais il compense largement grâce à son incroyable QI sportif. Quelques années derrière Beason pourraient faire beaucoup de bien à Bullough.

Pour la draft complète, reportez vous ici.

CONCLUSION:

Au final cette draft est assez déséquilibrée puisque 5 des 7 picks sont dédiés à l’attaque mais c’est bien normal étant donné que l’offense a plus de besoins que la défense en ce moment. Si on se concentre sur la valeur, je pense avoir fait de bonnes affaires en récupérant Hageman au 2nd tour et Coleman au 5e tour. Les autres choix comme Ebron, Martin et Schofield répondent à des besoins immédiats tout en ayant une valeur intéressante.
J’ai voulu faire preuve d’un peu plus de fantaisie avec Carey et Bullough qui présentent des caractéristiques qui pourraient intéresser les Giants.

Mais attendez! Ce n’est pas fini…

Alors j’entends déjà mes 2 compères Bartholomeo et Rookie_BzH râler car on avait dit qu’on ne ferait qu’une mock chacun mais étant le maître des lieux, je me permet de faire ce qu’il me plaît😛 Donc voici une 2nde mock draft que j’ai tenté avant de publier cet article:

  1. 1st round, pick #12: Zack Martin, OT, Notre Dame
    J’aurais pu opter pour Lewan mais Reese veut des candidats « propres » au premier tour et Martin a le profil du bon élève.
  2. 2nd round, pick #43: Louis Nix III, DT, Notre Dame
    Un petit steal qui n’était pas disponible lors de la dernière draft. Je ne pouvais résister
  3. 3rd round, pick #74: Marcus Martin, C, USC
    Encore une fois je n’ai pas pu m’empêcher de le drafter.
  4. 4th round, pick #113: Donte Moncrief, WR, Ole Miss
    J’ai longtemps hésité entre reprendre Coleman mais l’idée était d’avoir une draft différente. CJ Fiedorowicz a aussi été considéré mais j’espérais l’avoir au 5e tour.
  5. 5th round, pick #152: Xavier Grimble, TE, USC
    Il faut croire que j’ai été trop téméraire pour Fiedorowicz mais Grimble me semble être une bonne alternative. Il a un passif de joueur très susceptible aux blessures mais vu le talent, le prendre au 5e tour est une assez bonne affaire.
  6. 5th round, pick #174: Michael Schofield, OT, Michigan
    Encore une fois j’imite ma précédente draft mais Schofield a vraiment un profil plaisant. Encore une fois l’idée de prendre DAT à ce tour me chatouillait mais…
  7. 6th round, pick #187: De’Anthony Thomas, RB, Oregon
    Cette fois j’arrive à l’avoir au 6e tour. L’idée de le drafter au 5e tour me dérangeait dans l’autre draft car j’avais déjà drafter un RB et j’ai peur que DAT entre dans la case de la star de NCAA qui a tout réussi car il ne jouait pas que contre des joueurs de calibre professionnel mais ne fera rien en NFL. Cependant au 6e tour c’est une autre affaire et refuser de le sélectionner à ce stade de la draft serait pratiquement criminel.

2 réflexions au sujet de « 2014 BBB mock draft: Thiergow »

  1. 3 mocks draft et pas un joueur en commun, on est fabuleux !
    Rien à dire sur tes trois premiers choix, tous logique. J’aimerais en revanche revenir sur Carey. Ce n’est pas le joueur qui me pose un problème mais le poste. J’ai vraiment pas envie de voir Reese drafter un RB. Notre escouade tient à peu près la route (Jennings, Hillis, Cox + Wilson, peut être). Je pense qu’il y aurait mieux à prendre avec un tel choix. Si Reese veut vraiment un RB, alors j’espère que ce sera pour un 6eme tour (voire notre second 5eme). De plus, tu as pris qu’un défenseur dont on est assuré de la production (j’ai peut être fait la même chose mais cela n’a rien à voir ^^ ).
    J’aime beaucoup en revanche le choix de Schofield au 5e tour, il y a vraiment quelque chose à en tirer de ce joueur (Bon diu, que cette classe de OT est profonde).

    Sinon, j’ai même pas envie de parler de ta deuxième draft, que tu t’autorises (preuve de ton narcissisme profond🙂 ) alors que nous on n’y a pas eu droit ! Sérieusement, j’aime pas du tout ta draft, j’ai vraiment pas envie d’un OT au premier tour (sauf Matthews bien évidemment), Nix, je dis oui, tout comme à Marcus Martin, mais Moncrief et Grimble, franchement, c’est non. Sinon, toujours oui à Schofield, même s’il me mets Faf Larage dans la tête (rapport à Prison Break pour ceux qui aurait pas suivi sur cette comparaison bizarre). Enfin, DAT, j’y crois pas trop en NFL mais ça peut être marrant à voir.

    En définitive, ta première draft est plutôt bonne (je vais pas faire être chiant pour un 4th round) mais, sur la deuxième, je suis heureux que tu sois loin du Radio City Music Hall, et que tu laisses Reese tranquille🙂

    • Pour le RB, je pense que même si on a une escouade qui a priori semble bien fournie, on a quand même beaucoup d’interrogations:
      -Jennings: ok
      -Wilson: jouera-t-il a nouveau un jour et si oui, a quel niveau? On en a pas la moindre idée et on avait déjà des doutes sur son avenir avant ses problèmes de santé.
      -Hillis: c’est une solution à court terme mais je ne me sens pas encore assez confortable avec lui
      -Cox: a montré quelques flashes mais encore rien de substantiel pour se dire qu’il fera un jour un bon RB

      Du coup prendre Carey permet d’anticiper une carence l’année prochaine. C’était l’intention derrière ce pick.

      La seconde draft en effet n’est pas aussi bonne mais je voulais tenter quelque chose de vraiment différent pour voir ce que ça donnerait.

Les commentaires sont fermés.