Draft 2014 : Les cibles potentielles des Giants

LES BESOINS

Avant toute chose, commençons par identifier les besoins des New York Giants qui ont réalisé une campagne de free agency exceptionnellement active et qui se sont bien renforcés. Passons sur les postes de quarterback, où Eli Manning est indéboulonnable, et de fullback, où Jerry Reese a réussi l’exploit de signer deux des meilleurs joueurs à ce poste de la Ligue ; John Conner et Henry Hinosky.

Le nouveau coordinateur offensif Ben McAdoo est réputé pour aligner jusqu’à quatre receveurs simultanément donc les Giants auront besoin d’au moins un renfort de ce côté-là. Même chose pour le poste de tight end, d’une importance cardinale pour le nouvel OC, qui est très mal représenté à New York. Il s’agit donc des deux principaux besoins offensifs de Big Blue en attaque, bien que l’addition d’un OL soit impérative pour compenser l’incertitude à certains postes (LT et C en particulier) et apporter plus de profondeur à une escouade décimée par les blessures l’an passé. Un running back supplémentaire ne serait également pas un luxe inutile.

En défense, le poste de CB est blindé, même si le court contrat de Walter Thurmond pourrait inciter Reese à lorgner sur un slot cornerback en fin de draft. On pensait la secondary bien renforcée mais l’avenir opaque de Will Hill devrait faire envisager aux Giants une solution de remplacement au poste de safety.

Le front seven est donc le chantier le plus important puisqu’il est nécessaire d’apporter de la profondeur avec un defensive tackle et de chercher un futur titulaire à former en tant que defensive end. Même chose chez l’escouade des linebackers qui est toujours très soft ; Jon Beason traîne un lourd passif de blessures tandis que Spencer Paysinger et Jameel McClain sont de bons role players mais n’ont pas le potentiel de titulaires indiscutables.

En résumé, les besoins principaux se situent aux postes de WR, TE, OL, DE, DT, LB et S. Soit sept positions différentes. Rappelons que les Giants disposent de sept choix répartis sur les six premiers tours de la prochaine draft (un choix de compensation au sixième tour, le choix du septième tour a été envoyé aux Carolina Panthers).

1ST ROUND

On partira du principe que des joueurs tels que DE Jadeveon Clowney (South Carolina), WR Sammy Watkins (Clemson), LB Khalil Mack (Buffalo) et OT Greg Robinson (Auburn) ont déjà fait le bonheur d’une autre franchise, ce qui sera très probablement le cas lorsque viendra le moment des Giants.

No-brainer

Voilà les joueurs que Big Blue ne doit absolument pas laisser passer s’ils sont disponibles, outre les top prospects précités. Il n’y en a que deux, par ordre de préférence : WR Mike Evans (Texas A&M) et OT Jake Matthews (Texas A&M). Le premier est un receveur très productif, athlétique et d’un gabarit imposant qui fera une cible immédiatement redoutable pour Eli. Le second est un futur franchise left tackle avec un pedigree impressionnant (fils de Bruce Matthews, cousin de Clay Matthews) qui possède un potentiel hors normes.

Consensus

Ici, les joueurs qui reviennent le plus souvent dans les sélections des mocks draft et dont vous avez donc très certainement entendu parler. TE Eric Ebron (North Carolina) est considéré comme le meilleur tight end, qui sait aussi bien recevoir le ballon que bloquer. OT Taylor Lewan (Michigan) a le talent pour devenir un excellent franchise left tackle mais son caractère pose quelques inquiétudes. Enfin, DT Aaron Donald (Pittsburgh) est un lineman dominant qui sait chambouler l’OL adverse.

Dark horse

Ces dernières années, Reese a pris tous les experts à contre-pied en sélectionnant des joueurs que personne n’imaginait atterrir à New York (Pierre-Paul, Amukamara, Wilson, Pugh). Il pourrait donc rester fidèle à son habitude et choisir un prospect inattendu. DE Kony Ealy (Missouri) est le second meilleur defensive end de cette classe et il sera très convoité. S Ha’Sean Clinton-Dix (Alabama) est certainement le meilleur à son poste et il est très complet. L’avenir en pointillés d’Antrel Rolle (retraite en 2015 ?) et la situation de Will Hill pourraient conduire Reese à blinder encore un peu plus la secondary. WR Odell Beckham Jr. (LSU) est la valeur montante de ces dernières semaines et un receveur très athlétique, capable d’apporter une nouvelle dimension à l’attaque de Ben McAdoo. OT Zack Martin (Notre Dame) ne cesse également de voir sa cote grimper. Polyvalent, il est qualifié pour jouer aussi bien left tackle que right tackle ou même guard.

Je cite rapidement LB C.J. Mosley (Alabama) ou LB Anthony Barr (UCLA) car je ne pense pas qu’ils correspondent à ce que cherche New York mais on ne sait jamais.

SECOND-THIRD ROUNDS

Pas mal de joueurs susceptibles d’intéresser les Giants et qui rentrent dans nos critères ici mais je vais seulement passer sur les principaux.

DE Stephon Tuitt (Notre Dame) est un pass rusher imposant comme les aime Tom Coughlin et il a le potentiel pour exercer un impact immédiat, tout comme son coéquipier DT Louis Nix III (Notre Dame) qui a vu son stock baisser suite à sa fin de saison à l’infirmerie mais qui est indéniablement un monstre physique. DE Kareem Martin (North Carolina) fait également office de pass rusher séduisant pour Big Blue. DT Ra’Shede Hageman (Minnesota) pourrait aussi plaire à Reese avec son profil de bulldozer des tranchées.

Au rayon des cibles pour Eli, on peut citer WR Kelvin Benjamin (Florida State), récent champion national et comparé à Calvin Johnson pour son gabarit. Il offrirait une sorte d’hybride entre receveur et tight end. WR Donte Moncrief (Mississippi) est un joueur qui revient souvent dans les discussions autour des Giants, de même que TE Troy Niklas (Notre Dame) qui semble être le tight end le plus convenable aux attentes de Coughlin puisqu’il sait bloquer et qu’il est un excellent route runner. TE Jace Amaro (Texas Tech) est plus habile pour attraper le ballon mais mauvais bloqueur et TE Austin Seferian-Jenkins (Washington) est peut être le plus complet.

Au rayon des offensive linemen, les Giants pourraient craquer pour OT Joel Bitonio (Nevada) dont la cote grimpe sans cesse ou OT Cyrus Kouandjio (Alabama) qui, à l’inverse, chute dans les boards. C’est aussi au deuxième ou au troisième tour que New York pourra sélectionner l’un des meilleurs centers de cette classe parmi C Weston Richburg (Colorado State), C Marcus Martin (USC) ou C Travis Swanson (Arkansas).

Jerry Reese devra aussi garder un oeil sur des linebackers tels que LB Chris Borland (Wisconsin) qui pourrait être formé derrière Jon Beason en attendant de prendre sa place, LB Ryan Shazier (Ohio State) qui est un joueur très productif ou LB Christian Jones (Florida State), un athlète très convoité à partir du second tour.

FOURTH-FIFTH-SIXTH ROUNDS

Cette classe est très fournie en qualité et nous retrouverons des joueurs choisis au quatrième ou au cinquième tour qui auraient pu l’être au troisième à une autre époque.

C’est le cas, par exemple, de DT Anthony Johnson (LSU) qui correspond au profil recherché par les Giants puisqu’il est massif et puissant. Ou encore OL Michael Schofield (Michigan), capable d’évoluer à presque tous les postes sur la ligne offensive. DE Jackson Jeffcoat (Texas) également, qui est un pass rusher très vif mais qui a vu sa cote baisser.

On trouve également des joyaux à polir, des joueurs avec beaucoup de potentiel mais dont on ne sait pas encore s’ils pourront exprimer leur talent en NFL. RB De’Anthony Thomas (Oregon) ou RB Dri Archer (Kent State) sont de cette trempe. Ils sont tous deux des running backs très rapides et explosifs, capables de porter le ballon ou de le recevoir, ce qui en fait d’excellentes armes pour un système offensif aussi varié que celui que devrait instaurer Ben McAdoo. En outre, ils sont également d’excellents returners, une facette à ne pas négliger.

TE Xavier Grimble (USC) pourrait plaire à Coughlin car il possède d’excellentes mains et il s’avère être une vraie menace dans la red zone. OT James Hurst (North Carolina) dispose d’un bon potentiel, de même que son coéquipier C Russell Bodine (North Carolina). Les Giants pourront également parier sur DE Aaron Lynch (South Florida), talentueux mais caractériel et feignant, ou DE Cassius Marsh (UCLA) qui pourrait être un steal au sixième tour s’il confirme son potentiel. Pour terminer, DT Justin Ellis (Louisiana Tech) est un joueur qui plaît beaucoup aux scouts car il possède un gabarit imposant et une puissance colossale mais il ne semble pas encore complètement prêt pour le niveau NFL.

CONCLUSION

Comme toujours, difficile de connaître le plan du front staff, qui a néanmoins beaucoup de travail pour continuer à ajouter de jeunes et solides éléments à l’effectif. Heureusement pour les Giants qui sont en pleine reconstruction, cette cuvée est très qualitative et quantitative. Il faudra cependant faire mieux que ces dernières années pour choisir les joueurs adéquats car de nombreuses sélections de draft se sont révélées de véritables échecs. C’est le boulot des scouts et du GM de gérer cet aspect et on espère qu’il sera bien fait.

15 réflexions au sujet de « Draft 2014 : Les cibles potentielles des Giants »

  1. Perso je suis fan du choix de Donald au 1er tour…La perte de Linval Joseph laisse un grand vide dans la ligne.Et je vois bien un OT au second tour,ça servirait à rien d’ajouter une cible à Eli si celui ci a toujours le nez dans le gazon….

    • Je trouve pas que ces deux postes figurent parmi les plus grandes priorités alors j’espère que Reese choisira un joueur à une position différente, à moins de tomber sur un gros steal comme Greg Robinson ou Jake Matthews.

  2. Si je dois donner un eventuel choix qui sera donc approximatif vu qu’on sait pas ce que vont prendre les autres, je dirai : 1er – Taylor Lewan; 2eme- Jace Amaro/Benjamin Calvin
    Parce que Taylor Lewan est le troisieme top OT de cette draft et je pense que Matthews et Robinson seront deja pris. et apres le deuxieme round, je vois un TE parce que ca urge et que Jace Amaro semble un complete tigh end et/ou Benjamin Calvin sera un WR redoutable notamment en end zone (la ou nous pechons)

    • Jace Amaro était plutôt utilisé comme receveur à Texas Tech, qui a une attaque « air raid offense » (rien que le nom annonce la couleur). Il n’a jamais été utilisé pour bloquer. A voir si McAdoo s’en fout ou s’il veut un TE plus traditionnel.

      • Jace Amaro sait blocker. Et Ebron reste quand meme le meilleur a ce poste, c’est un monstre! Il peche sur le block mais il peut apprendre. Je pense que si il dispo au 12 eme choix ce serait bete de passer dessus.Honnetement c’est pas une super classe TE cette année, et je place pas beaucoup de confiance en Nikklas, S-JENKINS, Fiederowciz.. Je les vois pas TE1. Et j’aime beaucoup les OT du second tour : Morgan Moses – Kouandjio – Bitonio. Ils semblent vraiment complet.
        Trop de choix possible a cette draft mais vu les prospects, on pourra avoir je pense que du bon

  3. A prendre un TE au second tour,je préfère Nikklas…Par contre je suis le seul à penser que on a un gros besoin d’un top DT?

    • Au niveau des TE je suis pas très chaud sur Ebron parce que je ne trouve pas qu’il vaille un 12e choix mais tous les autres me plaisent bien, selon l’utilisation que veut en faire McAdoo. J’ai bien sûr un faible pour Xavier Grimble, dont j’ai suivi tout le cursus universitaire, mais ses blessures à répétition sont un sujet d’inquiétude.

      Au niveau des DT il y a beaucoup de joueurs avec un profil intéressant pour New York cette année, Reese pourra en trouver un balèze même au quatrième tour. Pour moi, les priorités sont 1) WR/TE, 2) LB, 3) S.

  4. Un aspect fondamental va entrer en compte dans le choix de Reese : le niveau de rétablissement de Beatty et la confiance que Tom Coughlin et Ben McAdoo placent encore – ou ne placent plus – en lui. La saison dernière était-elle un accident ou bien Beatty est-il vraiment surcoté ? Dans le deuxième cas, prendre un LT à la draft deviendra essentiel.
    S’ils choisissent de faire confiance à Beatty, la priorité me semble se situer aux postes de TE et DT.

    • On parle avec insistance de Lewan ou Martin pour les Giants. J’espère que c’est simplement pour forcer un peu les franchises de devant à choisir un OT et faire tomber des joueurs plus bas que prévu, comme Clinton-Dix ou Evans. Selon moi (qui n’ai rien d’un GM cependant), Beatty sort d’une mauvaise saison où il a été blessé et où la ligne offensive, décimée, n’était jamais la même deux matches de suite. Toujours d’après moi, si les Giants choisissent un OT, j’aimerais plutôt que ça soit pour bouger Pugh à l’intérieur, ou vraiment pour blinder la ligne offensive qui a besoin de profondeur.

  5. Je suis peut-être un peu trop « pro-vieux » mais je crois plus à la résurrection de Snee qu’à celle de Beatty. Bouger Pugh à l’intérieur me semble donc moins essentiel que de sécuriser vraiment le côté aveugle d’Eli, ce que Beatty n’a pas fait du tout la saison dernière. Alors oui, j’entends bien qu’il a été blessé, que les autres n’étaient pas bons etc etc. Mais je trouve que vous êtes nombreux a être beaucoup plus indulgents avec Beatty que vous ne l’avez été avec Diehl et que vous l’êtes aujourd’hui avec Snee. Si l’un des deux vieux grognards avait fait les erreurs faites par Beatty l’an dernier, il aurait été cloué au pilori, qu’importe qu’il soit blessé ou que les autres soient moins bons.
    Si Beatty reste starter, il doit une revanche à toute la famille Big Blue : aux fans, à Eli, à Reese, à Coughlin, à ses camarades coupés ou non conservés alors qu’ils n’avaient pas été plus mauvais… Bref : au boulot Will !

    • Avec tout le respect dû à Chris Snee, il est sur la pente descendante, il est très proche de la retraite, et son état de forme l’empêchera certainement de tenir toute la saison sans se blesser ou, du moins, comme titulaire. Big Blue a souffert ces dernières années de trop se reposer sur ses « vieux », d’où le rajeunissement actuel de l’effectif.
      Choisir un guard ou bouger Pugh à l’intérieur (plutôt au poste de center d’ailleurs) ne serait pas un désaveu vis-à-vis de Snee mais plutôt un plan pour préparer un avenir très proche et assurer la profondeur de la ligne offensive.
      Concernant Beatty, il possède un bilan global plutôt positif depuis son arrivée aux Giants qu’une saison blanche ne doit pas remettre en cause. Surtout, son gros contrat force quelque peu le front staff à lui offrir une seconde chance. Coughlin a déjà certainement un plan de secours pour bricoler une solution au cas où Beatty déconnerait encore, par exemple placer Pugh à gauche.

  6. Il y a un OG sur lequel j’ai flashé c’est Xavier Su’a Filo ! C’est un solid OG qui serait un bon remplaçant pour le vétéran Snee ! C »est un jour qui tombe en fin de first round voir début 2nd round ! Il vaut vraiment le coup mais bon avec ce besoin en TE faut voir ..

Les commentaires sont fermés.