Courrier des lecteurs

Oui, je suis bien conscient que je vous ai un peu abandonné ces derniers temps et je m’en suis rendu compte il y a 2 jours quand je me suis rappelé qu’il y avait des questions de lecteurs auxquelles je n’avais pas répondu depuis 2 semaines… Milles excuses. Je vais rattraper ce retard de suite.

courrierdeslecteurs

Christophe: salut,
tout d’abord peut tu me dire qu’elle est la marge financière dont dispose les giants pour cette intersaison .
ensuite ,après deux saison très moyenne parle t on du coté de new york d’une renégociation du contrat d’éli ? c’est le plus gros contrat de l’équipe je crois . un geste de sa part ne serait pas malvenu car au vue des dernières saisons il est largement surpayé mais ca c’est juste mon avis .
enfin pourrait tu m’éclairer sur  » l’argent mort  » que tu cite dans divers articles .est ce de l’argent bloqué , inutilisable ou de l’argent que l’on donne quoi qu’il arrive aux joueurs dans l’attente de tes réponses .

Mon cher Christophe, merci d’avoir patienté et désolé pour cette réponse tardive (NB: si jamais j’oublie de répondre à une de vos questions, vous pouvez me relancer au bout d’une semaine😉 ).
Alors pour répondre à tes nombreuses questions:

(NDB: Etant que mes réponses étaient assez longues, je coupe l’article ici pour plus de lisibilité sur la page d’accueil du blog)

SUR LA MASSE SALARIALE:

Aujourd’hui les Giants ont un peu plus de 5 millions $ de cap space et environ 2,78 millions de dead money. Cela laisse aux Giants un peu de marge de manoeuvre pour signer quelques petits free agents sachant qu’on estime que les Giants devront attribuer environ 2,5 millions $ de leur masse salariale à leurs rookies.

SUR LE CONTRAT D’ELI MANNING:

Concernant le contrat d’Eli, en effet il va peser très lourd dans la masse salariale des Giants avec 20,4 millions $ de cap hit (plus gros cap hit de toute la Ligue en 2014) soit environ 15% de la masse salariale attribuée à un seul joueur en 2014. Comme tu dis, au vu des performances d’Eli récemment (bien que je ne sois pas vraiment d’accord pour dire que 2012 était médiocre – pour moi ça reste une bonne saison mais elle n’est pas aussi bonne que l’excellente saison 2011, mais bon ceci est un autre débat), on est en droit de se dire qu’Eli est surpayé.

Alors quelles sont les options face à un tel constat?

  1. Restructurer le contrat: Cela implique de transformer son salaire de base en bonus de sorte à répartir l’impact de ce bonus sur le nombre d’années restant sur son contrat. Pour le joueur c’est tout bénéf car il reçoit une grosse somme d’argent d’un coup.
    • Avantage: Mettons que sur les 15,15 millions $ de salaire de base dûs à Manning en 2014, on transforme 10 millions en bonus. Etant donné qu’Eli a encore 2 saisons restant sur son contrat, cela permettrait de répartir la charge de ces 10 millions sur 2 saisons et donc cela créerait 5 millions $ d’économies pour 2014.
    • Inconvénient: Le problème de la restructuration de contrat c’est que si elle fait du bien à court terme, ce n’est pas une bonne solution pour le long terme car on ne fait que reporter à l’année suivante le problème qu’on a en 2014. En d’autres termes, les 5 millions d’économies en 2014 seront ajoutés à la charge salariale d’Eli en 2015 c’est-à-dire qu’au lieu de coûter 19,75 millions en 2015, il en coûterait 24,75 millions. Par ailleurs, restructurer son contrat en 2014 rendrait l’option de le couper en 2015 beaucoup plus difficile car le montant de dead money (j’expliquerais cette notion plus tard dans cet article) en 2015 augmenterait et donc l’économie tirée d’un éventuel cut d’Eli en 2015 ne serait plus aussi bonne qu’avant.
  2. Renégocier le contrat d’Eli à la baisse: Cette option est aussi envisageable mais en pratique très difficile à mettre en place. Pourquoi? Parce que qui dit négociations dit accord des 2 parties. Les Giants ne peuvent pas imposer à Eli de baisser son salaire si il n’en n’a pas envie. Cela est parfois possible pour certains quand le joueur en question sait que si il n’accepte pas une baisse de salaire, il se retrouvera au chômage. Les Giants pourraient très bien menacer Eli d’une telle décision mais Eli sait très bien que les Giants ne couperont jamais leur franchise QB sans solution de rechange et avec 7 millions de dead money à supporter en 2014.
    • Avantage: Si un accord est trouvé sur une baisse de salaire, le cap hit d’Eli sera réduit sans que ceci n’impacte de manière négative les années suivantes.
    • Inconvénient: Difficile à mettre en pratique dans le cas d’Eli car les Giants n’ont aucun moyen de pression pour lui faire accepter une telle chose
  3. Signer une extension de contrat: Eli arrivant en fin de contrat à l’issue de la saison 2015, l’équipe va être amenée à se demander si elle prolonge le contrat d’Eli ou pas.  Le problème est que faire signer une extension à Eli signifie nécessairement augmenter son salaire annuel. Pensez vous vraiment qu’Eli accepterait de continuer à être payé moins que Tony Romo, Matt Stafford, Matt Ryan, Jay Cutler (aucune victoire au Super Bowl et très peu de succès en playoffs) ou encore Joe Flacco (une seule victoire au Super Bowl mais pas aussi bon qu’Eli). Notez que je ne cite pas Peyton Manning, Drew Brees et Aaron Rodgers qui ont chacun un Super Bowl de moins qu’Eli mais restent quand même des QB bien meilleurs que ce dernier. Laissez moi poser la question différemment: accepteriez vous de signer un contrat avec un salaire moins que certains gars dans votre boîte qui sont moins bons que vous? Probablement pas. Et même si on peut se dire qu’Eli gagne tellement d’argent qu’il peut très bien se passer d’un ou 2 millions en plus par an, rappelez vous que les joueurs de la NFL ne sont pas des oeuvres de charité et qu’ils cherchent à gagner un maximum d’argent durant la courte carrière qu’ils ont au niveau professionnel (la durée moyenne d’une carrière en NFL est de 3 ans). Par ailleurs, Eli (et son agent) sait que ce n’est pas le moment idéal pour lui de signer une extension. Même si il parvenait à obtenir une augmentation avec une extension, celle-ci ne serait pas aussi bonne que si il négociait le contrat après une bonne saison. N’oublions pas que nous ne sommes dans Madden où il est possible de faire signer pratiquement n’importe quoi à n’importe quel joueur quand on veut.
    Donc pour en revenir à ce que je disais, prolonger Eli voudra nécessairement dire augmenter son salaire. Autrement Eli n’a aucun intérêt à signer une extension.

    • Avantage: Même si l’extension implique une augmentation de salaire, les équipes parviennent généralement à structurer le contrat de sorte qu’il soit backloaded c’est-à-dire que les premières années du contrat le joueur reçoit un petit salaire de base (le joueur compense cela en négociant une grosse garantie salariale et/ou un gros bonus de signature) donc le cap hit est allégé au début.
    • Inconvénient: Prolonger et donc augmenter un joueur qui a joué moyennement ces derniers temps constitue un gros risque pour les Giants car on ne sait pas si Eli sera capable de revenir au niveau de 2011.
  4. Couper Eli: Oui, se séparer d’Eli est aussi une option envisageable pour les Giants mais se séparer aussi brutalement d’un double champion du Super Bowl après juste une mauvaise saison serait tout simplement suicidaire et très peu avantageux car les Giants n’ont aucun plan de rechange pour Eli.
    • Avantage: Couper Eli permettrait de faire une économie de 13,4 millions $ en 2014.
    • Inconvénient: Outre le fait que couper Eli ferait supporter aux Giants 7 millions $ en dead money (oui, j’y viens!), le plus gros inconvénient d’une telle option est de trouver le remplaçant d’Eli. Pensez vous vraiment que vous voulez voir Curtis Painter ou Ryan Nassib mener les Giants en 2014? Y avait-il et y a-t-il un QB sur le marché qui selon pourrait faire mieux qu’Eli? Michael Vick? Mark Sanchez? Tim Tebow? Et quid des rookies se présentant à la draft cette année? J’entends dire que cette classe de QB n’a rien de mirobolant par rapport à la classe d’Andrew Luck et Robert Griffin III.

Les Giants ont décidé de ne pas toucher au contrat d’Eli cette année et je pense qu’ils ont raison. Restructurer son contrat ne ferait que compliquer encore plus la tâche pour 2015. Imaginez qu’Eli soit encore pire en 2014 et qu’on soit obligé de le remplacer en 2015. Je ne le souhaite pas mais si il faut s’attendre au pire scénario possible, il vaut mieux ne pas se mettre des bâtons dans les roues à l’avance. Et puis renégocier son contrat à la hausse comme à la baisse est tout simplement impraticable: les Giants ne prendront pas de risque inconsidéré tandis qu’Eli n’acceptera pas de baisser son contrat si il peut s’en passer. Enfin comme j’ai dit, couper Eli aujourd’hui serait tout simplement suicidaire et ne serait absolument pas logique quand l’équipe vient de changer de coordinateur offensif en disant que l’important était d’aider Eli à retrouver son niveau d’antan.

Au final il y a une 5e option à la situation d’Eli que les Giants ont pris et que je n’ai pas cité précédemment: ne rien faire.

  • Avantage: Eli ne coûte pas plus cher en 2015 et donc les Giants auront plus de marge de manoeuvre pour faire ce qui est mieux pour l’équipe.
  • Inconvénient: Eli prend 15% de la masse salariale à lui tout ce qui réduit la marge de manoeuvre de l’équipe pour s’améliorer en 2014.

SUR LA DEAD MONEY OU ARGENT MORT:

Tu as tout à fait compris l’idée générale de la dead money: c’est de l’argent inutilisable qui compte dans la masse salariale des Giants. Mais alors d’où vient cette dead money?
Pour le comprendre, il faut remonter à la composition du contrat. D’ailleurs on va prendre un exemple très concret en analysant le contrat de Geoff Schwartz que nous avons signé cette année. Voici les détails du contrat de Schwartz: 4 ans, 16.8 millions $ dont 3.2 millions $ de bonus à la signature, 1 million $ de salaire garanti et 475 000 $ de bonus en 2015 si il est toujours dans l’équipe à une certaine date. Analysons un par un les éléments du contrat:

  • Le salaire de base: Il s’agit tout simplement de ce que Schwartz recevra chaque année. Ce salaire est payé sur toute la durée de la saison de manière hebdomadaire (donc 17 paiements). Sur ce salaire, 1 million $ est garanti quoiqu’il arrive à Schwartz (si on le coupe demain il recevra quand même ce million).
  • Le bonus de signature: Comme son nom l’indique, ce bonus est reçu à la signature du contrat. En d’autres termes, le joueur reçoit une certaine somme directement à la signature de son contrat même n’avoir rien fait. La particularité du bonus de signature c’est que l’impact de ce bonus dans la masse salariale est réparti sur la durée totale du contrat (mais pas au delà de 5 ans donc si le contrat faisait 7 ans, le bonus de signature ne serait réparti que sur les 5 premières saisons). Donc dans le cas de Schwartz, 3,2 millions divisé par 4 revient à 800 000 $ par an.
    Il faut bien comprendre que cet argent a déjà été payé à Schwartz. Ce n’est que l’impact de ce paiement sur la masse salariale qui est divisé sur la durée totale du contrat.
  • Le bonus de présence dans l’équipe: Ceci est un bonus optionnel qui n’est pas garanti et sera payé à Schwartz si les Giants ne l’ont pas coupé avant une certaine date en 2015.
  • Autres éléments: Il y a d’autres éléments qui peuvent apparaître dans le contrat comme des primes de résultat, des options et autres mais pour ne pas trop compliquer le sujet, je ne les aborderais pas cette fois.

Alors tout ceci est bien intéressant (ou pas) mais ça ne nous explique pas la dead money. Et bien tout simplement quand on coupe un joueur avant la fin de son contrat et qu’il reste de l’argent garanti à compter dans la masse salariale de l’équipe, tout cet argent garanti qui devait être compté dans le futur est accéléré pour être compté l’année où le joueur a été coupé.

Je me doute bien que ceci n’est pas forcément très clair donc je vais expliquer avec le contrat de Schwartz. Supposons qu’après la saison 2015 les Giants décident de se séparer de Schwartz pour une quelconque raison. A ce stade, il resterait encore 2 saisons dans le contrat de Schwartz pour lesquelles il resterait 1,6 millions de bonus garantis à supporter dans la masse salariale. Ces 1,6 millions étant garantis, il est normal qu’ils soient comptés dans la masse salariale mais comme le contrat est rompu de manière prématurée, les règles de la Ligue prévoient que l’argent garanti qui n’a pas encore été compté dans la masse salariale de l’équipe soit comptabilisée l’année où le contrat arrive à son terme. Autrement dit en coupant Schwartz entre 2015 et 2016, les Giants devraient quand même supporter dans leur masse salaire de 2016 les 1.6 millions $ qui restaient à comptabiliser pour Schwartz alors même que ce dernier n’est plus dans l’équipe.

On appelle donc ça de l’argent mort car c’est de l’argent que l’équipe ne peut pas utiliser mais doit quand même supporter dans sa masse salariale.

Voilà, j’espère que cette longue réponse aura permis de répondre à tes nombreuses interrogations. N’hésite pas à poser d’autres questions dans les commentaires si ce n’est pas clair😉

***

NorthCarolinaForLife: Au dela de mon coeur qui vient de se briser avec le depart de mon si cher(pas tant que ca finalement qd on voit son contrat…) Hakeem Nicks…je me posais des questions auxquelles chers amis vous pourrez repondre peut etre…
Qui est ce Rashard Jennings qu’on paye une fortune pour un RB, surtout qd on sait que le prix des RB est en chute libre…backup de MJD et de McFadden…la je pige pas le but
On a plus de DLine (quid de qui va stopper les rush adverses sans Linval et Tuck91…) mais on met du cash sur ce garcon…bon pas mauvais certes mais enfin bon…
Ensuite à l’heure ou tt le monde baisse son salaire, Eli a t il fait un effort apres sa calamiteuse saison pour permettre à son employeur de bien figurer l’an prochain? Pas sur…J’aime Eli mais j’aime encore plus BigBlue voyez vous.
Dernier point, Schwartz, super recrue a mes yeux, mais cela suffira-t-il après la desastreuse saison de notre OL?
Signature de Beason? Mon seul sourire de mars…avec le cut des Cowgirls, franchement couper Ware qui est le seul Boy respectable, bien joué Jerry…

SUR RASHAD JENNINGS:

Dire que l’on paye Rashad Jennings une fortune est un peu inexact si on considère d’autres contrats signés cette année:

  • Ben Tate a signé pour 2 ans et 7 millions avec les Browns soit 3,5 millions par saison
  • Knowshon Moreno a signé un contrat d’un an pour 3 millions avec les Dolphins
  • Donald Brown a signé pour 4 ans à 10,5 millions $ (3,5 millions par saison) dont 4 millions garantis
  • Joique Bell a signé une extension de 2 ans avec les Lions pour 7 millions $ (soit 3,5 millions par saison) dont 4,3 millions garantis.
  • Toby Gerhat a signé chez les Jaguars pour 3 ans à 10,5 millions $ (soit 3,5 millions par an) dont 4 millions garantis.

Certes Rashad Jennings a signé un contrat de 14 millions $ mais ce contrat est sur une durée de 4 ans (soit une moyenne de 3,5 millions $) et seulement 3 millions sont garantis (je ne sais pas pourquoi mais OverTheCap.com dit qu’il a signé un contrat de 10 millions pour 4 ans). Autrement dit, le contrat de Jennings bien que plus gros en volume reste dans la moyenne des contrats signés par d’autres joueurs cette année et surtout la part garantie reste bien plus faible. Par conséquent, en termes de risque financier, Jennings ne coûte pas grand chose aux Giants (il n’est même pas dans le top 20 des contrats de sa position) et l’équipe pourrait s’en séparer à moindre coût à partir de 2016.

Mais alors qui est Jennings? Comme tu dis, il a été backup de Maurice Jones-Drew et de Darren McFadden. Cela peut certes paraître excessif de donner autant d’argent à un backup mais en même temps réduire Jennings à un rôle de backup serait injuste. En effet en 4 ans, il a joué 53 matchs dont 17 titularisations (8 d’entre elles en 2013 chez les Raiders). Malgré peu de titularisations, Jennings a montré une bonne capacité tant à la course qu’à la passe. L’année dernière il a eu 163 tentatives de course pour 733 yards (4,5 yards par course) et 6 TD auxquels s’ajoutent 36 réceptions pour 292 yards.

Jennings apporte ce qu’il manquait aux Giants ces dernières années: un RB capable de jouer les 3 downs. Par ailleurs, le fait qu’il ait peu joué en 4 ans n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Au contraire, cela fait de lui un joueur frais qui n’a pas été trop abîmé par de nombreuses blessures (à votre avis pourquoi pensez vous que des gars comme MJD ou McFadden ont des petits contrats pourris vu leur talent? Parce que ces gars sont tout le temps blessés).

Bref même si Jennings n’a pas la notoriété de Ben Tate ou LeGarette Blount, ça ne veut pas dire qu’il est tout aussi bon. En signant ce joueur les Giants ont amélioré leur backfield offensif en prenant très peu de risques.

SUR LA LIGNE DEFENSIVE:

La perte de Linval Joseph fait mal aux Giants car ce joueur était en pleine forme et très productif. Il rendra les Vikings très heureux. Pour Justin Tuck, je suis moins certain. Si son leadership va manquer aux Giants, rien ne garanti qu’il soit aussi productif qu’en 2013. Je vous rappelle qu’avant 2013 Tuck était très inefficace et qu’il s’est bougé uniquement quand la fin de son contrat approchait. Je pense que les Giants auraient bien voulu garder ces 2 joueurs mais malheureusement ils étaient trop chers pour Big Blue et l’équipe devait avant s’occuper d’autres postes comme l’OL.

Alors est ce que ça veut dire que la ligne défensive est démunie pour autant? Je ne crois pas. Au poste de DT on a encore Cullen Jenkins et Jonathan Hankins. On a entendu dire que ce dernier avait montré suffisamment de bonnes choses à l’équipe en 2013 pour que celle-ci puisse se permettre de laisser filer Joseph si il était trop cher. Je vous rappelle qu’on a eu exactement la même situation avec Barry Cofield il y a quelques années: Cofield était un bon DT qui voulait un gros contrat (et il aurait tort de s’en priver) mais les Giants n’ayant pas suffisamment d’argent pour lui, ils ont décidé de placer leur confiance sur un jeune joueur qui leur avait montré de choses prometteuses. Ce joueur n’était autre que Linval Joseph. La boucle est bouclée. Pour les DE, c’est la même chose: Jason Pierre-Paul en rétablissement vaut aussi bien si ce n’est mieux qu’un vieux Justin Tuck, Mathias Kiwanuka est en bonne santé et peut rendre service pour pas cher et enfin Damontre Moore a montré de très bonnes choses lors de sa saison rookie. Certes cette escouade n’est pas aussi terrifiante que Strahan, Osi et Tuck mais elle a quand même un bon potentiel à mon humble avis.

SUR ELI MANNING:

J’imagine que tu as déjà eu la réponse que tu cherchais plus haut😉

SUR GEOFF SCHWARTZ ET LA LIGNE OFFENSIVE:

Depuis que tu as posé ta question, les Giants ont signé JD Walton pour jouer C et John Jerry pour jouer G. Ces 2 joueurs semble correspondre au profil privilégié par les Giants cette année: jeune joueur pas cher avec beaucoup de potentiel. Le premier revient de 2 saisons blanches à cause de blessure mais si il est capable de revenir à son niveau d’antan, les Giants auront fait une sacré affaires. Pour John Jerry, l’équipe a récupéré un jeune joueur en pleine santé et avec du talent mais qui a été impliqué dans une vilaine affaire de harcèlement moral sur un coéquipier. Jerry Reese et Tom Coughlin ont l’air de dire qu’à la suite de leur entretien, ils sont persuadés que Jerry a appris de ses erreurs et ne compte pas recommencer. Si il reste dans le droit chemin, les Giants auront récupéré un G tout à fait correct (certains disent même qu’il est bon mais que son talent ne pouvait pas s’exprimer à Miami) pour rien du tout. Dans le pire des cas, Jerry sautera et n’aura pas coûté grand chose aux Giants.

SUR JON BEASON:

Moi aussi je suis très content de cette signature. Bien qu’elle soit un peu chère pour un joueur qui n’est plus tout jeune et souvent blessé, on a vu à quel point Beason faisait du bien à cette défense.