Tom Coughlin signe une extension d’un an

Plus le temps passe et plus les questions sur l’avenir de Tom Coughlin à la tête des Gmen deviennent récurrentes.

Après une saison catastrophique, on s’était même demandé si le coach allait être poussé vers la porte. Si certaines têtes sont tombées et ont été remplacées par de nouveaux coaches, Tom Coughlin est restée en place.

Mais le coach en chef des Giants entrant dans la dernière année de son contrat avec l’équipe, on se demandait si il allait signer une extension. C’est désormais chose faite puisque que Tom Coughlin a signé une extension d’un an qui fait de lui le coach de Big Blue jusqu’à la fin de la saison 2015.

Cette petite extension n’a rien de bien étonnant. L’équipe n’aime pas laisser un coach entrer dans la dernière année de son contrat donc pour éviter une situation qui enverrait un message ambigu aux joueurs, l’équipe réaffirme sa confiance en Coughlin en lui faisant signer une extension d’un an.

***

Puisque nous parlons de Tom Coughlin, autant profiter pour évoquer quelques récentes remarques partagées lors du NFL Combine par le coach des Giants.

Tout d’abord, Coughlin est venu contredire toutes les rumeurs de changement radical au sein de l’attaque en déclarant que son nouveau coordinateur offensif, Ben McAdoo, n’est pas un véritable disciple de la philosophie offensive que l’on appelle West Coast:

“He does not describe himself as [a] West Coast [adherent]. He thinks more in terms of the ball going vertical and down the field if the opportunity presents itself.”

Coughlin a tenu à dire que l’équipe continuerait à accorder une place importante à la course:

“We’ll maintain a commitment to the run, and that’ll be a factor no matter what. That’s been agreed upon by all.”

Néanmoins, il admet tout de même qu’il y aura du changement par rapport à l’attaque mis en place par Kevin Gilbride. Pour plus de détails sur l’interview de Coughlin à propos de la nouvelle attaque des Giants, je vous renvoie à l’article du New York Post.

***

Coughlin s’est également exprimé à propos de certains joueurs:

  • Il ne semble pas très optimiste quant à la possibilité d’un retour d’Hakeem Nicks: “He’s a free agent. Who knows? You’d basically like to have all your free agents back. That doesn’t happen. You have guys injured, you have limitations on salaries. I’m sure that the market will dictate where Hakeem will go and we’ll see what happens.”
  • On constate le même manque d’optimisme sur le cas de David Wilson: “I really don’t know the answer to that question. He’s not going to be put out there unless he’s ready.” Il a tout de même dit que le joueur commençait à soulever des poids avec ses jambes.
  • Un peu plus d’optimisme concernant son gendre, Chris Snee: “He’s lifting. He’s building himself back up. He feels good and he’s looking forward to feeling better. Right now, I’m optimistic.”
  • Coughlin a réaffirmé sa confiance en son QB, Eli Manning: « I don’t know where the internal concern is. We’re very confident Eli will, with the help of others around him, return to the high stature we hold him in. I feel very good about that. »
  • Sur Jason Pierre-Paul: “At this point in time he’s on schedule.There was no surgery involved, so hopefully he’s going to return back to feeling the way he has in the past and be excited about himself because he feels good and there’s no limitations.”

6 réflexions au sujet de « Tom Coughlin signe une extension d’un an »

  1. Merci Thiergow pour l article du New York Post, très intéressant.

    Je sais pas trop quoi en pensé… Tom parle de changements subtils.. Et il parle sans arrêt de la rigueur, la préparation de McAdoo mais jamais de sa philosophie offensive. Tom aime les petit soldat bien préparer, dédier et qui suive ses direction stricte.

    Est ce qu on va avoir droit a la vieille recette de Tom enseigné par McAdoo. J espère que sa va être plus que sa. McAdoo semble pas avoir tout les pouvoir pour gérer son offensive comme bon li semble.

    7 millions de bonne raison de pas prendre sa retraite mais pas sur qu on va être meilleur cette année, malheureusement.

  2. Il faut aussi ajouter l’identité de l’organisation, les Giants jouent un style de football basé depuis toujours sur une énorme défense sensée stopper la course et sur une attaque plus conventionnelle basée d’abord sur l’établissement du jeu au sol. Il ne faut donc pas s’attendre dans ces conditions à une révolution, la wild cat, la pistol et la west coast offense n’ont pas droit de citer à NYC, pas tant que les Mara seront dans l’organisation me semble-t-il en tous cas. Le nouveau coordo. OFF est venu sous cette condition dans son contrat, soit il rempli sa part du job et il peut espérer être HC d’ici un ou deux ans, soit il échoue et il sautera avec Coughlin car je n’imagine pas que les proprios lui accordent deux saisons comme celle-là…

    • Tu as raison les Giants ont une identité, un style de football. Je suis d accord avec se style etc… J aime une équipe qui cours avec la balle, qui a un bon mixe, mais faut avoir les joueurs pour joué se style. Et je vois pas comment on pourrait être bon a courir régulièrement avec le ballon avec les RB et l OL qu on présentement. Notre OL est pas vraiment bonne et on a pas de RB numéro 1.

      • Je te rejoins sur l’analyse, il faut désormais compter sur le FA et la draft… A pourvoir aussi, un TE, des LB, un CB… bref il y a du taf pour Reese😉

  3. La campagne pour le titre est à ce prix et c’est pour ce type de mission qu’il est (bien) payé. Via la Free Agency, il peut combler les failles qu’il n’aura pas réussi à boucher via la draft, Thiergow parlait justement d’une certaine marge de manœuvre financière ainsi que d’une renégociation avec Eli qui serait bienvenue. Si comme c’est probable, certains FA ne ressignent pas chez nous, le salary cap sera encore plus confortable pour reconstruire.

Les commentaires sont fermés.