Bilan par position 2013: Tight End

Comme chaque année, Big Blue Blog fait le bilan de chaque position et en 2014, j’apporte mon aide à Thiergow. Après avoir décrypté les performances de nos QB, de nos RB et de nos WR, parlons aujourd’hui d’un poste qui aura fortement déçu cette saison : les TE.

#83 Brandon Myers : 16 matchs joués, 14 titularisations, 47 réceptions, 522 yards (11,1 yards/réception) et 4 TD

Alors que c’était surement la première fois depuis quelques saisons que l’on commençait une saison avec un TE qui sortait d’une bonne saison, on imaginait déjà Eli se régaler avec ce transfuge des Raiders. Myers sortait d’une saison à près de 1000 yards dans un équipe qui n’avait pas beaucoup d’armes offensives. On connaissait son point faible, ce n’est pas un « blocking TE ». On avait une petite crainte légitime car notre RB titulaire avait le même défaut. Finalement, Wilson a peu joué et Myers a été en dessous de tout. Le constat est peut être un peu dur mais quelle déception ! Prenez ses stats de 2012 (hormis les TD), divisez les par deux et vous obtiendrez ses stats de 2013.

La saison de Myers s’est déroulée en deux parties. La première fut catastrophique. Pas ou peu de stats. Et quand il sortait de sa boite, c’était que dans le « garbage time », quand il n’y avait plus d’enjeu. Brandon Myers a mieux fini la saison mais le mal était fait, et la décision quant à son avenir était prise. Il faut féliciter Reese pour le contrat. Il était payé presque au minimum en 2013, avec possibilité pour l’équipe de le prolonger. Reese a logiquement décidé de mettre un terme à l’aventure Myers. Désormais, la situation au poste de TE est comme tous les ans, on a pas de titulaire, on a pas de certitude ni de vision à long terme et de plus, pour la première fois depuis de très longue années, on a plus Mike Pope, l’ancien coach des TE, remercié par les Giants en janvier.

#86 Bear Pascoe : 16 matchs joués; 6 titularisations, 12 réceptions, 81 yards (6,8 yards/réception), 1 course, 2 yards

Bear Pascoe, membre des Giants depuis 2009, a été un véritable couteau suisse cette année. TE et FB, il aura eu l’occasion de se montrer sur le terrain. Je n’ai jamais été un grand fan de ce joueur. S’il est indéniablement puissant et efficace en blocs, il n’en reste pas moins qu’il n’a pas la carrure d’un TE #1. Cette année, il avait, en l’absence d’un titulaire établi, l’occasion de montrer qu’il était l’avenir à ce poste. Il ne l’a pas fait pour moi. Sa versatilité est peut-être son plus grand atout, mais, l’année prochaine, avec plusieurs FB qui peuvent être titulaire et l’arrivé très probable d’un nouveau TE, son avenir est incertain à New York avec la profusion de joueurs à ce poste; il est en effet très incertain que les Giants refassent une saison avec quatre TE dans l’effectif.

#84 Larry Donnell : 16 matchs joués, 1 titularisation, 3 réceptions, 31 yards (10,3 yards/réception).

La surprise de l’intersaison. Signé en tant « Undrafted FA » en 2012, il n’avait pas figuré dans l’effectif lors de la saison 2012. Repris à l’intersaison 2013, il avait, de façon surprenante, réussi à passer les « finals cuts » pour faire partie des 53 joueurs de l’effectif. La surprise allait même continuée car il jouera le premier snap de la saison de New York; contre les Cowboys. Malheureusement, on sait tous comment ce snap se terminera. Le reste de la saison, Donnell a été plutôt transparent et, lorsque qu’on l’a aperçu, ce ne fut pas pour de bonnes raisons. Il reste notamment en mémoire cette glissade en RZ qui a failli coûté une interception à Eli. Bref, Donnell fut moyen, comme ses collègues à son poste et comme la quasi-totalité de l’attaque. Je suis plutôt curieux de l’évolution de ce joueur, de savoir s’il parviendra à être de nouveau dans l’effectif en 2014. La concurrence devrait être rude, surtout que, d’ici là, on espère que Reese nous aura dégoté un titulaire (si possible pour plusieurs années mais cela serait peut être trop demander…)

#81 Adrien Robinson : 1 match joué, 0 titularisation, 0 yard.

S’il n’y a vraiment rien à dire sur la saison de Robinson (a t-il seulement joué un snap ?), je voulais parler un peu de la gestion de son cas. Pour avoir fait les previews des matchs cette année, j’ai été frappé par la présence, semaine après semaine, de Robinson dans la rubrique des blessés. Il a été quasiment toute la saison blessé mais toujours dans l’effectif. Il n’a pas été envoyé dans la PUP list, bloquant une place (sachant qu’on avait un surplus de TE dans l’effectif avec 4 joueurs à ce poste). Si on attend pas énormément d’un quatrième tour de draft (la limite du bust selon moi), Robinson n’a joué que 3 matchs en deux ans. Sa production devrait augmenter en 2014, faute de quoi son avenir dans l’équipe sevra fortement compromis.