Bilan par position 2013: Quarterback

Comme chaque année, nous faisons le bilan de chaque position et comme chaque année nous commençons par le poste le plus important: les QB.

#10 Eli Manning: 16 matchs joués, 16 titularisations, 317/551 (57,5%), 3818 yards, 18 TD, 27 interceptions, 39 sacks, 7 fumbles, 2 ballons perdus

Certains trouvaient que la saison 2012 d’Eli était décevante par rapport à 2011, mais ce n’était rien par rapport à la saison catastrophique qu’Eli a eu en 2013.

La saison commença très mal pour Eli qui envoya 3 horribles interceptions contre les Cowboys. En tout, a lancé plus de la moitié de ses 27 interceptions durant les 6 premiers matchs de la saison (15 interceptions pour 6 défaites). Il eu un léger répit contre les Vikings et les Eagles mais se remis rapidement à donner le ballon à l’adversaire ensuite. Au final Eli n’a joué que 3 matchs sans lancer d’interceptions et il a battu son propre record d’interceptions sur une saison qui était à 25 en 2010. Eli est le joueur avec le plus d’interceptions en 2013 et il y a un écart de 5 interceptions avec Flacco et Palmer. Notez aussi que c’est la première fois depuis 2004 – c’est-à-dire sa rookie year – qu’Eli termine la saison avec plus d’interceptions que de TD. C’est aussi la première fois depuis qu’il est titulaire – c’est-à-dire depuis 2005 – que les Giants terminent la saison avec un bilan négatif.

Face à ce constat désastreux, que peut on dire sur la saison d’Eli? Est ce entièrement de sa faute? Faut il l’exonérer complètement? Ni l’un ni l’autre. Il ne fait nul doute qu’Eli a énormément souffert de l’absence de protection, d’un running game très instable et d’une escouade de receveurs (WR/TE) très décevante par rapport aux saisons précédentes. Eli était mal entouré et il en a beaucoup souffert. Ceci étant dit, on ne peut pas non plus complètement exonérer Eli de toute responsabilité dans ce fiasco car notre QB titulaire a commis de nombreuses erreurs dans des conditions qui lui étaient relativement favorables.

Bref, cette saison est à oublier pour Eli. Ou plutôt à ne pas répéter car si on se contente d’oublier pour refaire les mêmes erreurs, ça ne sert à rien.

Eli arrive dans les dernières années de son contrat avec les Giants et aura un impact très lourd sur le salary cap en 2014 (20,4 millions soit le plus gros cap hit de la NFL). Si se séparer d’Eli aujourd’hui serait complètement insensé (on ne vire pas un double champion après une seule mauvaise saison et surtout pas quand on n’a pas de plan de rechange), Eli et les Giants devront bientôt discuter de l’avenir et cette discussion sera nécessairement influencée par le niveau de jeu d’Eli en 2014 (NB: couper Eli en 2014 permettrait de faire une économie de 13,4 millions $ pour 7 millions de dead money; en 2015, l’économie serait de 17,5 millions $ pour 2,25 millions de dead money). Ben McAdoo et Danny Langsdorf vont avoir du pain sur la planche pour remettre Eli sur pied.

#17 Curtis Painter: 3 matchs joués, 8/16 (50%), 57 yards, 2 interceptions, 1 sack, 2 fumbles

Painter a mis David Carr a la porte pour devenir le QB remplaçant d’Eli. Au final les Giants ont très peu utilisé Painter et vu son niveau de jeu, c’est pas nécessairement une mauvaise chose. Clairement aujourd’hui, je ne suis pas du tout rassuré de savoir que Painter est celui qui reprendrait les rênes de l’attaque en cas de pépin.

#9 Ryan Nassib: N/A

Comme on s’y attendait, Nassib n’a jamais été activé durant la saison. Quelques fans souhaitaient que les Giants fassent jouer le rookie en fin de saison afin qu’il prenne un peu d’expérience mais très franchement, je suis content que les Giants ne soient pas tomber dans ce piège. Faire jouer Nassib vu l’état de l’attaque aurait sûrement traumatisé le jeune QB.

Avec l’arrivée d’un nouvel OC et nouveau QB coach, Nassib aura peut être une chance de mettre en avant ses qualités de passeur et pourquoi pas devenir le QB#2 de l’équipe.