Pourquoi les Giants ont-ils eu raison de ne pas tanker ?

Aujourd’hui, article un peu spécial puisqu’on va discuter tanking. Pour les non-initiés, le tanking est une pratique courante en NBA notamment, qui consiste à balancer la saison, à essayer de gagner le moins de matchs possibles afin d’avoir un choix de draft plus haut. Si la NBA essaye de lutter contre cette pratique avec la loterie afin de déterminer qui aura le premier choix, la NFL se contente de prendre le sens inverse du classement.

Pourquoi prendre aussi peu de mesure ? Car en NFL, le tanking n’existe quasiment pas. En effet, le peu de matchs permet aux équipes de croire longtemps aux Playoffs et, de plus, contrairement à la NBA par exemple, en NFL, on ne peut se permettre de perdre un match volontairement. Pourquoi ? Car les joueurs n’ont aucune assurance de se trouver dans l’équipe l’année suivnate; il faut donc qu’ils se battent sur chaque actions.

Cette présentation du tanking étant faite, vous vous demandez surement pourquoi faire cette article ? Tout simplement car, en début de saison, certains ont pensé qu’il fallait laisser tomber cette saison et viser un haut choix de draft. Loin de moi l’idée de venir jouer les donneurs de leçons, je vais tenter d’expliquer pourquoi, à mon avis, les Gmen ont bien fait de se battre pour gagner des matchs. Je vais aussi expliquer pourquoi, et toujours selon mon opinion propre, pourquoi il ne faut pas se dire que ça ne sert à rien d’aller en PO.

Je pense, et j’espère, que tout le monde ne sera pas d’accord. Votre point de vue est fortement attendu dans les commentaires. Cet article pourrait d’ailleurs être un point de départ à un débat sur le tanking en général même si l’on va, pour aujourd’hui, en rester au cas New Yorkais.

  • Pourquoi il ne fallait pas tanker :

Il y a, pour moi, trois raisons de refuser le tanking :

1. Car nous sommes les Giants

Voila, pour moi, le premier point. Je n’aime pas le principe du tanking. Ce n’est pas quelque chose que je considère comme étant « classe ». Le but de tous sports est de gagner des matchs et l’idée de faire exprès d’en perdre me dérange vraiment. De plus, nous n’avons pas, dans notre effectif et dans notre staff, des hommes qui sont de ce style. Notre « couple » Coach/QB est là depuis 10 ans tout pile et il n’a jamais connu de saison avec un bilan négatif. On vise toujours la victoire même si l’on a aucune chance de passer en PO.

2. Car le tanking ne sert à rien 

Bon, cette idée est toute personnelle mais je pense honnetement que le tanking est une chose inutile, même en NFL. Pour le justifier, il suffit de regarder les parcours des tops 10 des drafts NFL 2009 et 2010. En 2009, il y a 4 busts (#2 Smith, #3 Jackson, #4 Aaron Curry et #7 Heward-Bay), un seul Pro Bowler (Raji). En 2010, il y a en a beaucoup moins, il n’y en a presque pas. Il y a cependant des déceptions (Rolando McClain, Sam Bradford et Alualu).
Et il y a toujours des cadeaux qui tombent après. Regardez les Panthers, deux années de suite, ils sont hors de top 10 et ils récupèrent Kuechly et Lotulelei et aujourd’hui, ils ont une des meilleures défenses de la ligue et surement, le meilleur front-seven de la NFL. Bref, le tanking ne permet pas à coup sûr de récuperer un bon joueur, et, en NFL plus qu’ailleurs, il y a des très bons joueurs en fin de draft ou UDFA, et ce même à NY (Bradshaw et Cruz en sont deux parfaits exemples).

3. Car en NFL, tout va très vite

Une autre raison qui me pousse à rejeter le tanking, c’est la vitesse à laquelle les choses évoluent en NFL. On le voit actuellement, alors qu’on avait démarrer sur un horrible 0-6, que tout le monde se foutait de nous, nous avons enchaîné 4 victoires et nous sommes actuellement en course pour remporter la NFC East. Je rappelle que l’année dernière, les Redskins l’avaient gagnée alors qu’ils avaient démarré avec un registre de  3-6. Après, et on va développer cette idée, certains trouvent qu’aller en PO est presque inutile pour nous, vu que nous avons quasiment aucune chance de jouer au football le premier week-end de février

  • Pourquoi c’est toujours utile d’aller en Playoffs :

Cette fois-ci, ça va être plus court. Pour moi, il faut tout faire pour y aller car les PO, ce n’est pas la saison régulière ; derrière ce poncif inutile, je veux dire que ce n’est pas parce que vous dominez la saison régulière que vous allez aller au Super Bowl (cf. les Broncos et les Falcons de l’année dernière) ni parce que vous galérez à vous qualifier que vous n’avez aucune chance (cf. les deux dernières bagues des Giants ou les Ravens de l’an passé).
Je ne dis pas que l’on va forcément aller loin, beaucoup d’équipes qui passent à l’arrache se font sortir dès les Wildcards, je dis juste que tout change à ce stade. Et, dans l’état actuel des choses, les Giants ont un avantage qu’ils sont presque seuls à avoir ; ils savent gagner. En effet, hormis Drew Brees, les autres QB de NFC (pour l’instant), sont Newton (0 victoire en PO), Wilson (1), Kaepernick (2), Stafford (0) ou Cutler (1). Ce sera forcement un avantage. Personne ne nous attendais en 2007 ou en 2011 et on est parvenu au bout. Après, une élimination au premier tour est plus que probable mais il ne faut quand même jamais se dire que cela ne sert à rien d’y aller, selon moi.

Et vous, quel est votre avis sur cette question ? Est-ce que nous aurions dû tanker ? Que pensez-vous de cette pratique ? Est-elle utile ? Est-ce que ça vaut le coup d’aller en Playoff alors que l’on a que peu de chance de se qualifier ?

9 réflexions au sujet de « Pourquoi les Giants ont-ils eu raison de ne pas tanker ? »

  1. Je rajouterais une chose sur le bienfait d’aller en PO: cette année il est hautement improbable que 2 équipes de la NFC East se qualifient en playoffs. Vu le niveau de la division, seul le champion de la division se qualifiera.
    Par conséquent, si les Giants remportent la division, ils prennent la seule place en PO disponible dans la division et empêchent ainsi Dallas, Philly ou DC de faire un exploit en remportant le Super Bowl🙂

    • Ahah, tu es à fond dans l’esprit des chocs de division….. C’est sûr que ça ne fera jamais plaisir de voir les Cowboys, Eagles ou Skins avec le trophée Lombardi, mais cette année, ce serait pire ! Car les voir avec le trophée Lombardi au milieu du MetLife Stadium…….. Mais bon, pour me consoler, je me dis que si ça arrive, je me dis que leurs fans ont dû se sentir bizarre après nos deux derniers titres, notamment le premier où nous avions battus les invincibles (ou presque) Patriots ! Je renverse la situation dans ma tête et je m’imagine qu’à la place d’Eli, c’est l’ami Romo et JJ avec le Lombardi….. Ma tête tourne, je me sens patraque. Bon aller, je vais revoir le Helmet Catch sur Youtube et chasser cette horrible image; cette situation n’est pas prête d’arriver.

      Cette année, les Redskins sont en dehors de la course, Dallas va s’effondrer dans les derniers matchs et les Eagles n’ont pas de défense donc je suis plutôt confiant !

  2. ciel bleu chez Rookie-BzH ! calme toi tu est sur le point de nous voir avec une nouvelle bague . plus sérieusement si je ne suis pas autant optimiste que toi , je trouve inutile de laisser filer les matchs . comme tu le dis dans ton article tout va très vite et les surprises existe . le SB de 2008 gagné avec tout les matchs de play-off a l’extérieur en est le plus bel exemple . de plus pour faire progresser les joueurs ,notamment les jeunes , il faut des matchs a enjeu .
    et puis de toutes les facons , on est les giants c’est pas dans la tradition de cette équipe de baisser pavillon , c’est pour ca qu’on les aiment !

  3. Attention, toutes les analyses faites sur ce site témoignent encore de 2 choses :
    – les adversaires n’étaient pas de top qualité (QB blessé, 3e QB…)
    – notre team affiche pourtant toujours des faiblesses alarmantes : l’OL ; la communication QB/WR qui se traduit par 16 int (et je suis gentil pour Eli parce qu’il en a pour lui seul aussi) ; un jeu au sol qui repose sur un seul RB ; la DL surcotée, 2 OLB médiocres…
    Pour moi avant de poser cette question, il faut attendre la fin de novembre (je l’ai déjà dit fin septembre) car le match contre les Cowgirls va être pour moi LE match référence de l’état de nos troupes et donc de la future stratégie de notre organisation qui va en découler.
    La question pour moi ce n’est pas tant « Pourquoi ont-il… » mais d’abord POUR QUI DEVRAIENT-ILS tanker ? (Question posée la semaine passée et restée sans réponse).
    En clair :
    1- Existe-t-il en NCAA un joueur éligible au draft et susceptible de relancer de façon MAJEURE le team ?
    2- Si NON alors le Tanking ne se pose pas !
    2 Si OUI alors :
    a- on gagne dimanche on doit jouer le coup à fond et pas de tanking en vue.
    b- on perd dimanche, mais on a été « honnête » sur le terrain et on va faire en sorte de pas trop mal terminer la saison tout en préparant la prochaine.
    c- on perd dimanche, mais on est en plus retombé dans nos travers de septembre/octobre et dans ce cas précis, on peut faire une croix sur la Division (même si on doit jouer 2 fois les skins, SD, DET et SEA, c’est pas que du plaisir… Et si rien n’est plus à espérer ET qu’un joueur MAJEUR pour notre organisation est disponible dans le top 10 (avec 4 victoires, le Top 5 est inaccessible désormais, heureusement), alors on tank pour l’obtenir (IND et WAS ne se sont pas bousculées beaucoup pour aller au delà de 2 victoires l’année où LUCK et RG III débarquaient et pourtant je n’ai pas vu beaucoup de fans verser des larmes à ce sujet ; mais c’était notamment pour LUCK.

    Ce joueur existe-t-il ? Et surtout n’étant plus dans le top 5 de la Draft, pourrions-nous l’avoir encore ? Visiblement c’est 2x non.
    Effectivement les choses changent vite en NFL et je reste convaincu qu’un changement de staff aura lieu en janvier, les choses changeront encore plus vite !

    Go Gmen !
    Beat Cowgirls !

    • Oula ! Beaucoup de questions et de posts; je crois que c’est dû à un soucis de validation de commentaire que je ne maîtrise malheuresement pas. Tout d’abord, ce n’est pas Thiergow qui a écrit cet article (et donc les questions) mais moi ^^.

      Je vais essayer de ne rien oublier. Tout d’abord, je suis bien conscient que revenir sur le tanking maintenant qu’on est en course pour quelque chose peut paraitre bizarre. C’est pour cela que j’ai élargi le débat au Tanking en général.

      Sur cette pratique, quand je dis qu’elle n’existe pas, je pensais au niveau des joueurs. Tous les joueurs jouent leur contrat et leur place sur chaques matchs. Je ne pense pas que l’ami Curtis Painter, alors QB « titulaire » des Colts il y a deux ans faisait expres d’être mauvais, un LT ne laissera jamais un DE aller massacrer son QB. Les joueurs n’en tireraient aucun avantage. Après, un GM peut éventuellement balancer des joueurs corrects pour être sûr de pas gagner mais, là encore, rien d’évident.

      Je ne suis pas la NCAA malheureusement mais je peux retourner la question: A quel poste a-t-on absolument besoin d’un joueur ? La défense est plutôt bonne (je ne sais pas ce que tu as contre les DL, ils sont bons en ce moment malgré un manque de sack; on vient quand même d’affronter certes des mauvais QB mais des bons RB : Peterson, Lacy, McCoy). En attaque, on touchera pas au QB, on est dans l’esprit, en train de former Nassib. Après, les WR même si Nicks partira, à mon avis, il nous reste Cruz et Randle; pas besoin de chercher un WR avec un top 10 pick.
      Maintenant, il nous reste les RB. Bien que faible cette saison (même si Brown fait du bien), on n’en prendra jamais un dans le premier tour car 1- Aucun RB rookie ne vaut un premier tour et peu de RB titulaire en NFL en valent un.
      2- Brown, Jacobs, Cox en développement sont peut être suffisant pour Reese; on n’a pas besoin de mettre un premier tour sur ce poste
      3- On en un dépensé un il y a un an. Ce n’est pas une grande réussite même s’il ne faut pas tirer de conclusion trop hâtive.

      Enfin (oui, j’ai gardé le meilleur pour la fin^^), l’OL. Le problème est différent : Je nous vois mal mettre un top 10 pick sur un T alors qu’on a Pugh qui se débrouille pas trop mal et Beatty qui est très grassement payé. Les autres postes ne valent pas un tel choix de draft (Warmack fut #10 cette année; je ne sais pas comment il se débrouille mais on ne met quasiment jamais un tel choix sur un C ou un G.

      De plus, critiquer ne fait jamais de toi un moins bon supporter. Il faut être exigeant. Dieu sait combien je, et je ne suis pas le seul, râlais au début de la saison contre les Giants, Dieu sait combien j’étais impatient à chaque nouveau match.

    • Yep, les commentaires de Laurent ont du passer par le filtrage de modération car il utilisait une adresse email différente de celle précédemment utilisé donc le système l’a repéré comme un commentateur non approuvé (ça permet de limiter les spams).
      Après n’ayant pas fait une comparaison mot à mot de ces 3 longs commentaires qui ne sont pas purement identiques, je les ai laissé pour que rien ne soit omis. Donc Laurent, si ton dernier commentaire reprend toutes les idées des 2 premiers, merci de me l’indiquer et je supprimerais les doublons😉

  4. Hello,
    je ne sais pas ce qui s’est passé, le curseur a du passer sur la ligne adresse mail et la modifier sans que je ne m’en rende compte… Désolé pour les doublons, Thiergow si tu veux bien supprimer les 1 et 2 et conserver le 3 merci.

    Pour le reste, si personne n’ a de nom indiscutable pour tanker, si -comme on s’en doute – aucun joueur entre le top 5 et 10 ne va révolutionner la franchise alors jouons. Comme je l’ai parié fin septembre, je reste persuadé que (sauf play-offs) l’on aura un nouveau staff à partir de janvier et que sachant cela, chaque joueur a le devoir de se montrer sous son meilleur jour pour les quelques weeks qui restent, d’autant plus si des play-offs sont miraculeusement atteints.
    Go Gmen beat Cgirls

    • Il y aura un point sur les prospects pouvant se présenter à la draft 2014 qui est en préparation par Bartholomeo. Ceci permettra de discuter des éventuels joueurs pouvant intéresser NYG.

      Pour ce qui est du changement de staff, c’est loin d’être évident. Le front office des Giants est réputé pour sa loyauté envers ses coaches et joueurs. Fewell est safe car sa défense n’a cessé de progresser depuis le début de l’année et tout ce que Coughlin peut craindre c’est qu’on ne prolonge pas son contrat qui se termine fin 2014.
      Les seuls coaches potentiellement en danger sont Gilbride et Quinn. Pour Gilbride, on peut le défendre en disant qu’il a littéralement perdu tout son backfield ainsi que 2 titulaires sur l’OL. Quinn par contre n’a pas autant de circonstances atténuantes en sa faveur mais je ne serais pas étonné que les Giants le gardent pour lui offrir une dernière chance.

  5. Parce que l’on ne passe pas pendant 7 mois la « saison morte » pour se taper des défaites volontaires à cause d’un début de saison catastrophique.
    De plus on est les Giants et le tanking, en plus du fait d’etre anti-sportif et anormal, salirait notre embléme.
    Et puis on est toujours en course pour le titre, meme si celà va etre dur.

Les commentaires sont fermés.