Antrel Rolle devient capitaine d’équipe pour la première fois

Comme à chaque début de saison, l’équipe élit ses capitaines d’équipe pour l’attaque, la défense et l’équipe spéciale.

On est habitué à voir Eli Manning, Chris Snee, Justin Tuck et Zak DeOssie parmi les capitaines mais cette année, on voit 1 nouvelle tête: Antrel Rolle.

Ces dernières années, Rolle s’est réellement imposé comme un leader défensif n’hésitant pas à dire tout haut ce que tout le monde pensait tout bas. L’année du Super Bowl 46, Rolle était celui qui a poussé Perry Fewell à revoir son schéma défensif. En 2012, Rolle était de ceux qui condamnaient le manque d’effort des Giants.

Si aujourd’hui personne ne reproche à Rolle d’être aussi franc, ça n’a pas toujours été le cas. En effet, quand Rolle a rejoint les Giants 2010, son franc parler à froissé Tom Coughlin et le reste de l’équipe plus d’une fois. L’ancien S des Cardinals n’était pas habitué à la discipline coughlinienne et il n’hésitait pas à en parler publiquement.

Au fil du temps, Rolle a appris ce qu’il pouvait dire et ne pas dire publiquement et aujourd’hui son leadership est incontesté au sein de l’équipe.

Voici ce que le head coach avait à dire sur ces nominations:

“These guys were all elected by the players. Am I happy they were selected? Yes, I am because I think the number one thing is always ‘team’ and people have to lead by example, first, and ‘well done is better than well said.’ Yet, through the course of the long and difficult, challenging season, you’re going to see an opportunity for people to show what they’re made of in good and bad and that’s where leadership comes from. Adversity, remember, makes you stronger, according to John Wooden.”