Antrel Rolle: Il n’y a rien d’automatique en NFL

Mercredi, Antrel Rolle passait sur Sirius XM NFL Radio et l’une des questions qui fut posée au S des Giants concernait l’irrégularité des Giants en 2012. Le joueur a commencé par dire qu’il avait le sentiment que l’équipe attendait qu’un interrupteur s’enclenche.

« There are no switches in football. You create your own luck. I didn’t want us as a team to believe that we had a switch that we could turn off and on. That’s something you have to work and dig deep and grab for. Unfortunately we weren’t able to do that last year. We had the opportunity, several opportunities to put ourselves in the postseason but we failed to do so.
I think that bothered me more than anything when everyone kept expecting that light switch to come on as if it was gonna be automatic. There’s nothing automatic in football, especially when you’re dealing with 31 other hungry teams out there. »

J’avais du mal avec Rolle lors de sa première saison chez les Giants mais plus ça va et plus j’apprécie ce joueur qui est devenu un véritable leader de l’escouade défensive.
Son intervention montre encore une fois à quel point le collectif a cru que le miracle de 2011 aurait lieu sans effort de leur part.

Au final plutôt que de s’inquiéter et chercher à garantir une place en playoff, l’équipe s’est confortée dans l’idée qu’ils pouvaient réitérer l’exploit de 2011 du moment qu’ils avaient au moins 9 victoires.

Mais vous connaissez la suite et les Giants se sont fait avoir par leur propre complaisance. On a vu plusieurs joueurs mentionner cette mollesse (JPP) ou complaisance des Giants. Il faut maintenant espérer que cette prise de conscience se transmette à tout l’effectif et se traduise positivement sur le terrain.