Le contrat de Cruz en quelques chiffres

Je sais que je viens de dédier le billet précédent à Victor Cruz mais comme vous savez que je suis un contract geek, je me devais de consacrer un autre article à ce sujet pour actualiser les données.

Commençons par le début: la décomposition du contrat. Les chiffres annoncés par PFT semblent apparemment bons et donc le tableau d’overthecap.com aussi. Le contrat et son impact sur la masse salariale se décomposent donc de la manière suivante.

Year Base
Salary
Prorated 
Bonus
Roster
Bonus
Workout
Bonus
Other
Bonus
Cap 
Number
Dead 
Money
Cap 
Savings
2010 $320,000 $0 $0 $0 $0 $320,000 $0 $320,000
2011 $450,000 $0 $0 $0 $0 $450,000 $0 $450,000
2012 $540,000 $0 $0 $0 $0 $540,000 $0 $540,000
2013 $630,000 $1,900,000 $0 $0 $0 $2,530,000 $15,530,000 ($13,000,000)
2014 $4,000,000 $1,900,000 $1,400,000 $0 $0 $7,300,000 $13,000,000 ($5,700,000)
2015 $6,150,000 $1,900,000 $0 $100,000 $0 $8,150,000 $5,700,000 $2,450,000
2016 $7,900,000 $1,900,000 $0 $100,000 $0 $9,900,000 $3,800,000 $6,100,000
2017 $7,400,000 $1,900,000 $0 $100,000 $0 $9,400,000 $1,900,000 $7,500,000
2018 $8,400,000 $0 $0 $100,000 $0 $8,500,000 $0 $8,500,000

Source: overthecap.com

Comme vous pouvez le voir, les Giants pourraient se débarrasser de Cruz sans perdre d’argent à partir de 2015. Cependant, le montant de dead money en 2015 sera tout de même de 5,7 millions $ pour seulement 2,45 millions d’économie ce qui au final ne serait quand même pas une bonne affaire. Par contre à partir de 2016, la balance plus en faveur des Giants.

Alors je conçois bien qu’il soit bizarre de parler de se débarrasser d’un joueur que l’on vient de resigner mais c’est juste une vision pragmatique des choses. La NFL est un business dans lequel les jeunes talents pas chers sont toujours privilégiés aux vieux vétérans couteux. Or en 2016, Cruz aura 30 ans (en novembre 2016) et même si à cet âge là les receveurs ne sont pas encore trop vieux, ils sont quand même sur la fin. Donc avoir la possibilité de le couper à moindre coût en 2016 servirait surtout comme moyen de pression pour réduire son salaire si sa production chute voire tout simplement s’en séparer.

Un autre point justement évoqué par overthecap.com, la structure du contrat de Cruz s’imbrique parfaitement avec la situation contractuelle de Manning. En effet, Eli qui a aujourd’hui 32 ans, deviendra agent libre après la saison 2015. Si tout se passe bien (touchons du bois et de la peau de singe), Eli resignera une extension avant la fin de son contrat mais cette extension ne sera pas bon marché quand on voit les derniers contrats de QB signés récemment. Ce sera encore plus cher si Eli remporte un autre SB ou même a d’autres saisons semblables à la saison 2011. Donc les Giants pourraient être en besoin de masse salariale supplémentaire à l’époque et donc le contrat de Cruz permettra de faire une économie de 6,1 millions $ pour 3,8 millions $ de dead money.

Autre point intéressant: vous remarquerez que le bonus de Cruz n’est pas étalé sur la durée entière de son extension qui est de 6 ans. En effet, le bonus de 9,5 millions est tranché en 5 parts de 1,9 millions de 2013 à 2017 et il n’y a pas de part sur la dernière année du contrat en 2018. Ceci s’explique par le fait que le CBA empêche de répartir un bonus au delà d’une durée maximale de 5 ans afin d’éviter que des équipes ne donnent des bonus monstrueux pour l’étaler sur une longue période.

Bref, encore un beau boulot du front office des Giants.

3 réflexions au sujet de « Le contrat de Cruz en quelques chiffres »

  1. Bonjour,
    Qu’est que le contrat de Cruz implique pour Nicks? Doit-on encore s’attendre à un gros contrat pour Nicks ou le voir partir l’année prochaine?

Les commentaires sont fermés.